3615 ma vie : pourquoi le vieux con linuxien que je suis utilise Mate-Desktop au quotidien

Oui, derrière un titre qui sent bon les années 1980-1990, j’ai envie de faire un petit billet rapide digne de la confession.

Oui, j’utilise Mate-Desktop au quotidien depuis… la fin novembre 2015, après une ultime semaine sous Gnome 3.18. En mars 2015, j’avais migré sur Xfce en ayant eu ma claque de Gnome 3 et de sa tablettisation croissante.

En ce mois de mars 2019, cela fait donc trois ans et demi que je suis utilisateur de l’interface qui a succédé à Gnome 2.x. La version 1.22 est sorti le 18 mars 2019. Un billet sur linuxfr.org résume les grands traits de cette version de peaufinage de l’environnement.

Même si je ne croyais pas trop à Mate-Desktop au début de son épopée en novembre 2011, j’ai été agréablement surpris. Pourquoi est-ce que je préfère Mate-Desktop au final ?

  1. Pas besoin d’avoir une extension pour supporter les icones sur le fond d’écran
  2. Les fenêtres peuvent être réduites ou maximisées sans avoir besoin de trifouiller dans les réglages via un outil dédié
  3. Une consommation mémoire moindre avec Mate-Desktop
  4. Une ergonomie familière et qui n’est pas celle d’une tablette donc mieux adapté à une utilisation bureautique

J’ai fait une expérience marrante. J’ai pris mon guide d’installation pour Archlinux, et j’ai lancé Qemu via l’outil Virtual Machine Manager.

J’ai créé une machine de base que j’ai clonée. Dans un exemplaire, j’ai installé Gnome 3.32.0 et dans l’autre Mate-Desktop 1.22 – que j’ai fait compiler.

J’ai ensuite pris des captures d’écran du chargement à vide des deux environnements. Neofetch m’a servi à connaître la mémoire vive consommée. Résultat des courses ? Gnome 3.32.0 : 656 Mo ; Mate-Desktop 1.22.0 ? 326 Mo. Dans les 330 Mo en défaveur de Gnome. Et encore, j’aurais pu rajouter quelques fichiers musicaux et tracker se serait mis en route pour augmenter la consommation mémoire.

Gnome 3.32.0 :

Mate-Desktop 1.22.0 :

Certaines personnes vont me gueuler dessus en disant que je pinaille. Mais je suis désolé. Je considère que la mémoire vive doit être réservé aux applications, pas à l’environnement de bureau…

Mais comme d’habitude, chacun voit midi à sa porte !

66 réflexions sur « 3615 ma vie : pourquoi le vieux con linuxien que je suis utilise Mate-Desktop au quotidien »

  1. Salut,

    Chacun voit midi à sa porte c’est vrai ! Je n’ai jamais pu me faire a Mate. L’aspect graphique desuet, les trois menus qui pourraient en faire un seul ; mais surtout l’absence de menu global de base (pouvoir lancer une application en tapant les premières lettres).

    J’ai essayé KDE que je trouve très beau et qui consomme très peu chez moi (<400Mo). Là, le souci était dans la recherche contextuelle. Je cherche un logiciel, il faut aller dans la catégorie logiciel de Discover. Pour les paramètres idem, plusieurs catégories mais la recherche ne regarde que dans la catégorie en cours et pas dans toutes.
    Et KDE est hyper paramétrable, bref une jungle dans laquelle je me suis senti perdu. Par exemple, je n'ai jamais réussi à trouver comment créer un raccourci clavier pour créer un nouveau bureau.

    Je suis finalement revenu à Budgie. Ce n'est plus l'environnement léger des débuts (1.2Go) mais c'est celui que je trouve le plus ergonomique et je n'ai aucun ralentissement.

    1. Aspect graphique désuet ? Dans ce cas, l’interface du Finder de MacOS l’est tout autant 🙂

      Menu global, l’horreur de Mac qui te fait accidentellement fermer la mauvaise fenêtre ? KDE est trop plein de paramètres sans qu’on s’y perde.

      Budgie ? Ergonomique alors qu’il recopie nombre de fondement de Windows et de donc de Mac ? 🙂

      En tout cas, 1,2 Go consommés, c’est trop pour moi 🙁

    2. Je suis globalement d’accord avec toi, pas sur le fait que mate sois desuet (j’utilise sway donc c’est pire ^^), mais sur le menu global, à l’époque où j’avais testé mate, j’avais installé rofi en plus, et donc au final, je n’utilisais même pas les menu. Et pour dire, même windows permets une meilleur utilisation au clavier ^^.

