Le monde du libre actuel part en couilles, épisode bonus : en dehors de l’anglais, point de salut ?

Je ne pensais pas avoir à écrire de nouveau dans cette série, mais des événements récents m’ont fait comprendre qu’il manquait un point que je n’avais pas abordé… Celui de la tendance au développement d’une monoculture linguistique, celle de l’anglais.

Une « crise » récente, qui restera connue sous le nom du « je peux pas changer mon putain de fond d’écran » a permis de mettre ceci en avant.

En gros, bien que le bug fut connu depuis des mois par l’équipe du forum auto-proclamé communauté francophone pour Manjaro, l’info n’avait jamais été remontée auprès des développeurs. J’ignorais pourquoi jusqu’à très récemment…

Philip Muller a apporté la réponse dont vous trouvez la capture d’écran et la traduction ci-après.

Traduction rapide et rendue plus correcte au niveau du français.

Ok, encore une fois à propos de la situation. Notre langue de communication est seulement l’anglais. Point final. Nous ne faisons que la gestion de la qualité qu’en anglais et en allemand. Pour toutes les autres langues, nous ne pouvons tout simplement pas faire attention.

Nous avons des membres dans notre équipe de base qui parlent italien ou espagnol. De plus, nous traduisons le Guide de l’utilisateur en anglais et en français, parce que le membre de notre équipe qui fait notre documentation vient du Canada. Comme il utilise principalement KDE, cette question n’a jamais été portée à son attention. Pour les captures d’écran, il utilise toujours le thème par défaut que nous avions décidé d’utiliser.

Le forum français nous a demandé s’ils pouvaient utiliser le domaine manjaro.fr et se rapporter un peu sur nos thèmes. C’est tout. Notre équipe est UNIQUEMENT sur le forum.manjaro.org. Ensuite, nous avons un forum officiel allemand, auquel je ne participe pratiquement pas et c’est tout.

Ainsi, seules les DEUX langues valables pour être officiellement testées sont l’ANGLAIS et l’ALLEMAND. C’est tout. Nous avons eu un peu de sang sur cette question et quelques cliques générales que certains pourraient avoir avec cela, mais encore une fois, nous n’avons tout simplement pas le temps de faire des contrôles de qualité sur les langues qu’aucun de nos développeurs n’utilisent. Cependant, nous pourrions résoudre les problèmes, si nous le pouvons sur d’autres langues, lorsqu’ils sont mieux documentés et que nous pouvons suivre les instructions de reproduction.

Nous pourrions trouver le temps de rechercher Manjaro sur Internet en fonction des termes de recherche en anglais, mais on ne peut pas explorer dans les forums basés sur les langues étrangères pour nos développeurs. Je suis ainsi que le reste de l’équipe vraiment désolé pour ce fait.

Cela permet enfin d’éclairer la situation non ? Donc si vous ne parlez pas anglais, dommage pour vous. Si vous pensiez que les forums locaux ont une quelconque influence, dommage pour vous. Je ne sais pas si c’est la même chose pour les autres distributions, mais une chose est claire : en dehors de l’anglais, point de salut.

Cela est dommage. Car il faut que l’on m’explique pourquoi certains logiciels s’énorgueillissent d’être multilingue au maximum pour chaque nouvelle version disponibles. Pour la façade ? Pour la gloriole ?

Il y a aussi le problème des rapports de bugs. Il est vrai que parfois, certains rapports sont incomplets, mais dans le cas de la « crise » qui nous intéresse, les infos étaient assez simples à apporter et à reproduire dans une machine virtuelle.

Même si les traducteurs automatiques sont de la merde en barre, est-ce trop dur de passer 10 minutes à essayer de pondre quelque chose de potable, tout en s’excusant de ne pas être parfaitement bilingue avec l’anglais ?

J’ai la chance de savoir m’exprimer un peu dans la langue de Shakespeare. Si un forum francophone dont les seuls liens sont l’autorisation d’un nom et d’une charte graphique ne trouve pas 5 minutes pour dire : « Salut, on a trouvé quelque chose qui cloche, ça vous intéresse ? », que doit en tirer comme conclusion ?

