Sabayon Linux, que devient cette Gentoo Linux précompilée ?

Ah, la Sabayon Linux… Si elle évoque un dessert sucré, c’est aussi une distribution qui part d’un principe intéressant et étrange à la fois : proposer une base Gentoo Linux précompilée. Alors que le principe même de la Gentoo est de recompiler un maximum de logiciels pour l’adapter à la machine hôte.

Je n’avais plus parlé de la Sabayon Linux depuis près de 3 ans et demi. Déjà à l’époque, je n’étais pas super optimiste sur le projet.

Je concluais le billet de mars 2015 ainsi :

Il n’est pas impossible que la Sabayon Linux ne voit pas la fin de l’année, et je peux comprendre que le créateur de la distribution peut en avoir sa claque de ne pas être soutenu par sa communauté. À moins qu’une personne reprenne le flambeau ? Mais j’avoue en douter fortement. Seul l’avenir nous le dira !

La distribution semble avoir survécu, mais si on va sur le site officiel, le dernier billet annonce la sortie d’une version 18.05.

D’ailleurs, il n’y a pas eu – au moment où je rédige ce billet, le 23 juillet 2018 – de nouvelles ISO mensuelles.

Après avoir récupéré l’image ISO, je l’ai lancé dans une machine VirtualBox.

On est accueilli par un Mate-Desktop 1.18.0 (qui doit provenir d’un ajustement au niveau des outils, étant donné que seul Mate-Desktop 1.12.0 est considéré comme stable par Gentoo, du moins au 23 juillet 2018, date de rédaction du billet.

L’installation se fait via Anaconda et dure une dizaine de minutes.

Ensuite, j’ai fait redémarrer l’ensemble, et j’ai demandé l’installation des mises à jour.

J’ai dû recommencer l’installation, étant donné qu’il y a une saloperie de bug qui empêche le déverrouillage de la session… L’installation des mises à jour avait déjà duré une petite quinzaine de minutes… Ça sent la distribution insuffisamment testée 🙁

Autre point noir : on ne sait pas le nombre de paquets qu’il y a à mettre à jour. Ennuyeux 🙁

La seule chose que j’ai pu apprendre c’est l’installation du noyau linux 4.14.53. Déjà mieux que rien, non ?

Bref, après avoir poirauté une petite demi-heure pour que les mises à jour se terminent sans heurts, j’ai pu lancer mon enregistreur de vidéo.

Je vais être simple et rapide : fuyez la Sabayon si vous voulez une base Gentoo précompilée. Ce projet n’est plus que l’ombre de sa grande époque. Entre l’utilisation d’une version non stabilisée de Mate-Desktop – on sent le conservatisme de Gentoo – l’absence de support des disques en réseau via samba ou encore l’absence de traduction préinstallée pour les logiciels, on se dit que c’est fait de bric et de broc 🙁

Vous voulez une base Gentoo Linux ou Funtoo Linux précompilée ? Allez donc voir du côté de Redcore Linux ou de Calculate Linux. Vous serez certains d’avoir un minimum de qualité au final.

4 réflexions sur « Sabayon Linux, que devient cette Gentoo Linux précompilée ? »

  1. Ah bah tu m’as comblé, je voulais te demander de regarder ce que devient sabayon pour toi, de mon coté je ne comprends pas certains points comme une traduction qui manque ou des choix de programmes bizarres…

     

    Bref, je pense surtout que c’est la base gentoo qui est a fuire.

     

    Amicalement

  2. Dommage car au départ il y avait une très bonne intégration de KDE (je sais il faut aimer !), très beau thème, par contre la distribution manquait de réactivité, même sur une machine musclée kde était lent, peut être qu’à un moment l’équipe aurait du regarder du coté de calculatelinux pour comprendre comment accélérer une gentoolike.

Les commentaires sont fermés.