L’avenir du libre passe-t-il en partie par des services comme Mastodon, Diaspora* ou peertube ?

Je suis utilisateur de logiciels libre depuis 1996, et grâce à Ubuntu en 2006, j’ai pu basculer vers une distribution GNU/Linux pour de bon. Mais il faut le dire, depuis une demi-douzaine d’années les distributions GNU/Linux ronronnent. Mis à part les montées de versions des environnements de bureau, des logiciels bureautiques, des outils de graphisme, des navigateurs internet, rien de bien nouveau n’est arrivé pour pimenter la petite vie du monde du libre.

Si on sort les guerres intestines au niveau des systèmes d’initialisation, les innombrables projets parasites et autres DGLFI, les volontés de fusionner les mondes GNU et BSD qui sont techniquement vouées à l’échec, je prends de moins en moins de plaisir à enregistrer des vidéos de présentation de distributions.

Il suffit de voir les dernières annonces sur Distrowatch pour s’apercevoir qu’en dehors du blabla habituel des notes de publication, il n’y a franchement rien de bien nouveau.

Les distributions GNU/Linux installées depuis des années comme les Debian, Fedora, Archlinux, Manjaro, OpenSuSE ou encore Ubuntu n’ont plus rien à prouver. Elles auront toujours leurs communautés pour les soutenir quoi qu’il arrive.

La dernière nouveauté dans le monde libre bureautique ? L’énième implémentation des paquets universels qui se résument à un cautère sur une jambe de bois pour compenser les faiblesses des distributions fixed-releases.

Les seuls projets qui m’ont vraiment passionné ? L’arrivée des services développés en partie par Framasoft ou proposé par l’association : que ce soit l’instance mastodon qui se révèle être plus intéressante au final que Twitter, le pod diaspora* qui va prendre le relais de google plus sans oublier Peertube.

Je dois dire que j’y ai trouvé une ambiance meilleure la plupart du temps, en dehors des habituels

J’ai passé énormément de temps à dépanner des personnes – dont certaines m’ont poignardé dans le dos par la suite – fait des vidéos à la demande alors que j’aurai pu faire autre chose, sans oublier les tombereaux d’insultes qui se sont accumulés depuis environ deux ans.

J’aurais pu être la pire des ordures et détruire tout le contenu de ma chaine youtube actuellement à l’arrêt en ce début novembre 2018. Mais ce serait franchement contre productif.

C’est pour cela que j’ai décidé de mettre sur peertube.fr mes vidéos techniques ainsi que celle qui m’aurait fait mal au coeur de disparaître.

Si je dois continuer des vidéos ? Je ne passerai plus par Youtube, étant écoeuré de voir ce qu’est devenu cette plateforme au fil des années, avec des CGU si mouvantes que l’on ne pourra plus dire qu’une personne a des flatulences intestinales sans être strikée.

Il n’est pas impossible que je monte ma propre instance peertube en la liant à un maximum d’autres instances pour limiter la casse en cas de fermeture d’une instance donnée, en profitant ainsi d’un service libre vraiment intéressant et pas trop mal conçu.

Mais j’ai surtout ressenti le besoin de ne plus me demander si la vidéo que je vais poster – qu’elle soit humoristique ou technique – va lancer une énième cabale. Je vais pouvoir me concentrer à nouveau sur mes passions complémentaires que sont la musique et l’écriture.

Je continuerai à écrire des articles techniques de temps à autre par plaisir, sans oublier la maintenance de mon guide pour Archlinux, de donner de l’aide aux personnes qui en demanderont. Mais je ne le ferai plus dans l’urgence.

Je souhaite bien du courage aux chaines techniques qui vont rester sur Youtube et qui seront mises sur un pied d’égalité avec des chaines cancer comme Studio Bubble Tea, les innombrables chaines de gaming orientées fortnite, etc…

Je vais retourner à la place la plus confortable sur Youtube : celle du consommateur 😉

17 réflexions sur « L’avenir du libre passe-t-il en partie par des services comme Mastodon, Diaspora* ou peertube ? »

  1. Je te rejoins sur plusieurs points. Le libre ne bouge plus beaucoup depuis un moment, mis à part l’arrivée de Diasp, Masto et PeerTub. Je ne parlerais pas de Frama, étend donné mes derniers échanges avec eux…

    C’est peut-être le moment de se demander quoi faire pour faire bouger les choses ? Que le libre se remette un peu en question, s’il veut survivre et être toujours utile ? Pas gagné tout cela, étant donné la mentalité qui règne parfois…

    Une petite piste si certains veulent se bouger un peu : https://andre-ani.fr/autre/colonisation-numerique-peut-on-contourner-les-gafam-quattend-le-libre/

    Enfin voilà, le libre ne fait plus vibrer…

  2. Je te rejoints sur plusieurs points. Notamment sur…

    « Je dois dire que j’y ai trouvé une ambiance meilleure la plupart du temps, en dehors des habituels ».

