Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ?

J’ai toujours aimé OpenBSD, et j’ai toujours eu envie de le détourner de sa fonction de base pour en faire une station bureautique, ma dernière tentative en date datant d’avril 2017 avec OpenBSD 6.1.

Le groupe 3hg a décidé de pousser l’idée un peu plus loin et a lancé le projet isotop.

C’est en gros ce que je faisais de manière artisanale mais avec une intégration plus poussée.

J’avais fait une vidéo de la version 0.1 du projet posté sur ma chaîne youtube le 30 juin 2017. Via mon compte mastodon, Thuban m’a contacté et m’a fait parvenir en avant premier l’ensemble des fichiers torrent pour l’image ISO de la version 0.2 du projet, aussi bien en version 32 que 64 bits.

Je me suis dit après avoir téléchargé l’ISO complète en AMD64 que j’avais envie de lui donner sa chance… C’est donc ce que j’ai fait. Je me suis dit autant faire une vidéo complète de l’installation – en coupant les moments de grande solitude. Vous la trouverez ci-dessous 🙂

Il y a toujours quelques limites liées à OpenBSD qui complique la vie de l’utilisateur comme l’obligation de devoir toucher au noyau pour supporter certaines imprimantes en USB, le script de montage automatique des clés USB. J’ai eu droit à quelques bugs liés à l’émulation, comme le son qui partait en cacahuètes ou encore des daemons qui ont décidé de m’abandonner au démarrage.

Mis à part cela, on voit les énormes progrès accomplis depuis des années par OpenBSD dans le domaine de la bureautique et le projet isotop, bien qu’un peu « fou » est quand même assez utilisable, surtout pour de la navigation sur internet.

Malgré les quelques limites que j’ai rencontré, c’est vraiment un projet qui avance bien. Vivement la 0.3 basé sur OpenBSD 6.3 dans quelques mois 🙂

3 réflexions sur « Isotop 0.2, le retour réussi d’OpenBSD en mode bureautique ? »

  1. Bonjour;

    OpenBSD que dire dessus, c’est un bon OS, solide, stable, sécurisé, mais c’est pas pour moi, trop l’impression d’un retour en arrière au niveau reconnaissance matériel et confort d’utilisation.

    Je me laisserais bien tenter par celui-ci puisque derrière une partie de l’équipe de handylinux si je ne me trompe pas.

      1. Coucou !
        Je ne suis pas tout à fait d’accord 🙂
        OpenBSD supporte moins de matériel que Linux, mais supporte certains que Linux ne supporte pas du tout.
        Comme pour Linux, il est plus judicieux de choisir du matériel sur lequel OpenBSD tourne bien. C’est le cas de mon ordi portable d’occasion où tout fonctionne parfaitement sans n’avoir rien à faire. Mais ce n’est pas toujours possible…

Les commentaires sont fermés.