Attention, la Viperr X pointe le bout de nez :)

S’il y a une distribution GNU/Linux que j’aime beaucoup, c’est la Viperr. Jadis développée par DarthWound, elle a été reprise par le duo Penthium2 et Azgarech. Pour la faire courte, c’est ce à quoi la Crunchbang ressemblerait si elle s’était basée sur Fedora au lieu de partir d’une Debian GNU/Linux.

La dernière version officielle, la 9 commence à faire son âge, surtout pour le monde de Fedora. En effet, je parlais de cette évolution du projet en août 2016.

Un an est passé, et sur le forum de la Viperr, la bonne nouvelle est arrivée. Une première version de développement de la Viperr X est disponible et se base sur la Fedora 26. Rien de mieux pour faire chauffer mon ami wget !

fred@fredo-arch ~ % wget -c https://repo.viperr.org/iso/Viperr10_alpha1_x86_64.iso
–2017-10-01 09:13:28– https://repo.viperr.org/iso/Viperr10_alpha1_x86_64.iso
Certificat de l’autorité de certification « /etc/ssl/certs/ca-certificates.crt » chargé
Résolution de repo.viperr.org… 62.210.222.203
Connexion à repo.viperr.org|62.210.222.203|:443… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1204813824 (1,1G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « Viperr10_alpha1_x86_64.iso »

Viperr10_alpha1_x86 100%[===================>] 1,12G 3,90MB/s ds 4m 59s

2017-10-01 09:18:27 (3,84 MB/s) — « Viperr10_alpha1_x86_64.iso » sauvegardé [1204813824/1204813824]

L’image est assez légère. À peine 1,1 Go. VirtualBox a pris le relai pour avoir un premier aperçu de ce nouveau serpent linuxien.

J’ai donc décidé d’installer lancer et d’installer cette première alpha de la Viperr X.

Comme d’habitude, c’est Anaconda qui nous accueille. Pas la peine de faire un long discours. L’installateur fait son boulot et il le fait bien.

Les réglages de base :

J’ai juste fait gaffe de rajouter un compte utilisateur.

Puis, j’ai décidé de lancer Simple Screen Recorder à la fin de l’installation pour voir ce que donne la post-installation et obtenir un premier aperçu de cette Viperr X.

Déjà premier point, on constate que le nom de code est parlant… J’avais un jour demandé à Azgarech – ou était-ce Penthium2 ? – quand le nom de code serait Shub-Niggurath. Je n’avais pas eu de réponse, et je comprends pourquoi.

L’ensemble de cette préversion est vraiment soigné. Le conky toujours aussi sympa. Évidemment, il n’y a pas de gestionnaire de logiciels en mode graphique, mais c’est pas grave, surtout quand on sait que le public visé n’est pas franchement l’utilisateur qui a peur de faire un clic droit avec la souris 🙂

Le script de post-installation ? Un vrai bonheur à utiliser. Ensuite, on peut ne pas aimer la base Fedora, mais au moins, on est certain d’avoir un minimum de fraîcheur. Toujours mieux si on a besoin de communiquer avec l’extérieur, ne serait-ce que pour des documents bureautiques. Pour les deux énormes bugs (navigation réseau et son) que j’ai pu constater, c’était de ma faute, des mauvais réglages au niveau de la machine virtuelle.

Un des points sensibles est la traduction complète par défaut. Cela fait plaisir de voir que ce n’est pas un problème. Évidemment, il reste des angles à arrondir, et je suppose que des modifications visibles et – d’autres moins – seront apportées d’ici la version finale. Comme l’extinction qui semble être un brin tatillonne 🙁

Mais en tout cas, une chose est certaine. Si je dois un jour migrer vers de l’OpenBox, la Viperr X sera une grande source d’inspiration 🙂

5 réflexions sur « Attention, la Viperr X pointe le bout de nez :) »

  1. Toujours un peu déboussolé par Openbox mais après l’avoir testé rapidement cela me laisse une bonne impression pour la suite à venir.
    A pluche.

  2. Je trouve perso l’ensemble vraiment très, trop sombre. Je me doute que c’est voulu, que ça peut se changer mais bon. Surtout que par moment, le bleu sur le soir peut-être du plus bel effet, mais cela aussi se révèle souvent illisible…
    Sinon oui ça fonctionne bien, c’est léger, une belle vitrine pour fedora (y’a peu de forks sur base fedora d’ailleurs, je trouve ça bizarre).

Les commentaires sont fermés.