Vieux Geek, épisode 142 : Neverball et Neverputt, les jeux 3D déconseillés aux estomacs sensibles.

Les jeux 3D ont eu des débuts modestes. Il aura fallu attendre des titres comme Descent, dont j’ai parlé en mars 2016 pour avoir un affichage 3D temps réel à peu près potable, même si je lui préfère largement Quake:)

Le monde du logiciel libre n’a pas été en reste. En mai 2003, un jeu inspiré de Marble Madness est lancé. Son nom ? Neverball. Si l’original avait pour but de diriger une bille dans une 3D isométrique, Neverball lui joue sur les trois axes : roulis, tangage et lacet.

Le but est simple : récupérer un maximum de pièces en un temps donné… Avec des pièges toujours plus vicieux comme des virages serrés, de l’eau qu’il faut éviter ou encore des ponts qui n’existent que durant une période de temps donné. Une extension permettant de jouer au golf a été rajoutée entre temps.

Même si la dernière version du jeu, la 1.6.0 est sorti en 2014, le jeu continue d’être développé pour le plus grand malheur des estomacs fragiles… Mais c’est tellement bon de souffrir parfois 🙂

10 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 142 : Neverball et Neverputt, les jeux 3D déconseillés aux estomacs sensibles. »

  1. Bonjour,
    Moment culte quand tu n’arrives pas à prononcer « tilt the floor… » j’étais par terre !! Ah ah ni voit rien de méchant hein ! 😉

Les commentaires sont fermés.