Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2017.

Voici la cinquantième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2017.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une image ISO intermédiaire créée avec l’outil Archiso. Au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er décembre vers 9 h 00 du matin, l’ISO de décembre 2017 n’est pas encore disponible.

Si vous avez besoin d’une image ISO en 32 bits, le projet archlinux32 vous en proposera une.

Côté environnements : Gnome 3.26.2, Plasma 5.11.x, Xfce 4.12.0 et Mate-Desktop 1.18.0 en gtk3. Merci à Charles Monzat et SuperMarioS pour une partie des corrections appliquées dans cette version.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 4.0 à compter du mois de mai 2016.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

PS : la version de janvier 2018 ne sera pas disponible avant le 4 ou 5 janvier, vraie vie oblige 🙂

3 réflexions sur « Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2017. »

  1. Bonjour,
    Petit retour sur quelques coquilles qui traînent dans ce tuto de versions en versions, puisque tu nous y invites. (Bien que ça ne compromette en rien la compréhension, c’est juste que ça peut piquer un peu les yeux :-))

    Page 9 (version ODT) « certains outils bien pratique » –> pratiques
    « si vous êtes amené » –> amenés
    Page 11 « Pour un personne en France » –> une personne
    Page 14 « ne doivent pas être utilisé » –> utilisés
    « netctl et wicd entre aussi en conflit » –> entrent
    Page 17 « il y a deux choix qui arrive » –> arrivent
    En bas de la page 20 et en haut de la page 21, il y a une redite (Sinon, il faut se référer à l’addenda correspondant)

    Inutile de publier ce commentaire, c’est juste pour aider comme je peux. Ce guide m’a permis d’installer Arch il y a quelques années, que j’utilise toujours au quotidien. Sans aucun souci jusqu’à aujourd’hui, moyennant des mises à jour régulières.

    Donc merci.

    1. Ce sont des fautes qui seront corrigées officiellement dans la version de janvier en mode hors ligne. Merci pour la liste des coquilles ! Correction faite sur les versions github et framagit.

      Et de rien pour le guide !

  2. Tu devrais changer cette partie puisque la version 32bit n’est plus d’actualité, peut-être ?
    Voici donc l’écran qui nous permet de démarrer. Comme vous pouvez le voir, on peut démarrer soit avec un noyau 32 soit avec un noyau 64 bits. Il n’y a plus grande différence, sauf au niveau de certains logiciels typiquement 32 bits, mais j’expliquerai plus bas comment faire cohabiter 32 et 64 bits.

    A pluche.

Les commentaires sont fermés.