Allez, bon vent Journal du Hacker !

Ajout à 13h35 : je n’assimile pas le site aux trolls qui peuvent y sévir. Simplement, il faudrait une modération a priori des commentaires et non a posteriori pour éviter qu’un jour un commentaire dépassant les limites légales ne soit posté. Avec les conséquences sur le plan juridique que cela pourrait entrainer 🙁

Un petit billet rapide que j’écris tout en écoutant / visionnant en tâche de fonds cette excellente vidéo de Pépito sur l’ingéniérie sociale.

J’avoue que depuis quelques temps, je me disais que le Journal du Hacker devenait de moins en moins intéressant. Que ce projet parti d’un bon sentiment devenait un Planet-Libre bis.

Mais il est vrai que ce commentaire sur le billet que j’ai rélayé concernant PureOS sur le journal du Hacker m’a fait prendre conscience qu’il était temps que je prenne mes cliques, mes claques et que je ne participe plus.

Ce n’est que le décléncheur d’un choix auquel je réfléchissais depuis pas mal de temps.

J’espère que tu ne m’en voudras pas, Carl Chenet, mais je préfère prendre mes distances avec ton projet qui était parti d’une bonne intention… Et on connait tous le proverbe sur les bonnes intentions et la route de l’Enfer.

Bonne continuation à ton projet.

38 réflexions sur « Allez, bon vent Journal du Hacker ! »

  1. J’adore, le mec qui te trolle.

     

    Invité y’a 2 ans, soit, mais 9 messages. Je regarde l’historique, indignation et trolls.

     

    Et ce mec se permet de juger de la qualité des interventions.

     

    Comme quoi, si il fallait encore confirmer que dans le libre squatte quelques trous du culs de qualité…

  2. Premièrement, il me semble qu’on est obligé de lire tout ce qui passe sur le JdH.

    Deuxièmement, le JdH est actuellement la meilleure source d’informations utiles que j’ai. J’ai découvert énormément de blogs avec, qui finissent dans mes flux RSS (ça fait parfois doublon, mais au moins je rate rien).

    Troisièmement, c’est sûr que ta réaction va aider, tiens. Tu es plutôt pertinent dans la majorité de tes propos, mais, pardonne-moi l’expression, tu passes souvent pour un « rageux ». En ce moment, je vois pas mal de bloggers libristes cracher sur ce qu’ils défendent, tout en crachant encore plus sur ce qu’ils combattent (je pense notamment à Firefox et DuckDuckGo pour la première catégorie).

    Malgré tout ça, je vais continuer de te lire, parce que ce serait bête de jeter le bon à cause du mauvais.

    1. Le journal du Hacker a pris le relai du Planet-Libre qui n’est plus que l’ombre de sa grande époque, et est devenu une source assez complète.

      Je suis passé pour un rageux car il fallait foutre les pieds dans le plat et combattre le « tout va très bien, Madame la Marquise » du monde du libre. Que des connards – désolé, le terme n’est pas trop fort – veuille égorger le panda roux en oubliant que sans lui la concurrence sur le marché des navigateurs ne serait pas revenu, ça fout en rogne, non ?

      Enfin, j’ai été en contact avec Cascador. Désormais les modérateurs seront à l’affut des commentaires postés.

      Il suffisait qu’une grande gueule de la blogosphère libre française mette les pieds dans le plat pour que ça bouge 🙁

      Dommage, non ?

  3. Une modération plus sévère vis-à-vis des trols et nombre de tes articles se ferait déclassifier pour ce même motif.

    Il y a le fond et la forme, et bien que tu apportes des informations que je ne trouve pas ailleurs concernant la vie des distributions, tu le fais du façon extrêmement violente et sans considération apparente de l’impact négatif que peut provoquer tes propos.

    On récole ce que l’on sème. Bonne continuation à toi.

    1. Il est vrai que dire la vérité de manière trop peu diplomatique, c’est un troll…

      Le Journal du Hacker n’a pas su appliquer une nécessaire modération a priori des commentaires, et les trolls se sont invités.

      Je ne suis pas dans la calino-thérapie pour le monde du libre que je fréquente depuis l’année 1996.

      Mes propos sont violents ? Ils le seront moins que les conséquences d’ici quelques années. J’ai quitté volontairement le Journal du Hacker. Je lui souhaite bon vent, mais je crains qu’il ne finisse comme le Planet Libre, avec une poignée d’articles par semaine avec des personnes qui ont oubliés qu’elles sont relayées automatiquement.

