LXQt 0.13.0 : une évolution en douceur…

Cela fait plus d’un an et demi – au moment où je rédige ce billet fin mai 2018 – que je n’ai plus parlé de LXQt sur mon blog. La version 0.12.0 est sortie entre temps, mais je n’avais pas eu envie d’en parler. Cependant la sortie de la version 0.13.0 m’a fait changé d’avis, surtout quand j’ai lu ceci :

The LXQt team is working hard towards LXQt 1.0.0.

Une traduction rapide ?

L’équipe de LXQt travaille dur pour LXQt 1.0.0.

J’ai donc décidé – et je ne savais pas que l’équipe d’Archlinux allait me griller la politesse – de faire recompiler LXQt 0.13.0 dans une machine virtuelle avec Openbox et sddm installée via Anarchy Linux.

Je me suis basé sur les informations disponibles sur le wiki de LXQt.

Et voici la liste d’une petite trentaine de paquet à faire recompiler…

  • libqtxdg (3.2.0)
  • lxqt-build-tools (0.5.0)
  • liblxqt (0.13.0)
  • libsysstat (0.4.1)
  • compton-conf (0.4.0) ; paquet sur AUR
  • libfm-qt (0.13.0)
  • lxqt-themes (0.13.0)
  • lxqt-qtplugin (0.13.0)
  • pavucontrol-qt (0.4.0)
  • qtermwidget (0.9.0)
  • lximage-qt (0.7.0)
  • lxqt-about (0.13.0)
  • lxqt-admin (0.13.0)
  • lxqt-config (0.13.0)
  • lxqt-globalkeys (0.13.0)
  • lxqt-notificationd (0.13.0)
  • lxqt-openssh-askpass (0.13.0)
  • lxqt-policykit (0.13.0)
  • lxqt-powermanagement (0.13.0)
  • lxqt-session (0.13.0)
  • lxqt-sudo (0.13.0)
  • pcmanfm-qt (0.13.0)
  • qterminal (0.9.0)
  • obconf-qt (0.13.0)
  • lxqt-panel (0.13.0)
  • lxqt-runner (0.13.0)

Outils complémentaires ?

  • screengrab (1.98) ; paquet sur AUR en utilisant screengrab-git
  • qps (1.18.0) ; paquet sur AUR
  • breeze-icons
  • oxygen-icons

L’apparence brute de décoffrage est assez moche..


Après avoir bataillé pour rajouter des outils complémentaires, un jeu d’icones un tant soit peu lisible, j’ai enregistré l’ensemble en vidéo.

Comme vous avez pu le voir, en utilisant Compton, on a droit à un environnement tout en « bling bling » sans pour autant tomber dans la consommation excessive de mémoire vive.

LXQt s’améliore, mais il lui manque encore quelques outils basiques en natif comme une calculatrice, un bloc-notes ou encore un gestionnaire d’archives.

Les progrès accomplis sont énormes. J’avoue que j’ai été agréablement surpris par le résultat, ne m’attendant pas à un tel avancement en l’espace de 18 mois. Félicitations aux développeurs de LXQt, au moins, vous redorez le blason terni du logiciel libre 🙂

11 réflexions sur « LXQt 0.13.0 : une évolution en douceur… »

  1. Pas plus tard que jeudi j’ai testé en dur sur ma Debian l’environnement de bureau LXqt, j’avoue que je n’ai pas été conquis, c’est plus long à se mettre en place et puis si l’absente un peu trop longtemps la session se verrouille et c’est la Mouise.

    Je suis pas fan des effets bling-bling et je trouve LXDE bien plus réactive.

    A pluche.

    1. Lxde bouge encore, mais pour combien de temps ? LXQt prend la relève et je pense que la version 1.0 de LXQt sonnera le glas de Lxde. Ce qui pourrait disparaître ? Cinnamon ? Désolé, mais vu la lourdeur du bousin, hein…

  2. Ok lxqt remplace lxde mais bon en léger y’a aussi xfce et quitte à avoir un truc moche, autant rien avoir et aller vers un gestionnaire de fenêtre.

    1. Ça fait longtemps que Xfce n’a pas eu de nouvelle version stable. LXDE et LXQt permettent d’avoir en environnement de bureau complet ce qui est assez différent d’un simple gestionnaire de fenêtre. Finalement il n’y a pas tant que ça environnements de bureau légers et régulièrement mis à jour.

    2. Salut,

      Xfce moche? Avec un thème correct il est tout à fait regardable. Le fait qu’il reste stable longtemps ne me gêne pas sur ma debian stable de secours. Plus stable plus longtemps moins de mises à jour. Vivement la fin du passage en gtk3 pour plus de pérennité.

      @+ gempaouindo

  3. A mon avis LXDE est maintenu en vie afin de permettre une transition en douceur vers LXQt quand cet environnement sera suffisamment mature/répandu.

  4. Si tu cherches une super calculatrice en Qt : Speedcrunch. On peut la configurer en mode simple comme en mode très avancé. Je l’utilise surtout en mode texte bien qu’il y ait un clavier également. Je l’aime tellement que je l’utilise sur mes environnements GTK.

    LXQt m’attire de plus en plus. La logithèque écrite avec Qt me donne vraiment une impression de légèreté, solidité, entre qpdfview, pcmanfm, nomacs, screengrab, puddletag…

     

Les commentaires sont fermés.