Ah, le fléau du plagiat dans le monde du libre…

Je n’ai eu de cesse de parler des abus de l’utilisation des quatre libertés du logiciel libre. Qu’il existe des forks compulsifs et abusifs qui finissent par tuer le noble principe qu’est le fork.

Mais il y a pire. Il y a des moments où la liberté et le laisser faire sont confondus au point que l’on arrive à du plagiat pur et simple de code qui est masqué par l’utilisation abusive des fonctionnalités de remplacement automatisé de texte.

Vous voulez un exemple précis ? Très bien, je vous en donne un. En novembre 2017, j’ai sortie une vidéo sur la distribution Namib GNU/Linux, la distribution Iznogoud dans toute sa splendeur. Le calife visé ? Manjaro Linux

J’avais oublié cette vidéo quand j’ai eu vent d’un fil sur le forum international de Manjaro.

J’avais déjà des doutes sur le niveau de plagiat, mais apparamment, on est dans du grand art, surtout quand on voit que le développeur s’est contenté de passer un grand coup de rechercher / remplacer sur les fichiers du code. Un exemple ? Ceci :

La réaction de Philip Muller que je ne porte pas dans mon coeur est assez nette, surtout dans ce message qui ressemble à une exécution en place publique, je cite le morceau de choix :

I whished you did some more effort to yours and not simply hammer it with sed-magic without thinking of the end result and what might happen next.

If the proper credit to the authors is done and it is cristal clear who started the project, some stuff discussed in this thread won’t had happen, when done not so lazy as it was done on your end.

Une traduction rapide :

Je souhaitais ardemment que vous fassiez plus d’efforts pour vos [outils] et ne pas simplement marteler le code avec de la magie à la sed sans penser au résultat final et à ce qui pourrait arriver ensuite.

Si le crédit approprié aux auteurs avait été fait et qu’il était indiqué clairement qui a commencé le projet, certaines choses discutées dans ce fil n’auraient pas eu lieu, si vous n’aviez pas été aussi paresseux de votre côté.

Autant dire que vous comprenez pourquoi je conseille à longueur d’articles et de vidéo de préférer les originaux aux copies. Après, je dis cela, mais je dis rien !

11 réflexions sur « Ah, le fléau du plagiat dans le monde du libre… »

  1. Il y a eu le même problème avec mastodon et hiveway (rip…ou pas).

     

    Heureusement que la « contre-attaque »  a empêché les grands copains de Mc Afee et lui même d’agir librement

  2. Bonjour,

    Je viens de lire l’article et je trouve que tu va fort sur les mots choisie. Appeller sa du plagiat est un peu mal choisi. La vrai histoire c’est que quand j’ai modifié l’outil de la Manjaro pour l’adapter à Arch, à la partie « rebranding » j’ai j’utilise la partie facile « chercher et remplacer ». Mais ce qui a renome tout les email des contributeurs de « manjaro.org » a « namib.org ». C’est ça que les utilisateurs reprochaient. Ce que je reprochaient à leurs forum c’est leurs façon de réagir face à ça. J’aurais aimé tout simplement qui viennent me le dire sois en email,forum ou un ticket sur le repo concerné. Comme phil a aussi montré swagarch à fait la même chose mais que le problème avait été réglée (sois il l’a remarqué lui même ou il a été avertie) ce que moi j’avais pas. Donc voila.. j’aurais aimé que sa sois mieux dit.

     

    Merci

    1. Et tu appellerais cela comment ? Je cite le Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/plagiat/61301

      Acte de quelqu’un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu’il a pris à l’œuvre d’un autre.
      Ce qui est emprunté, copié, démarqué.

      Je te laisse apprécier la définition du terme. Les mots ont un en sens même en informatique.

      Je pense que les développeurs de Manjaro ont d’autres chats à fouetter que de te prevenir, non ?

      Passe une bonne fin de journée.

      1. « Ce qui est emprunté, copié, démarqué. » Donc le fork est automatiquement du plagiat?

        « Je pense que les développeurs de Manjaro ont d’autres chats à fouetter que de te prevenir, non ? » S’ils ont passé plusieurs heure à ce plaindre sur leurs forums et à avoir chercher, c’est qu’ils ont quelques minutes à venir m’avertir.

        On pourrait dire la même chose la Swagarch et de tout projet utilisant des forks, si on en suis ta logique.

         

        1. La méthode que tu as employée que l’on pourrait comparer à celle du char d’assaut pour modifier le code laisse penser que tu as créé le code. C’est ici le problème.

          Ma logique ici se base ce que j’ai pu voir quand j’ai testé rapidement ta distribution. SwagArch que tu cites n’a pas récupéré les outils mhwd, il s’est limité au settings manager en conservant les informations d’origine.

          Ton projet est pour moi est une volonté de récréer quelque part Manjaro… Du moins, c’est l’impression qui en ressort.

          Bonne fin de journée.

          1. « laisse penser que tu as créé le code. »: Certes la méthode que j’ai utilisé peux y avoir de l’air, mais ce n’était en aucun cas mon but. Surtout que c’est marqué en gros sur les « répo » spécifique c’est un forks, donc je tente en aucun cas de le cacher.