      Et côté violence, je te renvoie aux menaces judiciaires à peine voilée de l’équipe de Palemoon envers OpenBSD : https://github.com/jasperla/openbsd-wip/issues/86

      Cordialement,

      1. Aujourd’hui le mot troll a perdu son sens, cette étiquette sert à tort et à travers pour stigmatiser celui ou celle qui ne fait pas partie de ma communauté, qui ne pense pas comme moi, qui n’a pas le même sens de l’humour, qui pose des questions qui dérangent, qui me contredit, qui ne s’exprime avec la forme que j’attends, qui évoque une opinion légitime mais controversée, etc.

        De fait la définition actuelle d’un/une troll(e) pourrait se résumer par « quelqu’un qui fait quelque chose qui ne me plait pas ».

        Du coup quand tu te lances ainsi dans une litanie sur comment les vilains trolls c’est le mal et que tout est de leur faute et que le monde est foutu (oui je grossis le trait mais j’écris avec le même crayon), et ben c’est ta crédibilité qui en prends un coup. Moi qui n’ait aucune idée de l’historique qui t’as amené à ton ragequit, quand je te lis j’ai l’impression que c’est toi qui a tort alors que j’ignore complètement de quoi il retourne.

        1. Le terme de troll est suremployé, je te le concède, mais c’est faute de mieux. Quant au ragequit, j’avais déjà l’intention de partir il y a quelques mois, ce sont simplement des remarques de trop qui m’ont fait partir.

          Un ragequit ? Non. Juste une lassitude, simplement.

          1. Personnellement je n’ai pas de compte sur le JDH tout simplement parce que je n’en veux pas. Je n’en vois pas l’intérêt vu qu’il n’y quasiment pas de discussions et que je n’ai pas le temps pour ça. Par contre j’en ai un sur HN où là par contre il y a toujours des commentaires et souvent des discussions qui valent la peine.

            D’une manière générale les commentaires, c’est quand même souvent une perte de temps et on s’énerve pour des choses qui n’en valent pas la peine. C’est un peu conçu pour ça, car c’est ce genre de réaction qui nous fait passer plus de temps sur une site et donc rapporter plus de revenus publicitaires.

  4. Frédéric,

    tu as posté 54 liens sur le journal du hacker en 6 mois et ils pointent TOUS vers tes articles, tu n’as présenté aucun article autre que les tiens et tu n’as posté aucun commentaire => https://www.journalduhacker.net/u/fredbezies

    Le journal du hacker n’est pas un site d’autopromotion mais un outil pour faire découvrir des informations sur le libre. Dommage que tu n’es pas joué le jeu.

    Bonne chance pour la suite.

    1. Sur le plan des commentaires, tu racontes une contre vérité. J’ai posté de nombreux commentaires, mais ils ont été détruit avec la clôture de mon compte. C’est même précisé quand on demande la clôture du compte.

      https://www.journalduhacker.net/s/nni219/pureos_une_occasion_rat_e_de_r_parer_la_r

      On peut lire plusieurs fois sur cette page :

      fredbezies il y a 1 jour | lien

      [Comment removed by author]

      Juste une mise au point que je voulais faire. Quant à l’auto-promotion, regarde les autres comptes, je pense qe tu pourrais tirer l’oreille à pas mal de personnes.

      Pour l’auto-promotion, mon blog existe depuis 12 ans, et je n’ai pas eu besoin d’auto-promotion pour le faire exister depuis. Donc, ton autre argument tombe à l’eau.

      Tu diras à Nikaro de sucrer ce lien, merci : https://www.journalduhacker.net/s/ihclbo/allez_bon_vent_journal_du_hacker

      Cordialement,

        1. Surtout qu’il y a une contre vérité propagée par Umli : compte clôturé = commentaires supprimés.

          Sauf erreur de ma part, Umli est un modérateur, il devrait le savoir, non ?

          Et j’ai apporté la preuve de l’existence de commentaires détruits postés par mon compte…

        1. C’est pas du tout ça le propos, là on te reproche de n’avoir posté sur le JDH que des liens vers tes articles alors que le principe du jdh c’est de partager avec les autres des articles qu’on a trouvé intéréssant et susceptible d’intéresser les autres.

          Sur la plupart des sites sur ce modèle, il est mal vu de faire de l’autopromo.

          Non vraiment je t’assures que ça se voit que tu es hors propos et ça sent même un peu la mauvaise foi. Tu pourrais juste dire « oui je n’ai posté des liens vers des billets sur mon site, et alors ? » et on te répondrait « et alors rien ». Là tu fais mégalo avec ton approche « mon site il existe depuis les années 1930 et j’ai inventé le succès tout seul avec mon pote Kim Jon »

           

          1. Pour l’auto-promotion, désolé de le dire, mais je pense que d’autres en font, en proposant de temps à autre un autre lien pour éviter de se faire chopper.

