Bilan d’étape de mes prédictions pour 2018.

Le 20 décembre 2017, je m’amusais à faire des prédictions pour l’année 2018. Étant donné qu’on est arrivé fin septembre, j’ai voulu faire un petit bilan d’étape avant le bilan final aux alentours de Noël 2018.

Sur le premier point évoqué – à savoir la popularisation du bureau linux – on est plus dans le running gag qu’autre chose. Donc passons.

Je voudrais revenir sur ce point précis pour analyser la situation en septembre 2018.

Pour les distributions GNU/Linux, certaines seront pour 2018 un long calvaire. Dans cette liste non exhaustive je mettrais par ordre alphabétique : Artix Linux, Devuan, Frugalware Linux, Mageia, OpenMandriva ou encore NuTyX et Trisquel.

Artix Linux ? Aucune image ISO d’installation complète n’est disponible depuis janvier 2018. Il y a bien une base avec Runit, mais je ne sais pas où en est l’utilisabilité de cette version.

Devuan ? La version 2.0 est sortie avec un an de décalage, début juin 2018, sur son équivalent Debianesque.

Frugalware Linux ? Aucune nouvelle image ISO disponible au téléchargement depuis la sortie de la version 2.1 en septembre 2016

Mageia ? La version 6.1 semble enfin vouloir pointer le bout de ses octets, dixit une vidéo d’Adrien D alias Linuxtricks sortie le 15 septembre 2018. Quant à Mageia 7 ? C’est le silence radio chez Mageia.

OpenMandriva ? même si la version 3.03 est sorti en novembre 2017, une version 4.0 alpha un peu précoce a été annoncée par Phoronix. Donc de l’espoir pour la finde l’année ?

NuTyX ? Le projet semble bien vivace, la dernière version en date étant une 10.3 sortie fin juillet 2018.

Trisquel ? Le projet d’Ubuntu libérée au sens FSF du terme a fini par sortir sa version 8 (une base 16.04 LTS), mais une poignée de jours avant la sortie de la version 18.04 LTS de la distribution de Canonical…

Bref, un bilan assez mitigé pour le moment avec seulement deux distributions sur les septs qui semblent être en assez bonne santé en septembre 2018.

Pour Manjaro, l’année a été assez calme pour le moment… Pourvu que ça dure.

Pour Xfce, toujours rien à l’horizon pour la version 4.14… Même s’il y a du progrès enregistré, dixit le blog de Xfce.

Sur le plan des paquets universels, il y a eu en mai 2018 la première preuve de leur relative dangerosité avec des snaps – paquets universels à la sauce Ubuntu – qui dissimulait un mineur de bitcoin dans leurs entrailles

L’utilisation abusive du fork… Comment dire, j’en suis à combien d’épisodes pour ma série sur les DGFLI au 24 septembre 2018 ? Juste 28…. Enregistré en 2018 ? Juste les épisodes 19 à 28 🙂

Dernier point, les parts de marché du panda roux sur les ordinateurs fixes et portables :

Pour NetmarketShare ? 10,79% en septembre 2018.

Pour Statcounter ? 10,97%

Apparemment, le panda roux a repris un peu de force, mais c’est catastrophique si on rajoute les tablettes et smartphones, où on arrive dans les 5% à 6%…

Un article un peu long, mais comme je n’avais pas fait de bilan intermédiaire, c’est normal. Rendez-vous aux alentours de noël pour le bilan final des prédictions 2018 et celle de 2019 😀

2 réflexions sur « Bilan d’étape de mes prédictions pour 2018. »

  1. Bonjour,

    Je parcourt un peu ton blog, et je me rend compte que ton angle d’attaque, sur certains sujets, est paradoxal. Je m’explique.
    Le header de ton blog est : « Le blog d’un internaute aimant l’informatique libre et la musique 🙂 »
    Et il y a 2 billets qui s’inscrive, pour moi, dans ce paradoxe : celui résumant les distributions subissant, selon toi, un calvaire dans leur maintien ou leur évolution (bien argumenté néanmoins), et celui parlant des DGLFI.
    Sur le premier point, tu vas me dire : parce qu’il faut en parler, ne pas se voiler la face, c’est ça qui se passe dans le monde du libre. Ce à quoi je te répondrai que tout est question de point de vue, et qu’en prenant la température sur d’autre plateforme (linuxfr, opensource.com, toile-libre etc.) il n’est point question de « calvaire », « mort imminente », et autres superlatifs sur les nouveautés du monde libre
    Sur le deuxième point, si la distribution, dont parfois personne ne connaît l’existence, est franchement inutile, pourquoi y consacrer un billet ? Pourquoi ne pas faire un billet sur la Distribution GNU/Linux Franchement Utile de la semaine (du mois/de l’année) par exemple ?

    Je ne remet pas en question la forme ou la présentation, mais l’angle d’attaque, qui me semble un brin pessimiste.
    De ce fait, pessimiste par rapport à quoi ? par rapport à quel objectif ?
    Linux en Desktop ? ça n’arrivera jamais …
    La majorité ne sait déjà pas comment fonctionne Windows. Et j’ai un exemple sous la main : A (sous Windows) va chez B (sous MacOS) avec sa clé USB, pensant pouvoir récupérer des vidéos. Ou inversement. Cela n’aura jamais lieu … quelque soit le FS (le FAT ne permet pas les fichier >4Go, nativement MacOS n’écrit pas sur le NTFS et Windows n’écrit pas sur le HFS ou APFS)
    La majorité des gens sous Windows cliquent sur des boutons « suivant » et « ok », font des clics droit et reboot quand « j’comprend pas, ça marchait avant et là ça marche plus », et en plus ils ont tous les outils, virus, spywares et autres qui s’installent très bien tout seul. Mais c’est un autre débat

    1. Bonjour.

      Je vais uniquement répondre à certains points de ton commentaire, ceux avec lesquels je suis en « désaccord ».

      Ce à quoi je te répondrai que tout est question de point de vue, et qu’en prenant la température sur d’autre plateforme (linuxfr, opensource.com, toile-libre etc.) il n’est point question de « calvaire », « mort imminente », et autres superlatifs sur les nouveautés du monde libre

      Les faits restent les faits. Les points de vue ne sont pas factuels, ce sont des opinions, donc quelque chose de mouvant par définition. Il suffit de voir les seules statistiques indiscutables de Distrowatch, celles concernant l’indexation des distributions depuis 2002. Et c’est un jeu de massacre.

      Sur le deuxième point, si la distribution, dont parfois personne ne connaît l’existence, est franchement inutile, pourquoi y consacrer un billet ? Pourquoi ne pas faire un billet sur la Distribution GNU/Linux Franchement Utile de la semaine (du mois/de l’année) par exemple ?

      Ignorer le cancer de la dispersion des ressources liés à de tels projets n’est pas la solution. Ignorer un problème ne le fera pas disparaître.

      Linux en desktop a eu plusieurs occasions en or massif, gâchées par l’individualisme intégriste du monde libre. Souvenons-nous de Vista, ou encore de Windows 8.x…

      On ne pourra jamais éduqué tout le monde aux bases de l’informatique et encore moins les barbus intégristes qui traquent le moindre blob binaire comme un bon français chassait le juif jusqu’à sa troisième génération sous le régime de Vichy.

      Désolé pour la comparaison historique, mais l’intégrisme des barbus me court sur le haricot.

Les commentaires sont fermés.