Guide d’installation d’Archlinux, version de juin 2018.

Voici la cinquante-cinquième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle d’avril 2018. Désolé pour le délai depuis la version précédente, j’avais besoin de faire une coupure.

Attention ! La section pour l’UEFI est en cours de refonte, ne serait-ce qu’au niveau du partitionnement. Cela sera fait pour la prochaine version, normalement pour début juillet 2018. Désolé pour les désagréments.

Ajout au 10 juin 2018 : une « version 2 » du guide pour juin 2018 intègre les modifications pour l’UEFI.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une image ISO intermédiaire créée avec l’outil Archiso. Au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er juin vers 9 h 15 du matin, l’ISO de juin 2018 n’est pas encore disponible.

Si vous avez besoin d’une image ISO en 32 bits, le projet archlinux32 vous en proposera une.

Côté environnements : Gnome 3.28.1, Plasma 5.12.x, Xfce 4.12.0 et Mate-Desktop 1.20.1 en gtk3. J’ai aussi viré la section concernant Yaourt et fait un peu de nettoyage et de correctifs. Merci à Mozzi pour certaines suggestions.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 4.0 à compter du mois de mai 2016.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

18 réflexions sur « Guide d’installation d’Archlinux, version de juin 2018. »

  1. Bonjour,

    « J’ai aussi virer » –> viré

    Je crois comprendre que Yaourt est en voie d’obsolescence, dommage, c’est (était ?) un outil très agréable. Des risques à continuer de l’utiliser ?

    Bonne journée.

      1. « Yaourt est maintenant assez vieux » . OK, ça, d’accord, bien sûr. D’ailleurs, moi aussi 😉

        « et commence à montrer ses limites » . Je serais très interressé par un petit développement, c’est quoi, ces limites ? Bon, je ne voudrais pas paraître insistant, mais je suis curieux.

        Enfin, c’est si tu as le temps de développer, y a pas le feu non plus…

        Et encore merci d’entretenir ce guide, je risque d’en avoir besoin bientôt, mon vieux matériel commence lui aussi à montrer ses limites 🙁

          1. Merci pour ta réponse, je vais essayer ce Trizen, ça me rendra peut être trois fois plus zen. (bon, d’accord, c’est nul, comme dirait ma petite fille)

            Bonne fin de journée.

  2. Par contre, Fred, j’avais une question:

    Que Arch versionne tous les mois ses ISO  pour des histoires de paquets embarqués à jour, je le comprend

    Ton guide est vraiment bien fait pour dégrossir l’ensemble et permet de comprendre la logique et de l’adapter au besoin, mais pourquoi toi (alors que je sais ce genre de travail chronophage), tu ne versionne pas en ne publiant une nouvelle version du guide qu’en cas de changement notable ?

    1. Pour une simple et bonne raison : pour rendre la mise à jour moins chronophage. J’ai passé plusieurs heures pour cette mise à jour majeure, ne serait-ce que pour vérifier que je n’avais pas laissé traîner trop de coquilles… Ça aide !

      1. Ça se comprend

        tout ceci est bien ficelé, de mon point de vue (pour avoir écumé des install de Debian Sarge netinstall, Slackware entre autre, à l’époque de la démocratisation du 128k/s) ta contribution n’est pas sans intérêt, loin de la …

         

        je je me prend un 28×8 en captcha … sympa 😔

  3. Salut,

    Testé chez moi: on peut aussi utiliser une grosse partie des bons conseils de ce guide avec une Manjaro Architect… (tout ce qui est ligne d’installation de paquets) et on a une bonne Manjaro épurée.

    Merci pour le taf.

    Par contre pourquoi pour l’uefi mettre le boot/efi en sda2?et pas en sda1?

