GhostBSD 18.10rc1 : que devient ce FreeBSD convivial ?

S’il y a un projet tiré du monde des BSD libres que je suis avec attention, c’est bien GhostBSD. La dernière fois que j’en avais parlé, c’était à l’époque de sa publication 11.1 en novembre 2017.

À l’époque j’avais utilisé l’interface historique du projet, Xfce. Je concluais l’article ainsi :

En un mot comme en cent : c’est un projet qui a compris que l’avenir du bureau libre ne passait pas par la sacralisation de la ligne de commande mais par l’utilisation d’outils graphiques. Même si j’adore la ligne de commande, j’aime utiliser les outils graphiques quand ils existent et qu’ils sont pensés pour être ergonomiques.

Une année s’est écoulée, et si on en croit les notes de publication, le projet est parti de sa base FreeBSD pour adopter une base TrueOS. Donc en gros, d’une base FreeBSD stable vers une base tirée de FreeBSD en développement. Sans oublier quelques technologies qui vont plaire aux geeks ayant oubliés l’existence des rasoirs : OpenRC pour gérer les services, LibreSSL en lieu et place d’OpenSSL. Bref, des appeaux à geeks dont la barbe touchent le sol.

J’ai utilisé mon ami wget pour récupérer l’image ISO d’installation qui est aussi un live.

fred@fredo-arch-mate ~/Téléchargements/ISO à tester % wget -c https://download.ghostbsd.org/releases/amd64/ISO-IMAGES/18.10/GhostBSD18.10-RC1.iso
–2018-10-21 13:08:43– https://download.ghostbsd.org/releases/amd64/ISO-IMAGES/18.10/GhostBSD18.10-RC1.iso
Certificat de l’autorité de certification « /etc/ssl/certs/ca-certificates.crt » chargé
Résolution de download.ghostbsd.org (download.ghostbsd.org)… 192.99.188.34
Connexion à download.ghostbsd.org (download.ghostbsd.org)|192.99.188.34|:443… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 2658142208 (2,5G) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « GhostBSD18.10-RC1.iso »

GhostBSD18.10-RC1.i 100%[===================>] 2,48G 1,24MB/s ds 29m 36s

2018-10-21 13:38:21 (1,43 MB/s) — « GhostBSD18.10-RC1.iso » sauvegardé [2658142208/2658142208]

J’ai ensuite décidé de créer une machine virtuelle dans VirtualBox et j’ai lancé mon enregistreur de vidéo.

J’avoue que je suis déçu par la qualité de cette première RC. Non seulement il y a deux gros bugs qui la touche, à savoir celui d’OctoPKG et du lancement de LibreOffice et qui la rende à la limite inutilisable, mais on se demande si le projet n’a pas fait une grosse erreur en migrant vers TrueOS… J’espère qu’il y aura une RC2 pour rattrapper tout cela, mais en l’état, je vous déconseille de penser à GhostBSD si vous voulez changer d’OS libre.

7 réflexions sur « GhostBSD 18.10rc1 : que devient ce FreeBSD convivial ? »

  1. Pour la migration vers TrueOS, je pense que c’est justifié par la taille de l’équipe. il vont bénéficier du boulot abattu par les équipes de TrueOS.

    Maintenant ces histoires de distributions mères paraissent tout aussi vraies chez les FreeBSD-like que dans le monde Linux

  2. dans cette version eric a peut été trop vite,

    a voir sur les versions par la suite ,

    il manque la mémoire consommé , et l’espace disque/système de fichiers dans la vidéo

    avoir vis a vis de TrueOs par la suite ( Refind pour Efi , c’est pas le cas de FreeBSD )

     

     

     

      1. Pour info, TrueOS est désormais 100% serveur. Ils font une transition en créant le projet Trident pour le desktop. Nouveau projet, nouvelles fonctionnalités, TrueOS desktop commence à se faire vieux en attendant Trident.

        Cela peut expliquer en partie la qualité « moindre » de cette release de GhostBSD, qui reste un bon projet.

  3. Ton avis m’interesse. La mageia 6.1 est sortie. Qu’en penses tu ? Cela valait il l’attente interminable ?

    Et mageia 7. Sortira, sortira pas ? Si oui, quand ? D’ici 2 ans ? Plus ?

    Je note que tu ne te trompes que rarement sur tout ce qui concerne mageia. Ton avis m’interesse donc beaucoup.

Les commentaires sont fermés.