La crise d’Avril 2017 n’avait pas suffit : Manjaro a de nouveau chié dans la colle pour sa cible privilégiée, les personnes qui débutent sous Linux.

Ajout au 25 janvier 2019 : l’équipe a fait son mea culpa sur ce bug…

https://forum.manjaro.org/t/stable-update-2019-01-23-kernels-mesa-browsers-nvidia-deepin-virtualbox/72986/238

Et la capture d’écran qui va bien :

Sans plus de transition, l’article écrit le 24 janvier au matin. De plus, je ferme les commentaires, des trolls passant par TOR (encore une fois) ont joué la pollution.


Je sais très bien que j’aurai droit dans les commentaires aux pratiquants de gorges profondes du forum manjaro.fr. Manjaro a fait pire que lors de la crise d’avril 2017.

Dans cette annonce du forum de Manjaro.org pour le canal stable en date du 23 janvier, on apprend qu’il faut effectuer une commande que nombre de personnes ne feront pas et qui n’est presque jamais conseillée : sudo pacman -Syuu

En clair ? Faire une rétrogradation de paquets. Oui, c’est une opération rarissime sur une distribution en rolling release. Ensuite, on peut mettre à jour. Mais quel pourcentage des utilisateurs et utilisatrices lira les notes de publication ? Combien vont se retrouver plantés avec un système
QUI NE DÉMARRERA PLUS DU TOUT ?

Note : la partie critique du fil a été déplacée ailleurs. Cf https://forum.manjaro.org/t/rant-and-discussion-on-stable-update-20-19-01-23/73074/

Note 2 : le fil a été clos suite à des remarques qui n’ont pas plus aux développeurs de Manjaro… On est typiquement dans des comportements digne de l’URSS de Brejnev.  Avec une mauvaise foi assumée : https://forum.manjaro.org/t/rant-and-discussion-on-stable-update-2019-01-23/73074/156

Avec tout le respect que je dois à l’équipe de développement de Manjaro, vous avez franchement chié dans la colle ici. Vous n’auriez JAMAIS dû publier la mise à jour ainsi. Planter un système d’une personne qui est sur le canal testing ou unstable, c’est normal et c’est fait pour. Mais c’est INADMISSIBLE de proposer cela sur le canal stable !

Je pensais que vous aviez compris la leçon de la crise d’avril 2017, mais c’est pire. Autant en avril 2017, on avait un système qui démarrait même si on avait droit à un écran noir. Ici, ça plante directement au démarrage.

Pour mémoire, une vidéo que j’avais publié dans mon ancienne vie de vidéaste sur youtube en avril 2017 :

Baba Orhum aurait l’intention de suspendre la disponibilité des images ISO de Tux’n’Vape. En ce qui me concerne, j’envisage de migrer mon portable qui était sous Manjaro depuis son passage sur un SSD va retourner sur Archlinux. Au moins, si ça plante, je saurais pourquoi.

Mais en tout cas, une chose est sûre : si Manjaro voulait foutre en l’air sa réputation, c’est bien parti !

Désolé pour le billet gueulante, mais quand on est énervé de voir un produit qui a de l’or dans les mains le transformer en plomb en demandant à une de ses cibles principales d’appliquer le principe du RTFM, c’est qu’on est de retour en 1999… Sauf qu’en 20 ans, des progrès énormes ont été accomplis… Sauf dans l’esprit des développeurs !

Pour finir sur une note positive, Baba Orhum a publié une vidéo où il montre un sacré rétropédalage de l’équipe de Manjaro sur cette mise à jour moisie.

Malgré ce rétropédalage tardif, je pense qu’il est trop tard pour une partie des utilisateurs qui diront – à juste titre – pis que pendre du projet Manjaro Linux.

127 réflexions sur « La crise d’Avril 2017 n’avait pas suffit : Manjaro a de nouveau chié dans la colle pour sa cible privilégiée, les personnes qui débutent sous Linux. »

  1. Personne n’est à l’abri d’un bogue qui passe à travers les tests, et certains comme celui-ci sont très ennuyant, même Ubuntu qui est un fixed point release avait du retirer les ISO de la 17.10 à cause d’un bug qui bousillait le BIOS de certaines machines.
    L’important dans ce genre de situation est la rapidité de la réaction, par exemple en bloquant les mises à jour problématiques, en proposant une solution aux utilisateurs impactés et ensuite en corrigeant définitivement le problème.

    Évidement sur une « curated » rolling, on ne peut que regretter ce genre d’incident (même si il me semble que Manjaro ne s’est jamais revendiqué ainsi contrairement à Solus)

    1. Le noeud du problème est que les développeurs ont été prévenus plus d’une fois lors des tests et n’en ont pas tenu compte.

      La vraie question : quel sera le niveau de la casse… Je crains qu’avril 2017 ne soit une sacrée promenade de santé en comparaison.

  2. Bonjour Fred,

    Merci pour cette info très précieuse car je travail sur Manjaro et je ne lis pas le manuel.
    Heureusement que je n’active jamais les mises à jours automatique et que je suis ton blog (que j’adore au passage !).

    Il y a quelques années j’adorais configurer mon linux (debian ou autre) mais maintenant ce que j’aprécie c’est une installation facile et un système qui fonctionne sans mon intervention.

    Quel serait pour toi une bonne alternative à Manjaro ?
    Ça ne me dérange pas de « bricoler » une heure ou deux après l’installation mais j’aime ne plus rien avoir à faire ensuite.

    Bien à toi et merci pour ton travail sur ce blog,
    Francois

      1. Slackware évidemment !!

        Sinon, être sous Manjaro (et plus largement sous n’importe quel distrib rolling) et ne pas lire les notes de publication …c’est téméraire 

      2. Pour une alternative, je suggère Mageia. Stable, rapide, performant. Communauté sympa et à l’écoute. En plus c’est une distro 100% française (descendante de mandrake).

    1. Prends directement la maison mère Archlinux. Super stable (10 ans d’utilisation) je n’ai touché au système uniquement lors du passage à l’UEFI, pour le reste je fais une mise à jour par semaine cela roule tout seul. Pourtant j’utilise mon pc pour Jouer (natifs ou wine), électronique (oscilloscope numérique, acquisition de signal etc..), musque, vidéos en autre. La communauté est très active et je trouve que leur documentation est très fournit (je l’utilise même pour résoudre des problèmes rencontrés sur d’autres distros). Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs, fais-toi une idée par toi-même, essai en machine virtuelle, exploite la doc, le forum et tu verra si Arch te convient ou une autre dispo. Bon courage à toi.

       

    2. salut françois  ça fait plus d’un an et demie que j’ai laché manjaro pour Solus, aprés moi c’est pas pour bosser juste desktop, steam, firefox et multimédia , jamais eu de mauvaises surprises, je ne lis jamais les news, j’installe juste les updates et je n’ai encore jamais utilisé le terminal à part pour installer quelques jeux.

    3. Bonjour,

      ben moi je pense q’une bonne debian based pour un débutant est bien non ? Je pense à la famille Ubuntu, la famille Mint, et la MX Linux.

      @+

      1. Sid mieux que testing haha le doux troll 😅

        Chez debian y a que la vieille stable qui est utilisable, le reste sert pas à grand chose.

        Une fausse pseudo rolling qui pète tous les 4 matins,vaut mieux encore manjaro, les bugs sont plus espacés que chez debian.

        Debian gère très bien dans le monde de la fixed release rien a leur reprocher.

        Mais quand ils se la jouent pseudo rolling, fuyez en courant……

        Une vraie rolling

        Arch.

