De la dure vie des enrobeurs de Pacman… Adieu Pacaur et merci pour le poisson !

S’il y a bien des outils qui sont malmenés sur Archlinux, ce sont les surcouches à Pacman qui permettent de prendre en charge AUR, le dépôt des utilisateurs d’Archlinux.

J’avais abandonné Yaourt au profit de Pacaur en février 2017. Mais je ne pensais pas devoir repartir à la recherche d’un nouvel enrobeur aussi vite. C’est via un pouet sur Framapiaf, l’instance Mastodon de Framasoft que j’ai appris l’abandon de Pacaur. Pouet qui m’a renvoyé sur un fil de Reddit.

En lisant la page du wiki d’Archlinux consacré aux « AUR helpers », j’ai fini par arrêter mon choix sur Trizen, un script perl qui remplissait tous les critères définis dans le tableau récapitulatif de fin. J’ai voulu montrer en vidéo l’installation et l’utilisation basique de Trizen.

Comme vous avez pu le voir, même si l’outil est encore perfectible par rapport à ce qu’apportait Pacaur, on est dans le plus qu’utilisable. Sa relative simplicité est sa force. Son énorme faiblesse ? Il n’existe qu’en anglais 🙁

Reste à espérer que le projet ne subira pas le même sort que Pacaur. Car je dois dire que cela me ferait vraiment chier !

25 réflexions sur « De la dure vie des enrobeurs de Pacman… Adieu Pacaur et merci pour le poisson ! »

  1. Et dire que depuis que j’ai installe arch j’utilise que yaourt (pas taper).

    En tout cas merci fred je viens de decouvrir qu’il existait d’autres outils plus interessants que yaourt.

  2. yaourt est très bien. C’est actuellement le plus complet que j’ai trouvé. J’apprécie particulièrement la possibilité de compiler depuis l’ABS (yaourt -Sb), et le fait de séparer l’AUR (yaourt -Syu ne mets à jour que les paquets des dépôts, il faut ajouter a pour gérer AUR).

    1. Mais il souffre de la vieillesse de son code, de son manque de sécurité. Je l’avais remplacé après 7 ans d’utilisation au quotidien par Pacaur.

      Ensuite, libre à toi d’utiliser yaourt, mais sache que c’est un outil qui n’est plus trop adapté au monde informatique de fin 2017.

      1. Ce que je sais, c’est qu’il fonctionne parfaitement, et a toutes les fonctionnalités que je cherche, contrairement à quasiment toutes les alternatives. Cependant, j’ai vu passer YAY (Yet Another Yogurt…), qui a l’air de reprendre les fonctionnalités de yaourt. Donc pourquoi pas. Juste dommage qu’il soit en Go.

        Et yaourt est encore maintenu. Juste qu’il a pas besoin d’être mis à jour, puisque fonctionnel. Je n’arrive pas à cerner ce qu’on lui reproche (vieillesse du code, et alors, s’il est bon ? Et sécurité, d’accord, mais en quoi ? Il fait quoi de moins que les autres en terme de sécurité ?).

          1. La vieillesse ne veut rien dire, boudiou. Surtout qu’un projet mature, c’est parfois mieux…

            Plus sérieusement, je vais voir Bauerpill et YAY, même si je garde yaourt dans un coin, puisqu’il est le seul de ceux que j’ai testés à l’époque qui fait ce que je veux comme je veux.

            Niveau fonctionnalités, yaourt est un des plus complets, même dans le tableau on peut le remarquer en partie.

            Et le fait que yaourt et YAY gèrent la completion de fish directement est bien pratique (même si pas indispensable, puisque fish arrive à générer lui-même la completion à partir du man. Sauf que le man de yaourt n’indique pas les commandes de pacman, c’est pourquoi c’est pratique que ce soit déjà géré).

          2. Surtout que yaourt est tout sauf vraiment sécurisé. Pour la complétude du projet, soit, mais il est maintenant tellement difficile à faire évoluer que toucher à son code, c’est de l’équilibrisme ou presque.

            Conserve yaourt puisque tu l’aimes. Je l’ai utilisé durant plus de 7 années, je suis passé à autre chose.

          3. trizen a plus de 7ans et yay vient tout juste de passer les 1ans, et qui plus est est écrit en Go ( crée je le rappelle par le gars qui a juste inventé le C …)
            Perso je mise sur Go

  3. Merci Fred,

    Je découvre ce qu’est qu’un enrobeur et qu’il y en a plusieurs (ah bon !)
    Je laisse donc de côté yaourt pour trizen mais je suis surpris qu’il n’y est pas de « man » pour ce paquet. Comment ça se fait ?

  4. Bonjour Fred,

    Je parcours ton blog depuis un long moment, mais c’est la première fois que je poste un message (je suis très timide 🙂 ).

    Je suis un utilisateur d’ArchLinux depuis plusieurs années, et il y a une option de yaourt très pratique qui me manque dans les autres wrappers : le résumé des mises à jour (nouvelles révisions / nouvelles versions).

    A ma connaissance, ni Trizen, ni yay ne proposent une telle option, me trompe-je ?

    Au plaisir de lire tes prochains billets !

    Guiluge

    1. L’historique des mises à jour d’un paquet sur AUR ? Je dois dire que je n’ai jamais utilisé cette option avec yaourt. Je ne pense pas que Trizen l’implémente. C’est quoi l’option avec Yaourt ?

      1. Aucune option en particulier, je me suis mal fait comprendre.
        Je me sers de yaourt pour mettre à jour tous mes paquets (standard + AUR).

        Lorsque je lance la commande d’update (yaourt -Suyya), j’obtiens au préalable un récapitulatif formaté des mises à jour / révisions qui vont être effectuées.
        Je trouve ça plus lisible que la liste à plat standard fournie par pacman.

          1. Oui c’est bien cela dont je parlais, et c’est pour ça que j’utilise toujours yaourt (par habitude).
            Après, je trouve trizen excellent au-delà de cette coquetterie qui me manque 🙂

    2. YAY le fait différement : il indique l’ancienne et la nouvelle version, et colore uniquement la version si c’est une màj ou la révision du paquet quand il s’agit d’une révision. YAY est pas mal du tout, je vais peut-être bien l’adopter. À voir à l’usage si je ne regrette aucun comportement de yaourt.

      bauerbill m’a pas convaincu du tout, par contre.

      Et il n’y a qu’une façon de savoir si un outil conviens : se forcer à l’utiliser quelques temps.

  5. Salut,

    Sympa tes vidéos en one shot avec les fails qui vont bien 🙂

    Pour ma part, j’ai pas mal de machines à maintenir et j’ai une VM dédiée à la création des packages que je peux ensuite installer où je souhaite. Cela m’évite d’avoir base-devel partout et c’est plus propre comme ça.

    J’utilise cower sur la VM, c’est plus minimaliste que trizen, mais je testerais à l’occasion.

    Merci pour la découverte.

    1. Des vidéos one-shot ? Simplement que je n’aime pas faire de montage, le maximum que je fais étant de coller des bouts de vidéo ensemble dans le cas de longues coupures.

      J’ai l’habitude d’installer base-devel sur chacune de mes installations, ça ne mange pas grand chose, et cela peut toujours servir.

Les commentaires sont fermés.