      @fred, pour reprendre tes 4 points et te donner mon avis (totalement subjectif) :
      1. Pas besoin d’avoir d’icones sur le bureau, je ne sais même plus ce qu’est mon fond d’écran tellement je ne vois pas mon bureau. Franchement, y’a rien qui m’insupporte plus que les icones sur le bureau et les jolies fonds d’écran
      2. J’ai pas ressenti ceci sur gnome, le truc qui m’a plus bloqué, c’est le fait de pouvoir splitter l’écran qu’en deux (enfin sans extension)
      3. Là c’est totalement relatif, comme déjà dis sur mastodon, j’aime utiliser le maximum possible de ma ram (en gardant une petite marge tout de même)
      4. C’est ce que je reproche également à gnome-shell, une interface tactile pour une utilisation souris, c’est pas top

      Pour donner mon avis totalement sur les DE que j’ai pu tester, chacun a son utilité.
      – KDE et gnome ont une intégration bien foutu, genre les contacts, ou les calendriers qui sont bien gérer, avec les événements qui apparaissent directement dans le calendrier du DE, une connectivité avec le téléphone, etc … Mais pour ceci il faut utiliser les outils fournir par le DE. Si on n’utilise pas les applications de base, il ne faut pas utiliser ces DE. Sur les deux, je préfère KDE, car fonctionnel de base. Gnome il faut beaucoup trop d’extension pour avoir quelques choses de bien, et donc on diminue énormément la stabilité.
      – xfce et lxde sont des DE/WM très léger, et plutôt minimaliste, que je conseil plutôt sur vieille machine.
      – cinnamon et mate sont assez similaire, et son des DE intermédiaire, plutôt léger, et rapide. J’ai ma préférence pour cinnamon, notamment pour le menu qui permet la recherche.
      – Budgie, j’ai pas du tout apprécié, et je suis pas resté longtemps dessus, trop windows-like en mode étendu, et trop mac-like en mode dock. Bon, j’aime pas le système de dock déjà, ça n’aide pas.

      Enfin bref, je fini toujours par retourné sur mon petit i3 (enfin sway depuis la dernière fois), que je trouve parfait, tout est pilotable au clavier, ça split, ça split et ça resplit à l’infini, et c’est d’une simplicité pour affiché les informations que tu veux sur la bar.

  2. Est-ce que l’on peut comparer gnome et mate ? Gnome est plus lourd il faudrait les comparer au nouveau kde qui consomme autant qu’un mate. Moi je reste sur lxde qui fonctionne bien (190 mo de ram) et qui peut être beau bien paramétré

    1. Cher microminus,

      La vidéo en question parle de Deepin. Je parlais de Gnome, brut de décoffrage.

      Donc, arrête de comparer des pommes et des tomates.

      Au plaisir, cher Microminus de ne plus te lire durant un éon.

          1. mais ton article n’est pas un troll ?
            – consommation mémoire : perso j’ai du mal à dépasser 3 Go donc avec mes (petits) 6Go grappiller des miettes ne me vient même pas à l’idée – seul virtualbox est lourd mais je ne l’utilise qu’une fois tout les 6 mois
            – icones sur le bureau de gnome 3 – lol c’est depuis peu donc rien à voir avec ton choix depuis tant d’années et c’est contournable. Pour moi je déteste les icones sur le bureau donc certainement pas un critère.
            – le look : il me rappelle gnome 2 , tu n’as pas fait un pamphlet vidéo contre les nostalgiques ? je n’en suis pas 😉 mais si tu l’es pas de problème …

            Mais du moment que tu aimes c’est le principal, tous les goûts sont dans la nature et le tien est respectable

          2. Ce n’est pas un troll car ce sont des faits que l’on peut reproduire sans trop de problèmes.

            Mon pamphlet sur les nostalgiques, c’est surtout pour les personnes qui s’enferment dans le passé en oubliant les limitations de l’époque.

            Quant aux icones sur le bureau, c’est un concept qui date des travaux de Xerox, non ?

  3. Salut,

    Moi je suis sur le dernier KDE (Neon) et je le trouve vraiment le plus abouti des KDE.
    Gnome est mort et enterré. Faut des extensions pour tout maintenant.
    Lorsque j’installe un bureau, ce n’est pas pour devoir perdre mon temps à y ajouter moult extensions qui de toute manière serons cassées à la version suivantes de Gnome, voir non maintenue par le dev d’origine et plus personne pour prendre la suite.

    Donc, dans un soucis de pérennité, comme toi, j’ai fais un choix sur un bureau digne de ce nom.

    J’ai donc un KDE légèrement saucé à la windows.
    Il manque juste le support OneDrive natif pour que ca soit parfait 🙂

    Et je me moque que KDE prenne xgb de ram. J’ai 16gb dans la machine, ce n’est pas pour les laisser vide.

    Ce ridicule de tant de libriste avec la ram. Il faut de la ram de libre qui au final reste le plus souvant inutilisée alors que c’est ce qui coûte le plus cher dans un pc.

    1. Je ne te répondrais que sur la conclusion : 16 Go est encore rare de nos jours. Peut-être pas d’ici la fin de l’année 2019. Je considère que le système doit être aussi léger que possible pour que les outils aient le maximum de resources disponibles.

      Il ne faut pas non plus tomber dans le ridicule d’utiliser i3 avec 32 Go de mémoire vive…

      1. Non bien sur.
        Mais le parc de pc sous linux est majoritairement équipé de pc avec 4gb de ram selon les dernière stats de Canonical. ‘https://www.ubuntu.com/desktop/statistics)

        On peu donc en déduire que le parc de machines linux est vieillissant, puisque les machines sont équipées de 8gb depuis maintenant quelques années.

