Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 21 : OpenTyrian

En 1995, un shoot’em’up est publié par Epic Megagames, connu sous le nom de Tyrian. C’est un jeu de très bonne facture, proposé sous le modèle classique à l’époque du partagaciel où une partie du jeu était gratuitement disponible, le reste devant être achetée.

Développé par Jason Emery, illustré par Daniel Cook et sonorisé par Alexander Brandon et Andreas Molnar, c’est un shoot’em’up assez nerveux. On est dans un jeu qui mélange l’arcade pure – c’est ce que l’on attend – avec une partie un peu plus stratégique : achat d’armes, de bouclier.

Par chance, le vaisseau piloté par le joueur est fourni avec un générateur qui recharge le bouclier, même si on se retrouve rapidement avec un avertissement sonore qui indique que le vaisseau n’est plus trop protégé et qu’on risque le pire rapidement.

On y trouve les classiques niveaux de difficultés et d’autres qui sont cachés. Mais le plus « marrant », c’est le côté histoire de l’ensemble. En effet, durant la période arcade, on peut récupérer des cubes de données qui permettent de se tenir au courant de l’histoire… Et parfois plus si affinités 🙂

D’abord doté de trois épisodes, puis d’un quatrième, rajouté avec la version 2.0 du jeu, et enfin un cinquième rajouté avec la version dite Tyrian 2000.

En 2004, le jeu devient un graticiel, puis le code source est libéré par Jason Emery en 2007. Qui dit libération du code source dit port sur linux et d’autres OS, et c’est ainsi qu’est né OpenTyrian. Je tiens à remercier Jean-Bernard François qui sur Google Plus m’a fait connaitre ce port.

Résultat des courses ? Outre un port pour MS-Windows, il y a eu Linux, Android, Amiga, Atari Falcon 060, la Dreamcast, la PSP et encore une sacrée tripotée.

J’ai donc fait chauffer mon enregistreur d’écran pour vous montrer Tyrian dans DosBox, puis sa version OpenTyrian.

Vous avez pu le voir, c’est un jeu nerveux et déjà assez dur même au niveau le plus simple. Il y a bien des combinaisons de touches pour tricher, mais cela, je vous laisse chercher pour les trouver, même si j’ai dû en utiliser une pour finir le premier niveau du jeu…

Allez, bon dézingage d’extra-terrestres 🙂

2 réflexions sur « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 21 : OpenTyrian »

  1. Salut fred’

    J’ai fait récemment un installateur semi-graphique ( encore un ?) pour Archlinux, m’évitant de me taper que de la ligne de commande..

    J’aimerais savoir ce que tu en penses, voir les bugs que rencontres, bref ton avis quoi !

    Par contre, garde à l’esprit que comme archlinux, il est personnel, et non recommendé pour un débutant.

    Voici le lien :  https://github.com/DraGiuS/arch_installer

Les commentaires sont fermés.