Que c’est une coquille vide pour faire remonter des problèmes au niveau international ? Qu’elle – l’équipe faisant fonctionner le forum – ne voulait que les avantages sans les inconvénients ? Que c’est une « cold-line » à peine incarnée ?

Dommage que le logiciel libre semble être désormais abonné à une seule forme de communication pour que certaines informations finissent par remonter : la gueulante.

Tout le monde est responsable dans ce genre d’histoire. Se l’ôter en disant « On n’a aucune obligation de faire remonter une info ! », c’est juste balancer un gros doigt d’honneur aux personnes qui développent les projets. Elles ne sont pas omniscientes.

On se plaindra de la mauvaise qualité d’une partie de la logithèque libre après… Que l’on soit utilisateur ou développeur dans le monde du libre, on est dans la même barque… Nier cette évidence… Bref, besoin de rajouter quelque chose ?

Je ne le pense pas, l’article a été suffisamment long ici !

34 réflexions sur « Le monde du libre actuel part en couilles, épisode bonus : en dehors de l’anglais, point de salut ? »

  1. Un forum pour remonter un bug … déjà la ca me choque … Je suppose que la personne ayant posté le problème sur un forum de discussion n a pas pris la peine de regarder comment remonter le problème de manière officielle.

    Petite analogie bagnole…. poster sur un blog c est comme discuté dans un bar d un problème sur sa Renault Megane. En aucun cas le constructeur ne sera au courant si personne ne remonte l information au constructeur …

  2. Il me semble que la plupart des projets libres indiquent qu’on peut les aider en programmant, faisant un don ou de la documentation et en traduisant. À partir du moment où les développeurs de Manjaro ne peuvent pas connaitre toutes les langues sur terre, sont-ils responsables pour les problèmes spécifiquement liés à l’une d’entre elles? Non, il suffit de remonter un rapport de bug propre comme le dit Khertan.

    Un coup de gueule dans l’eau.

    1. Les développeurs ne sont pas responsables. Mais les mainteneurs de sites qui sont plus ou moins affiliés, même s’ils n’ont AUCUNE RESPONSABILITÉ LÉGALE, aurait pu être un brin CIVIQUE et prendre 5 minutes pour faire un premier rapport de bug, même minimal.

      Mais cela demande du civisme, valeur en perte de vitesse.

      Un coup de gueule dans l’eau, vraiment ? Je ne le pense pas. J’ai juste développer une version plus longue d’un bon vieux proverbe : mieux vaut s’adresser à Dieu qu’à ses saints.

  3. C’est l’éternel problème de la VO contre la langue locale. C’est plus agréable d’avoir une communication dans sa langue maternelle mais on est tributaire des problèmes inhérents à la traduction. Si tu parles assez bien anglais tu dois savoir que les traductions de films sont approximatives, par manque de temps souvent et aussi parce qu’il y a des contraintes dues aux différences entre les langues: l’anglais est souvent plus concis que le français donc on réduit le texte français d’un rôle anglophone pour que sa doublure française ait le temps de parler pendant que l’acteur bouge ses lèvres.
    Toi-même tu as traduit des logiciels, tu dois donc savoir qu’une traduction est nécessairement une concession plus ou moins lourde par rapport au contenu original. Manjaro est en anglais, si tu choisis une autre langue tu n’as qu’à peu près une Manjaro, comme quand tu regardes un film en VF.

    1. Je suis d’accord sur le problème des traductions. Mais cela ne règle pas un autre problème que j’ai pointé dans l’article : un manque de CIVISME. Les mainteneurs de sites d’aide locaux n’ont aucune RESPONSABILITÉ LÉGALE, mais ne rien faire alors qu’un rapport de bug minimal qui aurait mis les développeurs sur la voie, ça demande… 5 minutes.

      À croire que faire remonter les infos et aider les développeurs, c’est dépassé comme idée.

  4. PS: on est loin de la monoculture de l’anglais vu que la réponse indique que c’est bon pour l’anglais et l’allemand et le français pour kde.

  5. Je rejoins Khertan, il existe un bugtracker, c’est l’outil qui sert à faire remonter les bugs.

    Les forums communautaires ne sont pas des lieux pour faire remonter les bugs. Au mieux, on peut en parler afin de trouver une solution temporaire mais le bug DOIT être remonté sur le bugtracker.

