Après l’abandon partiel de Youtube, au tour de Twitter ?

Il y a deux semaines, au moment où je rédige cet article, le 27 novembre 2018, j’annonçais l’arrêt de ma chaîne Youtube suite à plusieurs événements qui m’avait fait comprendre qu’il était temps pour moi au bout de 10 ans de présence en tant que créateur de mettre la clé sous la porte.

J’ai bien eu quelques personnes qui ont sabré le champagne et m’ont dit qu’ils étaient content que le parasite / cas social / emmerdeur (rayez la mention inutile) se tire enfin pour laisser la place aux autres vidéastes du domaine…

Je dois dire que j’ai gagné en calme et en sérénité, n’étant plus à la course à l’audience – bien que n’ayant jamais monétisé quoi que ce soit – ni à me dire : « Putain de bordel de pompe à merde, qu’est-ce que je pourrai sortir comme vidéo dans 48 heures ? »

Heureusement, il reste encore des chaines sérieuses francophones qui parlent de Linux sur Youtube. Ce sont les chaines suivantes, dont certaines sont encore minuscules et ne demandent qu’à grandir :

Il y en a peut-être d’autres, mais ce sont les seules que je considère apporter un tant soit peu de contenu sans tomber dans le blabla inutile ni dans la volonté de vous vendre quelque chose à tout prix.

Je l’ai aussi dit dans un article du 17 novembre 2018, consacré à Mastodon, que j’ai trouvé un espace où l’on ne tombe pas dans le « niveau dégueulasse qui traîne parfois chez l’oiseau bleu. »

J’ai donc décidé de mettre en pause ma présence sur twitter, au point que j’ai désinstallé l’application de mon téléphone portable. Je vais voir combien de temps je vais tenir en ne passant que par l’interface web du réseau à l’oiseau bleu, une fois tous les 3 à  4 jours.

Il faut dire que les attaques sur ma personne de la part de comptes créés et détruits dans la foulée, ça finit par être lassant. Cela ne veut pas dire que je vais clore mon compte sur l’oiseau bleu. Je vais le laisser en hibernation le temps que les choses se calment.

Point positif ? Je ne serai plus le piéton zombie, le nez plongé vers l’écran de son téléphone portable pour savoir quelles sont les dernières nouvelles sur le réseau à petites phrases assassines qu’est devenu twitter.

Ce qui me fera gagner plusieurs minutes de déplacements, ce qui n’est pas plus mal à l’approche de l’hiver.

J’avoue que l’expérience de Ploum sur sa déconnexion des réseaux sociaux m’a inspiré pour cette coupure – temporaire ? – de Twitter.

On verra bien le bilan d’ici Noël, dans un petit mois au moment où je finis de rédiger ce billet.

5 réflexions sur « Après l’abandon partiel de Youtube, au tour de Twitter ? »

  1. « Je dois dire que j’ai gagné en calme et en sérénité » .

    Une excellente nouvelle!In fine, je suis ravis que tu ailles bien, que tu trouves d’autres centres d’intérêt, que tu te dégages de cet exercice dont tu t’es rendus  « esclave ». Il y a des personnes qui ont beaucoup plus d’abonnés, de vues  en produisant beaucoup moins de vidéos sur Youtube!…

     

    En te souhaitant tout le bonheur du monde pour aujourd’hui et…demain!

  2. Coucou Fred ! Moi perso ça fait bien longtemps que j’ai jeté les réseaux sociaux par la fenêtre. Je n’ai plus de Facebook depuis 2012. Je n’ai jamais eu twitter/snapchat instagram. J’ai même bazardé Viadéo et Linkdin (en deux ans de recherche active d’emploi, ça ne m’avait rien apporté).

     

    Je ne ressens pas le besoin de m’exposer et d’avoir mon quart d’heure de gloire.

     

    La seule chose qui me branche et qui me titille c’est de créer un petit blog pour partager et parler geekeries et uniquement geekeries. Quand je vois ton blog, celui de Cyrille Borne et la taverne de John John c’est ce qui me plait.

     

    Prends soin de toi

     

  3. Bonjour Mr Bezies. J’aimais beaucoup vos vidéos et j’avoue qu’elles me manquent un peu. Ceci dit je comprends très bien les raisons qui motivent l’arrêt. Je tiens de nouveau à vous remercier, à vous encourager à continuer à faire connaître les possibilités du libre et à porter votre regard critique, c’est à dire de mise en perspective de ce qui est offert : intérêt et/ou limites. Cet avis est important parce que vous maîtrisez votre sujet et parce que vous êtes dans un démarche de solidarité vraie. Bonne continuation. Bien à vous. Laurent Papin.

  4. Bonjour Fred,

    Comme je suis pour le maximum de diversités et de points de vue je dois dire que tes vidéos nous manquent.

    Je serais presque tenté de dire c’était mieux avant !

    J’ai également mis le frein à main depuis un moment en ce qui concerne ma chaîne sur les présentations de distributions : hormis quelques systèmes de base (Arch, Debian, SUSE, Fedora, Gentoo,…) on tombe vite dans le fork … voire le fork du fork !

    Subsiste le groupe Facebook qui grandit à son rythme (près de 1 800 membres issus de la francophonie) où les personnes échangent cordialement.

    Amicalement,

    Eric

    1. Bonjour.

      Youtube me manquent de moins en moins, je dois te le dire. Pour ton constat sur la pseudo-diversité des distributions, je le partage.

      Pour ton groupe sur facebook, tant mieux, mais je vais te donner un conseil, libre à toi de le suivre : ouvre-toi un espace sur une instance peertube pour mettre tes vidéos en doublon. Prudence est mère de sureté.

Les commentaires sont fermés.