Vieux Geek, épisode 144 : MS-Windows 1.0.x, des débuts assez spéciaux…

MS-Windows est devenu synonyme d’interface graphique pour les ordinateurs PC et compatibles. Même s’il n’a commencé qu’à rencontrer du succès à partir de sa version 3.0 en 1990, ses premières années ont été assez cahotiques et bizarres…

En 1983, Microsoft commence à parler de son interface graphique utilisateur pour MS-DOS. En 1984, Apple sort le premier Mac avec son interface graphique pilotable à la souris. Microsoft ne pouvait pas rester en retard et met les bouchées doubles pour terminer la première version de MS-Windows.

En 1985, la petite entreprise qu’est encore Microsoft sort MS-Windows 1.0.1. La version 1.0.0 n’étant jamais publiée. Même si c’est une interface graphique que l’on peut piloter à la souris, c’est une ergonomie assez déroutante qui est disponible.

Les fenêtres sont fixes et prennent par défaut la quasi-totalité de l’écran et sont rédimensionnées si une autre fenêtre est ouverte. C’est ce que l’on appelle un gestionnaire de fenêtres pavant. La logithèque n’est pas énorme : un agenda, une calculatrice, un bloc note, un outil de dessin et surtout un jeu de Reversi pour citer l’essentiel.

Plusieurs versions de MS-Windows 1.0 se sont succédé entre 1985 et 1987. La dernière sera la 1.04 qui sortira en 1987 et qui prend en compte les souris au format PS2 et qui est donc la meilleure de toutes au final.

L’installation est assez marrante, surtout que MS-Windows 1.0.x fonctionne le mieux avec des MS-DOS 3.xx. Installer MS-DOS 3.xx est tout sauf une partie de plaisir… Grace au forum de BetaArchive, j’ai pu y arriver. WinWorld m’ayant permis de récupérer les versions de MS-Windows et MS-DOS indispensables.

Vous avez pu le voir en vidéo, MS-Windows 1.0.x n’était pas une partie de plaisir. Loin de là. Même si MS-Windows 2.x arrangea un peu la sauce – l’occasion d’un futur billet ? – il faudra vraiment attendre 1990 pour que MS-Windows soit un succès.

12 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 144 : MS-Windows 1.0.x, des débuts assez spéciaux… »

  1. Whaouuu Back to the Future !
    Il manque le rendu temporel ! trop rapide la machine virtuelle, il faudrait beaucoup la ralentir pour retrouver le fonctionnement réel.
    Tu as cassé la tirelire ! 4 Mo de mémoire vive (Vu sur la conf VirtualBox), à l’époque ça coûtait bonbon. MSDos étant limité à 640 ko, il fallait ajouter, les drivers, et configurer config.sys pour utiliser la mémoire XMS.
    J’ai utilisé un logiciel pour programmer les automates industriels sous Win 2, mais je n’ai jamais vu Win 2 en tant que tel, la machine démarre avec DOS, et en ligne de commande on lance le dit logiciel, qui fonctionne alors en graphique en utilisant les ressources Win2.

    Sur ce site, copies d’écran des différentes versions. (d’autres OS aussi)
    http://toastytech.com/guis/indexwindows.html

    1. Pour la mémoire vive, on ne peut pas mettre moins de 4 Mo pour une machine virtuelle MS-DOS dans VirtualBox, c’est pour cela qu’il y a une telle quantité.

      J’aurais dû rajouter un ralentisseur, mais j’étais déjà content de lancer cette version de MS-Windows.

  2. Vous êtes un sacré historien de l’informatique. Merci de nous faire découvrir cette histoire. Cela devrait être enseigné dans toutes les écoles.

  3. C’est toujours un plaisir de lire vos articles nostalgiques 🙂

    J’ai tilté quand j’ai lu « petite entreprise ». Petite entreprise, je n’en serais pas si sûr : l’année d’après, en 1986, la société entrait en bourse, rendant ainsi milliardaires 4 de leurs employés et millionnaires 12000 d’entre eux, d’après l’article Wikipedia.

    Ceci dit, sur PC et selon moi, GEM, que j’ai découvert à la même époque, avait l’air plus pro quand même et avait un système de fenêtrage dit flottant.

  4. Effectivement avec une config surdimensionnée en memoire par rapport à l’epoque il fallait en passer par des configurations Dos qu’on a oublié. Tout ça pour ce qui était une belle bouse par rapport au modèle Apple.
    Quand on y repense, les couleurs étaient aussi hideuses et des métiers se sont créés grace à ça : ergonome informatique, concepteur d’icones 😀. A te faire aimer le flat design.

    Un côté masochiste?

  5. Dans le cinquième paragraphe, tu as écrit « Plusieurs versions de MS-Windows 1.0 se sont succédées entre 1985 et 1987. » Il fallait écrire « succédé ». Un petit oubli? 🙂

Les commentaires sont fermés.