    Et c’est partout pareil, même dans le monde propriétaire. Sur Steam par exemple, il m’arrivait régulièrement de rencontrer des problèmes avec des portages de jeux sous Linux à une époque. Je postais sur les forums pour trouver des solutions, quand les devs répondaient, soit ils faisaient remonter le bug pour les plus « gentils » (parfois jusqu’à NVIDIA, donc rien à voir avec le jeu lui-même), soit ils m’envoyaient vers un bugtracker dédié.

    Ça me paraît normal, les devs ne peuvent pas se permettre d’aller checker tous les messages possibles d’un forum pour voir ceux qui oui ou non concernent les bugs, leur importance, si oui ou non ils ont été résolus… C’est une perte de temps et d’efficacité.

    Concernant la langue, là encore, les bénévoles sont issus de différentes nationalités, il faut bien trouver un moyen de communiquer avec toute l’équipe et pas de chance, il s’avère qu’en général, la langue commune c’est l’anglais… Maintenant si y a bien un point sur lequel le suis d’accord, c’est qu’il serait plus honnête d’indiquer quelles sont les langues supportées.

    1. Le problème est autant un manque de temps que de volonté et de main d’oeuvre. Est-il normal qu’une personne étant au courant, même sur un forum non officiel ne fasse pas un rapport de bug ou ne demande pas à une personne qui a accès au bug tracker de faire remonter l’info ?

      1. Toi qui connais archlinux, il ne me semble pas que les modérateurs du forum Officiel remontent les problèmes dans le bugtraqueur alors pourquoi un forum non officiel devrait le faire ?
        > »Est-il normal qu’une personne étant au courant »
        Si tu parles de l’utilisateur qui a découvert le bug – ceux qui ont lu sont message, personne dans le libre n’est obligé de participer. Oui il est dommage qu’il y ai un très petit pourcentage de gens qui participent à la traduction, aux rapport de bugs mais de la a les blâmer il y un gouffre.

        1. Je te répondrais une seule chose : le civisme et la volonté de ne pas se la jouer individualiste.

          Si tu parles de l’utilisateur qui a découvert le bug – ceux qui ont lu sont message, personne dans le libre n’est obligé de participer.

          Et personne pour dire : dis, tu as penser à rapporter le problème auprès des développeurs ?

          Simple remarque qu’on pourrait qualifier de… responsable et de civique ? Mais c’est vrai, les développeurs sont omniscients et ta remarque déborde d’un manque complet de solidarité envers les utilisateurs qui ne sont pas sur ton forum qui ressemble décidément à un trou noir en terme de remontée d’informations.

        2. Archlinux, contrairement à Manjaro, ne se présente pas comme user-friendly.

          Quand on se targue d’une telle caractéristique, la 1re chose à faire justement est de prendre en compte la requète de l’utilisateur et la faire remonter si l’utilisateur n’est pas en mesure de ou ne sait pas faire.

          Même pour un truc non-officiel, pour éviter de faire passer la maison mère pour des cons, quand on porte sa marque, on essaie de faire un minimum pour pas que l’utilisateur se dise « Bordel c’est nul à chier cette distrib, y’a pas de support »

          On est peut être pas dans un monde commercial dans le monde du libre, mais pour qu’un projet tienne, faut qu’il y ait des utilisateurs, et dans l’idéal, qu’ils soient pas tentés d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

          La responsabilité est double. L’utilisateur a fait sa part. Il a signalé un souci dans une des plateformes portant le nom de manjaro. On s’en fout si c’est officiel ou pas.
          Manjaro fr n’a pas jugé utile de porter ceci à la maison mère : 1re faute. Si l’utilisateur rapportant le bug n’est pas anglophone un minimum, dur de rapporter ça à la maison mère.
          Manjaro Intl n’a pas, avant de se raviser jugé utile de porter attention à ce bug alors qu’au final le workaround était pas compliqué à mettre en place : 2e faute.

          Alors oui les gens sont pas contractuellement obligés, c’est du bénévolat. Mais on parle pas ici d’un super bug nécéssitant une armée de dev pour corriger. Juste un truc qui aurait pu être résolu en quelques jours si les deux communautés avaient pas merdé.

