La Manjaro Linux 18.0 bêta 3, ça donne quoi ?

J’écris cet article le 25 juin 2018, à quelques jours de l’avalanche d’articles liée à la sortie de la Linux Mint 19 prévue pour la fin juin 2018, du moins si ce qui s’était passé pour la Linux Mint 18.0 en juin 2016 se répète 🙂

Comme je n’avais pas envie de faire l’énième article sur la distribution mentholée, j’ai préféré parler de Manjaro Linux 18.0 et faire le point sur son avancement.

Dans un article d’avril 2018, je parlais de la première alpha de Manjaro Linux 18.0, surtout sur le piège que constituait le lent développement de Xfce 4.14 qui est destiné à être sa première version entièrement en gtk3.

C’était à l’époque une Manjaro Linux 18.0 alpha 1 qui passait sous ma souris. Je concluais l’article ainsi.

On ne peut pas blâmer l’équipe de Manjaro de ne pas avoir misé sur Mate-Desktop comme environnement de bureau léger… En août 2012, le projet Mate-Desktop était encore dans ses couche-culottes, et je dois avouer que je n’aurais pas parié un seul kopeck sur sa survie… Comme quoi 🙂

Maintenant, Manjaro Linux va-t-elle changer de base pour sa version principale ? Les chances sont faibles voire nulles, surtout après avoir utilisé le même environnement de bureau comme vitrine depuis près de 6 ans !

Entre temps, le projet Xfce semble avoir mis la démultipliée. En effet, la version 1.8.0 de Thunar, le gestionnaire de fichiers de Xfce est arrivée avec comme nouveauté principale le support du gtk3 🙂

L’équipe de Manjaro Linux continuant de travailler sur sa version 18.0 vient donc de proposer une troisième bêta.

On peut lire sur l’annonce posté sur le forum que le travail s’est concentré sur le port de nouveaux paquets pour Xfce, la dernière version des outils Manjaro, des adaptations graphiques et bien entendu des mises à jour au niveau des tripes dont un noyau Linux 4.16.17. J’aurai préféré un noyau LTS, mais les coups et les douleurs…

J’ai noté qu’un nouveau thème graphique pour le démarrage de l’image ISO est disponible. Il arrache moins la rétine 🙂

Une fois arrivé en mode live, j’ai pu constaté la présence d’un thème flat moins inesthétique que d’habitude. J’ai lancé l’installation de la distribution (avec un Calamares de développement).

Une fois l’ensemble installé, j’ai rajouté les paquets linguistiques.

Quand tout a été prêt, j’ai lancé Simple Screen Recorder pour faire un aperçu rapide de cette préversion.

Comme je l’ai dit en conclusion de la vidéo, il serait étonnant que la Manjaro Linux 18.0 sorte dans le courant de l’été. L’équipe de la distribution est tenue par les gonades par la non sortie de Xfce 4.14. Il serait dangereux et même casse-gueule pour l’équipe de Manjaro de sortir une version 18.0 sans un Xfce 4.14 complet.

Il faut juste espérer que l’équipe de Xfce proposera le port complet de l’environnement en gtk3 avant la fin de l’année 2018.

11 réflexions sur « La Manjaro Linux 18.0 bêta 3, ça donne quoi ? »

  1. Bonjour à vous, que donne react os 0.4.8? J’avais tenté de tester en virtual box mais aucun résultat…

     

    Ce serait intéressant de voir les différences entre la dernière version de la série 0.3x et la première de la série 0.4x.

     

    Merci bien, on serait curieux de voir une vidéo de test de la 0.4.8

  2. « dont un noyau Linux 4.16.17. J’aurai préféré un noyau LTS, mais les coups et les douleurs… »

    Question peut-être idiote mais les derniers noyaux LTS (4.14) sont ils patchés pour Spectre et Meltdown par défaut? (A priori oui puisque LTS d’où l’intéret de ce type de noyau).

    Et est-ce si difficile de changer de noyau sur Manjaro?

    1. Oui, les noyaux ont des rustines rétroportées pour les failles spectre et meltdown qui ne sont pas exploitables en dehors de la vente de « faux patchs tiers » qui sont en réalité des ransomwares.

      Quant au changement de noyau, cela se fait en quelques clics et un redémarrage via l’outil « Gestionnaire de paramètres Manjaro » et la section noyau.

  3. XFC quoi?? C’est quoi ce truc là? 🙂

    Aaaah oui !! L’environnement, ou si tu veux faire une recherche, en dehors du terminal, il te faut Catfish?

    Et encore !! Les possibilités d’action sont plus que limitées… Dois-je parler du compositeur, et de la pénibilité de redimensionner les fenêtres?

    XFCE à prix trop de retard. GTK4 seras sortis avant le passage d’XFCE en GTK3 😀

    MATE le remplaceras avantageusement.

    Sur ma machine, Plasma, consomme moins de RAM que MATE GTK3. 250 Mo en moyenne, ce qui ne représente rien au vu de la quantité de ram embarquée sur beaucoup de machine.

    Mais cela montre une volonté d’optimisation.

    Rien de bien nouveau sous Manjaro au final?