        Gentoo

        Solus

        Pour les distributions mère, le reste c’est move to trash.

          1. apt fonctionne très bien même sans la correction du bug (somme toute assez mineur). Dans tous les cas il n’empêche pas de booter, et la mise à jour se passe très bien sans passer par l’iso de la 9.7. Si ils ont sortis la 9.7 c’est tout simplement par commodité, pas par obligation.

  3. Quand je vois la horde de fanboy linux venir cracher sur Windows 10 à chaque news NextInpact, ce genre de chose me fait doucement rigoler. Aucun système n’est parfait et encore moins quand les mecs aux commandes se la joue grand seigneur intouchable.

    1. Merci pour l’info Fred

      @Antoine

      Sans vouloir faire du troll ni excuser l’erreur, un OS gratuit qui ne casse que lui même c’est quand même plus pardonnable qu’un OS payant qui efface les données de l’utilisateur.

      Maintenant, il va falloir que je tente la mise à jour sans rien casser. Et si ça casse je réinstallerai (une chose que je n’ai pas réussi à faire avec un Win7 OEM qui voulait écraser les autres OS au passage).

       

      1. Apparemment le correctif qui empêche la casse – et qui aurait dû être intégré dès le départ – est fonctionnel. Les quelques heures perdues par l’oubli qu’on peut qualifier d’ignorance malsaine du fait que 95% des utilisateurs ne viendront pas lire les notes de publication feront-elles mal à long terme ?

        C’est la question !

      2. @phreg

        L’excuse de c’est gratuit fait par des bénévoles etc, n’en est pas une. Pour avoir fait du bénévolat ça fonctionne pas comme ça. Tu fais de la merde on te dégage, tout simplement car tu fais perdre du temps à tout le monde, au gens de l’association et aux personnes qui ont besoin de l’association.

        Donc au final qui va être touché les mecs de Manjaro qui vont devoir gérer cette connerie et les utilisateurs qui avaient sans doute autre chose a faire.

        1. Je confirme pour l’excuse bidon du bénévolat ayant été bénévole dans au moins deux associations. Tu fais du mauvais travail, tu gicles, point barre.

          Mais après faire comprendre cela, c’est inutile.

          1. Un revendeur Windows qui vient nous faire des leçons sur la stabilité … on aura tout vu !

            Croyez moi, c’est pas avec des arguments aussi grotesques que vous allez réussir à refourguer vos licences Windows !

          2. Un troll qui passe par TOR. J’ai giclé les commentaires.

            NetRange: 199.87.154.254 - 199.87.154.255
            CIDR: 199.87.154.254/31
            NetName: LESNE
            NetHandle: NET-199-87-154-254-1
            Parent: LESNET-V4-2 (NET-199-87-152-0-1)
            NetType: Reassigned
            OriginAS: AS18451
            Customer: TOR Exit Gateway (C05460956)
            RegDate: 2014-11-19
            Updated: 2014-11-19
            Ref: https://rdap.arin.net/registry/ip/199.87.154.254

            Quand je parlais des abus de l’utilisation de TOR…

          3. Quel dommage que certains utilisateurs passent par TOR pour troller.

            Nous autres, utilisateurs de TOR honnêtes ne sommes pas responsables de ces abus, et les condamnons fermement.

          4. Non, ce n’est pas une bonne méthode. Je vous soutient dans votre combat contre les trolls. Mais s’il vous plaît ne sucrez pas les commentaires de TOR. Il existe des utilisateurs honnêtes et ils sont plus nombreux que les abus. Comme toujours une petite minorité donne cette mauvaise image… En tant qu’utilisateur de TOR je condamne fermement ces abus. J’espère que les trolls entendront le message. Si vous êtes la pour troller, ayez au moins le courage de dévoiler votre IP ou utilisez un VPN, mais s’il vous plaît, ne passez pas par TOR car vous nuisez ainsi aux utilisateurs honnêtes dont je fait partie.

          5. Belle tentative, mais ce sera inutile. En ce qui me concerne, les commentaires TOR risquent de gicler à vue. Excessif ? Soit. Mais vu toutes les emmerdes que j’ai eu à cause de personnes passant par TOR que je ne veux plus prendre de risques.

  4. Je savais que avril 2017 allait se reproduire a nouveau.

    Chez manjaro ils ont bien pris le melon depuis quelques temps, depuis que leurs distro est huppée sur l’inutile distrowatch.

    Ce qui me fascine c’est que les dépôts testing sont fait pour tester justement.

    Si les utilisateurs remontent des bugs pourquoi l’équipe passe les mises a jour en stable en sachant pertinemment qu’il va y avoir de la casse, parce que le problème c’est qu’ils le savent…

    Encore ils seraient pas au courant et que les mises à jour pètent tout, ça passerait presque.

    Mais là c’est inadmissible.

    Heureusement que manjaro est pas utilisée sur des serveurs sinon ça serait folklo.

    Manjaro fonce dans le mur la tête baissée, et vont se tuer à petit feu eux même, c’est bien moche.

    Voilà pourquoi j’utilise pas manjaro et surtout pourquoi je la recommande à aucun newbie.

    Je préfère largement recommander mint, MX linux, debian, fedora, et même solus, qui sont très rigoureux dans leur travail malgré la toute petite équipe derrière !!

    1. Les développeurs ont chié dans la colle pour cette version. En tout cas, Avril 2017 était moins pire. Mais pousser la mise à jout tout en sachant qu’il y aura de la casse, c’est moche.

      Une rolling sur des serveurs ? Et puis quoi encore ?

      Mint ? Celle qui stagne depuis des années et n’arrive plus à se dépétrer de son lourdingue cinnamon ?

      Quant à jeter le bébé avec l’eau du bain, il faut quand même savoir raison garder. L’équipe s’est pris une claque méritée, reste à savoir comment elle va la gérer. En tout cas, c’est très net que ça doit gueuler en interne aujourd’hui.

      J’attends le prochain plantage d’une des distributions citées en fin de liste, car cela arrivera tôt ou tard.

      1. Y a des gens qui mettent des arch sur leur serveur pour des petites structures et soit disant tout roule !!

        Curieux de voir ça tout de même !!

        Cinnamon est le desktop phare de mint comme budgie est celui de solus.

        En soi c’est pas un mal

        Mais quand on voit des bugs de cinnamon sur une mint dite stable, ça l’a met mal !!

        C’est déjà la deuxième grosse erreur de leur part, jamais deux sans trois, y a plus qu’à.

        Mais après oui bien sûr les autres distributions ne sont pas parfaites mais elles sont quand même moins risquées (je sais on me dira que c’est ça la rolling) mais de la rolling pour débutants facile d’accès qui est mal géré par l’équipe de dev, c’est étrange.

        On dirait qu’ils font une course contre la montre pour vite sortir leurs maj au risque de tout péter…

        1. Une ArchARM sur une Raspberry Pi, pourquoi pas. Mais au-delà, je demande à voir.

          Mais après oui bien sûr les autres distributions ne sont pas parfaites mais elles sont quand même moins risquées (je sais on me dira que c’est ça la rolling) mais de la rolling pour débutants facile d’accès qui est mal géré par l’équipe de dev, c’est étrange.

          Ils se sont viandés cette fois, même s’ils se sont rattrapés aux branches pour limiter la casse.

          On dirait qu’ils font une course contre la montre pour vite sortir leurs maj au risque de tout péter…

          Sauf erreur de ma part, cela faisait bien 15 jours qu’il n’y avait plus eu de mises à jour sur le canal stable.