        Mon KDE Neon utilise 3.2gb. Bien sur c’est 3.2gb ce n’est pas out of the box. J’ai quelques app et services qui tournent.
        Donc une machine avec 8gb de ram n’a pas à ce soucis. Il reste 4gb pour les applicatif comme Libreoffice, web, ect…

        Après, utiliser Firefox/Chrome avec 80 onglets tient de l’absurde.

        Je te rejoint sur le ridicule de la situation d’utilisation.
        Tout n’est que juste milieu, mais certains pour se donner raison sont prompt au ridicule 😉

  4. Brut de décoffrage ma p’tite pomme d’amour, Gnome prend sur Manjaro 490 mo en l’installant avec Architect!Quant a comparer Mate et Gnome…çà, ce n’est pas du tout comparer les tomates aux bananes! Hein? MaaanDieu!!…

    1. Ah ? 490 Mo ? Je pense qu’il doit y avoir des absents comme evolution. Mais je n’ai pas le temps de chercher outre mesure pour le moment.

      De plus, microminus, je n’apprécie pas ta familiarité. Va donc voir dans les backrooms d’Athènes si tu y trouves des camarades de jeu.

  5. C’est spontanément le seul environnement que j’installe pour une utilisation personnelle. Sinon, pour les écoles (Core 2 Duo / 2 Go), je mets du XFCE pour sa légèreté.

  6. « Evolution doit être absent »!Mais putain!!! Nonon… j’viens de le rajouter ainsi que Logiciels!!…Pour faire plus léger!! T’as du flair Colombo c’est bien!

    Un article qui est d’une nullité achevée, la seule chose qui soit indiscutable, se trouve dans le titre!Entre le « pourquoi » et le  » que »!
    Je passe évidement sur ta morgue et ta suffisance ainsi que ton manque d’ironie accablant!

    Quant au reste de ton message affligeant…Une provocation et le vieux con que tu es , dixit ton titre … plonge dans les relents homophobes les plus débiles qui soient!

    J’viens de perdre 5 minutes de trop avec une vraie vieille carne bien réactionnaire!

    1. Je n’ai rien à rajouter, MicroMinus. Quant à l’homophobie, c’est une accusation facile que tu ne peux pas prouver. Quand tu auras le courage de poster sous ta vraie identité, tes propos auront un quelconque intérêt.

      Quant aux backrooms d’Athènes, ce serait bien méchant pour eux de te voir arriver.

  7. Gnome ? Je peux pas. J’ai encore réessayé sous VB, avec Debian Sid et OpenSuse Tumbleweed (donc avec Gnome 3.30). C’est lourd, lourd, lourd. Et ne regardez pas que la RAM : jetez un oeil à votre pauvre processeur. Le moindre mouvement de souris et on voit la courbe du CPU qui grimpe en flèche. Aucun autre environnement ne me fait un truc pareil. Et tout ça pourquoi ? Pour avoir un gestionnaire de fichiers appauvri, mois d’options dans mes menus et des applications s’affichent en vrac, de manière désordonnée. Oui « désordonnée ». Ne me parlez pas d’ordre alphabétique. Parce que pour la prise en main, l’ordre alphabétique, bonjour. Si je veux consulter la logithèque, je regarde sous quelle lettre ? « S », comme « Software » ? « G », comme « Gnome-Software » ? « L », comme « Logiciels » ? Et bien ça dépend, de la version, de la distro, du temps, de la vitesse du vent. Et Epiphany ? C’est « G » comme « Gnome-Web » ? Ou « W » comme « Web » tout court ? Ou alors « E » comme « Epiphany » ? Je me suis imaginé un tel système de classement pour une distro genre Emmabuntüs, avec ses 4 Go de logiciels préinstallés. On essaie de faire ressembler un PC de bureau à un écran de smartphone…
    KDE ? C’est une autre catégorie. J’aime bien. Mais c’est trop différent pour comparer. Remarquons que KDE est devenu relativement léger de nos jours.
    Cinnamon ? J’ai bcp utilisé. C’est joli, pratique. Plus lourd que Mate, mais bien moins lourd que Gnome. Mais Cinnamon, c’est pas ce qu’il y a de plus stable.
    Xfce ? Ouais. Pas mal. Plus léger que Mate et ça reste bien utilisable. Mais pour la différence de consommation de ressources, il y a 2-3 plus en faveur de Mate.

    Bref, vous l’aurez compris, je me suis aussi fixé sur Mate. C’est un bon compromis.

    Quant au look, OK, brut de décoffrage, sur une Debian par exemple, c’est pas joli. Mais en 5 ou 10 minutes, ça n’a plus rien à voir. On change le thème, la police, les icônes, le fond d’écran et, éventuellement la disposition. Regardez ce que font Linux Mint, Solus, OpenSuse ou Ubuntu-Mate.

