Faisons quelques mathématiques rigolotes avec le noyau linux :)

Au moment où je rédige cet article, le 4 juin 2018, Linus Torvalds a officialisé la sortie du noyau Linux 4.17.

Il y a un passage très marrant dans l’annonce :

No, I didn’t call it 5.0, even though all the git object count numerology was in place for that. It will happen in the not _too_ distant future, and I’m told all the release scripts on kernel.org are ready for it, but I didn’t feel there was any real reason for it. I suspect that around 4.20 – which is I run out of fingers and toes to keep track of minor releases, and thus start getting mightily confused – I’ll switch over. That was what happened for 4.0, after all.

Une traduction ?

Non, je ne l’ai pas appelé 5.0, même si tous les objets git numérotés étaient en place pour ça. Cela arrivera dans un avenir pas trop lointain, et on m’a dit que tous les scripts de version sur kernel.org sont prêts, mais je n’ai pas senti qu’il y avait une vraie raison à cela. Je soupçonne qu’aux environs du 4.20 – ce qui veut dire que je suis à court de doigts et d’orteils pour garder une trace des versions mineures, et que cela commence ainsi à devenir vraiment confus – je vais basculer. C’est ce qui est arrivé pour 4.0, après tout.

C’est vrai. Faisons un petit peu d’histoire informatique linuxienne. Le noyau Linux 3.0 est sorti après le 2.6.39. C’était en juillet 2011, dixit cet article sur linuxfr.org.

Le cycle de développement est le suivant, à compter du jour du publication.

  1. 2 semaines pour rajouter les nouvelles fonctionnalités, qui donnent la RC1.
  2. 6 à 7 semaines de stabilisation, ce qui nous fait arriver à une RC7 voire un RC8 si nécessaire.
  3. 1 semaine de confirmation pour avoir le noyau suivant en x.y.0

Donc une moyenne de 9 à 10 semaines, ce qui fait 5 révisions mineures du noyau par an.

Linus ayant pris l’habitude de s’arrêter à la 20e révision d’un noyau, la x.19.0, on peut calculer rapidement la date de sortie du noyau linux 4.0. Si on compte 9 semaines, cela fait 180 semaines, soit 45 mois, soit 3 ans et 9 mois.

Juillet 2011 + 3 ans et 9 mois ? Cela nous donne avril 2015… Et en effet, en avril 2015, le noyau linux 4.0 pointa le bout de son nez.

Donc, si on prend la même durée, à savoir les 45 mois en partant d’avril 2015, ça nous donne quoi ? Janvier 2019 ?

Sachant que le noyau 4.17 est sorti début juin 2018, ça nous donne vers la mi-août 2018 pour le noyau 4.18. Le noyau 4.19 ? Courant octobre 2018 ? Ce qui pourrait justifier une sortie du noyau linux 5.0 pour fin décembre 2018, début janvier 2019…

On verra bien, mais j’apprécierai comme cadeau de noël un noyau linux 5.0. Pas vous ? 🙂

28 réflexions sur « Faisons quelques mathématiques rigolotes avec le noyau linux :) »

        1. Le rachat de Github par Microsoft est une autre motivation pour migrer sur gitlab et clore les dépots github. Même si le mouvement était prévu depuis plusieurs mois.

          Et tu sais aussi bien que moi, Patrick, que Linux est devenu synonyme de distribution GNU/Linux. Tout comme github est devenu synonyme de git.

          Et j’oubliais de te remercier pour le bug que j’ai pu rapporter concernant l’interaction malheureuse entre le Manjaro Settings Manager et pacman 5.1.0.

  1. J’ai fait mes exercices de Maths avec le captcha de Fred !!! ^^ 🙂

    De toute façon le Kernel est déjà « noyauté » par les grosses boites…..

    Le libre procure de la main d’oeuvre bon marché à Microsoft.

      1. Aaaah mais je suis tout à fait d’accord !!!

        Donc faut-il en déduire que le rachat par Crosoft est une suite logique, et que toutes « alternatives » seras forcement commerciale ?

      2. C’est difficile à dire. Mais je pense bien que oui, j’en ai même la profonde conviction. Et je rajoute que dis tout cela en tant qu’expert du monde du libre depuis un certain nombre d’années (comme on dit, j’ai un peu de bouteille), je ne suis pas n’importe quel péquin qui débarque.

    1. @sébastien

      Nous ne sommes pas Vendredi pourtant !!! Jour d’élevage intensif !!! 🙂

      Bon nettoyage Fréd…

    2. Bonjour Monsieur. Je ne comprend pas la signification de votre remarque. De quel élevage de troll parlez-vous.

      Vous remerciant par avance pour votre réponse, je vous prie, Monsieur sébastien, d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

        1. Monsieur Bezies.

          Merci beaucoup pour votre réponse. Je ne peux pas exprimer à quel point votre réponse m’est utile. En effet, je ne connaissais pas l’expression, étant assez nouveau dans le monde Linux.

          Je vous prie, Monsieur Bezier, d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

  2. Monsieur Bezies.

    Que pensez vous de GITHUB. L’utilisiez vous avant le rachat par Microsoft ? Et si tel est le cas, comptez vous l’utiliser de nouveau ?

    Je vous prie, Monsieur Bezier, d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

  3. Je ne vois pas le rapport entre le rachat de github et le noyau Linux. Personne ne se plaint quand Microsoft et d’autres grandes entreprises contribuent au noyau Linux mais par contre on râle quand Microsoft rachete github, qui, rappelons le n’a jamais été open source et cela ne posait pas le moindre problème aux râleurs du jour qui ne savent d’ailleurs même pas que jusqu’il y a peu gitlab était hébergé sur Microsoft azur et est désormais hébergé sur… Google cloud!

    Franchement que ce soit Microsoft ou un autre qui possède github ne fait pas la moindre différence pour les projets qui utilisent le service.

    Et l’auto-heberge n’est pas à la porté de tous (les serveurs, bande passante etc ce n’est pas gratuit et beaucoup préfèrent se focaliser sur leurs projets que sur la maintenance de l’infrastructure).

  4. Salut j’ai une question. Si un nouveau noyau ne fonctionne pas sur mon Arch peut on rétrograder et bloquer un noyau ou bien passer sur Manjaro et se servir de cet outil MsM.

  5. Mais un jour même avec le lts mon matos sera obsolète car en allégeant le noyau ça supprime  des drivers anciens. Ce jour la je passerai sur manjaro pour gerer plus facilement le noyau

     

  6. Salut, je voulais t’avertir car tu a fait une erreur dans ton article !

    Je cite

    Le cycle de développement est le suivant, à compter du jour du publication.

    2 semaines pour rajouter les nouvelles fonctionnalités, qui donnent la RC1.
    6 à 7 semaines de stabilisation, ce qui nous fait arriver à une RC7 voire un RC8 si nécessaire.
    1 semaine de confirmation pour avoir le noyau suivant en x.y.0

    Fin de citation.

    Mais l’ajout de nouvelles fonctionnalités est possibles dans toutes les RC dans le monde de Linux. Et c’est le cas, on se retrouve des fois avec des nouvelles fonctionnalités même dans une RC5.

    Je t’invite à regarder phoronix tu verra. Bonne journée 🙂

    1. J’ai volontairement simplifié pour donner un ordre de durée. Cependant le plus gros des ajouts se fait dans la période de fusion qui précède la RC1.

      Linus a suffisamment tendance à hurler pour des ajouts tardifs de fonctionnalités dans le code du noyau.

Les commentaires sont fermés.