  5. Manjaro n’avait jamais réussi à me convaincre totalement, malgré des qualités certaines. Question d’état d’esprit général sur les forums, manque d’humilité, tape à l’œil… (je parle de MON ressenti, qui faisait que je n’étais pas en phase avec la distribution).

    Et maintenant ce Manjagate…

    Il ne sera évidemment – et heureusement – pas fatal à la distribution mais aura le mérite d’éclaircir son positionnement: pas pour débutants et pas pour ceux qui n’ont ni le temps ni l’envie de parcourir le site avant mise à jour.

    Ça devrait faire du monde en moins… A voir sur Distrowatch au cours de l’année, pour faire le lien avec un précédent article de Fred.

    Bien sûr, personne n’est à l’abri d’une erreur. Mais la gestion du problème n’est pas digne d’une distribution leader. Quid des laptops vendus avec la distribution installée? Les personnes qui achètent le font simplement pour soutenir leur distribution préférée ou s’agit-il de débutants qui ne savent pas installer? Parce que je ne vois pas l’intérêt pour quelqu’un qui s’y connait suffisamment d’acheter son matériel par ce biais. Les tarifs sont-ils particulièrement attractifs? Ceux qui émettent des critiques s’entendent souvent dire qu’ils n’ont qu’à développer par eux-mêmes s’ils ne dont pas content d’une fonctionnalité parce que c’est gratuit. Mais à l’acquéreur d’un laptop à plusieurs centaines d’euros, on lui dit quoi? Enjoy the simplicity?

    1. Manjagate est un bien grand mot.

      Il ne sera évidemment – et heureusement – pas fatal à la distribution mais aura le mérite d’éclaircir son positionnement: pas pour débutants et pas pour ceux qui n’ont ni le temps ni l’envie de parcourir le site avant mise à jour.

      Mais il va lui foutre une claque dans la gueule. Salvatrice ? Faudra voir.

      Pas pour débutants, alors pourquoi lire le terme newcomers sur la page d’accueil ? Nouveaux arrivants est un terme trop tendancieux ?

      Mais une chose est certaine, le projet risque de souffrir durant quelques temps.

      Ça devrait faire du monde en moins… A voir sur Distrowatch au cours de l’année, pour faire le lien avec un précédent article de Fred.

      Ce qui compte, c’est de savoir le nombre de personnes qui seront au final le bec dans l’eau à cause de la volonté des développeurs de ne pas faire le boulot correctement en amont.

      Quid des laptops vendus avec la distribution installée? Les personnes qui achètent le font simplement pour soutenir leur distribution préférée ou s’agit-il de débutants qui ne savent pas installer? Parce que je ne vois pas l’intérêt pour quelqu’un qui s’y connait suffisamment d’acheter son matériel par ce biais.

      Le total d’exemplaires écoulés – s’il y en a eu – reste un mystère… Et le restera sûrement.

      Ceux qui émettent des critiques s’entendent souvent dire qu’ils n’ont qu’à développer par eux-mêmes s’ils ne dont pas content d’une fonctionnalité parce que c’est gratuit. Mais à l’acquéreur d’un laptop à plusieurs centaines d’euros, on lui dit quoi? Enjoy the simplicity?

      Si les ventes représentent quelques dizaines d’installations sur le total existant, ce doit être le bout du monde. La prise en compte d’un correctif fonctionnel a pris 6 longues heures environ…

      6 heures qui feront les gorges chaudes des anti-manjaristes primaires… Reste à voir si l’équipe redressera la barre. Avril 2017 avait fait très mal, et les intégristes à la RTFM des années 1990 qui pullulent dans la communauté manjaro internationale n’aidera pas.

  6. Du coup je viens de faire un essai avec la VM que j’ai (manjaro xfce).

    J’ai fait un pacman -Syu pour voir si tout allait péter, et bien non, apparement le souci à été résolu.

    Reste que cela ne fait quand même pas sérieux. Moi qui trouvait que Manjaro était assez mature pour que je puisse envisager de migrer les débutants que j’aide sous cette distrib, je vais y réfléchir à deux fois. D’autant que après lecture des forums, je trouve la communauté parfois un peu limite.(mais cela n’est que mon avis).

    Sinon, je plussoie tes propos sur les autres distributions, que ce soit Mint, fedora, Debian, et autres, aucune n’est à l’abri de chier dans la colle.

    Pour ma part, même si je n’ai jamais fait de distro-hopping, la seule qui ne fait quasi jamais parler d’elle, c’est Slackware. (Ok je suis pas objectif)

    Mais il n’empêche que j’ai collé mon oncle (pur débutant) sous Salix il y à quelques années, et je n’ai Jamais retouché physiquement à sa machine. J’ai géré le passage de la 14 à la 14.1 en SSH, et il est passé tout seul à la 14.2 en lisant bêtement le wiki, tout ça sans réinstall.  Après, je suis OK, mon oncle s’en tape d’avoir les dernier softs et le dernier kernel, il veut juste que ça « juste marche ». Mais cela me fait quand même réfléchir.

    J’ai perso une machine qui tourne actuellement sous Slackel beta, parce que j’aime bien le projet, je trouve que c’est bien foutu et que j’ai de la sympathie pour le dev, à qui je fais remonter les bugs et autres. Et je dois dire que si quelqu’un qui se sert de son PC pour bosser et veut quand même être à jour (noyau 4.19.17 aujourd’hui, celui de Slackware-current), je lui recommande sans hésiter. Il devra mettre un peu les mains dedans mais peanuts comparé à une slackware ou une arch, et il aura au moins quelque chose de propre.(même c’est pas non plus pour les grand débutants)

  7. J’attends le prochain plantage d’une des distributions citées en fin de liste, car cela arrivera tôt ou tard.

    Il y a plantage et plantage. Entre le plantage difficile à prévoir et le plantage que tu choisis d’ignorer, il y a un gouffre. Il y en a un qui est plus difficile à accepter, non?

    Si les ventes représentent quelques dizaines d’installations sur le total existant, ce doit être le bout du monde. La prise en compte d’un correctif fonctionnel a pris 6 longues heures environ…

    Ils développent une activité commerciale.  C’est un changement de dimension, il faut l’assumer, quel que soit le nombre des ventes, avec plus de précautions. Il va falloir penser à mettre en place une hot-line 🙂

    6 heures qui feront les gorges chaudes des anti-manjaristes primaires… Reste à voir si l’équipe redressera la barre. Avril 2017 avait fait très mal, et les intégristes à la RTFM des années 1990 qui pullulent dans la communauté manjaro internationale n’aidera pas.

    Il faut relativiser, je te l’accorde. Je suis surtout déçu de la façon de faire. Ça reste évidemment une bonne distribution mais pour les initiés, comme le souhaite sa communauté d’ailleurs. La vraie tromperie aujourd’hui réside dans le langage utilisé pour promouvoir la distribution auprès des débutants.

     

    1. Il y a plantage et plantage. Entre le plantage difficile à prévoir et le plantage que tu choisis d’ignorer, il y a un gouffre. Il y en a un qui est plus difficile à accepter, non?

      Exactement. Mais faire la sourde oreille, c’est le meilleur moyen de se prendre une claque plus que méritée en pleine gueule en retour.

      Pour l’activité commerciale, rien à rajouter.

      Il faut relativiser, je te l’accorde. Je suis surtout déçu de la façon de faire. Ça reste évidemment une bonne distribution mais pour les initiés, comme le souhaite sa communauté d’ailleurs. La vraie tromperie aujourd’hui réside dans le langage utilisé pour promouvoir la distribution auprès des débutants.

      Tromperie ? Il faudra alors m’expliquer pourquoi certaines personnes assez novices font tourner des installations manjaro sans la moindre emmerde…

      C’est surtout une volonté de conserver son joujou, difficile à avouer au final.