            Non vraiment je t’assures que ça se voit que tu es hors propos et ça sent même un peu la mauvaise foi. Tu pourrais juste dire « oui je n’ai posté des liens vers des billets sur mon site, et alors ? » et on te répondrait « et alors rien ». Là tu fais mégalo avec ton approche « mon site il existe depuis les années 1930 et j’ai inventé le succès tout seul avec mon pote Kim Jon »

            Et le procès en mauvaise foi, maintenant. Classique 🙂

            Le JdH ressemble de plus en plus au planet-libre depuis quelques temps. Sauf que le Planet-Libre, ce sont des flux RSS qui sont indexés et recopiés.

            En tout cas, une chose est sûre, l’accès par invitation n’a pas empêché l’arrivée de personnes qui se sont révélées malveillantes. Ensuite, j’assume le fait de n’avoir fait que propager mes articles. Si des personnes propagent mes articles désormais, ce ne sera plus de l’auto-promotion donc 🙂

            Quoiqu’il en soit, je maintiens qu’il y aura besoin à terme d’une modération des commentaires postés. Je suis parti, et je pense que je ne serai pas le seul si ça continue.

  5. Frédéric,

    je ne suis pas modérateur du JDH, juste un utilisateur occasionnel qui apprécie le principe de participation ouverte.

    Je ne savais pas que les commentaires étaient supprimés donc effectivement ma remarque n’est pas pertinente mais en ce qui concerne l’autopromotion, cela reste vrai ^^

    ++

  6. Marrant de critiquer l’auto-promotion ! En effet, publier un article un tant soit peu pertinent ou ne serait-ce qu’un commentaire, n’est-ce pas déjà de l’auto-promotion ?

  7. Le JdH a atteint sa masse critique ? :/
    De toute façon, ça arrive toujours tôt au tard. Pas un seul truc communautaire que j’ai vu n’a pas explosé à un moment donné, du moins pas un truc auto-régulé par ses membres. C’est un peu triste à dire, mais bon.

    Perso je suis abonné à son flux, au JdH, mais je ne participe pas (je ne l’ai jamais fait) dans les commentaires, et pour tout dire, ça me va très bien : je conserve l’accès aux news sans subir quelque chose que je veux plus subir^^.

  8. Je vois pas bien le but de tout ça. Je pense qu’en résumé tu fais ce que tu veux, tu dis ce que tu veux, tu changes d’avis si ça te chante. Quel est l’intérêt de venir te dire « hé dis donc Fred, tu as changé ton fusil d’épaule !! », et alors …?

    1. Tu as dis : « plasma c’est top et en plus c’est light » et 15j après « plasma c’est buggé et trop lourd » ? Non… donc tout va bien 😊

  9. Bonjour Frédéric,

    Il faut savoir accepter les critiques, sachant que tu n’es pas le dernier à en faire. Le Journal du Hacker est une excellente source d’informations autour du libre. Ce type de commentaires fait partie du jeu, des réseaux sociaux et du blogging. Tu n’acceptes les règles du jeu. C’est ton choix le plus strict, même si je ne comprends pas le côté « disproportionné » de ta réaction ! Pour ma part, je la regrette.

    Pour ma part, je continue à te lire, à apprécier le regard qui est le tien, même si je ne suis pas souvent d’accord avec ce que tu écris. Nous avons besoin de toute cette diversité, la tienne, la mienne et celle de ce commentateur aussi.

    Denis.

    1. Bonjour.

      Je répondrais rapidement sur le point des critiques : autant une critique argumentée peut s’écouter, autant une attaque sous la ceinture, cela n’est pas acceptable.

      Le journal du Hacker vit dans le mirage de l’auto-régulation qui disparait dès qu’un groupe dépasse la dizaine de participants.

      Carl Chenet ne semble pas avoir compris qu’il faudra mettre à terme en place une forme de modération a priori des commentaires, sinon les coups sous la ceinture continueront.

      Je ne pense pas que je serai le dernier à partir. Ne mettre en place aucune charte de bonne conduite pour des sites de ce genre, c’est une erreur qui se paye cash.

      Dois-je te rappeller que – sauf erreur de ma part – un blog est reconnu comme un organisme de presse et qu’il est donc responsable des commentaires qui y sont déposés ? Les sites comme le journal du Hacker s’en rapprochent, et un jour, il faudra qu’ils finissent par se plier à des règles plus strictes.

      Le fantasme de l’auto-régulation s’effondre. Le commentateur en question était inscrit depuis deux ans, n’avait posté que 9 commentaires et un lien. Quand un des modérateur l’a rappellé à l’ordre suite à de nouvelles attaques sous la ceinture me concernant alors que je ne pouvais plus me défendre, cette courageuse personne s’est tirée. Aucune volonté d’assumer ses propos, sûrement.

      Nous avons nos désaccords et nous sommes en accord sur eux, c’est le principal.

      Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.