La Youtube Money, mère de tous les coups bas ? :)

Dans un article du 30 septembre 2018, je me posais la question de savoir s’il fallait rester sur Youtube, et si oui, pour combien de temps. Au point d’avoir ouvert des hébergements alternatifs pour éviter les grands ciseaux d’Anastasie qui sont parfois utilisés pour faire taire les personnes qui vous ennuient sur Youtube.

Pour me citer :

[…]
Je compte alimenter mes hébergements alternatifs avec certaines vidéos qu’elles soient techniques ou pas.

Avec à terme – de combien de temps, je l’ignore – de laisser en plan la chaine youtube qui aura bien rempli son cahier des charges.
[…]

C’est le cas. Ma chaine bitchute contient deux vidéos censurées par Youtube ainsi que quelques vidéos techniques que j’ai mis en doublon. Ma chaîne solid.tube est une copie complète de ma chaine youtube. Comme cela en cas de suppression de vidéo, je serai tranquille.

Ne monétisant pas mes vidéos, ce qui me ferait mal c’est de voir disparaître des années de travail à cause de fauteurs de troubles dont on peut se demander s’ils n’agissent pas comme des portes-flingues pour des vidéastes qui ont goûté à la « youtube money » et qui en veulent toujours plus 🙂

Dans ce cas, il n’y a qu’une règle : il n’y a pas de petite concurrence dans le domaine dans lequel on veut s’imposer.

Au moment où je rédige cette article, j’en suis à environ 4660 abonné(e)s sur ma chaine. Donc dans le domaine des vidéos linux, un « gros » dans la francophonie avec Adrien LinuxTricks.

Certaines personnes pourraient être tentées – pour faire plaisir à des annonceurs – d’avoir une chaine avec X ou Y milliers d’abonné(e)s. Mais le tout est de rester dans les limites du raisonnable, comme l’a si bien montré Sir Gibsy dans cette vidéo.

Une méthode qui pourrait permettre de lever un lièvre ici est de regarder le nombre moyen de vue d’une dizaine de vidéos vieille d’une semaine. Ensuite, effectuer une division nombre d’abonné(e)s sur nombre de vue. Si on tombe dans un résultat qui frôle ou dépasse 20, il y a des questions à se poser.

Des opérations que l’on apprend à faire à l’école primaire. Il est vrai que prendre le nombre total de vue, le diviser par le nombre de vidéo pour avoir une moyenne hebdomadaire, ça nécessite de sortir de polytechnique 🙂

Je veux bien que des personnes s’abonnent puis oublient. Quand on arrive à  19 personnes abonnées sur 20 qui oublient, ça paraît un brin bizarre.

Prouver l’achat d’abonné(e)s, en dehors de l’exemple extrème cité par Sir Gibsy, c’est limite mission impossible.

J’évoquais un peu plus haut dans l’article mes chaines bitchute et solid.tube. J’ai décidé de donner sa chance à peertube en ouvrant un compte sur peertube.fr. Comme pour ma chaine bitchute, ce sont uniquement des vidéos techniques que j’y partage.

On verra bien si l’essai est concluant ou pas. Seul l’avenir nous le dira, mais avoir des successeurs potentiels à Youtube, ça fait du bien 🙂

Allez, bonne journée !

8 réflexions sur « La Youtube Money, mère de tous les coups bas ? :) »

  1. Hello frédéric,

    j’ai été voir ta chaîne sur solid.tube et je ne comprends pas le fonctionnement : les vidéos semble toujours hébergées  sur YouTube alors pourquoi dis-tu pourquoi tu suppression tu es tranquille ?

    N’est-ce pas uniquement un agrégateur de vidéo?

    Merci pour ton travail.

    Par ailleurs, j essaye aussi de dev ma chaine youtube à partir d’un contenu qui est quand même assez technique comme le tiens et j’avoue que c’est assez difficile ou alors je ne suis pas très doué.

  2. Salut Fred. Je vois bien de qui tu veux parler en faisant la division entre le nombre d’abonnés et le nombre de vues je pense qu’il se reconnaîtra mdr…

    Bonne journée

  3. Bonjour Fred.

    S’il n’y avait pas de « Youtube Money » , peut-être aussi on serait plus facilement orgueilleux, on voudrait de la reconnaissance pour ce que nous faisons surtout quand cela n’est pas rémunéré monétisé :).

    Vu la vidéo de « Sir Gibsy », le gars en sanglot car un gros bonnet sur youtube quitte son live…wtf ?

    Le problème ne vient pas du fait que youtube permet ou non de monétiser ses vidéos, mais plus un rapport entre youtubeurs et leurs propres personnalités. ( youtubeur : pépère,compétiteur, bling bling…etc ).

    Il faudrait aussi que je mette aussi en place une alternative à youtube ( peertube, je vais regarder ).

    Bonne continuation.

     

     

     

Les commentaires sont fermés.