  8. Merci pour ce billet !

    Perso, j’envisageais depuis plusieurs mois de migrer de Linux Mint vers Manjaro.

    Mais je dois avouer qu’après la lecture de ce billet, je ne ferai pas cette bêtise !

    Merci encore

    1. La connerie a été corrigée. Mais le mal est fait. Manjaro a géré très mal cette mise à jour. Je vous conseille d’attendre quelques mois, le temps que la poussière retombe.

      Mais j’avoue qu’il y a de quoi être refroidi.

    2. Attention ne pas prendre ceci pour une attaque directe envers Manjaro mais en tant que TNV on a des responsabilités sur ce qu’on conseil et je ne veux pas avoir sur la conscience des gens qui risquent de se retrouver en difficulté

  9. J’ai commencé avec Debian (stable). Après avoir acheté un portable un peu plus moderne que l’ancien, j’ai voulu essayer Manjaro (stable) pendant 1 an et demi, tout pendant que je me gardais un dual boot avec une Debian stable pour le boulot (pas fou), plus précisément une Bunsenlabs (ayant débuté sur crunchbang). J’ai arrêté définitivement Manjaro il y a quelques mois sur un nouveau problème de mise à jour. Je suis revenu à du Debian stable, j’en ai maintenant deux côte à côte, une pour le boulot et une pour le loisir (trop de paramétrages différents pour créer juste deux comptes utilisateurs).

    J’ai réinstallé manjaro tellement de fois ! Tellement de conflits entre chaque MàJ. Un système qui du jour au lendemain mettait 20 secondes de plus à démarrer. Alors que ma debian du boulot a fait le passage de jessie à stretch sans problème. À quoi bon nous sortir le slogan « install once and update forever? » puisque c’est faux ! Il faudrait plutôt dire « you will try to update once, and then you will reinstall forever ». Non Manjaro n’est clairement pas pour les débutants mais pour ceux qui veulent une distro contre qui lutter (un sacré truc de masochiste quand même !).

    Franchement je ne comprends pas cette idée entretenue selon laquelle Debian est un truc de papy avec des paquets périmés. Si on prends les critères que tu rappelles en permanence : madame michu veut un ordinateur qui fonctionne tout seul et qui a les dernières versions des logiciels de base (bureautique, e-mail, navigateur), et bah debian stable, avec ou sans ses backports*, offre tout ça. Si j’ai une debian stable j’ai firefox 60 et Thunderbird 60. Toi qui aimes mate, si je rajoute les backports j’ai Mate 1.20.3 (je l’utilise et ça marche très bien) et libreoffice 6 maintenus à jour. Quoi, Mate est en 1.20.4 sur manjaro stable ? Mais quel retard dites donc !

    *au sujet desquels un autre mythe est entretenu : les backports ne seraient pas stable. Enfin merde quoi, si on est prêt à admettre qu’un dépôt de rétroportabilité testé (dans testing et dans stable) et maintenu par une équipe de vrais développeurs comme ceux de chez debian apporterait de l’instabilité, comment peut-on défendre l’idée que manjaro stable qui est géré par une poignée de branques serait, lui, « stable » ? De plus, j’ai pu observer, par exemple pour mate ou libreoffice, que j’avais les paquets plus rapidement dans les backports de stretch que dans manjaro. Non, une frankendebian ce n’est pas une debian et ses backports, les backports sont conçus pour fonctionner avec la debian stable, c’est juste qu’au lieu d’avoir le triple coup de tampon « stable » cher aux standards de debian, ils n’en ont qu’un seul. Manjaro elle se contente d’un coup de tampon sans encre.

    Allez soyons fou, imaginons que même avec tout ça tu ne sois pas encore satisfait de la fraîcheur (et que tu arrives encore à te convaincre que ce besoin d’encore plus de fraîcheur représente celui de l’utilisateur lambda). Un autre avantage de Debian stable est l’existence de dépôts tiers à jour, fournis, dont la réputation de stabilité et de maintenance sont aussi importants que la réputation de stabilité d’une distribution à part entière. Après tout c’est  ça aussi une distrib, un dépôt cohérent et des configs harmonisées. Que tu craches régulièrement sur les dépôts tiers ppa ou AUR ou sur les dépôts des forks de Manjaro, je suis 100% d’accord avec toi, mais il y a des dépôts tiers Debian comme par exemple celui maintenu par Steve Pusser (un des développeurs de la MX*), qui peuvent booster encore plus la fraîcheur d’une Debian stable. Évidemment il y a des dépôts plus « aventureux » comme deb-multimedia »

    *quand même, c’est pas n’importe quoi fait par n’importe qui la MX, ils ont de la bouteille, non?

    Avec ça je maintiens à jour VLC, mpv, smplayer, openshot, gimp, ffmpeg et inkscape, clipgrab et youtube-dl. En trois ans, jamais eu de problème. Bref, la preuve par l’usage quoi. Peut-on en dire autant d’une ubuntu ou d’une manjaro ?

    Bref, je profite du nouveau crash de manjaro pour faire un petit coup de gueule contre ceux qui boudent debian et viennent s’étonner après que leur système est inutilisable. Oui on peut avoir debian stable et une logithèque moderne. De plus le paquet .deb reste un standard et permet des installations en quelques clics. Arch est utile à toute la communauté, qu’ils continuent à rester à leur poste d’avant-garde. Manjaro ne devrait même pas exister.

    1. J’ai réinstallé manjaro tellement de fois ! Tellement de conflits entre chaque MàJ. Un système qui du jour au lendemain mettait 20 secondes de plus à démarrer. Alors que ma debian du boulot a fait le passage de jessie à stretch sans problème. À quoi bon nous sortir le slogan « install once and update forever? » puisque c’est faux ! Il faudrait plutôt dire « you will try to update once, and then you will reinstall forever ». Non Manjaro n’est clairement pas pour les débutants mais pour ceux qui veulent une distro contre qui lutter (un sacré truc de masochiste quand même !).

      Des exemples de blocages et de conflits ? Je serai content d’en avoir quelques uns.

      Franchement je ne comprends pas cette idée entretenue selon laquelle Debian est un truc de papy avec des paquets périmés. Si on prends les critères que tu rappelles en permanence : madame michu veut un ordinateur qui fonctionne tout seul et qui a les dernières versions des logiciels de base (bureautique, e-mail, navigateur), et bah debian stable, avec ou sans ses backports*, offre tout ça. Si j’ai une debian stable j’ai firefox 60 et Thunderbird 60. Toi qui aimes mate, si je rajoute les backports j’ai Mate 1.20.3 (je l’utilise et ça marche très bien) et libreoffice 6 maintenus à jour. Quoi, Mate est en 1.20.4 sur manjaro stable ? Mais quel retard dites donc !

      Car tu passes par les backports. Sans eux…

      Pour les dépôts tiers, comment dire ? Je n’en ai pas besoin sur Archlinux ou Manjaro.

      Bref, je profite du nouveau crash de manjaro pour faire un petit coup de gueule contre ceux qui boudent debian et viennent s’étonner après que leur système est inutilisable. Oui on peut avoir debian stable et une logithèque moderne. De plus le paquet .deb reste un standard et permet des installations en quelques clics. Arch est utile à toute la communauté, qu’ils continuent à rester à leur poste d’avant-garde. Manjaro ne devrait même pas exister.

      Rajoute Ubuntu à ta liste, car Manjaro en reprend le principe.

