C’est officiel, je suis enfin devenu un vieux con… Youpi !

Certaines personnes diront que ce n’est pas une nouvelle, et je dois dire que je ne prendrai pas la mouche si cela était affirmé.

Je m’adresse à mes lectrices et mes lecteurs – je préfère éviter la novlangue qu’est l’écriture inclusive – dont l’année de naissance est située entre 1969 et 1978, au moment où je rédige ce billet en mai 2018 . Oui, je parle des personnes dont l’âge s’écrit en deux chiffres, le premier étant un 4.

Replongez-vous dans les années 1989-1998. Quand vous avez atteint l’âge tant rêvé de 20 ans. Vous n’étiez pas des jeunes cons ou de jeunes connes, remplis d’idéaux que la vie a fait disparaître ?

N’avez-vous pas été obligé de déchanter et de « mettre de l’eau dans votre vin » pour pouvoir avancer un tant soit peu ?

C’est suite à un énième viol dénoncé par un mouvement féministe plus proche de la misandrie que de la défense des femmes que je me suis aperçu que j’étais devenu aux yeux de la génération née dans les années 1990 comme un vieux con.

Je vous laisse découvrir le fil. Je dois vous dire que quand je lis de tels propos, je pense que certaines femmes sont des publicités vivantes pour la vasectomie tant leurs propos sont haineux.

On pourrait dire qu’en contrepartie certains connards, euh désolé, je voulais dire masculinistes ne valent pas mieux et sont une publicité vivante pour l’hystérectomie. D’ailleurs, les féministes extrémistes ont besoin des masculinistes pour vivre et inversement.

Mais désolé, je m’emporte. Il ne faut surtout pas faire remarquer à la jeune génération que leur vécu est proche de zéro par rapport à la génération de leurs parents, génération dont je fais partie par l’âge, bien que n’ayant aucune descendance à cause des aléas de la vie.

Oui, je suis devenu un vieux con. Je deviendrai un vieil emmerdeur d’ici une vingtaine d’années, et j’en suis fier. Je m’en délecte. Je dois dire qu’en lisant de tels propos, il y a de quoi devenir misanthrope.

Je sais que j’aurai ma vengeance, quand dans une vingtaine d’années la jeune génération actuelle se fera chier dessus par leur progéniture. Tout vient à point à qui sait attendre.

Allez, trêve de bavardages, le vieux con que je suis va se remettre la musique qui a bercé son enfance et qui ne se résume pas à de la techno diarrhéique – tiens un pléonasme ? – poussée à fond la caisse.

34 réflexions sur « C’est officiel, je suis enfin devenu un vieux con… Youpi ! »

  1. Pas assez développé tout ça… et j’espère bientôt te faire écouter de la ”techno„ qui te plaise, le terme étant aussi réducteur que pop, rock, metal,…

    Tu as du mal avec les extrêmes qui, effectivement se nourissent mais parfois, un bon coup de pied dans la fourmilière,  ça rebat les cartes. Ce sont des gens vus extrémistes aujourd’hui qui ont donné nos avancés sociales, par exemple. Je me méfie des généralisations.

    1. Pas assez développé tout ça… et j’espère bientôt te faire écouter de la ”techno„ qui te plaise, le terme étant aussi réducteur que pop, rock, metal,…

      Autant effectuer une vasectomie à vif en ce qui concerne la techno.

      Quand l’extrémisme prend la forme d’un rejet d’une personne à cause de son sexe biologique, tu me diras en quoi cela fait avancer les choses ? Je pourrai remplacer le sexe biologique par la couleur de peau, l’orientation sexuelle, la couleur de cheveux, la croyance, etc…

      C’était plus un coup de gueule jeté pour faire réfléchir, pas une dissertation en quatre heures notée sur 20 😀

      1. Y’a de la bonne techno, au même titre qu’il y a du bon rock.

        Subir du bon ou mauvais rock à 3h du mat’ ne t’aurais sans doute pas fait plus plaisir …

  2. Et dans les années 1950 que pensaient les « vieux » du rock ? ….
    Tu dénonces des extrêmes, mais au final ces extrêmes gagnent face a toi vu qu’ils forgent ton avis sur les choses ….

    Ca fait mille ans que les vieux disent que la jeunesse est perdue et que c’est la fin ….

    Tu as un raisonnement totalement biaise, d’ailleurs le communautarisme et les extremes se nourissent des sentiments de nostalgies et autres,…., bonne ecoute et reve bien d’une monde idealise tel Zemmour

    1. Les extrêmes n’ont rien gagné en ce qui me concerne. Ils ne forgent nullement mon opinion. Bien au contraire. Depuis mon adolescence (fin des années 1980-début des années 1990), je sais que les extrémistes s’auto-alimentent et ne servent à rien.

      Je n’ai aucun sentiment de nostalgie, mis à part me souvenir que je n’étais pas différent sur certains jugements à l’emporte-pièce.

      Éric Zemmour est à l’opposé de ce que je pense politiquement. C’est le pire de ce qui peut se faire à droite de l’échiquier politique, Philippe Poutou et Olivier Besancenot de l’autre côté.

  3. Biennvenue  au club…

    J’ai 48 ans et j’ai récemment entendu alors que je jardinais tranquillement des jeunes discutaient entre-eux.

    « Tu as entendu… Il ecoute « Linkin Park »…

    j’ai pris un coup de vieux mais après je me suis dit m2rde je suis moi.

    J’écoute ce que je veux quand je veux

  4. c’était mieux avant !

    depuis Vercingétorix tout le monde l’a dit.