      2. Te bile pas, tout ceci est pratiqué depuis des décennies, pas la peine de faire de la littérature.
        Pour tout logiciel professionnel, il y a trois niveaux de maintenance nécessaires.
        N1 (l’utilisateur) discute avec N2 dans la langue locale.
        N2 discute avec N3 (l’auteur) soit dans la langue de l’auteur, soit en anglais.
        Dans ton cas, N2 n’est pas en position d’offrir un support niveau 2. Ils s’y étaient engagé ?
        Quel rapport avec le logiciel libre ?
        Moi, je serais toi, j’éviterais de me mettre la rate au court-bouillon pour ce cas là.

        1. Je ne me mets pas la rate au court-bouillon. Je constate juste que faire remonter les problèmes, c’est dépassé.

          Il est vrai que dire : et, il y a un bug ici, vous pouvez jeter un oeil, c’est du support 5 étoiles en terme de contenu 😀

          Aucun engagement, c’est certain. Mais ne pas faire remonter une info, ce qui demande 10 minutes, c’est trop chronophage ? Ou c’est simplement dire : bah, c’est pas grave, on s’en fout, on n’est pas un site officiel, les utilisateurs lésés, on s’en bats les couilles ?

          Je ne fais que constater les faits qui sont têtus comme disait si bien Vladimir Illitch Oulianov. Au lieu d’être civique et de faire le strict minimum pour éviter que des utilisateurs soient lésés, on laisse couler.

          Cela en dit long sur le côté : les autres, je m’en bats les couilles de certaines personnes, ce qui est quand même un brin contraire aux valeurs du logiciels libres comme définies par Richard Stallman, à savoir Liberté, égalité et fraternité.

          1. et donc, tu souhaiterais que le site FR n’existe pas s’ils ne savent pas ou ne veulent pas servir d’intermédiaire, ce que j’appelle niveau 2 ? C’est ça ?

            Je suis engagé sur un autre projet libre qui manque de notoriété, on encourage des sites traduits pour faire connaître le produit. On n’est pas encore à même de créer une vraie compétence multi-lingue sur le produit. Si on coupe ces sites parce que le support local est insuffisant, on ne créera jamais cette compétence locale. Qu’est-ce que tu ferais , toi ?

          2. Je n’ai jamais dit que je souhaitais la disparition du site fr. Simplement que celui-ci fasse remonter de temps à autre les infos. C’est tout.

            Je dirai aux sites locaux : si on vous rapporte des emmerdes, faites-le nous savoir. Soyez civique, cela fera progresser le projet.

            Mais tu sais, le civisme, c’est tellement dépassé…

  6. Quand je pense que le site très discutable distrowatch met en 1ère place dans les 30 dernier Manjaro jours ça laisse rêveur…

    Ce problème de langue rajoute à mon manque d’engouement pour cette distri que je relègue aux oubliettes pour l’instant.

    A mes yeux il y en a bien d’autres qui mérites plus d’éloge dont Ubuntu et sa cohorte d’environnements qui tiennent encore la route EN FRANCAIS.

    1. Allons, Zéphir… Oui, c’est pas la peine de changer ton pseudo ici pour faire hype 🙂

      Distrowatch ? C’est un classement de curiosité, tu devrais le savoir. Que tu poubellises Manjaro car la communauté non officiel (cf le commentaire de Papajoke dans le fil) n’a pas pensé à prendre quelques minutes pour dire : « hé, on fait remonter l’info ? » c’est quand même dommage.

      Ubuntu ? Quand Canonical arrêtera de se la jouer cavalier seul (cf Mir, Unity, Upstart, Snap), alors il remontera dans mon estime.

  7. Non ? Sans blague ? Tu découvres ça ?
    Déjà sur Wikipedia la qualité des articles techniques est inférieure en français… Donc les fautifs sont…. Les français qui ne prennent pas le temps de faire des traductions. J’avoue que j’en fais peu ces dernières années par rapport à des collaborations avec Wikipedia. Je bas ma coulpe.