      Crash corrigé en l’espace de quelques heures. Que tu sois un fanatique de Debian, tu l’as prouvé. Maitenant, libre à toi de conserver le monde Debian et le porter aux nues.

      Si j’ai gueulé sur les développeurs de Manjaro, je ne leur ai pas pissé dessus comme tu l’as fait dans ton pavé.

      Sur ce, bonne continuation, et surtout n’oublie pas de patcher apt qui s’est fait trouer la gueule au point que Debian a été obligé de sortir une version majeure rien que pour cela.

      PS : inutile de me spammer les commentaires, tu ne fais qu’affaiblir ton point de vue. Je préfère le monde du rolling et une distribution fixed comme la Debian NE ME CONVIENT PAS.

      Point final.

    2. Gérer les backports demande un poil de connaissance (il ne faut pas faire ça avec un outil graphique, il faut y aller à la console). Mais c’est vrai que c’est stable.

      L’ancienneté des paquets peut parfois être un problème : un nouvelle imprimante HP, un logiciel qui nécessite une version récente de Java, etc. OK, on peut gérer ça avec les backports, mais encore une fois, il faut alors y aller à la console.

      Mais on est d’accord, Debian, c’est solide.

      1. Le problème est qu’une Debian sans backports, au bout d’un an de vie, c’est assez sportif à gérer.

        Sans oublier que certains équipements sont parfois trop jeune pour la Debian stable, ne serait-ce qu’au niveau de l’installation…

  10. Ben ouais… Recommander une distro à un utilisateur lambda, à un newbie, à qqn qui veut juste un truc qui roule sur un PC familial, c’est une responsabilité. Et il faut aller un peu plus loin que le « j’aime bien ».

    Je vais jouer le Mint FanBoy sans l’être vraiment (j’ai testé divers trucs et je pourrais tout-à-fait aller voir ailleurs de nouveau). Pour le grand public « stagner » n’est pas un défaut rédhibitoire. Et si Cinnamon est trop lourd, la version avec Mate est sensiblement plus light.

    Il faut être au clair si une distro est destinée aux bidouilleurs, aux fans, ou au grand public. Et il faut assumer le choix.

    Tu prends par exemple KDE Neon, on te présente ça clairement comme un truc pour les amoureux de KDE ; et tu as encore des versions pour ceux qui aiment mettre les mains dans le cambouis. Ubuntu, pour le grand public, recommandent la version LTS ; on évoque plus haut un problème avec la version 17.10, mais ce genre de versions intermédiaires est justement destiné à un public plus ou moins averti. Mint annoncent clairement leur LMDE (pourtant relativement fiable) comme qqch de « risky », déconseillé aux novices. OpenSUSE présentent leur versions rolling, Tumbleweed, comme plutôt destinée aux utilisateurs avancés, aux développeurs et aux contributeurs.

    Si des gens proposent un OS comme destiné au « grand public » il faut assumer le choix. Ils peuvent très bien proposer un truc en étant très clair que l’utilisateur devra garder un oeil sur les annonces officielles, qu’il doit avoir les connaissances de revenir en arrière au cas où; ce serait un choix tout-à-fait défendable. Mais il faut le dire.

    Depuis que je me suis définitivement mis à Linux, en mono-boot, j’entends régulièrement parler de Manjaro comme de LA distro à la mode pour M et Mme Tout-le-Monde. Et la mode est aussi de dégueuler sur Ubuntu, Debian et leurs dérivées respectives (parce que c’est trop couru, parce qu’il y a Canonical, parce qu’il y a eu le truc avec Amazon, parce que ce n’est pas assez innovant, parce que l’interface à la sauce Mint ressemble trop à du Windows, parce que Debian c’est trop vieux, parce qu’on en a marre d’entendre parler d’Ubuntu, etc.).

    Il faut peut-être arrêter là. Vous avez peut-être un OS qui vous fait plaisir, qui a certainement ses qualités (il paraît que c’est léger, que le système de paquets d’Arch est super bien foutu, etc). Mais ne recommandez pas ça au grand public si l’équipe derrière part du principe que les utilisateurs vont lire les communiqué officiels avant toute mise à jour et qu’ils doivent être capables de réparer leur système à intervalles plus ou moins réguliers.

    1. Si les testeurs avaient bien fait leur boulot nous n’en serions pas là, il me semble que un seul voulait bloquer – je pense qu’avec 10 voies contre philm aurait revu son jugement ?

      Tout à fait d’accord. Mais en dehors de la bonne volonté affichée, quel pourcentage d’utilisateurs et d’utilisatrices ira lire chaque annonce de mise à jour ?

      Depuis que je me suis définitivement mis à Linux, en mono-boot, j’entends régulièrement parler de Manjaro comme de LA distro à la mode pour M et Mme Tout-le-Monde. Et la mode est aussi de dégueuler sur Ubuntu, Debian et leurs dérivées respectives (parce que c’est trop couru, parce qu’il y a Canonical, parce qu’il y a eu le truc avec Amazon, parce que ce n’est pas assez innovant, parce que l’interface à la sauce Mint ressemble trop à du Windows, parce que Debian c’est trop vieux, parce qu’on en a marre d’entendre parler d’Ubuntu, etc.).

      Tu résumes l’effet de mode actuel.

      Il faut peut-être arrêter là. Vous avez peut-être un OS qui vous fait plaisir, qui a certainement ses qualités (il paraît que c’est léger, que le système de paquets d’Arch est super bien foutu, etc). Mais ne recommandez pas ça au grand public si l’équipe derrière part du principe que les utilisateurs vont lire les communiqué officiels avant toute mise à jour et qu’ils doivent être capables de réparer leur système à intervalles plus ou moins réguliers.

      Je suis d’accord. Mais c’est aux développeurs d’assurer leurs arrières. Ils n’ont pas à se délester de leurs responsabilités sur les utilisateurs.

  11. bonjour à toi,
    puisque je suis gentiment invité je vais faire mon petit commentaire.

    Article gueulante sans trop d’intérêt (pour moi). Il est dommage que tu ne parles aucunement du pourquoi.
    D’après ce que j’ai lu ce matin (forum cassé ce soir … trop de mécontents ?) , philm à volontairement laissé passé ce bug – son explication n’était pas claire pour moi (problèmes avec systemd depuis longtemps et le correctif ne serait que temporaire? et que pour certains?), il est dommage que tu ne l’ais pas analysé ici.
    Donc philm n’est pas omniscient … pas vraiment une surprise 😉 philm a fait une erreur de jugement , la divulguée dans le forum testing MAIS malheureusement personne n’a insisté ou ne la repris !
    C’est à ce moment là qu’il fallait chier dans les brancards , le faire après la bataille n’a plus de sens surtout que tu es « testing » et pas le seul à remonter ton avis en testing de tnv. Si les testeurs avaient bien fait leur boulot nous n’en serions pas là, il me semble que un seul voulait bloquer – je pense qu’avec 10 voies contre philm aurait revu son jugement ?

    1. D’après ce que j’ai lu ce matin (forum cassé ce soir … trop de mécontents ?) , philm à volontairement laissé passé ce bug – son explication n’était pas claire pour moi (problèmes avec systemd depuis longtemps et le correctif ne serait que temporaire? et que pour certains?), il est dommage que tu ne l’ais pas analysé ici.

      Laisser passer volontairement un bug ? Que c’est responsable…

      Donc philm n’est pas omniscient … pas vraiment une surprise 😉 philm a fait une erreur de jugement , la divulguée dans le forum testing MAIS malheureusement personne n’a insisté ou ne la repris !

