Une claque de réalité bien indispensable pour les geek(ette)s…

Je dois l’avouer. Je suis un geek de la pointe de mes cheveux – du moins ce qu’il m’en reste – jusqu’aux ongles des orteils. Avec mes faibles ressources – sur ce point je tiens à préciser que les braves gens peuvent aller se faire cuire une omelette à base d’oeufs d’autruche – je ne peux me payer des vacances chez des amis ou de la famille qu’une fois tous les 6 à 8 mois.

Je passe donc le reste du temps à faire mon geek pour quelques connaissances, à donner des coups de main aux autres aussi bien en réel qu’en virtuel. Pour essayer de conserver un minimum de contact avec la vie réelle.

Celle de ma dentiste, celle d’un kiné. Celle de ma boulangère ou celle d’un agent municipal. Bref, loin de tout ce qui constitue le doucéreux monde de l’informatique, qu’elle soit libre ou pas. Même si je n’en ai rien à foutre d’une compétition sportive quadri-annuelle qui voit des équipes nationales (ou nationalistes ?) taper dans un ballon pour abrutir les masses, en suivant le bon vieux principe du « Panem et circenses ».

Mais revenons-en à l’informatique. Je n’ai que l’expérience d’une personne complètement autodidacte qui sait donc se sortir les doigts du fondement quand c’est nécessaire pour se débrouiller et résoudre un problème.

Je suis pour nombre de personnes « l’informaticien » celui qui résoudra les pannes obscures. Celui qui emploiera des termes volontairement abscons et techniques. Non pas pour se la « péter en societé », mais pour se faire comprendre de ses semblables dans ce domaine qui n’a qu’une soixantaine d’années environ, donc presque rien au niveau de l’histoire de l’humanité.

Bien entendu, cela me fait plaisir de pouvoir dépanner des personnes qui sont moins plongées que moi dans les arcanes insondables de l’informatique. Mais ce n’est pas pour autant que je me prendrai pour le maitre du monde 🙂

Ce n’est pas parce que je sais à quoi sert tel ou tel composant matériel ou logiciel que je serai une personne meilleure dans la vie de tous les jours.

J’ai même eu l’étrange surprise d’avoir la confirmation – en devenant le parrain de deux bouts de choux adorablement insupportables pour qui j’étais déjà leur « tonton Fred » – que le monde du libre est largement plus intolérant que celui de certaines religions.

Cela a été une claque surtout que je ne suis pas franchement un catholique pratiquant proche des fondus de la Fraternité Saint Pie X. Tout à l’opposé même. Même si ce n’est que de l’informatique, peut-on accepter des propos digne de l’anathème ?

Simple question, à vous de répondre maintenant. Je vous laisse, je retourne à cette vie que je commence à apprécier.

12 réflexions sur « Une claque de réalité bien indispensable pour les geek(ette)s… »

  1. à vous de répondre maintenant.

     

    L’option « laisser un commentaire » n’apparaissait pas depuis la création de ton (con) post…

    Là tu prends de la bonne à mon avis, arrivage d’été ? T’es en forme  Fred !

    J’ai bien peur qu’actuellement, en lousdé, tu fasses tourner Windows 10 en VM …

    Je déconne, bon mois de juillet sur les rives du bassin d’Arcachon.

    ( … et  j’imagine que tu adores le grand rush des touristes !)

     

    1. J’avais oublié d’activer les commentaires. De la bonne, simplement que je prends plaisir à renouer avec la réalité.

      Une machine virtuelle avec MS-Windows 10 ? Aussi agréable que l’épilation à la cire chaude des gonades, non ?

      Je suis loin du Bassin en ce moment, et ça fait du bien de couper un peu.

  2. Salut,

    Je partage ce point de vue :

    Même si je n’en ai rien à foutre d’une compétition sportive quadri-annuelle qui voit des équipes nationales (ou nationalistes ?) taper dans un ballon pour abrutir les masses, en suivant le bon vieux principe du « Panem et circenses ».

    Bon dépaysement loin du bassin d’Arcachon.

    Greg

  3. Alléluia, passé 40 ans, Frédo découvre que la vie à bon et que rester enfermé en solitaire devant ses écrans dans sa chambrette minable en sous-pente n’est pas un mode de vie acceptable sur le long terme. Bientôt, il pensera à trouver un travail et pourquoi pas à se dépuceler !!! Bienvenue dans la yes-life, cher Frédo !

        1. @Louis DK

          Il faut comprendre que c’est un « jeu » entre eux  😉

          Je suis sur que Popol est le plus transi des « fans » de Frédéric.

          Une espèce de passion non-dite, écorchée…. Digne d’une tragédie de la littérature Russe…. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
21 − 6 =