En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac… Et même si on approche petit à petit de Noël, je ne vais pas me géner.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Pour finir, une petite vidéo sur le monde du libre et la volonté d’une partie de celui-ci de conserver un joujou pour geeks avec l’aura de demi-dieu que cela confère.

Bon week-end 🙂

3 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine… »

  1. Salut,

    depuis un grouple Google+ où je suis inscrit, ce lien a été posté pour un nouveau réseau social. et oui tout le monde sur G+ cherche une alternative.

    https://mewe.com/

     

    Je ne connaissais pas et je dois dire que c’est à la fois super simple d’usage et très complet. Par contre je saisis mal leur business model.

     

    A+

  2. bonjour

    -je vais simplement réagir par rapport à la vidéo , et la notion de « communauté » , qui regroupe celle des utilisateurs , développeurs ou les deux ?

    – personnellement j’essaye d’aider ceux sur manjaro.fr ou manjaro.org  , mais depuis octobre/novembre 2018 , on voit venir directement des personnes sur les forums manjaro.org , qui demande de l’aide SANS fournir le détail ou information , et qui n’ont pas fait de recherche ou lu  certains sujets du Wiki Archlinux

    on ne peut pas les garder ou les aider , voir eviter les vampires de l’aide par forum , mais Fred Bezies a bien dit dans le passé , Manjaro est issu d’ArchLinux , et quand les problèmes arrivent , nous n’avons pas d’autre choix que voir autour et appliquer plus au moins la même solution quand elle existe venant de manjaro ou archlinux.

    de là a le traduire par une volonté nécessaire de faire éloigner les débutants , nous préconisons pour  ceux qui ne parviennent pas à maîtriser un début de commande linux

    (c’est malheureusement requis et necessaire à tout analyse pour recherche d’erreur ou correction dès lors que cela concerne l’administration de la machine ) de prendre d’autres distribution linux plus facile

    on a plein de demandes sur le problème portable – bumblebee avec soit des blocages , soit des pertes vidéos par les drivers nvidia , et comme la solution n’est pas unique pour résoudre tous ces problemes , que veux tu préconiser sinon dans ce cas ?

    le débutant tente l’installation , il a un souci pour cette gestion particulière graphique et malgré quelques commandes , on ne résoud pas le souci : on fait quoi ?

    dans la majorité de cas on a pas de retour , et il tentera une autre distribution linux s’il y tient vraiment

    donc le point important , que fred bezies a bien évoque dans des vidéos précédentes ,

    manjaro n’est pas fait pour le 1er début venu sur linux,il demande à connaitre et savoir certaines commandes en lignes pour l’administration de son os , sinon il ne pourra pas le réparer de lui-même , ou malgré l’aide d’un tiers s’il ne donne pas suffisamment d’informations de sa part.

    je rappelle pour elrondo , lorsque l’on se connecte sur les forums manjaro.org , il y a en premier sujet un rappel important pour fournir les informations utiles pour tout problème.

    et enfin , derniere question pour elrondo , comment porpose tu a un débutant de faire une maj sur manjaro ou tux&vap lorsque celle ci concerne une montée de version systemd ?

  3. On n’attire pas les utilisateurs par simple philosophie d’un OS. C’est de la grande foutaise. Si on attire les 1% d’utilisateurs qui sont les 1% de p-d-m de linux.

    Oui il a raison quant à la phase 1. Ils en sont tjr là et ça prouverais que le linuxien primaire est con.

    Le souci, c’est que les linuxiens ne voient que le côté privé de l’utilisation. Les arguments venant du monde linux sont devenus tellement archaïque que cela en devient ridicule. Il suffit d’entendre Baba parler d’installation par CD/DVD.
    Il est tout à fait possible d’utiliser un dépôt de logiciels sous windows et cela s’appelle chocolatey.

    Baba à raison sur toute la ligne pour ce qui est des logiciels, mal conçu.
    Lorsque je parle d’écosystème microsoft, à cela souvent on me dit ouais mais regarde la petite pme de 10 employés, elle utilise linux et cela fonctionne très bien.
    Ouais ben regarde l’entreprise de plus de 100 employés, elle utilise windows avec une interconnexion des « services » telle skype, mail, office (avec édition simultanée de documents), ect…
    Côté linux, on pense à l’usage à la maison et pas dans un milieu pro. On peu me citer RHEL, mais non, en milieu pro, c’est réservé à des usages bien spécifiques.

    La question qu’il convient de se poser, c’est pourquoi, au milieu des années 2000 lorsqu’il y avait toute cette hype autour de linux, cela n’a pas été plus loin ?
    Je pense pouvoir apporter une partie de la réponse.
    Déjà, il y avait les radicaux de l’époque qui estimaient que linux devait rester quelque chose s’adressant uniquement aux élites.
    Ensuite, l’appas du gain des entreprises voulant des logiciels gratuits mais ne voulant pas débourser le moindre centime pour avoir des développements précis et faire évoluer dans le bon sens.
    Enfin, l’égo des développeurs s’imaginant toujours pouvoir faire mieux que l’autre.
    Le cocktail parfais pour rester à la phase 1, puisqu’il n’y a plus personne pour la phase 2. Du coup pour se sentir vivant, on reste en phase 1.

    Prochainement, avec Visual Studio 2019, je vais pouvoir développer sous windows et debugger dans une vm ubuntu. Alors, pourquoi je devrais continuer à me casser la tête à passer sous linux ?
    Linux, restera un truc de niche et les radiaux vont pouvoir glousser entre eux.
    A cela Linus l’a bien compris lorsqu’il a dit que linux desktop était mort. Quant on regarde Gnome qui ne fait que retirer des fonctionnalités sous divers prétexte, on voit bien qu’il y a un détournement des développeurs pour cet environnement.
    Quant à kde, il gère comme une merde le multiscreen. Alors oui, Linux c’est un peux l’os minitel 2.0

Les commentaires sont fermés.