      Je pense que les archives de testing affirmeront le contraire, surtout avec une personne qui disaient qu’il fallait mettre un epoch à un paquet spécifique…

      C’est à ce moment là qu’il fallait chier dans les brancards , le faire après la bataille n’a plus de sens surtout que tu es « testing » et pas le seul à remonter ton avis en testing de tnv.

      J’ai autre chose à faire que de faire des remontées de bugs. Désolé d’avoir une vie en parallèle.

      Si les testeurs avaient bien fait leur boulot nous n’en serions pas là, il me semble que un seul voulait bloquer – je pense qu’avec 10 voies contre philm aurait revu son jugement ?

      Je ne le pense pas, vu son caractère assez puissant.

      En tout cas, je ne sais pas combien de personnes se sont retrouvées le bec dans l’eau. C’est une connerie et elle se payera cash.

      1. Alors on devait gueuler mais avant quand on fait quelque chose c’est jamais bien. Sauf qu’on a obtenu le correctif malheureusement avant mais pas sans mal et avec une commu qui moralement à réservé une cartouche dans le crâne de Fred et une aussi pour moi.

        Et pour te répondre sur testing je lui ai fait confiance. J’avais même dit à pepito de pas exagérer et que philm allait prendre les choses en mains, erreur.

  12. Bonsoir,

    Personnellement j’ai mis à jour mes deux Manjaro sans aucun problème aujourd’hui.

    une Manjaro TNV Maté sur mon portable H.P. et une Manjaro Gnome sur une petite tour Dell et je n’ai pas vu ou était le problème ? Tout fonctionne nickel ! ???

    1. Salut,

      Bah pareil pour moi … c’est passé tout seul ! Peut-être qu’un correctif s’est glissé ? Par contre j’utilise pas pamac mais yay.

      Mon père qui utilise manjaro depuis 2 ans ne m’a pas appelé !!

      Je comprends pas trop les réactions épidermiques ! ? C’est pas très grave c’est juste de l’informatique… cool… ET puis au pire réinstaller sa distribution c’est pas la mort

      1. Donc aucun soucis si on ne fait pas la commande sudo pacman -Syuu.

        Tout le monde s’est inquiété pour rien. Les débutants qui ne vont pas sur le site de news auront toujours une distribution fonctionnelle 🙂

        1. Va dire cela aux personnes qui ont fait la mise à jour avant que le script de rétrogradation ne soit intégré.

          En tout cas, je dois dire que je suis à deux doigts de sucrer mon compte sur manjaro.org.

          Et de ne plus rien rapporter côté bugs.

  13. rappel des mises a jours

    – depuis novembre 2018 , on bataille avec systemd et leur évolution de version qui cette fois ci part en incrément avec la fuite en avant 239.300 puis 239-4 et puis 240. et puis 241

    – sur les premiers passages 239.300 , philm parviens a stabiliser en version 303 , mais résultats mitigés ( Ok Xfce – KDE ) KO Qt ( Deepin – Qt – Gnome ) en novembre 2018 et décembre 2018

    – il poursuit en Unstable systemd pour que cela marche avec Qt , version Ok 240.75 obtenu fin décembre / début janvier , dans les interventions Gnome / Deepin , il demande de rester sur 239.3

    – mais courant janvier , on a problème de sécurité systemd ( toutes les versions ) , et maj pacman library, philm doit attendre la version côté Archlinux.

    le test le 19/01 est Ko , on est 2 en testing a le remonter , philm demande alors a faire le retour arrière en 239.4 pour systemd ( ou bien 240.75 OK mais plus présent Testing )

    de mon côté retour sur mirroir  Stable , application -Syyuu , et ensuite retour Testing -Syyu OK

    il sort une maj Stable le 19/01 pour le retour arrière ,c’est ici le pb car pour utilisation vm I3  , les versions communities ne propose pas la maj ( je crois jamais immédiatement quand cela passe par les officiels )

    puis sortie de la version stable 23/01 , le problème se corse si entre-temps vous n’avez pas fait cet maj du 19/01

    la question que je vous pose a Fred et Elrondo , comment faire pour que jamais cela puisse se produire , aux vues des modifications et anomalies que la version en novembre / décembre a généré, d’autres distributions ont elles aussi galéré pour leur date de sortie iso à cette période ,

    je parle ici du cycle ( stable – Testing – unstable ) – dev et beta users pour s’assurer que cela se passera bien pour les versions officielles et communautaires

    1. Systemd est un peu chiant en ce moment, je ne le nie pas.

      L’historique que tu fais montre les emmerdes monstreuses qui se sont accumulées.

      Je dis juste que Philm aurait dû intégrer dès le départ le script de rétrogradation dans manjaro-system et être ainsi certain de foutre la casse à la poubelle.

      Est-ce mal de le dire ? Dans ce cas, j’irais sucrer mon compte sur manjaro.org. Point final.

  14. autre sujet concernant tbg et bodgancovaciu , ils font un travail énorme sur manjaro.org pour le moindre problème , eviter simplement des querelles inutiles , ils font le même travail que vous quand il s’agit d’aider les autres

    tbg ne vous connaissant pas , je lui ai fait un mail précisant vos années passés sur archlinux et sur les dépôts package AUR archlinux

    1. Éviter des querelles inutiles ou tomber dans un « Les utilisateurs ont toujours torts même s’ils ont raison de penser que les développeurs auraient pu intégrer un truc pour automatiser la manoeuvre chiante » ?

      Pour ma part, la messe est dite. Je pense cloturer mon compte sur Manjaro.org d’ici une ou deux semaines. Je ne sais pas si je continuerai à rapporter des bugs, comme j’ai pu le faire pour le non-support de vala 0.42.5 pour la construction de Pamac.

      Vu le peu de cas que fait une partie de l’équipe de Manjaro par moment des retours utilisateurs… Désolé, mais j’en ai ma claque de me faire flinguer pour avoir dit une vérité qui emmerde.

      Pour résumer : j’en ai marre et donc au revoir !

  15. Je n’aime pas les a priori sur les distributions Linux, donc je n’en ai jamais eu envers Manjaro.

    Mais pour l’avoir testé en machine virtuelle, elle ne m’a jamais vraiment convaincu. Elle a un positionnement bizarre : pas vraiment pour les débutants, mais pas non plus pour les personnes plus expérimentées ( puisque qu’il existe Archlinux )

    Pour ma compagne ( qui est une éternelle débutante vu qu’elle ne s’intéresse pas à la ligne de commande et qu’elle se contente d’utiliser son PC ) c’est donc Ubuntu depuis 2011.

    D’abord en version normale, et depuis quelques temps en version Mate. Et ça fonctionne au poil. Jamais le moindre truc qui coince. Les logiciels qui ne sont pas dans la toute dernière version ? elle s’en fout.

    Donc la faire passer sur Manjaro, pourquoi faire ?

    Et pour moi, c’est Archlinux.

    Je suis très loin d’avoir le niveau de Fred, je l’ai installé comme un gros fainéant via Anarchy ( RIP )

    Mais pour l’instant, tout va bien. J’approche doucement de la première année d’installation sur mon PC, et c’est super stable et rapide. Le seul truc un peu pénible au quotidien étant le grand nombre de mises à jour.

    Et de la même façon, pourquoi installer une Manjaro à la place ?