    « Vieillot » ? Le coup du « vieillot » contre « innovant », je m’en fiche. Windows 8.0, c’était sensé innover. C’était une m… Sur ma voiture, il y a une disposition vieillotte : un volant devant moi et un frein à main sur ma droite, à portée de main. On pourrait proposer un volant à raz du sol et un frein à main derrière le siège passager : ce serait innovant. Mais moi je veux voir la route tout en tenant mon volant et je veux pouvoir attraper facilement le frein à main. Tant pis si tout le monde fait comme ça depuis des décennies.

  8. Bonjour,
    Pour ma part après avoir essayé, les principaux bureaux sous Linux , je suis sur xfce , les principaux défaut que je trouve à mate et Gnome et qu’on ne peut pas renommer en masse les fichiers comme avec thunar(surtout avec la date de creation des fichiers , pratique pour les photos)
    Pour plasma/kde , je le trouve joli mais la mauvaise reconnaissance des appareils android m’a découragé
    Cordialement,

    1. Ben en fait ce genre de pratique n’a aucune utilité dans l’ergonomie de Gnome vu que tu ne passe pas par le gestionnaire de fichier pour organiser ta photothèque. C’est un peu comme la musique en fait tu a un logiciel qui gere ta collection et qui l’organise via les metatag que tu desire ou en les éditant (genre gthumb/shotwell/etc… et ensuite tes photos soit tu les visionne via ce dit logiciel d’image qui gere ta phototèque soit tu passe par le dash pour retrouver une image en particulier en tapant par exemple ‘week-end enfant’ et le dash cherchera ce qui est indexe avec ca.

      Dans l’ergonomie gnome le gestionnaire de fichier n’est la que pour gérer les fichier on va dire (création de dossier/déplacement de fichier). Ca n’a pas vocation à servir de lanceur d’application ou de fichier.

      Et ca peut paraître bizarre mais ca permet de gagner du temps sur ce genre de chose que tu n’a plus à faire (style renommage de masse)

  9. Le bureau des vieux routiers pragmatiques, pour moi. J’y suis fidèle aussi depuis quelques temps… il evolue suffisamment pour être au goût du jour contrairement à XFCE et c’est le meilleur compromis mémoire sur mon OS.

  10. Bonsoir Fred,

    Moi qui suis un utilisateur Gnome et qui ne peut plus m’en passer depuis que je me suis habitué à l’ergonomie gnome 3 que je trouve beaucoup plus adapté que l’ancienne ergonomie que propose Mate à base de menu, je suis évidemment en désaccord avec ton article.

    Certe Gnome 3 consomme plus (et encore c’est plus exacte de nos jour) vu que c’est un environnement pour pc performant comme KDE. Mais d’un coté cette surconsommation est contrebalancer par le fait qu’il y est des fonctionnalité non présente dans Mate comme le « Dash » qui est associé à « tracker ».

    Pour moi ce concept de dash et de dock c’est juste excellent parce que ca permet de totalement se passer de cette ergonomie de menu et sous menu dégueulasse ou tu passe mille ans à lancer ton appli ou la chercher dans la bonne catégorie. La avec gnome tu a un dock avec tes appli les plus utiliser et ensuite un dash qui te permet de lancer l’appli/vidéo/document/image/ que tu cherche et ceux sans perdre ton temps à parcourir des menu et sous menu pour lancer une application ou lancer ton gestionnaire de fichier et lancer une recherche global qui prend des plombe pour trouver l’emplacement d’un fichier/document/vidéo/images dont tu ne saurais plus ou elle se trouve.

    La avec le dash gnome tu a une indexation en tache de fond (la première lorsque tu installe ton système est certe énergivore mais apres tracker te prend moins de 150mb de ram). Sur des config standardisé à 8giga+ de nos jours ca reste tres négligeable pour avoir une « feature » aussi cool.

    Apres Gnome n’est pas exempt de défault et certain extension (pas celle des icone sur le bureau vu que dans l’ergonomie gnome ca ne sert à rien vu que tu arrete de tout foutre sur le bureau en bordel) comme dash to dock ou media player indicator devrait être supporter par défaut par l’équipe gnome dans son package d’extension officiel plutot que par un tiers.

    Alors effectivement ca peut perturber quand tu passe d’une ergonomie à l’autre mais une fois prise en main je peut t’assurer que tu trouve l’ancienne ergonomie à base de menu et consort vraiment dégueulasse. Et même sur windows à mon boulot ca me fait chier d’utiliser le menu windows et je pratique l’ergonomie gnome (forcément tronqué) ou je lance une recherche d’application via la touche super.

    Mais bon les version de Gnome s’améliore au fil du temps et déjà un gros travail a été fait sur l’optimisation de vitesse/ram/fluidité lors des dernière mouture.

  11. Le jour où je n’aurai plus d’écran saccadé, alors je changerai de crémière et pourtant j’en ai essayé des interfaces graphiques ; « dwm, Ion, XFCE, KDE » et toujours le même problème, une horrible image saccadé malgré une carte graphique de la mort. Ce n’est pas pour rien que Ubuntu a le meilleur rendu graphique de toutes les distros linux, Gnome oblige. Malgré que celui-ci pompe sur les ressources système,surtout sur la RAM, pour l’instant j’y reste et surtout pour le rendu hyper fluide, vidéo, image etc. C’est hyper désagréable de se balader sur le net avec une immonde image qui bave ou qui saccade au moindre scroll, avec Gnome je n’ai plus ce blème. C’est con, voir hyper subjectif de ma part, mais ceci explique en parti pour quelle raison j’ai laissé tomber « DWM ou ION ». Pourtant « Ion » c’est une tuerie.

