Rester sur Youtube, oui, mais pour combien de temps encore ?

Je suis inscrit sur Youtube depuis juin 2008. Autant dire que j’ai connu le site d’hébergement de vidéo avant l’explosion des PewDiePie, Squeezie, Cyprien ou encore Norman et EnjoyPhoenix.

Avant que le réseau ne devienne une télévision numéro 2, avec ses chaines cancers digne des productions de Cyril H. avec des chaines à la Studio Bubble Tea ou Swan The Voice pour ne citer que les deux premiers noms qui me viennent à l’esprit.

Au moment où j’écris cet article, je suis arrivé à un peu moins de 4600 abonné(e)s.

Ce qui est assez gros pour le youtube linux francophone, surtout que j’ai décidé de rester dans un marché de niche, celui de l’informatique libre. Je n’ai jamais cherché à faire de l’audience à tout prix, juste à être dans un esprit de partage de connaissances. La monétisation de ma chaîne ? Je l’ai déjà exprimé plusieurs fois, c’est la fin de l’indépendance du contenu.

Même si mes finances ne sont pas toujours au beau fixe, je ne suis pas comme Ésaü qui vendit son droit d’aînesse contre un plat de lentilles. Désolé pour la référence biblique, mais c’est la première qui m’est venue à l’esprit.

En clair, je ne vais pas vendre le contenu de ma chaîne à des annonceurs qui ne regardent que le nombre d’abonné(e)s pour présenter tout et n’importe quoi, faisant parfois un hors-sujet monstrueux. Je n’apprécie pas cette version commerciale de Youtube. Servir d’homme de paille – ou d’osier – pour des marques contre quelques dizaines d’euros par mois, même si mon compte en banque m’en remercierait, c’est pas mon truc.

Un homme de paille, ça finit toujours par partir en fumée… D’ailleurs si vous ne connaissez pas la version d’origine du film « The Wicker Man » sorti en 1973, je vous la conseille 🙂

Fermons cette parenthèse. La question qui se pose est de rester sur Youtube, oui mais pour combien de temps ? Il y a des alternatives qui pointent le bout de leurs museaux, mais qui ne bénéficie pas d’une notoriété comme celle de Youtube.

On peut citer Rutube (uniquement en écriture cyrillique), Bitchute, Peertube (encore faut-il trouver une instance solide) pour rester dans ce qui peut concurrencer à terme Youtube. Sans oublier SolidTube qui permet de contrer la censure – parfois injustifiée – de Youtube.

Pour la petite info, voici mes pages bitchute et solidtube. Les deux ayant été ouvertes suite aux événements récents qui m’ont touchés.

Comme je l’ai expliqué dans cette vidéo postée le 30 septembre 2018, je ne resterai pas éternellement sur Youtube. Au début et jusqu’en 2015 environ, elle m’a servi de plateforme pour les vidéos qui illustraient mes articles de blog. J’ai décidé ensuite de la développer un peu plus, rajoutant des rubriques pûrement vidéos, comme la série des « Dis Tonton Fred » pastilles de 2 à 10 minutes sur des points précis de l’informatique personnelle.

Je compte alimenter mes hébergements alternatifs avec certaines vidéos qu’elles soient techniques ou pas.

Avec à terme – de combien de temps, je l’ignore – de laisser en plan la chaine youtube qui aura bien rempli son cahier des charges.

Dommage que la volonté de certains youtubeurs de ne pas pratiquer une politique de modération des commentaires aient laissés proliférer les fouteurs de merde. Ce qui me rassure, c’est qu’un jour les dits fouteurs de merde seront lassés des personnes qui les protègent et les attaqueront.

Ce jour là, je serai dans ma chaise, en train d’éviter de m’étouffer avec le popcorn dont je ferai une consommation excessive. Tout vient à point à qui sait attendre… Et je serai d’une patience infinie dans ce domaine.

J’avoue que j’aime bien ce verset du Dhammapada, que l’on peut lire au début du texte :

Si nous parlons ou agissons avec un cœur et un esprit souillés,
Alors la souffrance s’ensuivra
Aussi inévitablement que la roue du chariot
Suit la trace des sabots du bœuf qui le tire.

Comprenne qui voudra 🙂

8 réflexions sur « Rester sur Youtube, oui, mais pour combien de temps encore ? »

  1. Bonjour Fred, ça ne fait qu’un an environ que je te suis sur Youtube, et j’ai pris gouga ton travail qui m’a beaucoup aide, au point de passer petit a petit à Archlinux par choix technique, aussi ou que tu porteras ton travail je pense que je ferai partie des auditeurs…

    Bon courage et merci à toi.

  2. Blabla à définitivement fermé sa chaîne. Cela me paraît judicieux.

    Je ne connais pas les outils équivalents mais il faudrait un YouTube où l’auteur resterait maître de son travail et de ceux qu’il veut bien laisser visionner, un truc sur abonnement fermé.

     

    À+

    1. Blabla a fait un choix judicieux en effet. Ce qui montre l’hypocrisie des personnes qui disent qu’on peut vivre en paix malgré les divergences… Surtout quand les dites personnes ont des annonceurs qui lui filent des produits à présenter…

  3. Bonjour fred,

    pareil pour moi, un bon travail depuis que je te suis.

    tu m’a permis d’appréhender le monde arch linux différemment. tes vidéos sont toujours bien pensé, et j’aime le coté impartial de ta façon de penser concernant le monde du libre. je ferai aussi partie des auditeurs.

    Bon courage à toi.

    Merci

      1. Disons qu’il ne s’agit que d’une plate forme de VLOG parmi tant d’autres, et comme partout, tu trouvera du contenu de qualité et du contenu plus mauvais, tout dépend de ce que tu cherche.

        En tant que vlogger, youtube te permet de démocratiser tes propos car youtube touche beaucoup plus de monde , du fait de l’appli pre installé sous android.

        Ensuite,n en tant qu’entité privé, en effet, ils se fichent bien de la liberté d’expression, puisque l’objectif premier est de faire de la marge et de l’EBITDA positif

         

        Je n’utiliserais pas le vocable microsoft « ce que je n’aime pas c’est le cancer », juste les propos du defakator « ce n’est aux iognares qu’il faut s’attaquer, mais à ce qu’ils véhiculent et le pourquoi de leur succès »

        https://www.youtube.com/watch?v=Ocv7wMdpzY0

         

         

         

         

Les commentaires sont fermés.