    1. Il y a une différence entre Wikipedia et une distribution GNU/Linux.

      Que dans une communauté de plusieurs dizaines de membres, il n’y en ai pas un qui dise : et si on faisait remonter l’info ? C’est quand même bizarre, non ?

      1. Il faudrait changer le titre en: « Comment quelqu’un qui veut mettre en avant sa distribution peut-il oublier de remonter ou de demander de remonter un bug? » .

        Je fais cette remarque car tous les commentaires indiquent la même chose et que le reproche que tu fais est lié à un forum et pas au fait qu’il n’y ait pas de développeurs parlant français et utilisant le logiciel.

        1. J’ai pris un exemple qui pourrait être répliqué pour d’autres distributions ou d’autres projets.

          Il y a un développeur francophone comme le précise la mise au point du grand chef manjarien. Il est canadien francophone et utilise KDE, qui n’est pas touché par ce bug bizarre.

  8. Les distributions qui tombent dans ce genre de trucs ne tiendront pas long feu….

    Au final autant rester sur les distributions mères…

    (message implicite: toujours choisir Debian/ArchLinux ou Linux Mint en distribution fille !)

  9. Le souci pointé ici est à mon avis symptomatique d’un souci plus large : La négligence de l’user final dans le monde du libre.

    Il suffit que la communauté d’une distribution n’ait pas spécialement cet esprit d’aide que tout le monde vante dans le libre pour que le support ait des ratés. On veut du desktop sur linux, mais, mis à part quelques cas avec les reins et/ou la motivation, on est pas prêt à accueillir tout les potentiels nouveaux utilisateurs que ça impliquerait.

    Vous voyez vos parents/amis et connaissances non-geek aller sur un github ou un forum pour remonter un bug? Déjà que pour une solution proprio payante certains ne prennent pas le temps ou ne sont pas au courant qu’ils peuvent appeller des numéros d’aide pour filer le truc à un kissiconné…

    Tout n’est pas perdu quand même. Dans la précédente décénie je trainais mes guètres sur le forum ubuntu-fr et bien que communautaire, le support était de très bonne qualité. Certains dev se baladaient sur le fofo et interagissaient avec les utilisateurs por régler des soucis et même sur des discussions plus ou moins triviales.
    Je ne sais pas ce qu’il en est à l’heure actuelle mais je garde cette expérience comme du support communautaire réussi dans les règles de l’art. Ce genre de petite chose qui peut également séduire un profane en informatique. Un switch d’OS a plus de chances de réussir en étant sur d’avoir un support de qualité en cas de pépin.

    Quand à nos amis dans ce cas particulier, qu’ils continuent ainsi et on parlera de MJR comme d’un échec à la Mandriva. Beaucoup de potentiel pour le new user mais une gestion des plus hésitantes.

    1. C’est toujours le cas tu a un dev français d’ubuntu qui est présent sur le forum même si il s’implique plus dans le forum de la version en développement pour annoncer les correction de bug ou features à venir.