      1. Ce n’est pas une histoire de carte graphique, du moins je ne pense pas. Sur tous mes PC où (avec une carte graphique standard, Nvidia ou AMD, peu importe) j’ai installé une distro linux sans Gnome, j’ai tjrs eu un problème d’image saccadée. Problème résolu avec Gnome, plus ou moins avec KDE. Rien que pour cette raison, je me suis résolu malheureusement à utiliser Gnome, par la suite, cela devint un automatisme, pourtant j’aimais bien XFCE et bcp Ion. Perso, je ne supporte pas les images saccadées ou hachurées ; c’est hyper désagréable à la longue, cela flingue tout le plaisir de la chose.

        1. J’oubliais, j’utilise Gnome quasi sans extensions et seulement pour le problème citer plus haut. Cependant, KDE Néon vraiment bien :). Ion wm + le côté clean de GNOME, ce serait le top. Me suis amuser à installer une Archlinux en début 2018 avec l’installateur de chez Anarchylinux, pas mal du tout, hyper léger même sous KDE.

  12. Hello Fred,
    Assez d’accord avec coolspot.
    J’utilise GNOME et xfce sur mon fixe et budgie sur la solusos de min portable.
    Mon fixe date de 2012 eu le processeur est un apu amd(pas le plus performant même à l’époque).
    J’ai 8 Go de RAM et bien GNOME tourne comme une horloge.

    Ce que j’aime, quasiment pas d’utilisation de la souris. Juste un dash to dock pour les gens qui utilisent ma machine pour qu’ils voient l’icône firefox.
    KDE est très joli mais je comme les applications que j’utilise sont surtout des appli gtk (à part dark table) j’en suis pleinement satisfait.

    Je ne relève même pas les commentaires qui prévoient la mort de GNOME… Cet environnement étant soutenu par fedora, debian et ubuntu je pense qu’il a encore de beaux jours devant lui surtout avec les dernières optimisations faites.

    Pas la peine de faire un procès à tel ou tel environnement quand il apporte quelquechose de différent : KDE, GNOME, xfce et tous les autres apportent chacun leur expérience.

    @+ gempaouindo

  13. Appuyer sur la touche Super et taper les premières lettres de l’app que je cherche, c’est aussi ce que je fais. Je ne vais jamais sur le menu avec la souris. J’ai installé le Mate Menu et ça marche, sans soucis (le Mate Menu, on le trouve par défaut dans Linux Mint Mate ou dans OpenSuse Mate).
    J’appuie sur [super], je commence à taper « tund… » et j’ai la Messagerie Thunderbird qui apparaît. Ou alors je tape « message… » et ça marche aussi (mais là ça m’affiche aussi 2 autres softs, genre Viber et Telegram).
    Et ça peut aussi servir pour rechercher des fichiers.
    On peut aussi se servir des raccourcis claviers avec un DE à la disposition « classique ».
    Simplement on a le choix.

    1. Par définition, Xfce est un environnement plutôt léger. J’estimerais la consommation dans les 300 Mo, car il est difficile de descendre en dessous, même avec Xfce. Et encore plus avec la future version 4.14 qui – quand elle sortira – sera en gtk3.

  14. Bonjour Fred, Idem, Archlinux et Mate.
    Pour répondre à différents commentaires :
    Un tableau de bord en haut, Docky en bas pour les logiciels les plus utilisés. Le bureau est vide je n’aime pas les icônes qui remplissent un écran.
    Une seule entrée de menu (logo Archlinux) avec menu principal qui a remplacé celui d’origine. J’ai rajouté une entrée pour les logiciels « Cartographie » et une entrée pour les logiciels « Radio ».
    Coté navigateur, j’aime bien Caja, il est simple, j’utilise les favoris pour accéder à des dossiers souvent utilisés, au double panneaux pour copier ou déplacer des fichiers (ou dossiers) facilement, aux scripts de Caja. (par exemple passer en minuscule les noms de fichiers d’un dossier). Il faut les créér.

    Pour les photos, j’utilise Rapid Photo Downloader, qui transfère les photo de la carte mémoire, au disque dur, et les rangent dans les dossiers Année, Mois, Jour, en les renommant selon mes critères. Ensuite le nom ne change plus.

    Après chacun fait ce qu’il veut ! De toute façon, les applications sont plus ma priorité, que le bureau.

