De la constipation mentale actuelle…

Je dois dire que depuis pas mal de temps, je constate une forme de constipation mentale. Comme si les idées ne pouvaient plus être débattues sereinement.

Comme si la moindre remarque était prise comme une agression. Comme si la moindre critique devenait automatiquement un casus belli et une obligation de traiter plus bas que terre la personne qui ose ouvrir sa grande bouche.

Comme j’ai tendance à ouvrir mon clapet et dire ce que je pense sans trop de pincettes, je suis souvent attaqué par des personnes qui – quand je leur réponds de manière posée mais franche et directe – me qualifient d’agressif, d’acariâtre voire me comparent à un déchet. Drôle de conception de la discussion.

Des personnes pour qui j’ai un seul défaut : être qui je suis et oser dire ce que je dis de manière un peu trop franche. Ce qui est un mal absolu de nos jours, il faut l’avouer.

On ne peut plus faire d’ironie. Sur des commentaires sur une vidéo youtube, j’ai osé poser la question suivante à un commentaire.

L’éthique compte-t-elle plus que l’attractivité ou l’ergonomie ? Vous avez quatre heures et deux copies double pour répondre 😀

Autant dire que la réponse de la personne en face fût de me dire que j’étais acariâtre et méprisant… L’éthique, c’est bien. Avoir des outils ergonomiques, c’est quand même mieux. Enfin, je dis cela, mais je dis rien.

Après une longue et inutile pseudo-discussion sur le twitter du libre, j’ai fini par poster ce message complètement bourrée d’ironie avec une superbe faute de grammaire…

Et oui, l’autre expression de cette constipation mentale, c’est la politisation de tout et n’importe quoi. Manger ? Un acte politique. Baiser ? Un acte politique.

Des exemples ? Il suffit de voir les casseurs qui se prétendent vegan et qui ont cassaillé des vitrines et répandu du faux sang devant des boucheries. On n’est jamais mieux trahi que par les « siens » après tout.

Pour la partie sexuelle, est-il besoin de préciser ? Sinon, à quand la politisation de l’éructation ? Du dégazage ? De la manière dont on urine ou on défèque ?

Je finirai avec un point culture, en reprenant une phrase du personnage de Futurama Hubert Fornsworth : « Je ne veux plus vivre sur cette planète »

Il faudrait rajouter : de constipés mentaux chroniques !

21 réflexions sur « De la constipation mentale actuelle… »

  1. Je rectifierais juste ton expression « constipation mentale ».

    J’appellerais plûtot ça « gastro mentale ». Car ces gens, ce qu’ils pensent c’est de la m… et ça sort de façon totalement incontrôlée.

    Enfin, je dis ça, je dis rien.

  2. Salut Fred

    Je ne vois pas en quoi notre échange (ou pseudo-échange) sur framapiaf, alimente ton sujet sur ton Blog ???

    1°) mon échange n’étais pas agressif, irrespectueux, voir suffisant..

    2°) j’ai simplement ajouté à ton pouet sur framapiaf, un sujet de bac qui me semblait dans l’air du temps (sans aucune correspondance avec ta vidéo ou tu te fais agressé par un commentateur) Ironie de la chose sur ta chaine Youtube j’avais loué ta patience envers ton contradicteur.

    3°)  Je ne  vois pas le lien entre notre échange (pseudo-échange) sur Framapiaf et ton agression verbale sur ta chaîne Youtube ?

    et pour citer Anne Barratin :

     » On trouve toujours un sujet pour parler de soi « 

    1. Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne parle pas de toi dans mon article, la malchance étant que tu fus la première à répondre à ce fil… Bref, je fais un mea culpa ici.

      Ça ira ou dois-je me flageller avec une boite de MS-Windows Vista en place publique pour compléter ma pénitence ?

  3. Ta passion à la littérature te fais jouer des mélodrames.

    Nul besoin de se « flageller avec une boite de MS-Windows Vista en place publique….. »

    J’essayais juste de trouver le lien entre ton agression verbale sur YouTube, et pour reprendre ton expression, « notre pseudo-échange » sur FramaPiaf…. that’s all..

    Bonne continuation….

    1. Et l’ironie, elle part dans la cuvette des… ? 🙂

      Pour la énième fois, la capture d’écran proposée dans l’article ne fait que reprendre le texte que j’avais posté sur Framapiaf. La malchance a voulu que tu sois le premier à répondre.

      Maintenant, si tu as lu ma réponse en diagonale… Bref, bonne continuation. Au rythme où vont les choses, je pense qu’il ne faudra plus illustrer les propos avec des captures d’écran… Ce sera mal interprété 🙁

  4. Bonjour,

    « attaqué par des personnes qui (…) me qualifie (…) me compare » –> qualifient, comparent.

    Sans agressivité aucune, juste que ça me pique les yeux.

    Sinon, se flageller avec une boite de MS-Windows Vista en place publique, fais gaffe, ça va se retrouver vite fait sur you tube 😉

    Continue à t’exprimer, il y a quelquefois à boire et quelques fois à manger, mais tout ça est très sain et fait du bien.

    Merci pour ce blog et à bientôt.

      1. L’ironie, je ne vois pas ou tu la situes dans ton approche,  mais passons…trop d’ironie tue l’ironie..

        heu Fred relis mon dernier post

        « J’essayais juste de trouver le lien entre ton agression verbale sur YouTube, et pour reprendre ton expression, « notre pseudo-échange » sur FramaPiaf…. that’s all..

        (J’ai un métier qui m’interdit de faire de la lecture transversale…)

        une capture d’écran + un lien fil de conversation + commentaire « pseudo-échange », m’a effectivement interpellé

        Je t’ai donc  courtoisement fais un post sur ton blog, tu m’as répondu …

        J’ai pris acte de ta réponse,

        je vois que tu en remets une couche ???

        1. L’ironie était dans ma réponse.

          Pour la capture d’écran, c’était l’illustration de mon pouet. Par manque de chance, tu as le premier – et le seul ? – à intervenir.

          Donc un mélange un peu étrange au final, je te le concède.

          Je voulais juste m’expliquer. Voila. Bonne fin de journée.

  5. Ce qui devrait être évident pour tout le monde maintenant c’est que Mageia est et restera un projet moribond. Ceux qui prétendent l’inverse sont des idiots.

      1. Je pense que oui. N’ayant pas utilisé ni suivit de près cette distribution depuis un bon moment, j’en était encore à l’idée que c’était une distribution adaptée aux débutants, et la listait parmi d’autres aux amis qui pouvaient demander conseil. Je remercie donc Jean Luc Grosse Chiasse de m’avoir mis la puce à l’oreille.

  6. Nous sommes à une époque où la rudesse du propos est associée à de la violence verbale.

    Il y a malheureusement des gens qui vont trop loin lorsqu’ils se permettent de mettre en cause publiquement des gens qu’ils ne connaissent ni d’Eve ni d’Adam, sans parfois prendre le temps de lire ce qu’ils écrivent. Les gens ont un avis sans avoir lu ce sur quoi ils commentent.

Les commentaires sont fermés.