  10. Ne pas remonter un bug est selon toi inadmissible. Encore faut t’il que ce bug soit évident. Il affecte les sessions en live et a été posté sur manjaro.fr il y a près d’un an. Si tu suis bien le fil que tu brandis comme preuve de notre incurie, tu verras qu’on cite un lien sur le forum officiel :
    https://www.manjaro.fr/forum/viewtopic.php?p=96666#p96666
    https://forum.manjaro.org/t/graphical-issues-with-the-default-vertex-maia-theme/8870.
    Bon, je te l’accorde, ce n’est pas un rapport de bug en « bonnet difforme », mais le problème est cité. Il ne vient pas à l’esprit d’en remettre une couche à plus forte raison que tu sais pertinament que nous étions fort à la peine en cette periode difficile pour manjaro.fr…
    Ce qui est assez surprenant, c’est que nous n’avons plus eu de messages similaires depuis, hors des installations récentes doivent se compter par centaines voire plus à partir de ces isos « buguées » par des utilisateurs y compris quelques unes par votre seviteur.
    Là , il serait intéressant de se poser la question: Pourquoi ce bug du papier-peint car l’autre que tu dénonces concernant cups n’en est pas un vu ce n’est qu’un service a démarrer via cupsctl ou par systemctl sans avoir a télécharger des paquets non présents dans l’iso, ce bug du papier-peint disais je, ne réapparaît plus depuis dans les messages .
    Je penche pour une explication qui semble plausible: Les francophones pourtant d’horizons divers n’aiment pas le thème par défaut, et il est vrai qu’en ce qui me concerne c’est le premier truc que je modifie dès le redémarrage. Du coup, pas de bug! Apparemment, ce comportement est quasi généralisé et il serait intéressant de se pencher sur cette attitude.
    On a évoqué un peu ce phénomène y compris sur l’Inter ;), je te passerai les liens quand je serai de retour si tu y tiens.
    Pour résumer:
    1) Tu as bien déniché un lièvre car c’est en testant à longueur de journée sans t’attacher particulièrement au thème en tant que beta-testeur auto -proclamé (pour te paraphraser) que ç’est resorti.
    Ton aversion pour cette distribution que tu mets en avant régulièrement malgré toi te pousse à partir dans des considérations qui t’ont fais oublier l’essentiel concernant cups.
    2) Ton caractère épouvantable t’as conduit à nous insulter publiquement ce qui est inadmissible alors qu’un minimum de respect eu été plus constructif. Je te laisse revoir tes propos.
    3) Philm a eu tord de se foutre de la communauté francophone en disant <>, bien qu’il ait retiré ses propos iconvenats , ce qui n’est pas ton cas.
    3) J’ai vu la vidéo de Tux ‘n vape comparant les développeurs allemands de Manjaro à des Nazis derrière l’humour de Francis Kuntz .
    Pas sur que ce soit la bonne méthode pour servir le monde du libre, genre de message que tu fustiges généralement, mais pas là.

    J’avoue avoir été désagréablement surpris de la part d’Elrondo qui vaut bien mieux que ça.
    Enfin pour conclure, nous avons un point commun: nous passons nos journées face à un écran, si ce n’est que les miens depassent les 100 pouces de diagonales , ont des essuis-glaces et ne me permettent pas des comportements hasardeux sur le réseau routier.
    Je sais que je vais en prendre plein la poire, mais je m’en cogne, chacun se fera son idée. Je n’ai pas ton expertise, mais j’ai appris à vivre en société.
    Stéphane Dorte aka « lemust83 »
    Au fait, ce pseudo est un hommage à mes amis varois, alors épargnez les là-dessus.

  11. Bonjour,

    j’aurais très bien balancer ton commentaire à la corbeille, mais j’ai décidé de le publier.

    Je voudrais revenir sur un point qui me fait penser que tu n’as pas compris un point précis de mes remarques. Tu as dit, je te cites :

    Ton aversion pour cette distribution que tu mets en avant régulièrement malgré toi te pousse à partir dans des considérations qui t’ont fais oublier l’essentiel concernant cups.

    Je n’ai pas d’aversion, mais de la déception pour la distribution. Pour plusieurs choses :

    1. L’utilisation d’un thème mochissime et générateur de bugs.
    2. L’ajout de l’inutile installateur manjaro-architect qui sera utilisé par trois pelés et un tondu au lieu d’améliorer Calamarès.
    3. Les ressources gaspillées dans le projet Manjaro SX dont la machine correspond peu ou prou au MacBook Air d’Apple…

    Si j’éprouvais vraiment de l’aversion, aurais-je aidé les utilisateurs en avril 2017 ? Participerais-je à un projet qui se base sur Manjaro ?

    Autre point :

    2) Ton caractère épouvantable t’as conduit à nous insulter publiquement ce qui est inadmissible alors qu’un minimum de respect eu été plus constructif. Je te laisse revoir tes propos.

    Insultes publiques ? J’ai simplement exprimé de manière peu châtié ce qu’est devenu manjaro.fr… Une chambre d’enregistrement alors qu’il aurait pu devenir une force de proposition. Mais c’est vrai, ce n’est qu’un forum non officiel, alors quelle force pourrait-il avoir ?

    Troisième point : il n’a rien retiré, il les a juste modéré. Autant dire que vous – manjaro.fr – comptez pour rien du tout à l’international. C’est dommage de voir une telle occasion gâchée.