  15. Après des années à utiliser Xfce, il y a 2/3 ans il y avait tellement de bugs avec Thunar que je suis passé sous Gnome. Et j’ai appris à aimer ce Desktop.
    – Je n’utilise pas d’icone sur le bureau de toute manière.
    – Dash-to-dock me permet d’avoir un beau dock (le principe des Activities de Gnome3 ne me sert à rien)
    Il permet de switcher entre 2 Desktops en scrollant avec la souris.
    – Quelques extensions (cafeine, top icon plus, no top left hot corner, remove activities menu)
    – 2/3 réglages dans Gnome Tweaks (genre rajouter les icones pour maximiser/minimiser les fenêtres, ajouter les numéros des semaines dans le Calendar) .
    Et voila. tout desktop nécessite des réglages. Je préfère largement ajouter 4 extensions que m’emmerder dans les options délirantes de KDE.
    Au final, c’est bien productif.

    J’ai 8GB de Ram, une carte graphique Intel intégrée (Thinkpad T430), et ça fonctionne très bien.
    La ram c’est un faux problème, moi ce qui me fait chier, c’est la Ram consommée par le Browser !

    Autre chose: il faut faire la différence entre ce qu’annonce gnome-system-monitor et la réalité (free -h). J’ai apprécié ta comparaison en utilisant Neofetch, qui est assez réel.
    Gnome prend environ 600/700MB et selon gnome-system-monitor il en utilise 1.2GB, ce qui est faux.

  16. Salut fred,
    Même si Gnome sur Arch est lourd , il reste bien inférieur au Gnome Ubuntu qui double largement la ram !
    Aprés sur la question des environnements de bureau, pour reprendre ta formule « les gouts et les …. »
    Cdlt

    1. Faite attention à bien comparer ce qui est comparable.
      Gnome-system-Monitor donne une valeur fausse de l’utilisation mémoire en additionnant le cache, le shared et la mémoire réellement utilisée.
      Il faut utiliser la commande free -h, ou bien Neofetch comme le fait Fred, pour avoir une vraie valeur d’utilisation de la mémoire.
      Et donc Gnome Shell, sur Ubuntu ou Fedora ou autre, n’utilise pas plus de 600/700MB de mémoire.

  17. Si sur le fondement je peux être en accord avec toi au sujet de la RAM. Mais je ne pense pas qu’il s’agisse du bon argument de comparaison.
    Sur les PC actuels la RAM est assez conséquente et il est, dans une configuration dite « bureautique », assez rare de saturer le 8, voire 16 Go qu’ont nos machines. (Oui, si on fait du montage vidéo, photo, son)
    L’argument qui me semble plus pertinent est l’utilisation Processeur à vide, car le processeur est, à mon avis, plus sujet à des pics de consomation que la RAM. Et donc si déjà un pourcentage plus ou moins important est bouffé à la base, ça fait déjà « ch*** ».
    Toutefois, l’argument de la RAM est totalement pertinent sur un ordi plus ancien.
    En finalité, Il faut aussi mettre cela en addéquation avec l’ergonomie (qui n’est pas une mesure exacte, mais qui est evaluée selon l’envie et le besoin de l’utilisateur au final). Et si l’utilisateur préfère l’ergonomie de Gnome, et bien je dit « Ne penses pas à la RAM, penses à ta façon de travailler, à ton envie ! »
    A part ça, je serais plus Mate que Gnome moi aussi, donc je ne dis pas tout cela pour simplement me mettre en opposition avec toi.

    1. « L’argument qui me semble plus pertinent est l’utilisation Processeur à vide, car le processeur est, à mon avis, plus sujet à des pics de consomation que la RAM. Et donc si déjà un pourcentage plus ou moins important est bouffé à la base, ça fait déjà « ch*** ». »

      Ben oui.
      Et là, les divers petits essais que j’ai fait sont implacables : Gnome fait tourner le processeur pour pas grand chose. Le comparatif avec Mate ou d’autres est impressionnant.
      Et dans une configuration un poil limité ça devient vite pénible.

      Bon, KDE a réussi un sacré allègement en matière de consommation de ressources. Peut-être que Gnome y arrivera aussi.
      …un jour…

  18. Je suis un inconditionnel de Mate également.
    Avec le Brisk Menu pour retrouver une application en tapant juste quelques lettres.
    Dernièrement, j’ai même encore découvert une astuce que j’ignorais et que je trouve super pratique, moi qui fait tout à la souris : quand on a plusieurs applications ouvertes sur le bureau, en faisant tourner la molette dans la barre des taches, on passe d’une fenêtre à l’autre.

  19. Parceque mate c’est la vie !?
    Moi même je ne peux aller sous un autre environnement une fois quond a goûter a mate… Dur dur 🙂

  20. Salut Fred,
    Ton analyse n’est pas très objective, je m’explique :
    Gnome et Mate n’arrivent pas du tout avec la même offre logiciel. Gnome est « un tout en un » avec une intégration parfaite de tout ce qui fait parti de la suite.
    Mate lui arrive, à poil, il faut donc comparer ce qui est comparable genre Gnome Vs KDE qui arrivent tout deux avec des offres équivalentes en terme de suite logiciel et d’intégration.
    J’aime tout de même beaucoup ces environnement même si mon coeur balance vers KDE ou Gnome

