Ah, le tabou de l’argent dans le monde du logiciel libre…

Oui, je sais, on va pouvoir me dire : qu’est-ce qu’il vient remettre cette histoire sur le tapis. Suite à une discussion, j’ai eu l’idée de la vidéo que vous pourrez visionner ci-après ce texte.

J’ai résumé plusieurs idées que je développe depuis des années : la dispersion des projets dans le monde du logiciel libre ce qui fait qu’une partie d’entre eux soient au ralenti faute de ressources humaines (codeurs, testeurs, etc.) ou financières. Faire vivre un projet sur ses fonds propres, on atteint rapidement les limites de ce qui supportable.

Reste donc le problème épineux des rentrées de finances : la publicité ? Trop aléatoire ne serait-ce qu’à cause de l’utilisation justifiée des bloqueurs de publicités. D’ailleurs, dès que l’on insère des publicités sur un site, on devient dépendant du ou des annonceurs qui sont friands à la limite de l’obésité des données de connexions des personnes venant sur le site. La confiance qui doit s’établir entre la personne qui visite le site et la personne qui s’occupe du dit site peut disparaître.

Bien entendu, les appels aux dons sont dépendantes des finances des personnes. Bref, on finit rapidement par tourner en rond. Mais je vous laisse regarder la vidéo avant de continuer la lecture de l’article.

Comme vous avez pu le voir, j’ai repris dans l’article une partie des arguments développés dans la vidéo. J’ai eu droit à des remarques sur la vidéo concernant l’accès gratuit à la documentation que je propose. Le proverbe « Toute peine mérite salaire » a été sorti. Si je suis d’accord sur le principe, j’ai des obligations légales qui m’obligent à déclarer toute arrivée d’argent sur mon compte en banque.

C’est pour cela que je n’ai jamais demandé la moindre forme de rémunération monétaire, ni même envisagé. J’ai déjà précisé que si vous appréciez mon travail et que vous voulez me remercier, il y a plusieurs options :

  1. La première étant un remerciement par un commentaire ou un courrier électronique
  2. La deuxième a été enlevée suite à une réflexion intense 😀

Il n’y a strictement aucune obligation de votre part, mais je vous dis simplement que ce sont les moyens de me remercier si vous en avez la possibilité.

Je ne demande rien. Les services que je propose, que ce soit sur mon blog, sur les espaces github et gitlab pour mes tutoriels ou mes vidéos sur youtube ne me coûte presque rien.

Sur ce, je vous laisse, j’ai pas mal de petites choses à boucler 🙂

12 réflexions sur « Ah, le tabou de l’argent dans le monde du logiciel libre… »

  1. A mon avis je trouve que tu oublies une notion importante, celle du service désintéressé. C’est une notion importante (comme dans l’enseignement du Bouddha).
    En bref plus tu sers les autres, plus la nature te le rend, d’une manière ou d’une autre. Donc pas d’inquiétude, en servant les autres, n’attend rien en retour, si ce n’est le plaisir de servir la communauté, ce n’est jamais à perte, la nature s’occupera de toi.

    1. J’ai été à une époque proche des enseignements bouddhistes. Je pense bientôt aller un peu plus loin. Mais avec ce qui s’est passé récemment, je pense que j’ai bien fait de ne rien monétiser.

        1. Tu ne pourrais pas. Simplement que j’ai pris conscience que demander quoique ce soit en dehors de simples remerciements pour ma documentation serait trop important au final. Au point que j’ai décidé d’effacer la deuxième option que j’avais évoqué dans un premier temps.

Les commentaires sont fermés.