  4. Bonjour Frederic, ou bonsoir ^^

    Je vien de suivre ton tuto à la lettre et je suis content de constater que tout fonctionne, cependant ya un truc en particulier qui m’embete beaucoup…les THP (Transparent huge pages) ! Bon en commencant à utiliser mon petit archlinux Gnome, je constate dès le début que j’ai des freezes (ça gèle l’affichage et ça revient 1 seconde après) alors je me demande si c’est pas un problème de cpu surchargé ou la ram qui est over used mais non enfait en regardant htop, je constate que les freezes surviennent quand je me met à faire quoi que ce soit avec ma souris apres un moment d’inactivité ou un changement de fenetre etc… sur htop à ces moment là ya plein de petites barres rouges sur un des processeurs 1, 2, 3 ou 4 pour mon cas et ca revient 1 seconde plus tard comme toujours.

    Bref c’est hyper chiant comme tu peux le deviner (c’est pas de ta faute biensur mais ce serait bien de proposer un patch pour regler ca).

    J’ai tout de même trouver comment temporairement regler le probleme (ca revient apres 2 minute grand max): j’ai vu qu’il fallait modifier le contenu de deux fichiers « /sys/kernel/mm/transparent_hugepage/enabled » et « /sys/kernel/mm/transparent_hugepage/defrag » il faudrait remplacer le contenu par never pour désactiver ces fameux Transparent Huge Pages mais comme c’est pas definitif (2 minutes) je cherche encore un moyen de desactiver THP definitivement. Si tu trouve un patch ce serait super !!

    Merci pour ton boulo !!

    1. Apres quelques recherches, j’ai fini par essayer Xorg pour voir et il semblerait que passer sur Xorg soit la solution ! Cependant le problème reste et existe sur Gnome « normal » (pas Classique)

  5. Bonjour,

     
    Peu de remarque, j’ai lu un peu en diagonale, cependant je vais approfondir l’UEFI, j’ai un projet…

    Pour les miroirs, pourquoi s’embêter à éditer mirrorlist à la main. J’ai installé reflector (pacman)
    Ensuite il fait tout automatiquement.

    sudo reflector -c France — fastest 5 –save /etc/pacman .d/mirrorlist

    Avec cette ligne les 5 miroirs français les plus rapides sont enregistrés dans mirrorlist.

    PS : pas eu de soucis avec pamac. Je fais les mises à jour avec pacman puis avec trizen. Pamac me sert de voyant !

    Merci beaucoup pour les guides,

  6. Hello,

    Installé une Arch avec Mate.Impecc.Un paquet qui peut être utile:wget.Surtout pour installer trizen après.

    Mate a pris un peu d’embonpoint.Je suppose que c’est gtk3 qui est un chouïa plus gourmand.Xfce quand il sortira sera probablement aussi un peu plus gourmand.

    Au plaisir.

  7. Yep, je viens de refaire une installation de arch. Ton guide m’a été bien utile vue que ma dernière installation datait de 2010 (avec le fichier de configuration unique) et c’est encore mon installation quotidienne après 10 millions de mise à jour.

    Globalement, c’est plus simple qu’à mes débuts et on est épargné de questions philosophiques telle que les modules, les groupes …etc

    Effectivement la partie EFI doit être retravaillée, mais tu n’es pas plus « mauvais » que les guides officiels en et fr. J’ai mis du temps à comprendre le rapport entre la partition EFI et la partition /boot.

    Si j’ai bien compris la partition EFI est nécessaire pour booter en UEFI quelque soit l’os. Souvent elle existe déjà du fait du windows pré-installé et d’ailleurs si on veut faire un dual boot en conservant le windows existant, il ne faut surtout pas l’écraser, mais s’en servir telle quelle. Dans le cas de ton guide, ta partition /boot est ta partition EFI (méthode officielle j’ai fait comme toi) ce qui est un avantage pour le mise à jour de grub et du noyau, mais du coup le noyau ce retrouve dans la partition EFI (ce qui n’est pas sa vocation, mais les alternatives sont pour moi trop complexes).

    Donc je pense qu’il faut que tu sois plus clair dans ton guide sur ce point. Je trouverais aussi plus clair que tu mettes dans la partitionnement ce qui a un rapport avec le bootloader et tu y fais un renvoi quand nécessaire depuis la partie I)3). Cela allégerait cette partie et l’utilisateur à une vision complète de ce qui l’attend dès la lecture du I)1) ou I)2).

    Bon taf en tout cas, un bon complément des guides officiels

Les commentaires sont fermés.