  16.  
    Salut,
    et beh voilà ! je fais partie de ceux qui n‘ont rien lu avant et qui ont planté leur Manjaro Gnome aujourd’hui. Et qui n’a rien lu non plus après, a part ton blog ce soir. Alors cet aprem c’était réinstallation. Des fois ça fait pas de mal et permet un peu de ménage. En plus j’avais prévu de mettre un dual boot avec la dernière Mint. Et comme il faut l’installer en premier si on ne veut pas se retrouver avec un kernel panic en lançant Manjaro… (d’ailleurs ça ça fait longtemps que c’est le cas, et je ne sais pas pourquoi).
    Aussi je n’en veux pas pour autant à l’équipe Manajro.
    Depuis ~ 2010 j’installe régulièrement Linux chez les amis. A part deux que j’ai installé sous Manjaro Gnome il y a déjà quelques années (et dont je suis agréablement surpris de ne pas (encore) avoir de nouvelles aujourd’hui, hi hi 🙂 pour tous les autres c’est Mint que j’installe. Principalement avec Cinnamon, des fois Mate. Et franchement sous Mint, à part un écran noir suite une maj pilotes Nvidia, jamais d’ennuis. Bref pas des plus frais mais stable, même si pour mon utilisation je préfère une rolling comme Manjaro.
     

  17. manjaro et le grub

    1) elle demande en plus de l’init ram image + le microcode  , donc les autres demarre sur le microcode et plante ( et c’est propre , car trop tard lorsqu’un on a démarré le noyau )

    2) malheuseusement , et Fred a bien insisté sur ce point , un débutant aura bien du mal au 1er pb a résoudre ou trouver facilement comment s’en sortir , je rappelle que forums archlinux , tu est seul maître a bord de ton système , s’il est cassé c’est a toi de le réparer , donc l’entraide demandé est sans suite.

    3) cela n’est pas simple d’avoir une autre distribution Arch qui gère mieux les choses en terme de mise a jour ,

    4) les plus gros problemes a ce jour sur les maj en rolling

    – perte accès réseau eth ou wifi

    – perte de driver video ( possible nvidia et surtout les portables )

    – maj noyau ou montée de version systemd ( je crois que c’est eux a ce jour qui posent le plus de problèmes , il faudrait quasi un environnement supplémentaire pour manjaro dès arrivée d’une montée de version de leur part )

    – paramétrages et parties composants pour son environnement bureau ( Xfce ou Mate ou Deepin ou KDE ou Gnome , etc  )

    5) faire des sauvegardes ! , ben oui mais si on a pas lu les annonces , et c’est absolument pareil sous os X ou Windows 10 , tu SAUVEGARDE avant une mise à jour …

    6) faut pas croire qu’en faisant des recherches dans Google du message d’erreur tu trouvera toujours une réponse apportant une solution ….

  18. A un moment faut pas non plus être extrémistes. Sur une distribution qui se veut adaptée aux débutants, si tu dois obligatoirement faire une sauvegarde avant chaque mise à jour (soit très souvent sur une rolling), c’est qu’il y a un souci (mais cela n’engage que moi).

    Quand aux problèmes, ils ne sont pas a mon avis liés au noyau lui même, sinon il y aurait plus de distributions impactées.

    Et enfin systemd, ah, que dire…

    J’aurais bien dit : »on vous avait prévenu ! », Mais c’est du troll.

    Je dirai donc : »je suis heureux d’avoir mes laptop dans la famille Slackware et mes serveurs sous BSD ».

    1. Sur le premier point, cela concerne TOUTES les distributions dans ce cas, pas uniquement les rollings.

      Sur Systemd, je pense que tellement d’encre électronique qui a été versée qu’on est noyé en dessous. Quand ce n’est pas l’init qui est touché, c’est Xorg. Quand c’est pas lui, c’est le gestionnaire de paquets…

      En clair, on se bat comme des chiffoniers sur des trucs que l’on ne voit presque jamais.

      Après on s’étonnera que le monde du libre stagne. J’ai presque envie de retourner sous MS-Windows tellement que j’en ai ma claque du monde libre.

      Au bout de 12 ans de mono-boot linuxien, c’est peut dire.

  19. Bonjour Fred.

    Tu as fait de ton mieux en alertant sur le problème pour cette mise à jour.

    Le Boss n’a pas voulu écouter ses testeurs, grossière erreur car ce sont elles qui permettent d’éviter ce genre de problème !!!

    Jamais deux sans trois, là il faudrait mieux éviter car ce sera le départ* de testeurs, de personnes aidant de près ou de loin la distribution. ( * restant ou non sur Manjaro )

    Les grosses distributions ont une responsabilité, crédibilité envers leurs testeurs, utilisateurs expérimentés, ou venant d’arriver sur la distribution.

    J’ai une Manjaro en vm pas encore mis à jour, mais les personnes qui ont eu le soucis…pas d’accès à leurs données surtout si elles n’ont qu’un ordinateur..mode galère ON ).

    Je ne parle mème pas de ceux qui ont été conseillé et qui ont eu le soucis :  » Allô, ma Manjaro ne démarre plus ! On fait comment maintenant ?  »

    2 choix (exemple avec Manjaro mais valable pour tout autre distribution)  :

    1) Si vous voulez pas perdre cette personne sous Manjaro, activé le mode  » HOT LINE  » même si vous êtes pas responsable du problème ou conseiller une personne qui pourrait le faire.

    2) Si vous voulez perdre cette personne sous Manjaro, trouvez n’importe qu’elle excuse pour ne pas avoir du temps, même si c’est vous qui l’avez conseillé Manjaro. ( mode  » Je m’en bas les xxxxx » )

    Je vous recommande fortement le choix numéro 1, sinon mieux vaut ne pas parler Linux a notre entourage si au moindre pépin on peut pas aider ou conseiller une personne qui pourrait le faire.

    Toutes les distributions ont leur forces et leurs faiblesses, mais cela aussi peut être le reflet de ceux qui gèrent la distribution.

    Autre solution  :

    Prochaine grosse mise à jour de Manjaro : Attendre 1 semaine avant de la faire, cela permettra de faire remonter d’éventuels bugs…etc

    Bonne journée.

  20. Que de rigolade

    Debian,Manjaro, arch, machin,bidule….

    Pour moi, y’a que Debian unstable (qui ne me claque pas depuis bien des années à la moindre mise à jour comme le prétendent certains ignorants, à la limite quand je tripatouille avec experimental, maisrien de bloquant) ou Slackware-current…

    Et je ne les conseillerai certainement pas, ca se passe au feeling tout ça…
    Manjaro ne m’intéresse pas, je n’en parle pas…

    Gentoo ne m’intéresse pas, je n’en parle pas..

    Etc….

    C’est peut-être plus saint que de leur chier dessus en les comparant à mes distros. Ta distro, elle te convient à toi, pas forcément à ton voisin. y’en a trop qui l’oublie…D’autant plus qu’aucune d’entre elle n’est parfaite.. loin de là

    Je pense surtout que le problème du libre, ce sont ces fanboys, quel qu’ils soient, y’a qu’à voir les commentaires..

     

  21. Ce type de mis à jour est proprement scandaleux. Merci à toi et Baba au Rhum pour votre vigilance. Merci d’avoir enflammé la discussion sur le forum, car cela a permis au moins une chose, que le correctif soit fait. Dans cette affaire vous êtes de véritables héros, contrairement aux dev qui font tout pour saboter la distro pour les utilisateurs lambda. Sans vous, de nombreux utilisateurs seraient encore aujourd’hui dans la mouise. Les utilisateurs vous remercient.

  22. J’ai presque envie de retourner sous MS-Windows tellement que j’en ai ma claque du monde libre.

    Chiche! Tu le dis trop souvent pour que ce soit crédible. Ou alors tout est dans le « presque ». 🙂

    Je suis en dual boot. W10 est un bon OS grand public. Il faut simplement prendre du temps pour paramétrer (virer les vignettes à la gnome  🙂  du menu, remontées d’infos autorisées…). Après ça roule.

