Au revoir, Google plus et merci pour le poisson.

C’est donc officiel. Après bien des fausses annonces, Google annonce que la prise sera / aura été débranchée en août 2019.

Le réseau social alternatif développé par Google sur les cendres de Google Wave, aura donc vécu un peu de plus de 8 ans. J’ai été utilisateur du réseau depuis le début, mais je ne pensais que Google déciderait de le sabrer en prenant comme prétexte une faille de sécurité.

Ne dit-on pas que quand on veut noyer son chien qu’il est enragé ? Cela me semble bien être le cas.

En novembre 2017, je faisais le point sur mes 3 ans de présence sur diaspora*, et même si j’ai été moins présent sur le pod proposé par framasoft, j’ai commencé à constater l’arrivée de certains contacts de Google Plus.

Pour la petite histoire, j’en suis à 812 contacts… Loin de mon score sur google plus, mais ça fait étrange de voir venir ou revenir certains visages. Il faudra que je fasse du ménage sur les comptes inactifs par ailleurs… Quand j’en aurai le courage 🙂

Sans oublier mon compte mastodon via framapiaf que j’utilise presque plus que celui sur Twitter. Vais-je détruire mon compte twitter ? Pas pour le moment, j’ai encore trop de contacts accrocs à l’oiseau bleu.

Évidemment, ça me fait mal au popotin de voir disparaître Google plus, mais rien n’est éternel… Pour finir cet article, il était logique que je prenne ce chef d’oeuvre des Doors sorti sur leur premier album et qui a servi au cultissime « Apocalypse Now ».

4 réflexions sur « Au revoir, Google plus et merci pour le poisson. »

  1. Techniquement, j’aimais bien G+ même si je l’ai laissé tombé quand j’ai recentré mes activités de réseaux sociaux.

    J’y croisais des gens que je ne connaissais pas, même si certains sont intéressants.

    J’ai transformé l’un des comptes suivis en flux RSS, s’il ferme, ça sera dommage car la personne n’est sur aucun autre d’après ce que j’ai vu.

  2. Bonjour Fred.

    Google+ lancé en  2011, Facebook en 2004.

    De nos jours il vaut mieux être leader dans certains domaine que suiveur.

    Peut-être à l’avenir un  nouveau réseau social basé sur les cendres de Google+ ? Je ne pense pas, ni racheter un autre service/application comme Facebook a fait avec WhatsApp .

    Google se concentrera plus sur son intelligence artificiel ( I.A ), et nous proposera de venir découvrir une nouvelle expérience…bla bla bla… ( wait & see ).

    Quelle alternative de sortie pour les (ex) utilisateurs de G+ d’ici 2019 ?

     

     

     

Les commentaires sont fermés.