    1. À poil Mate ? Pas complètement. Il ne lui manque en gros qu’un client courrier et un client audio et vidéo. Le reste de la logithèque est disponible. Mais cela n’enlève rien au fait que Gnome est un ogre de mémoire. KDE arrive dans les 400-450 Mo nu…

  21. oui, effectivement le choix de maté face à gnome, ne m’interesse guere (evemtuellement cinamon face à gnome), mais j’aurai été curieux de (re?)voir ton avis de maté face à xfce. si j’ai bonne mémoire, tu ne parlais pas à un moment de l’avance technologique de maté vis a vis de gtk3 ? xfce n’as t il pas depuis rattraper son retard?

    pour ma part j’aime cinamon pour les autres, (hey, windowsien, ta vu mon joli linux, je te l’install?)
    et xfce pour moi (habitude, efficacité, facilité, et suffisamment complet pour moi)
    j’ai aimé gnome2, j’en ai fait mon deuil.

    1. xfce n’as t il pas depuis rattraper son retard?
      → Il le fait à très petite vitesse… Certes, ce n’est plus le XFCE 4.12 100% GTK2 de 2015 que nous avons actuellement sur Arch (il se GT3-ise progressivement : Thunar est passé en GTK3 en septembre dernier, et xfce-desktop l’a fait il y a quelques semaines, Arch ayant décidé de pousser la version 4.13*), mais il reste encore plusieurs outils, widgets et parties du DE qui sont toujours en GTK2.

      * D’ailleurs, l’impact sur le lancement d’une session utilisateur se fait sentir : là où il ne fallait que quelques secondes à xfce-desktop 4.12 pour se lancer après s’être identifié dans LightDM, il en faut maintenant au moins cinq (sur ces CPU double et quadruple cœur d’il y a 10 ans, en tout cas). Au début, je croyais que le DE était planté (juste la souris sur un fond noir, ça met pas en confiance), mais non. Bon, faut attendre un peu, mais il se lance. Au passage, GTK3 oblige, la consommation de RAM a gagné un cran, mais ça reste encore tolérable pour moi.

  22. Salut Fred,

    Entre Mate et Xfce, mon coeur a toujours balancé.

    Utilisant Debian stable, j’ai fait le choix de Xfce. Comme ça, je ne salive pas devant les nouvelles versions de Mate tous les 6 mois… 😉

      1. En effet, tu as raison. Ce n’est pas plus mal d’ailleurs.

        J’aimais beaucoup la LMDE2 qui fournissait une base Debian stable, mais avec les dernières versions de Mate poussées dans les màj par l’équipe LinuxMint.

        Je n’ai jamais réussi à retrouver un équivalent ailleurs. Nostalgie…

        1. @zorzi : Je ne m’intéresse pas trop aux bureaux mais y’a MATE en environnement de bureau sur la MX, tu ne l’as pas essayé ?

          1. Salut, je suis sous la MX aussi. On s’y croise d’ailleurs sur le forum… 😉 Xfce me convient très bien. Je suis plutôt dans l’idée d’utiliser le DE fourni par défaut d’une distribution.

            La LMDE2 me convenait bien dans la mesure ou elle était semi-rolling (base stable mais toujours les dernières versions du bureau). Avec Xfce, ce type de distro ne saurait de toute façon exister, vu la fréquence des nouvelles versions de ce bureau…

            Ma philosophie est ainsi:
            -Sous Mate, frustration de rester en version 1.16 si la 1.18 sort (quoique ce bureau est assez suivi grâce aux backports de Debian)
            -Sous Xfce, sortie tous les 3/4 ans, donc peut de risques de se sentir floué, étant donné la durée de vie d’une version: aucune frustration…

  23. Salut,
    Je pense que pour cette raison que linux dispose de cette multitude d’environnements de bureau. Chacun choisit ce que lui convient. Si je dispose plus de RAM j’utiliserai un environnement gourmand en RAM, sinon je me rabat sur xcfe contrairement à l’environnement Windows ou t’as un seul bureau malgré l’utilisateur.

    La liberté linuxienne se traduit non seulement dans le code libre mais aussi dans la liberté de choisir son environnement.

  24. Concernant Gnome, ce n’est pas parce que l’on aime l’ergonomie de gnome-shell que l’on est obligé d’installer l’intégralité de l’environnement de bureau ! pacman -S gnome{,-extra} c’est pour l’exemple, c’est pas obligatoire !

    En installant gnome-shell avec le terminal, le control-center et gnome-keyring firefox et thunderbird on tape dans les 300Mo de ram sous Archlinux. On est pas obligé d’utiliser Evolution, on peut lui préférer thunderbird, c’est pas interdit ! Ce n’est pas parce qu’on utilise gnome que l’on a l’utilité de tracker, surtout si on utilise pas gnome-music, mais lollypop par exemple.

    D’ailleurs, si tu utilise Mate, c’est que l’intégralité des fonctionnalités de Gnome ne t’intéressent pas. Donc ne les installes pas … A fonctionnalité équivalente Gnome n’est pas deux fois plus lourd, CQFD.