    La diffusion à grande échelle du SSD, outre l’augmentation des quantités de RAM, a nettement réduit les temps de boot et favorisé MS. Le SSD a de mon point de vue coupé l’herbe sous le pied des distributions Linux. Et comme l’herbe était déjà rase…

    1. De mon coté, après plus de 10 ans sous Linux, j’ai sauté le pas, et je suis repassé à Windows. Et bien ce n’est pas si mal que cela. Au contraire, Windows a fait beaucoup de progrès en 10 ans. Ma conclusion est simple, le libre est mort. Il est vrai que le principe du libre semblait pas mal dans la théorie, mais dans les fait ce n’est tout simplement pas viable. Il fallait tenter l’expérience, je l’ai fait, je n’y reviendrai pas. Je vous encourage à faire de même.

        1. 13 ans c’est long. Entre temps, Windows a bien évolué. Peut-être devriez vous repasser temporairement à Windows afin de constater les évolutions (majoritairement positives de mon point de vue). On peut cracher sur Microsoft, mais l’époque des plantages intempestifs est révolue et cela fait bien longtemps que je n’ai pas vu la trace d’un écran bleu.

          1. Ne disais tu pas il y a à peine quelques heures que tu as envie de retourner sous MS-Windows ?

            J’avoue que je ne comprend pas ta position sur le sujet, un coup tu annonces vouloir retourner sous Windows, et un coup le contraire.

            En ce qui concerne le dépannage des proche, les gens n’appellent à la rescousse que lorsqu’ils sont dans le pétrin, ce qui n’aide pas à se faire une opinion neutre d’un système, n’ayant la possibilité de voir que les cas problématiques de celui ci.

      1. Le SSD et l’augmentation de la RAM ont tué le libre et favorisé windows…

        J’ai retrouvé un post que j’avais noté d’un admin de Zeste de Savoir qui disait en 2015 à propos de l’augmentation de RAM et des dérives qu’elle entrainait.

        Je cite: »Ça c’est le fer de lance des arguments des gens qui assument pleinement coder avec le cul : c’est pas parce que ça ne coûte pas cher qu’il ne faut pas l’économiser. C’est justement à cause de cette mentalité qu’on se retrouve à devoir remplacer son smartphone toutes les 2 mises à jour : aucune fonctionnalité entre 2 mises à jour d’un OS ne justifie de doubler la quantité de RAM que bouffe le soft, mais ça permet de vendre plus de téléphones alors on sature connement la RAM.

        En tout cas, si un type me sort ça en entretien d’embauche, tu peux être sûr qu’il est dehors 2 minutes plus tard. »

         

        Quand au reste, étant à peu près dans le même cas qu’olivyeahhh, je ne peut que plussoyer a 100% ses propos (Slackware current et BSD pour moi).

        Je remercie quand même au passage Gentoo pour eudev.

        Et je finis en voyant le verre à moitié plein car le libre, ce n’est pas que des guerres puériles, c’est aussi des choses comme Nextcloud, ou cette improbable convergence de TrueOS qui adopte OpenRC.

          1. Improbable certes, mais en tout cas cela fonctionne, et plutôt pas mal depuis qu’ils on laissé le coté « desktop » au projet trident.

            J’avoue qu’en tant que grand feignant, j’utilise parfois TrueOs pour monter un serveur vite fait, car il me permet d’avoir des avantages de FreeBSD (ZFS et jails) sans avoir à me recompiler les sources.

            Mais ce n’est pas le sujet de cette discussion, je m’arrêterai donc là sur ce sujet pour ne pas polluer.

  23. Dans cette affaire vous êtes de véritables héros

    Rien que ça!

    Selon Larousse, héros: Personne qui se distingue par sa bravoure, ses mérites exceptionnels, etc. : Des soldats morts en héros.

    Je parlerais plutôt de vigilance responsable 🙂

     

    1. Quand on voit ce qu’ils se prennent dans la gueule en retour, alors oui, il faut de la bravoure. Parler de héros n’est donc absolument pas exagéré, en tout cas de mon point de vue.

  24. J’ai eu droit à un dépannage de proche ce matin et cela m’a convaincu du contraire. Après, chacun voit midi à sa porte.

    Par simple curiosité technique, quel type de dépannage? Ça fait bien longtemps que Windows ne m’a pas fait de crasse.

     

  25. Articles alarmistes ?!!?

    Excusez moi je suis explosé de rire. Le mec est complètement dingo !!

    Vous savez ou vous vous trouvez monsieur ? Vos mensonges marketing ça passe peut-être chez les incompétents en informatique (et encore), mais pas de chance vous êtes sur le mauvais forum pour cela …

      1. Hahaha, c’était bien joué, mais ça n’a pas marché. Pas de bol monsieur Lionel le trolleur !!

        Que s’est il passé avec le numéro précédent ?

        1. Pourri par un troll qui – à ce que j’en sais – était un des protégés à l’époque d’un certain youtubeur connu pour mélanger les nouilles chinoises, les fers à repasser et les distributions linux.

          En gros, mon ancien numéro a été posté dans le cadre d’une annonce pour homosexuels.

  26. Rien de bien grave. Juste un nettoyage des crapwares qui se sont faufilés en l’espace de quelques mois. Beurk

    Le genre de merdes qui peut justifier une réinstall quand ils se cramponnent. W10 se réinstalle d’ailleurs très bien à partir d’une clé usb. Faut juste slalomer à travers les diverses tentatives pour te faire valider la mise sur écoute.

    Pour revenir au sujet, j’ai toujours lu qu’il fallait prendre connaissance des notes de publication avant de mettre à jour. Mais je me demandais un peu pourquoi; je n’avais pas compris (!) que c’était pour éviter ce type de mésaventure. Je pensais très naïvement qu’une distribution ne proposerait pas volontairement de mise à jour susceptible de casser le système. Je pensais plutôt que c’était pour arbitrer parmi les paquets à installer. Et que celui qui avait une config par défaut pouvait donc y aller les yeux fermés, ou presque. Je vois dans l’attitude de Manjaro une forme de mépris de l’utilisateur lambda.

    Petite question: celui qui ne sait mettre à jour qu’au moyen de l’outil graphique était foutu d’avance, non?

     

  27. Cessez votre crise de nerfs voulez vous.

    Oui ils ont fait une boulette. Mais l’erreur est humaine, qui n’en fait pas ? L’important c’est que l’erreur est corrigé. Il faut savoir passer à autre chose messieurs.

  28. Je trouve cela étonnant que Actualia n’ait pas encore évoqué l’affaire sur sa chaîne.

    Y aurait il des histoires de rivalités derrière tout cela ?

      1. Ôtez moi d’un doute. Avez vous des rivalités avec Actualia ? Étant extérieur à ce domaine, je n’en ai sincèrement aucune idée, mais c’est ce que laisse entendre Lutin Bleu (à tort ?).

          1. N’avez vous pas de machine à café ? Le fait que Yast ne fasse pas le café ne me semble pas éliminatoire. Au contraire, selon la philosophie UNIX chaque outil ne doit faire qu’une seule tache. Yast est donc dans le respect de cette philosophie. Si vous faites une recherche sur le mot KISS (Keep It Simple Stupid) vous pourrez trouver des renseignements sur cette philosophie UNIX.

  29. Salut,

    Pas de plantage en 2017, pas de plantage en 2019!Le pire ennemi d’une rolling release c’est le notificateur automatique  de mises à jour et le clic conditionné qui en découle et qui invariablement,  donne des sueurs froides à celui qui est derrière son petit écran!

     

Les commentaires sont fermés.