  4. Comme je n’avais pas envie de faire l’énième article sur la distribution mentholée, j’ai préféré parler de Manjaro Linux 18.0 et faire le point sur son avancement.

    Dans les deux cas, tu parles d’une distribution qui aime le vert, surtout dans ses icônes… ^^

    Et question de goût, oui, mais j’aimais bien le précédent fond de Manjaro, bien coloré et tout… Je te trouve vraiment dur quand tu parles de truc « arrache-rétine » : on était loin d’un fond d’écran rouge vif en 255-0-0 en RVB (là, oui, ça finirait par péter les yeux au bout d’un moment) ! Tu es sûr qu’il est bien réglé, ton écran, notamment sa luminosité ? Parce que tu traites souvent des images comme ça, alors que… il n’en est rien ? Du moins, de mon point de vue.

    Je vais plutôt m’attarder sur Thunar 1.8.x, sur lequel je dois malheureusement déplorer la disparition de deux choses qui m’étaient bien pratiques sur la version 1.6.x :
    – il m’arrive souvent d’ouvrir plusieurs onglets dans une même fenêtre, et j’avais pris l’habitude de passer de l’un à l’autre avec la molette de la souris sur la barre d’onglets. Sur 1.8.x, ça ne marche plus ! Il faut obligatoirement cliquer sur l’onglet voulu pour l’afficher ! J’espère que ça veut pas dire que lorsque le reste passera en GTK3, il sera aussi impossible de basculer entre les applications ouvertes en faisant rouler la molette sur les boutons de ces dernières sur le tableau de bord ! J’ai pas quitté Windows en espérant retrouver ses lacunes ailleurs !
    – sans doute que ce sera rétabli lorsque tout XFCE passera en GTK3, mais il n’est actuellement plus possible de changer de fond d’écran d’un clic droit sur une image, puis « Définir comme fond d’écran » : l’option est inopérante et il faut donc obligatoirement passer par le module « Bureau » du gestionnaire de paramètres. Si ce « bug » était arrivé lorsque ce module s’est mis à planter sur Manjaro, il serait effectivement devenu impossible de changer de fond d’écran sur XFCE (à moins de passer par l’éditeur de paramètres ?)… Comme je change de fond d’écran assez fréquemment (une fois tous les deux jours en moyenne, tellement j’en ai), ça m’arrange pas non plus…

    Enfin, j’ai noté une certaine tendance à « claquer dans les pattes » et se refermer de manière intempestive (cool, quand on a 4 ou 5 onglets vers différents dossiers ouverts), mais c’est très aléatoire.

    Cela dit, mis à part ces désagréments, il reste égal à lui-même et c’est pas plus mal. Une option pour fermer tous les onglets en arrière-plan d’un coup quand ils sont inutiles serait appréciable, mais je peux encore faire sans, donc pas vital.

  5. Xfce 4.14 sortira quand il sera prêt.

    Je tiens à préciser, même si la transition de Gtk2 vers Gtk3 semble longue, elle est beaucoup plus complète que pour MATE.

    – Les bibliothèques fondamentales du bureau supportent en parallèle Gtk2 et Gtk3 (ce qui peut parfois être problématiques), contrairement à MATE, et GNOME

    – Toutes les applications qui ont été portées sous Gtk3, ont tous migrées sous GDBus (au lieu de dbus-glib), c’est pas encore cas chez MATE (si j’en crois la roadmap)

    – Le support de GObject introspection est fonctionnel (ou un patch est disponible dans le bugtracker) dans la plupart des bibliothèques, ainsi que Thunar et xfce4-panel. Cela veut dire que l’on peut écrire des programmes annexes (ou des plugins)  dans n’importe quel langage de programmation (tels que Python, Ruby, Perl, Vala, etc). À ma connaissance il n’y a que le bureau GNOME qui propose ça

     

    Concernant Manjaro je n’ai rien à rajouter, toutefois je trouve étrange de proposer des versions issues d’un clone du dépôt Git, alors qu’il existe des versions stables/ « unstables ».

    @Trit’s Thunar 1.8.x, la fonction pour le changement du fond d’écran fonctionne correctement (en tout cas chez moi).

    1. Thunar 1.8.x, la fonction pour le changement du fond d’écran fonctionne correctement (en tout cas chez moi).

      Tiens ? C’est curieux, car sur les deux PC sous Arch que j’ai chez moi, et sur lesquels j’ai appliqué la mise à jour proposée vers Thunar 1.8.0 quand elle fut proposée, j’ai beau choisir cette option dans le menu contextuel d’un fichier JPEG ou PNG, c’est comme si je cliquais dans le vide… Quelque chose aurait été cassé ? Je ne saurais le dire, surtout qu’aucun message d’erreur n’est venu me signaler que la mise à jour s’était pas passée comme elle aurait dû (mais Pacman bloque tout, normalement, dans ce cas). Et c’est pas la version 1.8.1 sortie à peine deux jours après qui a corrigé ça.

      Si t’as une idée…

      1. Il te faut peut-être la version unstable de xfconf ? Il y a eut de gros changement dans cette bibliothèque. Cette fonctionnalité est gérée par cette dernière.

Les commentaires sont fermés.