    1. Autant avoir l’expérience conçue par les développeurs de l’environnement.

      Tracker ne se limite pas aux fichiers musicaux, du moins si mes souvenirs sont bons. Les documents pdf, les images et autres fichiers non audios sont aussi décortiqués.

      J’attends juste une preuve de ton affirmation, surtout en ce qui concerne la consommation mémoire. Il serait étonnant qu’evolution avec son serveur mange 200 ou 300 Mo de mémoire. Mais je dois avouer que cela fait depuis Gnome 3.14 que je n’ai plus utilisé intensément l’environnement Gnome 3.

  25. Je trouve aussi que l’apparence de MATE par défaut sur cette installation fait trop vintage, ceci étant dit changer fond d’écran et le thème ça ne prend que quelques secondes.
    Par exemple, ceci est déjà très différent: https://getsol.us/imgs/posts/2019/03/mate.jpg

    En ce qui concerne la consommation mémoire, si avant je partageais cette philosophie : ben oui quand on a connu la bonne vieille époque du DOS et des début de windows, période où il était parfois nécessaire de grappiller le moindre ko de mémoire pour faire tourner des applications (càd des jeux), ahh les joies de la mémoire paginée, mémoire étendue, etc… ce genre de chose comptait vraiment !
    Mais de nos jours, franchement, à moins d’utiliser un ordinosaure la mémoire n’est plus un problème et pour des usages « lourds », ce n’est pas 200Mo sur 16Gb ou plus qui font une différence significative.

    La mémoire des machines est faite pour être utilisée pas pour être économisée, de plus si le DE est bien conçu (je ne dis pas que c’est le cas), il devrait utiliser toute la mémoire dont il a besoin pour être à l’aise et en libérer quand des applications en ont besoin (par exemple quand on passe un truc en plein écran).

  26. J’ai été Xfciste, Matéiste, un peu Cinnamoniste et aujourd’hui Gnomiste. Et de loin mon préféré est Gnome. Ce qui me plaît, outre le look moderne, l’intégration logicielle, c’est le rythme des nouveautés avec tous les 6 mois une nouvelle version 🙂

    Il suffit de regarder ce qu’apporte la dernière 3.32. Ce n’est pas pour rien que des grosses écuries l’ont choisi comme bureau par défaut. Ça fait plaisir de voir tout ce beau monde s’activer à améliorer Gnome.

    Après oui il est plus lourd, et pour cause, mais avec 8 go de ram ou plus, on s’en fout un peu. Si en plus t’as un SSD pour lancer le tout rapidement…

    Même les extensions à Gnome Shell, régulièrement des nouveautés. Après si tu as un développeur qui maintient plus, t’en as souvent un autre qui reprend ou fork. De toutes façons y a tellement de choix qu’il y a de quoi trouver ce qu’on cherche.

    Evidemment je trouve plus probable que les gens migrent vers Gnome que vers Xfce ou Mate, à moins d’être sur des ordinosaures.

  27. Je partage l’avis de tonton fred sur la « tabletisation » de gnome. A moins d’installer un tas d’extensions pour le rendre utilisable sur un desktop classique c’est pas ma tasse de thé. Ceci étant dit, ils innovent, ils propose une ergonomie différente et ils n’ont pas forcément tort puisque ce genre d’interface convient aux écrans tactiles.

    Je me suis mis récemment à apprécier Plasma (il faut essayer l’ISO de test de Solus). Je n’ai jamais été fan de KDE que je trouvais lourdingue et confus avec ces multitudes d’options (Gnome est trop simplifié à mon goût et KDE à trop d’options, on s’y perd et c’est confus) mais je dois dire que je suis plutôt impressionné par ce que j’ai vu. Plasma utilise relativement peu de ressources et est très réactif, toujours un peu confus quand on se plonge dans les settings mais l’ISO que j’ai testé offre une bonne expérience « out of the box ». Bref, je me dis que lorsque je changerai de machine, je pourrais donner une chance à Plasma (mais bon, vu que je n’ai pas besoin d’une nouvelle machine d’ici à ce que je change dans quelques années, j’aurai peut-être changé d’avis d’ici là). Pour le moment, je suis très bien avec MATE.

  28. Dans mon exemple, il n’y a pas evolution et son serveur, j’avais installé thunderbird.

    Désolé, le son est dégueulasse sur la vidéo.https://www.youtube.com/watch?v=1B7SwlpVPf4&t=123s C’est une vidéo que j’avais fait un jour ou AdrienD se posait la question si on pouvais avoir un Gnome avec moins de 500Mo de ram. J’étais tombé à 310 Mo. (A mon grand étonnement, il faut l’avouer)

    On est dans un truc hyper minimal il me semble. Juste un pacman -S gnome-{terminal, background,keyring,control-center} et firefox thunderbird si mes souvenir sont bons. Après la base est la et c’est pas l’installation de LibreOffice qui verra monter la ram au démarrage.

    Je ne dis pas que c’est la meilleure solution, mais que c’est faisable. Mate et Gnome étant aux antipodes l’un de l’autre niveau ergonomie, on peut préférer et faire tourner un Gnome sans avoir des tonnes de ram prises au démarrage

Les commentaires sont fermés.