Vieux Geek, épisode 99 : Mozilla Thunderbird 0.1, quand l’austérité graphique n’était pas un problème :)

Je suis un vieil internaute qui apprécie le confort d’un client courrier lourd sur ses ordinateurs. Par client lourd, je parle d’un logiciel dédié pour avoir une copie de son courrier électronique chez soi. Si vous avez connu le début des années 2000, le client courrier le plus utilisé était une horreur du nom d’Outlook Express… Ce qui pourrait être un sujet intéressant pour un autre billet de la série « Vieux Geek », tiens 🙂

Mais revenons-en à celui qui est devenu au fil des années, le mal aimé Mozilla Thunderbird. Celui-ci est né en 2003, en suivant la volonté d’alléger l’usine à gaz qu’était la suite Mozilla. Donc, reprendre l’idée de ce qui avait donné naissance au projet Mozilla Firefox qui s’appellait en 2003 Phoenix, puis Firebird.

Sorti fin juillet 2003, les notes de publication de la version 0.1 sont intéressantes. En effet, c’était la première étape pour commencer à alléger le code. Basé sur le code de la suite Mozilla 1.5, il proposait un thème qui s’appellait Qute.

Cependant, on pouvait lire ceci dans les notes de publications :

The default theme is not complete yet. We have only added new toolbar icons for the mail 3-pane and the mail compose window. We are still using a lot of Mozilla classic theme icons. We do not have icons for the Options dialog yet either. Arvid is working on the artwork and you will continue to see it improve going forward.

Ce qu’on peut traduire par :

Le thème par défaut n’est pas encore terminé. Nous avons seulement ajouté de nouvelles icônes de barre d’outils pour courrier le triple volet et la fenêtre de rédaction de mail. Nous utilisons encore beaucoup d’icônes de thème classiques de Mozilla. Nous ne disposons pas encore d’icônes pour la boîte de dialogue Options. Arvid travaille sur la charte graphique et vous continuerez à la voir s’améliorer dans l’avenir.

J’ai pu retrouver l’archive pour MS-Windows de la première préversion de Mozilla Thunderbird… Elle était énormément lourde… 8 Mo !

J’ai donc remis la main sur mon image ISO de MS-Windows XP pour présenter cette version sous son meilleur jour. Si on peut le dire ainsi, surtout avec l’esthétique des années 2000-2005 😉

Comme vous avez pu le voir, cette première préversion était vraiment très austère, mais je me souviens d’avoir récupéré du courrier électronique avec… Et 14 ans plus tard, j’utilise toujours Mozilla Thunderbird… Pour combien de temps ? Seul l’avenir le dira 🙂

22 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 99 : Mozilla Thunderbird 0.1, quand l’austérité graphique n’était pas un problème :) »

  1. Je l’ai beaucoup utilisé jusqu’en 2008 puis je suis passé à Gmail car j’ai commencé à bosser la semaine à l’extérieur de chez moi et Gmail me permettait alors de pouvoir voir mes mails quelques soit la machine.
    J’en garde un bon souvenir même s’il me semble qu’il ramait un peu à partir d’un giga de mail.

    1. Avis totalement partagé, je viens d’abandonner Thunderbird il y a maintenant deux semaines après 15 années de bons et loyaux services…Les petits soucis rencontrés dernièrement avec Enigmail, la lourdeur aussi, et la solution à ces problèmes trouvée avec ClawsMail m’ont fait franchir le pas sans hésitation, et sans regret…Mais je garde néanmoins le contact avec lui, exclusivement au bureau et à bord d’une version « ancestrale » (2.21)…

  2. Rien qu’avec l’aperçu de la vidéo je ne vois pas trop de différence avec TB actuel 😆 .
    Et Outlook Express n’est pas forcément mauvais car il faisait le job… alors que ces successeurs comme le Outlook complet de la suite MSO ou l’horrible Windows Mail… Beurk !
    J’ai eu une période Incredimail acheté 😀 époque Bling-Bling.