    3) Philm a eu tord de se foutre de la communauté francophone en disant , bien qu’il ait retiré ses propos iconvenats , ce qui n’est pas ton cas.

    Pourquoi retirerais-je des propos qui concernent une communauté qui parle ma langue ? Aurais-je blessé des personnes en les mettant en face de leurs propres actes ?

    Pas sur que ce soit la bonne méthode pour servir le monde du libre, genre de message que tu fustiges généralement, mais pas là.

    Qui sème le vent, récolte la tempête. Rien à dire de plus.

    Pour finir les points j’ai un travail, va te faire rajouter votre insulte préférée et j’ai appris à être social et diplomate :

    Enfin pour conclure, nous avons un point commun: nous passons nos journées face à un écran, si ce n’est que les miens depassent les 100 pouces de diagonales , ont des essuis-glaces et ne me permettent pas des comportements hasardeux sur le réseau routier.
    Je sais que je vais en prendre plein la poire, mais je m’en cogne, chacun se fera son idée. Je n’ai pas ton expertise, mais j’ai appris à vivre en société.
    Stéphane Dorte aka « lemust83 »
    Au fait, ce pseudo est un hommage à mes amis varois, alors épargnez les là-dessus.

    Je te dirais simplement une chose : l’utilisation du terme aversion prouve une simple chose. Tu es dans le fanboyisme le plus classique. Je ne t’ai point assassiné. J’ai juste dit ce que je pensais du gâchis qu’est devenu manjaro.fr.

    Le problème central est que l’équipe de Manjaro international semble avoir développé un melon de compétition qui n’est entretenu que par l’absence de personnes pour leur dire franchement : vous avez fait une connerie, il faut corriger.

    Comme cela a été précisé dans un autre commentaire :

    Quand à nos amis dans ce cas particulier, qu’ils continuent ainsi et on parlera de MJR comme d’un échec à la Mandriva. Beaucoup de potentiel pour le new user mais une gestion des plus hésitantes.

    Je crains que d’ici quelques années, on parle malheureusement de Manjaro ainsi. Un projet qui avait du potentiel mais dont l’équipe fût déconnecté du réel et se planta en beauté.

    CE SERAIT CON. Car ce serait une superbe occasion manquée de démocratiser le logiciel libre. Tu vois donc à quel point l’aversion que tu dis que je possède est un MENSONGE.

    PS : j’ai regardé ton rapport de bug, aucun rapport avec le changement de papier peint. Mais une gueulante concernant des outils ayant un affichage pourri avec leur thème graphique qui donnerait la dégoulinante à un caméléon.

  12. J’ajouterais aussi la gestion des langues multiples dans un environnement de travail.

    Je parle (et lis et écrit) en français, anglais, danois (donc je lis aussi du suédois et du norvégien -> quand tu vis en scandinavie…). Et une amie bulgare utilise mon PC de temps en temps.

    Mais avoir X langues sur son PC, et le truc se mélange les crayons, c’est impossible. J’ai la moitié des commandes en anglais, et une partie (useradd…) en danois.

  13. Ce n’est pas comme ça partout!
    Par exemple chez Solus, tout est en anglais mais les utilisateurs sont libres de s’exprimer dans leur langue si il ne sont pas à l’aise en anglais et la communauté ou les traducteurs automatiques aident à faire comprendre le message.
    https://plus.google.com/106525446077286162052/posts/VMJ9MW6178r

    Seule exception, le bug tracker où l’anglais est obligatoire pour des questions d’efficacité et de suivi (l’équipe de dev est limitée et le but est qu’ils puissent se concentrer sur leur tâche) mais là encore – en tout cas jusqu’à présent – en cas de besoin il y a toujours eu quelqu’un pour aider celles et ceux qui ne parlent pas anglais.

    Reste a espérer que cela continuera au fur et à mesure que la communauté croît car de mon expérience, l’esprit bienveillant/bon enfant des petites communautés à tendance à s’estomper lorsqu’elles grandissent.

    1. Je n’ai rien à dire sauf que j’applaudis des deux mains à tes remarques. C’est surtout la conclusion qui met les pieds dans le plat… Il faut espérer que la communauté de Solus sache garder la tête froide.

Les commentaires sont fermés.