Tutoriel d’installation d’Archlinux pour mars 2019 ? Deuxième !

Décidément, cela commence à devenir une habitude un peu trop fréquente les mises à jour intermédiaires de mon guide d’installation  pour Archlinux.

Cette fois-ci, le principale responsable est Gnome 3.32.0. Il y a aussi l’arrivée des KDE Frameworks 5.56 qui justifie l’arrivée de cette version révisée au format zip, qui est aussi disponible en ligne sur github et framagit.

Les remarques techniques précisées dans l’annonce du guide du mois de mars 2019 sont toujours valides.

Bon téléchargement et bonne lecture 🙂

16 réflexions sur « Tutoriel d’installation d’Archlinux pour mars 2019 ? Deuxième ! »

  1. peut être es tu un peu trop rigoureux dans tes références de version ?
    en mentionnant les versions en : 3.x, 1.20.x ou 5.x tu t’éviterais sans doute ce genre de mises à jour en cours de route, parce que je ne vois pas bien en quoi la version du framework de KDE rend différente l’installation d’une arch …?
    mais tu vas, je n’en doute pas, éclairer ma lanterne 😉

      1. Moi qui pensais que quand on faisait « répondre à » c’était pour répondre au commentaire … quel idiot suis-je !
        NB: j’entends par répondre, répondre sans faire semblant de pas avoir compris la question 😉

        1. Je t’ai répondu, contrairement à ce que certains esprits chagrins prétendent par ailleurs.

          Quant au manque de rigueur, cela peut parfois provoquer des emmerdes. Gnome 3.30 n’est pas la version 3.32.

          Tout simplement 🙂

      1. alors je n’aime pas non plus ce genre de commentaire
        ma remarque ( et non critique) était dans un but d’efficacité. Je sais comment sont faites ces releases du guide et du boulot qui est effectué pour le réaliser
        l’idée n’est pas du tout de savoir qui a raison ou pas, c’est hors sujet.
        je trouvais juste que Fred répondais un peu à côté de ma question
        Maintenant, tout le monde sais sur ce guide, que si KDE modifie une virgule il y aura une MAJ 😉

        1. Comme disait si bien le Diable Boîteux, « Tout ce qui est excessif est insignifiant ».

          Ensuite, j’ai répondu d’une manière un peu sèche, je tiens à m’en excuser. Que faire ? Ne plus proposer qu’une fois la mise à jour par semestre ? J’ai mal fait en mettant à jour le guide suite à l’arrivée de Gnome 3.32.0.

          Dommage.

          1. non non, tu fais bien et surtout tu fais comme tu veux 😉
            c’était une réflexion que je me faisais, en me disant : « tiens, ba moi je m’embêterai pas autant, je mettrais des 3.x et 5.x partout ! »

          2. Je comprends ta remarque, ne t’inquiète pas. Cependant, il arrive que d’une version à l’autre, la recette à suivre change très légèrement.

            Les joies indicibles des rolling release !

    1. De mon coté j’estime que ce guide est inutile. Si le programme d’installation est correctement conçu, la lecture d’un guide n’est pas nécessaire.

      Serait ce un aveu de médiocrité d’ArchLinux ?

      Allez vous enfin admettre les lacunes de cette distribution ?

      1. On va déjà vous applaudir pour avoir le courage de vos opinions, l’IP utilisé étant celle d’une sortie TOR : exit3.tor-network.net apparemment située aux Pays Bas.

        Passons sur le côté « moi je » et sur les attaques bassement techniques concernant la distribution Archlinux. Aucune distribution n’est parfaite, qu’elle s’appelle Debian, Red Hat, Slackware ou encore « Mon cul sur la commode » Linux.

Les commentaires sont fermés.