Le monde du libre en voie d’être gangréné par les « croyances » ?

Avant toute chose, avant que l’on me sorte que je cherche à toujours avoir raison – et je tiens à remercier la personne qui m’a fait me souvenir d’un petit texte écrit par Arthur Schopenhauer « L’art d’avoir toujours raison » – et qu’on me réplique que j’utilise le stratagème XI que l’on peut résumer faire d’un cas précis une généralité, je tiens à préciser que je suis parti d’un argument et que je l’ai démonté par l’expérience.

Venons-en donc au coeur du sujet. Dans sa gazette du 4 février 2019, Distrowatch annonçait que le projet SystemRescueCD basé durant des années sur Gentoo avait migré sur Archlinux.

Dès le deuxième commentaire, on tombe dans la croyance. Je cite le passage principal :

So – Arch now, not Gentoo?

Can’t be used to install Gentoo.

Au commentaire 21, une couche est rajoutée et toujours le passage principal :

I agree completely with the second post this week.

Gentoo will become much more difficult to install without SystemRescueCD.

Par deux fois, des personnes nous disent qu’il sera difficile voire impossible d’installer Gentoo avec la nouvelle génération de SystemRescueCD. Sans avoir même vérifié. Tout cela car la base change et que le satanique systemd est employé.

Les personnes ont-elles vérifié cette affirmation avant de s’exprimer ? Que l’on prenne le guide d’installation de Gentoo ou sa cousine Funtoo, c’est la même chose…

Il suffit de jeter un oeil sur la documentation de Gentoo et Funtoo que c’est au final les mêmes étapes.

En gros :

  1. On démarre sur un système live
  2. On partitionne le disque dur / SSD cible
  3. On monte les partitions
  4. On récupère une archive précompilée qui sera le système installé
  5. On extrait le contenu de l’archive sur le point de montage définit comme la nouvelle racine
  6. On passe en chroot (on dit que la racine du système est celle de l’archive, pas celle du système live de démarrage)
  7. On met à jour les ports et on compile les modifications
  8. On installe le noyau puis le gestionnaire de démarrage
  9. On finit les réglages nécessaires au premier démarrage
  10. On redémarre et on peut s’attaquer à la suite

Même si la documentation de Gentoo est un peu plus découpée que celle de Funtoo, c’est la marche à suivre.

J’ai donc simplement vérifié – et cela m’a demandé une heure et demie de patience – l’hypothèse émise par deux personnes sur Distrowatch.

Les commentaires étaient donc mensongers pour ne pas dire partiellement ou complètement de la désinformation. Ouvrons une parenthèse rapide sur un point abordé : sur le plan du support du 32 bits, il faut laisser les morts enterrer les morts.

En février 2007, je commençais à m’interroger sur l’opportunité de passer au 64 bits sur Linux. J’ai dû sauté le pas en mars ou avril 2007. Il fallait être courageux à l’époque. Les dernières machines purement 32 bits au niveau du PC, ce furent les premiers eeePC, ce qui nous fait remonter à 2008 environ.

Fermons la parenthèse.

Il m’a fallu largement plus de temps pour démonter la désinformation des commentaires qu’il n’en a fallu pour les publier. La « croyance » – à moins que ce soit un amour propre froissé ? – a fait des dégats.

C’est pour combattre à mon humble niveau la plaie des croyances qui gangrènent le monde de l’informatique libre que j’avais lancé sur Youtube ma série de vidéo « C’est trolldi, c’est permis » avant de la récopier et de la faire renaître sur ma chaine peertube.

J’ai même poussé le vice à installer Gnome sur Funtoo. Même s’il manque des éléments comme Gnome Logiciels, cela reste une expérience intéressante à faire… si on a deux jours devant soi pour compiler l’ensemble à un rythme humain 🙂

Je sais très bien que les deux commentaires ne sont qu’un mouvement parmi ceux qui agite le monde du logiciel libre. Mais c’est un mouvement qui a mes yeux est en train de prendre trop d’importance. C’est dommage.

4 réflexions sur « Le monde du libre en voie d’être gangréné par les « croyances » ? »

  1. Je vois que tu n’as pas trop de commentaires pour cet article et ces vidéos mais que dire et bien on a l’impression que tu tournes en rond et que tu ne sais pas quoi faire de tes journées. Les installations en mode graphique t’as vite oublié pour nous faire une petite démo de ton savoir faire en ligne de commande qui font carrément « C…. » tout le monde…Aucun intérêt tout ça sauf de mettre un joli coup d’épée dans l’eau .Comme tu le disais toi même il faut passer à de l’applicatif que de l’applicatif rien que de l’applicatif.

    On attend…..

     

    1. Tu attendras pas mal de temps pour une prochaine vidéo concernant la ligne de commande ou autre. Je n’en ai plus envie, c’est tout.

      J’ai juste dis ce que je pensais de ce mode de « non-pensée » qui gangrène le logiciel libre.

      1. ici, tu prends un commentaire !

        Si l’on prend tous les commentaires dans les blogs, youtube, forums … LOL – personne ne connait linux de A à Z ! Tant que ces personnes n’écrivent pas un article sur un blog ou nous font une vidéo il n’y a aucune raison de le relever (et même là…).

        « non-pensée » qui gangrène le logiciel libre.

        Pourquoi le logiciel libre ? il y a des millions de commentaires faux sur le web sur tous les sujets inimaginables et même sur windows 😉 Si tu dois tous les relever en bon zoro, tu n’as pas fini.

Les commentaires sont fermés.