Vieux Geek, épisode 124 : Winamp 2.x, mon premier lecteur de fichiers mp3…

S’il y a un lecteur de fichiers numériques (alias mp3) mythique, c’est bien Winamp. Développé à partir de 1997 par Nullsoft, c’est à partir de septembre 1998 qu’il acquiert ses lettres de noblesses avec sa version 2.x.

Sans oublier son célèbre slogan : « It really whips the llama’s ass ». Une traduction rapide ? « Il fouette vraiment le cul du lama. »

Comment dire ? C’est devenu un des lecteurs mp3 les plus connus des utilisateurs de MS-Windows 95 et suivant. Bien qu’étant un partagiciel à 10$ (pour usage personnel), je ne connais pas grand monde qui ait la main à la poche à l’époque pour rester dans la légalité…

J’ai eu envie de faire revivre le temps d’une vidéo cet outil ultime.

Comme d’habitude, un logiciel qui devient un peu trop célèbre a tendance à être racheté par une grosse boîte, AOL dans le cas de Winamp. En juin 1999, le rachat est fait. Quelques mois plus tard, il y aura intégration dans Time Warner.

2002 verra arriver la détestée version 3 du logiciel. Par la suite une série de versions 5.x sortiront et AOL annonce en décembre 2013 qu’il mettait fin au projet. Il est vrai que la concurrence d’iTunes entre autres. Mais regardez donc les lecteurs mp3 que l’on trouve de nos jours sur toutes les plateformes… Ils ont tous plus ou moins une interface à la Winamp. C’est ainsi qu’on voit l’influence d’un logiciel dans un domaine bien précis 😀

9 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 124 : Winamp 2.x, mon premier lecteur de fichiers mp3… »

  1. Que de bons souvenirs! Toute mon adolescence ce Winamp . Pendant longtemps pour moi sur les machines que j’installais c’était winamp pour l’audio et VLC pour la vidéo. Perso je suis longtemps rester à la version 2.9 que je trouvais bien moins lourde que la 3 (quelle bous,e enfin c’est mon avis) et même que la version 5. J’aimais beaucoup le fait qu’on puisse y ajouter des plug ins genre peacemaker (mais bon avec un celeron 500 passé de Win 98 à Me puis à XP un disque à 5400 tours et pendant longtemps 128 mo de ram fallait pas trop charger non plus 😉

    Une idée pour le prochain billet vieux Geek le P2P à l’ancienne Kazaa / Kazaa Lite et Emule et la période Razorback 😉

  2. Sur les dernières versions 5.x de Winamp, il y a une version « lite », qui permet de retrouver le Winamp à la mode 2.x, sans toutes les surcouches qui me sont inutiles, et avec la skin d’époque. C’est toujours mon lecteur audio, j’ai toujours pas trouvé de raison de changer.

  3. Le seul lecteur qui avait réussi à me détourner de Winamp à l’époque, c’était K-jöfol 2000, parce qu’il avait des skins non-rectangulaires et qu’on pouvait facilement modifier la vitesse de lecture sans ouvrir de menu. Mais pour le reste, Winamp, c’était la Rolls.

  4. Et pourtant Nullsoft est resté une entreprise profitable qui a créé un logiciel pour créer des installateur je crois mais je n’ai pas compris cette envie d’être racheté… besoin de brouzoufs ou de passer à autre chose.

    Ceci dit, à l’heure ou écouter du MP3 commençait déjà à ne plus dépendre d’un ordi Windows + lecteur MP3…

  5. C’était bien winamp. Il faisait tout sauf le café.  Très pratique en tout cas, sur des fichiers de provenances plutôt diverses. La grande maison avec un grand K tournait plein pot. Par contre, au-delà de la version 2, j’ai  trouvé à winamp un côté  » grosse usine à gaz « . Comme si pour justifier les quelques sous que personne ne donnait, il fallait en mettre plein l’assiette. Et un jour,  au détour d’une page de framasoft, j’ai découvert.. VLC. J’avais juste entré les mots  » lecteur multimedia  » dans un moteur de recherche dont tout le monde a oublié l’existence : « Lycos ». Bref, j’ai fini par m’intéresser aux logiciels libres dans leur ensemble, et par me demander pourquoi je m’embêterais à installer un OS tout nu pour ensuite me farcir l’installation de tous les logiciels tiers un par un. .. la suite tout le monde la connaît.

Les commentaires sont fermés.