ArchLabs 5.0 : une distribution pour geeks qui a compris les besoins de l’utilisateur lambda ?

Sur la chaine youtube qui héberge les vidéos de mes articles de blog, il y a eu une demande récurrente pour que je parle d’une distribution précise : la ArchLabs. C’est en gros une distribution qui rend hommage à la BunsenLabs Linux, elle-même étant un hommage à la feu CrunchBang Linux.

La Crunchbang Linux ? Une base Debian GNU/Linux (jusqu’à la sortie de la Debian GNU/Linux Jessie) avec un environnement basé sur OpenBox. Il y a aussi le projet Viperr qui reprend cette idée, mais en se basant sur une base Fedora.

Dire que le projet ArchLabs s’inspire de Star Wars n’est pas un vain mot. Même si le projet est né début 2017, il a sorti plusieurs versions. La 4.1 avait pour nom de code Yoda… La 6.0 prévue pour le nouvel an 2018 ? Obi-Wan-Kenobi 🙂

J’ai donc récupéré l’image ISO qui date du mois de juillet 2017, et je l’ai lancé dans une machine virtuelle VirtualBox.

Dès le lancement, Calamares nous accueille et nous propose d’installer la distribution. On peut donc se dire que l’installation sera nasodigitale.

Étant dans une machine virtuelle, j’ai lancé l’installation, et durant celle-ci j’ai appris qu’environ 259 mises à jour étaient déjà disponibles.

Au bout d’une dizaine de minutes, j’ai pu relancer l’ensemble.

Au démarrage suivant, un ArchLabs Hello (inspiré de l’outil de Manjaro Linux ?) nous accueille. Et j’en profite pour apprendre qu’il n’y a plus que 231 mises à jour à faire…

Une fois celle-ci installée et le système redémarré, j’ai installé les traductions manquantes pour LibreOffice et Mozilla Firefox. Et oui, Pamac-aur est préinstallé par défaut pour aider l’utiliser à gérer les paquets et les mises à jour…

Il ne me restait plus qu’à faire chauffer SimpleScreenRecorder pour montrer la ArchLabs 5.0 alias R2D2 en action.

Pour conclure : c’est vrai c’est une distribution pour geeks, mais elle a aussi compris quels sont les besoins de l’utilisateur lambda : aller sur la toile, retoucher des photos, ajouter son imprimante, taper des lettres ou encore graver des galettes plastifiées.

Son gros point noir, en dehors d’être un appeau à geek ? Le menu par défaut en anglais qu’il faut modifier à la main. Sinon, c’est du pur bonheur d’avoir une logithèque aussi complète sous la souris dès l’installation. Donc, bravo et merci Archlabs pour avoir compris que les geeks ont aussi parfois envie d’avoir du 100% utilisable dès l’installation 🙂

34 réflexions sur « ArchLabs 5.0 : une distribution pour geeks qui a compris les besoins de l’utilisateur lambda ? »

  1. Et donc derrière c’est aussi openbox? Archlabs = Archlinux + Openbox + conky? Vois pas bien son intérêt face à une manjaro xfce si ce n’est le conky pré installé…

      1. Je suis assez d’accord avec ton appréciation du thème Numix: il n’est pas très beau. Mais on ne fait pas (normalement !) une distribution sur le simple fondement d’un changement de thème.

        Plusieurs questions me viennent donc sur cette Archlabs. Est-elle en OpenRC ? Personnellement je me fiche du système d’init comme de ma première chemise tant que mon OS fonctionne comme il se doit, mais je pourrais comprendre que certains s’amusent à faire une distribution spécifique. Archlabs est-elle donc une Manjaro OpenRC OpenBox/i3 avec une logithèque complète ?
        Ou alors nécessite-t-elle une maintenance équivalente à Archlinux ?

        1. C’est une base archlinux classique, donc avec systemd. C’est une Archlinux avec OpenBox/i3 et sa logithèque, loin des monstruisités à la Artix.

          Et comme c’est une Archlinux, tu as la maintenance d’une Archlinux derrière.

          1. Je vois mieux. Donc elle est « simple » à installer et à prendre en main (si on aime l’austérité d’openbox et d’i3 qui est encore pire – en usage courant je me suis arrêté à LXDE en environnement de bureau léger). Mais sa maintenance va donc être un brin plus complexe qu’une Manjaro. Le « pour geek » est donc de circonstance… 😀

  2. Brute de fonderie dans ces commentaires le messager est terriblement pointu dans ces tests sur les distributions qu’il nous proposent . Je suis obliger de reconnaître que c’est rapide et accessible aux communs et en prime une vidéo qui ajoute une note supplémentaire
    Par contre il fait l’impasse sur des softs qui ne sont toujours jamais Mis A Jour
    Exemple qui traîne sous Mageai 6 ,Mint 17.3 ,et 18.2 ,etc
    j’ai nommer le bien aimé
    KSysGuard qui a toujours ces capteurs en trop grand nombres
    Amicalement et Que la fête soit

  3. J’avoue que le thème de xfce sous manjaro est particulier…
    M’enfin si pour quelques logiciels manquants et un thème non apprécié justifie la création d’une énième distribution…. me semblait que tu ne portait pas dans ton coeur les distros qui ne proprosent rien d’autres qu’un nouveau wallpaper, un jeu d’icônes différents, … je me trompe?