    Je sais ce que tu penses de Facebook, mais pour ma part c’est sur dernier et à l’heure actuelle que je me sens bien. Juste en comparaison avec YouTube. Ensuite je te rejoints aussi sur…

    « J’ai passé énormément de temps à dépanner des personnes – dont certaines m’ont poignardé dans le dos par la suite – fait des vidéos à la demande alors que j’aurai pu faire autre chose, sans oublier les tombereaux d’insultes qui se sont accumulés depuis environ deux ans. ».

    Oh oui on n’en passe du temps à dépanner des personnes ! Et même à sortir une vidéo rapidement ! Et oh oui on se fait poignarder par ses personnes qui demandes de l’aides.

    Et dernier point où je te rejoints, c’est…

    « Mais j’ai surtout ressenti le besoin de ne plus me demander si la vidéo que je vais poster – qu’elle soit humoristique ou technique – va lancer une énième cabale. ».

    C’est vraiment ça !

    En réalité, c’est la nouvelle génération qui pose soucis ! Regardes le manque de respect et d’éducation des nouvelles générations dans la vie de tous les jours ! Dans la vie dite réelle ! Et bien ces générations font de YouTube ce qu’elle font de la vraie vie !

    En tout cas moi je commence à préparer le pop-corn 🙂 Car tout vient à point à qui sait attendre 🙂

  3. Salut,

    J’attends la suppression de ton compte Twitter alors?…en tout cas son inactivité totale. Car si j’ai encore des comptes actifs partout, ils sont inactifs, l’humain étant devenu de plus en plus parasitaire dans ce monde numérique comme il l’est déjà dans le monde réel .

    1. Pour Twitter, j’y reste pour le moment. Mais je n’exclue pas l’option de le virer à terme. Comme je l’ai précisé dans une vidéo sur peertube, je me mets en retrait de youtube. Je n’ai plus l’énergie pour tenir le youtube game.

  4. J ai connu le monde linux en 99 un autre siecle … je ne l’ai plus qui quitté séduit par les valeurs qu’il véhiculait . J’en parle au passé car comme d’habitude la masse a fini par pervertir l’esprit linux partage et entraide .

    J ai lu Hakim Bey son idée que plutôt que de tenter de changer le monde est vaine mieux vaut construire sa propre « ile pirate  »  lieu ou ne viennent que ceux qui partagent des valeurs communes en acceptant dans le même temps les différences qui nous rendent tous uniques et qui donnent de la valeur ajoutée au collectif . Pour moi le débat doit être constructif et non pas une cabale stérile j’aime lire tes articles qui me conforte dans l’idée que la plupart des distributions actuelles ne sont la que pour flater l’ego de quelques groupes d’utilisateurs qui se vantent d’avoir LEUR distribution sans faire avancer le libre.

  5. L’avenir du libre,  c’est un peu présomptueux,  il faudrait plutôt parler de l’avenir de la promotion du libre.

     

    Pour être en total accord avec la philosophie libriste, et quelque part anti-libérale,  il faut se défaire des supports d’information et de communication des gafam.

    De surcroît, les valeurs négatives que ces derniers propagent, en ayant recours à la monétisation où à la collecte de data, corrompent la qualité de l’information.

    Au testeur de yaourt,  le côté obscur de la force il faut laisser.

    Suits le petit lapin blanc…

     

  6. Pour les vidéos techniques, focalise toi uniquement sur l’ univers Arch au pire, laisse d’ autres s’ occuper du reste !

     

    Bonne journée ! 🙂

      1. Salut FRED,

        Le Principal dans tout ça c’est de se faire plaisir, alors tant pis pour les autres, c’est dommage car ta chaîne m’aura fait passer des bons moments, j’avais enfin trouvé quelqu’un qui testait encore plus d’iso linux que moi… je pensais pas ça possible ! Ben si !!! Bravo pour tout ce superbe travail , un peu de repos ne fait pas de mal des fois, il faut aussi savoir se ressourcer… tu pourras peut-être profiter un peu plus de ton coin car il y a aussi, par là, dehors, des choses à faire…

        Le Teichois.

         

         

        PS; En tout cas si tu veux venir prendre une bière un jour tu es invité ! à défaut tu aura une limonade ou de l’eau plate!  😉

         

  7. Bravo pour ton bon travail ! Je demeure au Canada et je t’ai découvert sur youtube depuis quelques temps et je suis devenu dingue de tes capsules. Mon expérience sur linux a débuté comme plusieurs avec Ubuntu mais c’est clairement grâce à toi que j’ai pu migrer vers Manjaro. Ma prochaine étape serait de migrer vers Arch mais j’y vais par étape !

    Un parcours simpliste pour quelqu’un comme toi mais tu dois être fier d’y avoir contribué.

    Je comprends tes frustrations, il y a clairement une nouvelle génération qui ne reconnaîtra jamais le travail accompli par les prédécesseurs. L’attitude de l’être humain derrière un clavier est parfois ignoble. On dit ce qu’on pense sans se soucier de l’autre personne. Tu dois les ignorer et tenir compte de cette réalité. Le monde du libre est bien établi et il est plus que nécessaire d’avoir de la concurrence dans tout.

