« Les larmes d’Alyssa » d’Isabelle Rozenn-Mari, un bon thriller pour les fans et les autres :)

Fin 2017, Isabelle Rozenn-Mari, dont j’avais dévoré le cycle des « enfants de Dana » ou son roman primé « Souviens-toi Rose », m’avait contacté pour me proposer une offre que je ne pouvais refuser : être dans les béta-lecteurs de son nouveau roman « Les larmes d’Alyssa ».

Je m’étais promis d’en parler à la sortie. C’est chose faite en cette fin du mois de janvier 2018.

Comme d’habitude, Isabelle Rozenn-Mari nous fait voyager en Bretagne, région de prédilection de ses oeuvres.

Le synopsys du roman ? Alyssa vient de voir mourir sous ses yeux son compagnon, lâchement poignardé en plein Paris. Pour fuir les mauvais souvenirs, la voila qui retourne vers le petit village de Bretagne, Daoulmar où vit sa grand mère avec qui elle a une relation privilégiée.

À peine arrive-t-elle à destination que d’une série d’événements macabres dans une église abandonnée qui l’est tout autant se déclenche.

Surtout les questions s’accumulent au fil des pages. Quel lien peut-il y avoir entre les événements et ceux intervenus une dizaine de siècles auparavant quand des troupes vikings ravagèrent la région ?

Les incessants aller-retours temporels plus ou moins prononcés permettent à la personne qui lit ce roman de rassembler petit à petit les pièces du puzzle. Mais Isabelle Rozenn-Mari a été suffisamment inventive pour n’arriver à donner les explications finales qu’après avoir dépassé les quatre-cinquième du roman.

Je ne vous spolierai pas le plaisir ni la surprise de fin. Une seule remarque : ne pensez pas avoir tout compris trop tôt, vous seriez déçus 🙂

Je ne suis pas un grand amateur de thriller, mais le mélange policier, fantastique et historique, l’ambiance lourde de ce petit village donne envie d’aller jusqu’au bout du texte.

Je vous conseille donc ce roman, l’ayant vraiment dévoré en l’espace de trois jours même si Isabelle m’avait fait comprendre qu’il n’y avait pas le feu au lac pour le terminer.

Vous passerez un excellent moment avec ce nouvel opus d’Isabelle. Faites-moi confiance 🙂

4 réflexions sur « « Les larmes d’Alyssa » d’Isabelle Rozenn-Mari, un bon thriller pour les fans et les autres :) »

  1. Une auteur à laquelle je reste fidèle depuis ses débuts et que je soutiens pleinement tant sa plume de grande qualité apporte de bons moments de lecture. Ce dernier opus est donc en attente dans mon planning et j’ai hâte de m’y plonger 🙂

Les commentaires sont fermés.