    Beethoven a surpris tout le monde. Sa musique était trop rapide, trop dynamique pour l’époque…

    On criait à l’hystérie collective au temps du charlestone… et les « yéyés » ont fait hurler les amateurs de

    java etc… Je ne dis rien sur la musique techno, mon centre d’intérêt étant la musique ancienne du

    15 ème siècle jusqu’au baroque.

    Car je vis, sans nostalgie aucune, dans le passé. Il ne s’agit pas d’être vieux con ou pas. Il existe des

    différences entre les générations. Elles sont naturelles. Vouloir les gommer c’est risquer le ridicule.

    Nous sommes tels que l’époque correspondante nous a « configurés » si j’ose dire. Portons  » le sentiment

    tout relatif de notre durée  » (dixit Léo Ferré).

    Le reste c’est du théâtre, du moins c’est ce que je pense lorsque je trouve un fossile.

     

  5. Je m’adresse à mes lectrices et mes lecteurs – je préfère éviter la novlangue qu’est l’écriture inclusive

    Alors en fait, c’est de l’écriture inclusive ça :p

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Langage_%C3%A9pic%C3%A8ne#D%C3%A9finitions

    Tu n’utilise pas les abréviations (avec point milieu ou autre), mais ce que tu viens d’écrire c’est de l’inclusif, au lieu de mettre seulement le masculin tu utilises les deux genres 🙂

    (fais gaffe, t’es en train de te distancier de la novlangue sexiste du « masculin l’emporte sur le féminin » décrétée par l’académie française :p)

  6. Je m’adresse à mes lectrices et mes lecteurs – je préfère éviter la novlangue qu’est l’écriture inclusive

    Et pourtant, tel un M. Jourdain faisant de la prose sans le savoir, tu as précisément fait de l’écriture inclusive dans ce passage. Parce que ça ne se limite pas à l’usage d’un point qui remplace celui de parenthèses (était-ce plus lisible avec des parenthèses ?) ou de barres obliques bien clivantes.

    Totalement d’accord sur le fond de l’article qui est qu’en toute chose, les extrêmes sont mauvais. Surtout en politique, où ça se compte en millions de morts à chaque fois. Mais l’humain n’apprenant absolument jamais de ses bourdes, il préfèrera toujours aller plus loin et vite vers sa propre auto-éradication.

    1. Une version lisible de la dite écriture qui respecte les bases de notre langue écrite.

      Loin des horreurs à la celleux qui me font immanquablement penser à un légume consommé râpé et en rémoulade.

  7. Bah , tout ca c est pas nouveau

    Quelques citations :

    Je n’ai plus aucun espoir en l’avenir de notre pays si les jeunes d’aujourd’hui doivent être les dirigeants de demain, car ils sont insupportables, inconscients voire effrayants. Si l’avenir de notre peuple est entre les mains de la jeunesse frivole d’aujourd’hui, il y a de quoi désespérer. Cette jeunesse se conduit avec une suffisance vraiment intolérable. Elle croit avoir la science infuse. Quand moi j’étais jeune, on nous apprenait les bonnes manières et le respect que l’on doit à ses parents. Mais la nouvelle génération n’a de cesse de contester et elle veut avoir raison. Il est un fait certain que les jeunes sont d’une extrême insouciance. »Lu dans Les travaux et les jours d’Hésiode’ de Thèbes, un poète grec ayant vécu au milieu du Vllle siècle av. J.C.

    « Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe, méprisent l’autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. »Socrate, 470-399 av. J.C.

    Et d autre a lire ici

    https://voir.ca/fabien-loszach/2012/04/21/5000-ans-denfants-rois/

  8. Fred…

    Fred…

    Fred !!!

    Tu as juste essayé de dialoguer avec une personne avec qui tout dialogue est impossible. Il y a ces putains de doctrines qui se répandent aujourd’hui et qui prétendent faire une sorte de « convergence » des luttes contre la classe dominante que seraient les mâles à la peau blanche non-LGBT. Ce genre de tarés et de tarées tu en trouves plein sur Mastodon.

    Mais ces personnes ne peuvent se faire de la place que dans des milieux bien spécifiques où leur discours victimaire trouve quelques oreilles attentives : les réseaux sociaux alternatifs, certaines protestations sociales, etc. En bref des milieux où il y a des gens plutôt progressistes. Imagine tout ce beau monde aller vendre leur sermon dans les forums des lecteurs du Figaro ou dans à la sortie de la messe chez des cathos intégristes adeptes de feu Monseigneur Levèbvre.

    Et ces braves gens qui insistent tellement sur la notion de « mâle cis et hétéro », j’aimerais bien les voir au milieu d’un groupe d’hommes à la sortie d’une mosquée un peu intégriste, histoire de voir comment fonctionne leur « convergence des luttes ».

    Ces personnes vont simplement se contenter d’agiter de la culpabilisation et semer la m… partout où on voudra bien leur laisser une moindre place.

    Ne perds pas ton temps.

  9. Les gonzesses ont pour unique fonction de faire chier les mecs (en dehors de la perpétuation de la race).

    C’est pourquoi j’ai décidé de m’en tenir à distance. Définitivement

      1. Je suis sympa, je vais t’expliquer pourquoi le #notallmen ne marche pas comme argument.

        Je vais venir à Biganos.

        Je t’offre un paquet de smarties.

        Tu peux tout manger.

        Sur la totalité, 2 sont au cyanure.

        Ha, tu ne veux pas manger ? #notallsmarties !

  10. La conversation à disparu de framapiaf donc la prochaine fois fait des capture d’écran si tu veux qu’on sache de quoi il en retourne. Merci

Les commentaires sont fermés.