    Je tiens tout de même à faire un bref survol des observations que je vois dans le monde du libre car il y a effectivement des lacunes :

    – beaucoup trop de distributions semblables et inutiles, linux est déjà hyper modulaire. Distrowatch nous prouve bien que ça devient ridicule. On blâme le développement du libre mais les fabricants de logiciels / matériels n’ont pas de point de référence. On blâme souvent Ubuntu mais il est quand même vachement populaire…

    – Certains gros noms du jeux vidéos ne sont pas « foutus » de faire une version linux de leur plateforme. Le domaine du jeu vidéo est une grosse pointure et c’est un très gros pourcentage de gens qui achètent encore des ordinateurs. Ils ne migreront JAMAIS à linux si on ne leur permet pas de jouer. Moi perso, si Ubuntu supporte le gaming, je vais m’y coller et ne pas pleurer de perdre mon manjaro. Il va falloir trancher sur une distribution « modèle » et s’enlever la tête de où vous savez….La plateforme Steam est une belle avancée mais ce n’est pas tous les jeux qui roulent en linux. Tout ça sans parler des pilotes Nvidia…..

    Il n’y aura jamais rien de parfait dans ce monde (qui est de moins en moins parfait avec le temps). Il faut par contre avoir du plaisir à faire ce que l’on fait, et surtout de le faire avec les gens qui partagent la même passion et se fouttre un peu du reste.

    Repose-toi bien !

    1. Rien à rajouter. Steam sous Manjaro fonctionne très bien… Et j’ai pu faire mumuse avec Doom 2016 sur une machine tournant avec une Manjaro Linux… Bien bourrin, magnifique dur et un peu désespérant. Il faut dire que j’ai testé un passage assez avancé, en Enfer, et ça pique pas mal 🙁

  8. Salut Fred. Si j’ai bien compris la vidéo, j’ai du mettre le son très bas pour pas déranger, tu ne vas plus faire de vidéo sur Youtube, seulement sur peertube ? Pour ce qui est du francophone libre et YouTube, je vois pas bien le rapport. Par contre je vois plus le rapport entre commentaires des cons et YouTube, ça oui.

    1. Ma chaine youtube sera une chaine d’archives à compter du 12-13 novembre quand j’accèderai de nouveau à l’envoi de vidéo.

      Le youtube francophone linuxien est parti en cacahuètes. Je comprends pourquoi Blabla Linux est parti maintenant.

      La nouvelle génération de youtube linux francophone va être intéressante à observer… Surtout pour le niveau d’empathie et le niveau technique proposé. Quant aux vidéos, ce sera quand j’en aurai envie. Je veux surtout me recentrer sur les passions que j’ai laissé tomber à cause de Youtube.

  9. Dommage, que tu quitte YouTube, car je t’ai découvert via une suggestion de la plateforme durant ces dernière vacances (Je suis en 1ère). Je trouvais vraiment passionnant tes vidéos sur Archlinux, cette distribution mère, que je n’avais jamais tenté jusqu’à présent. Donc j’ai décidé de l’installé sur mon netbook qui m’accompagne au lycée, en remplacement de Manjaro i3. Pour le moment j’en suis pleinement convaincu, et elle à redonner du boost à ma vieille machine (Je me suis basé sur le setup Archlinux de ton PC fixe). Enfin, je suis vraiment déçu de voir quelqu’un qui m’a redonné espoir, partir, pendant que je souffrais de mon infection buccale suite à l’extraction de mes dents de sagesses. Car ça m’a permis de me divertir, de m’empêcher de penser à mon infection, qui ma valu plusieurs nuit blanches. Durant celles-ci , j’ai pu installé, configuré, Archlinux et surtout regardé tes vidéos passionnantes. Donc à peine je te découvre, te voilà déjà partit (╥_╥). En tout cas je serais ravis de te retrouver sur PeerTube, (je me suis déjà abonné à tes playlists GNU/Linux, particulièrement, celles concernant Archlinux). Fais un break comme Torvalds 😉

    En tout cas, j’espère à très bientôt sur PeerTube o(^◇^)o

    Et bravo pour tout le travail, accomplit jusqu’à présent !

    1. Merci pour ton commentaire. Mes vidéos archivées ne vont pas disparaitre, simplement il n’y aura plus rien de nouveau sur Youtube, l’ambiance devenant insupportables.

      Quant aux vidéos sur Peertube, elles arriveront en fonction de mes disponibilités, de mon envie. Je n’ai plus envie d’être à la course aux vidéos. J’ai envie de retrouver le plaisir de faire des vidéos quand j’en ai besoin, pas par obligation.

      Je compte mettre en ligne une annonce la semaine prochaine. D’ici là, je me ressource et je travaille sur des projets pas franchement informatique qui me botte 🙂

Les commentaires sont fermés.