            « SwagArch que tu cites n’a pas récupéré les outils mhwd »: Swagarch n’a pas besoin de mhwd, car il est seulement nécessaire au fonctionnement des partie « kernels » et « drivers » du Settings Manager. Ce que j’ai gardé pour ma pars, donc j’ai eu le besoin de forker aussi mhwd.

            « une volonté de récréer quelque part Manjaro… » Pour etre sincere, on pourrais dire que oui et je m’en cache pas.. Le probleme que j’ai avec Manjaro s’est sa volonté à etre independantiste d’Arch comme si Arch n’était rien (sachant qu’il est basé dessus) et c’est nombreux probleme(juste a voir le nombre de videos que tu a passé a fixer des bugs ou a faire des gueulantes pour que sa bouge un minimum). Ce que je tente a faire avec Namib c’est d’offrir un autre point de vue à Arch (celle semblable a Manjaro).. Lui enlever sa partie qu’ont lui donne de distribution compliqué qui est fait pour les biduilleur et ceux qui aiment les lignes de commande. Lui offrir une vision plus accessible et plus facile, en offrant les différents outils de Manjaro. Sans pour autant le conseillé a des débutants. Offrir un Arch out-of-the-box mais accessible.

            J’espere avoir éclairclie un peu les choses.

            Bonne soirée

             

          2. Archlinux n’est pas à destination des débutant(e)s et ne le sera jamais. C’est de la folie furieuse que de proposer une Archlinux pure et dure à des personnes qui ne savent pas ce qu’est la ligne de commande.

            Libre à toi de planter des personnes avec ton projet, mais sache que je considère que tu fais une énorme bétise avec ce projet.

            Je tiens à préciser dans ce commentaire que je n’apporterai AUCUNE AIDE à des personnes qui seraient plantées suite à l’installation de ton ISO.

            Désolé pour la crudité des propos, mais quand il faut dire les choses en face, je le dis, et tu ne fais que confirmer ce que je pensais de la catégorisation de ton projet : une typique DGLFI.

            Bonne continuation en espérant que tu n’auras jamais de personnes à dépanner car elles seront incapables de comprendre qu’une Archlinux, ça se gère en ligne de commande !

          3. Désolé de ma réponse tardive.

            « Archlinux n’est pas à destination des débutant(e)s et ne le sera jamais. C’est de la folie furieuse que de proposer une Archlinux pure et dure à des personnes qui ne savent pas ce qu’est la ligne de commande. »: Comme je l’ai dis dans ma réponse « Sans pour autant le conseillé a des débutants. ». Conseiller une Arch à un débutant, il faut être un sadique.

             

            Mon but n’est pas d’attirer des debutants Linux mais ceux qui veulent aller vers une Arch Linux sans passer par la case installation en ligne de commande et/ou une Anarchy Linux. Quelqu’un qui veux une base déja faites, fonctionnelle et simple à installer.. Simplifier certaine actions, offrir un GUI pour certaines tâche. Je cherche en aucun cas les debutant Linux mais plutôt les débutant Arch.

             

            Bonne soirée.

          4. Cher homononyme,

            jolie tentative pour se rattraper aux branches. Ton projet a recopié et renommé l’ensemble des outils de Manjaro. Tu utilises une base Arch et tu veux aider les débutants sur Archlinux avec des outils graphiques… Mis à part la copie des dépots d’Archlinux stable, la temporisation et modification si nécessaire pour les stabiliser un peu plus, en quoi ton projet est différent de celui de Manjaro ?

            Je n’en vois pas. Tu nous proposes simplement une copie. Archlinux se gère via des outils en ligne de commande. Nombre d’Archlinuxien(ne)s passent par l’excellent Pamac dont je maintiens la version git sur AUR.

            Tu as cité SwagArch ? Son mainteneur n’a repris que l’outil de gestion de paramètres et le classique Pamac. Car il a compris que c’était le strict nécessaire. Nul besoin de rajouter ce qui fait la spécificité de Manjaro : la détection automatique des pilotes.

            Bref, ton discours est celui d’un enfant qui serait pris les doigts dans le pot de confiture.

            Je tiens à te dire que c’est la dernière réponse que je te ferai. Tous les autres commentaires que tu pourras poster jusqu’à la fermeture des commentaires sur l’article (d’ici une semaine à compter du 27 mars 2018) seront validés sans autre forme de procès ou de réponses de ma part.

  3. Prendre un exemple pour en faire une conclusion lié en général à quelque chose de matériel (des ersatz) c’est friser la démagogie… Après, je dis cela, mais je dis rien !

    Plus sérieusement dans le dev il y a des copies bien meilleures que certains originaux codés avec les pieds même si l’idée originale est bonne.

    😉

    1. Démagogie ? Ou simplement constater qu’il y a des projets opportunistes qui veulent se la jouer Iznogoud en oubliant que le calife s’en sort toujours ? 🙂

      Il y a parfois des copies meilleures que les originaux, mais c’est rare. Ensuite, il y a l’art et la manière de faire les choses. Mais un projet comme celui que j’ai cité ici, c’est simplement recréer Manjaro… Rien d’autre dans l’absolu.

Les commentaires sont fermés.