Ah, les joies de rédiger un guide d’installation pour Archlinux ;)

Alors que le mois d’août 2018 vit sa dernière décade, voici donc une mise à jour du guide d’installation pour Archlinux. En effet, en voulant faire quelques tests, je me suis aperçu que la section sur Plasma avait besoin d’être rafraichie.

Outre ce rafraichissement, cette version révisée du guide d’installation pour Archlinux contient un rajout pour installer yay ainsi que deux ou trois petites coquilles corrigées ici ou là.

Donc, le guide est à peu de chose près à égalité avec les versions disponibles sur Github et Framagit.

Bonne lecture !

PS : j’ai laissé une énorme coquille dans la section concernant Cinnamon : il faut rajouter cinnamon-translations pour avoir l’interface traduite. Désolé 🙁

PS2 : le paquet breeze-kde4 a été abandonné par Archlinux. Donc, une autre modification à prendre en compte !

PS3 : Amarok a été déprécié. Le mieux est de le remplacer par un projet comme Elisa.

10 réflexions sur « Ah, les joies de rédiger un guide d’installation pour Archlinux ;) »

  1. Salut Fred,

    Merci pour cette version révisée du mois d’août.

    Je me fais une joie, par avance, de le consulter.

    Bon courage pour tous tes projets.

    Charles.

  2. Ça me fait toujours plaisir de lire ce guide de temps à autre, histoire de voir l’évolution et les recommandations 🙂

     

    Le SWAP, les coups et les douleurs : je recommande le double de la mémoire jusqu’à 4 Go, la même taille que la mémoire jusqu’à 16 Go après nada.

    Par contre expliques-moi pourquoi :

    /boot = 512 Mio | /boot/efi = 128 Mio

    Soit tu as oublié d’ajuster la taille pour le BIOS soit l’EFI est devenu bien moins gourmand :p

    1. en bios /boot ext4 , il y a le grub et les noyaux

       

      en EFI /boot/efi il ya Grub , libraries Grub et le script pour demarrer sur / et /boot

      exemple

      dev/sda1        vfat       197M    244K  197M   1% /boot/efi

      donc pas de probleme pour les images noyaux

       

  3. « Après nada » je ne suis pas tout à fait d’accord. Parce que l’usage du swap n’est pas uniquement pour le débordement de la RAM. il sert surtout, sachant que de nos jours 4Go de RAM est assez courant à minima, de délestage. En effet, inutile de garder dans la RAM des programmes non utilisés. Sous BSD, le swap est indispensable, car il n’hésite pas à le remplir. Chez moi il est régulièrement au dessus de 512Mo.

    Sous Linux, étant possible de l’affiner avec le vm.swappiness il est en effet possible de ne s’en servir qu’en cas de manque de RAM en le passant à 0 (depuis le kernel 3.x il me semble)

  4. Salut Fred’

    Une nouvelle iso de développement basé sur frugalware est sortie !

    Si ça t’intéresse voilà le lien : http://ftp.frugalware.org/pub/other/people/crazy/

  5. Hello Fred. Ca ne te dirais pas de faire la doc pour readthedoc ?

    Je fait moi même la doc d’un projet avec et c’est très pratique. Surtout qu’ensuite, la doc peut être exportée dans le format de son choix par celui qui la consulte.

    1. Salut !

      Je verrai cela plus tard. Pour le moment, je suis plutôt occupé avec le projet Tux’n’Vape pour lequel j’ai pris le relai – temporaire – pour la génération d’images ISO.

      J’adore envoyer les 7 Go d’images ISO à 1 Mo/s sur le serveur principal…

      1. Ecoute, j’ai déjà fait toute la partie installation de la base. je t’envoie un screenshoot de la page pour que tu puisse te faire une idée du rendu.

         

Les commentaires sont fermés.