    1. wow, c’est courageux d’avouer ton passage par IM. J’avais deux copines qui avaient aussi acheté ce truc et m’envoyaient des messages clignotants et multicolores. Je les ai perdues de vue… et de mail 🙂

  3. bah, l’option gmail est en fait pas si mal, si on passe sur le fait que google scant tout, au moins c’est classé, rangé, efficace, accessible partout, intégré, que demande le peuple?
    Avec mozilla, faut tout faire soi-même et dieu sait combien de temps cela va durer…

  4. Je l’utilise encore aujourd’hui : Toujours aussi efficace malgré presque 25000 messages répartis entre un douzaine de compte mail à relever régulièrement, 25 flux RSS et quelques groupes Usenet.
    Avant, j’utilisais Foxmail, un excellent client chinois qui doit toujours exister.
    J’ai jamais apprécié Thunderbird, bien que ce soit incontestablement un bon client mail/newsgroups, je le trouvais un poil lourd sur mes machines de l’époque…

    1. J’ai autant confiance en un client chinois qu’en Gmail pour la vie privée 😆 donc bon…
      Je vais peut-être regarder Claws Mail : http://www.claws-mail.org/
      Mais la page d’accueil promet un client léger et « user-friendly » avec une page au look ’90 😆
      Claws est un fork de Sylpheed, mais dans mes souvenirs les deux faisaient moche à l’écran…
      En 2017, on trouve TB moche et lourd mais y’a rien à côté d’aussi efficace…

      1. À l’époque, les quatre gamins chinois qui développaient Foxmail et avec qui j’étais en contact (pour mes activités de support et traduction FR) n’avaient franchement RIEN à faire de nos données privées, je peux te l’assurer. Par contre, Foxmail est désormais aux mains de Tencent, un genre de Google chinois qui a, peut-être, d’autres visions à ce sujet 🙂

  5. Salut,
    Je l’utilise encore aujourd’hui : Toujours aussi efficace malgré presque 25000 messages répartis entre un douzaine de compte mail à relever régulièrement, 25 flux RSS et quelques groupes Usenet.
    Avant, j’utilisais Foxmail, un excellent client chinois qui doit toujours exister.
    J’ai jamais apprécié Thunderbird, bien que ce soit incontestablement un bon client mail/newsgroups, je le trouvais un poil lourd sur mes machines de l’époque…

      1. Oui, bien sûr, celui qu’on surnomme M2 lorsqu’il est intégré à la suite Opera 12 (ou Opera Mail 1.0 en logiciel autonome, pour Windows only). Ces logiciels n’évolueront plus, à priori.
        Donc je passerai ensuite à M3, le client mail intégré à Vivaldi, dès qu’il sera à même de rivaliser avec son père, ce qui n’est pas encore tout à fait le cas <:o)

  6. Que dire, j’ai utilisé à peu près tous les clients existant aussi bien sous Linux ou avant avec Windows.

    Outlook Express était une merde sans nom car c’était mal imap. Dans le cas de pop, il faisait son job.
    Mozilla et sa partie courriel marchait bien mieux mais était déjà très moche.
    Il y avait aussi Outlook 2003 je crois, peut être pas celui que j’ai eu je ne me souviens pas bien. Il était très bien.

    Incredimail était une grosse merde et ceux qui m’envoyait leur mail avec ça m’emmerdaient avec leur connerie de flash ou je ne sais pas quel gif.

    Sous Linux on est bombardé de bon clients, seamonkey qui est la suite de Mozilla et qui est au finale moins lourd que Firefox+Thunderbird… Thunderbird qui marche vraiment pas mal et qui me permet de gérer mes quelques compte en une seule interface.
    Il y a aussi balsa qui se fait vieux.
    Email était pas mal pour ceux qui sont souvent KDE mais depuis l’arrivé de sa version 2 qui merdait pas mal j’étais repasse à Thunderbird.
    Claswsmail est une bombe, personnalisable mais qui par défaut est moins beau et surtout plus complexe que Thunderbird.
    Il y a aussi évolution, marche bien mais je le trouve lent et lourd à l’utilisation, pas dans le sens ressources mais utilisation.

    Thunderbird souffre des plans de Mozilla qui l’abandonne. Il y a une équipe derrière mais moins de moyen que sous l’erigie Mozilla.

    Je continue à l’utiliser, même si je le trouve lourd dans le sens ressources, malgré aussi que je préfère les fonction de évolution et surtout que je préfère la souplesse et légèreté de claws.

    Thunderbird n’évolue plus mais en même temps pour un courrielleur, n’a t’il pas tout ce qu’il fait?

    Ah et que dire aussi qu’à l’époque Thunderbird était le seul à proposer par défaut un antispams fonctionnelle et autonome alors que Outlook Express lui n’avait rien…

Les commentaires sont fermés.