  4. j’avoue avoir un faible pour ces OPB distros, mais je n’ai jamais osé franchir le pas.
    Etant à la recherche de quelque chose de différent (je suis sous Mint…oui je sais …)
    Je crois que le concept Arch + OPB va me faire bouger ..
    Et FRED, merci encore pour nous faire découvrir ce genre de distribution
    A+

  5. salut fred,
    j’ai un disque dur sur lequel je voudrais l’installer. Il est partitionné comme suite :
    sda1 /boot/efi fat32
    sda2 / ext4
    sda3 /home ext4
    sda4 /swap

    merci

  6. Y’a encore de gens dont l’un des besoins est la gravure de CD ou DVD ? Really ? o.O

    Sinon les distrib. non francisées de base, ça me pique, en 2017.
    Je veux dire : les installateurs ne demandent pas tous la langue de base de l’utilisateur ?

    1. Oui, c’est un des mes besoins. Et encore en 2017. Oui, je suis un vieux con qui n’aime pas le stockage en cloud qu’il soit distant ou personnel.

      La non traduction du menu contextuel est une constante d’OpenBox.

          1. Si tu n’y crois plus toi-même… Mais au risque de faire un mini-HS : tu penses te rabattre sur quoi, si Firefox devait effectivement disparaître (ce qui n’est encore que pure spéculation pour le moment) ? Palemoon pour rester sur du Gecko, par exemple, malgré son retard technologique ?

  7. Salut, merci pour cette vidéo.
    Devant tant d’éloges, j’ai testé archlabs : j’ai été extrêmement déçu. L’iso fait 2 Go, ça met trois plombes à installer et il y a encore 1/4 d’heure de mise à jour au premier lancement. En comparaison, pour installer void, je télécharge une iso de 200 Mo, je sélectionne « dépôts réseaux » à l’install et en 10 minutes j’ai un système de base à jour, et pour 5 minutes de plus j’ai mes logiciels habituels installés.
    Au passage, en quoi installer 7 Go de logiciels par défaut est-il un avantage ? Pour moi, c’est une perte d’espace disque et de temps de mise à jour. Sérieusement, qui utilise 3 navigateurs web différents ? Et au pire, avec les logithèques modernes, un logiciel s’installe en 3 clics.
    Enfin le système n’est même pas léger : archlabs+i3 = 250 Mo au démarrage; en comparaison void+i3 = 150 Mo, freebsd+i3 = 70 Mo. Quand on a un « vieux bousin » avec même pas 1 Go, ce n’est pas du tout négligeable.
    Perso, je ne vois vraiment pas l’intérêt de cette distrib par rapport à une manjaro.

    1. Pour les 3 navigateurs différents, c’est un choix des développeurs. 7 Go, soit. Mais avec la logithèque fournie par défaut, c’est déjà pas mal.

      Tu compare i3 (ultra minimaliste) à OpenBox (qui l’est moins). Donc déjà, côté occupation mémoire, la différence est notable.

      J’ai un bousin avec 1Go de mémoire vive : un eeePC 1005HAG qui fonctionne très bien sous Archlinux + Mate, et qui n’est ralenti que par son CPU un brin poussif.

      L’intérêt ? Proposer une crunchbang like complète dès le départ. Cela évite de se dire : p’tain, j’ai encore oublié cet outil.

      Bonne journée.

      1. 250 Mo c’est évidemment pour la version i3 d’archlabs. La version openbox est autour de 300 Mo, comme manjaro xfce d’ailleurs…
        Je comprends l’idée d’installer des logiciels par défaut mais 3 navigateurs, je ne comprends vraiment pas. L’utilisateur « lambda » se fiche complètement que sa page web s’affiche dans firefox, chromium ou vivaldi et encore plus dans les 3 en même temps. Quant à l’utilisateur « geek », il saura faire les 3 clics nécessaires pour installer son navigateur préféré. Par contre personne n’aime perdre du temps à mettre à jour des logiciels qu’il n’utilise pas.

        1. Je respecte le choix des développeurs qui laisse l’utilisateur libre de découvrir d’autres logiciels.

          Ensuite, je pense que ni toi, ni moi n’avons le monopole de la geekitude.

          Vouloir se simplifier de temps à autre la vie, c’est mal ? 🙂

          Quant Manjaro Xfce arrêtera son inesthétique thème graphique, on pourra l’envisager plus sérieusement 😉

          1. Personnellement, l’esthétique de manjaro xfce ne me dérange pas mais ni toi ni moi n’avons le monopole de l’esthétique n’est-ce pas ?

            Quant au « respect du choix des développeurs qui laisse l’utilisateur libre de découvrir d’autres logiciels », cela s’applique également à openrc et artix ?

  8. Bonjour,
    Fred c’est la première fois que je commente, mais cela fait bien longtemps que je suis votre blog ainsi que votre chaîne.
    Alors ArchLabs est un beau bébé mais selon moi il manque un interface graphique « simple » (Cinnamon, Gnome…) pour que cela soit réellement destiné à un large public. Ce qui est vraiment dommage, car elle aurait tout pour plaire à un maximum de Linuxiens, tout ceux qui reste sur Ubuntu, reste pour la simplicité à l’état pur.
    Cette ArchLabs reste une distribution qui à visé son public, un public « Geek », d’où l’idée aussi (je pense) de mettre des noms de célèbres personnage emblématique de la série Star Wars.

    1. Pour le public en question, Manjaro peut être l’option la plus viable.

      Mais cela est agréable de voir une distribution pour geeks s’approcher de ce qu’un utilisateur classique a le plus souvent besoin.

      1. Manjaro by Tux’n’vape bien évidement 😀

        N’oublions pas qu’il est possible d’installer Gnome, Cinnamon, LXDE… sur ArchLinux est il possible de faire la même chose ?

Les commentaires sont fermés.