Ah, l’erreur de vouloir analyser des notes de publications…

Vous trouverez juste après ce paragraphe mon analyse rapide en vidéo de l’annonce de publication de la sortie de la Mageia 6.

Je reviens ici sur certains points qui auraient pu être mal compris ou incompris.

Deux points me font dire que les notes de publication sont du plus pur langage marketing.  Du moins pour les technophiles 🙂

Le premier point concerne cette annonce, que je recopie ici verbatim, qui se situe aux alentours de 1 minute 45 de la vidéo :

GRUB2 comme chargeur d’amorçage par défaut

Une question me vient… Est-ce que Grub2 est à ce point récent que Mageia se vante d’y être passé avec sa nouvelle version ? Pas vraiment. Une recherche rapide m’a renvoyé vers un article de LinuxFr daté de juillet 2012 !

Une nouveauté vieille de 5 ans. Il faudra m’expliquer en quoi cette entrée est indispensable pour parler d’une distribution « fixed release » qui existe depuis juin 2011.

Je me doute que migrer un gestionnaire de démarrage ne doit pas être hyper simple, mais mettre 5 ans pour le faire, ça fait un peu long 🙁

Deuxième point, aux alentours de la 5e minute, c’est l’annonce suivante :

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nouvelle fonctionnalité, Mageia 6 prend en charge plus de 25 environnements de bureau et gestionnaires de fenêtres (les détails seront disponibles lors d’une prochaine publication sur le blog) !

25 ? Rien que le nombre est effrayant… Peut-on assurer le même niveau de qualité quand on multiplie par 25 le nombre d’environnement graphique plus ou complet ? Ça me fait un peu peur. Je ne suis même pas certain de pouvoir en lister autant, même avec 20 ans de libre dans les pattes…

Dénombrons les principaux environnements de bureaux, par ordre alphabétique :

  1. Cinnamon
  2. Enlightenment
  3. Gnome
  4. Lxde
  5. LXQt
  6. KDE/Plasma
  7. Mate Desktop
  8. Xfce

Pour les gestionnaires de fenêtres, par ordre alphabétique :

  1. Awesome
  2. Budgie Desktop
  3. BspWM
  4. Dwm
  5. Fvwm
  6. FluxBox
  7. i3
  8. OpenBox
  9. PekWM
  10. WindowMaker

J’en ai trouvé 18, si d’autres vous viennent à l’esprit, je suis preneur…

Peut-on imaginer, si la liste officiellement supportée est couverte ici,  que toutes les interfaces graphiques utilisateurs peuvent avoir le niveau de finition de l’environnement Plasma  ? Malgré les dénégations des développeurs, KDE a été l’environnement primaire de Mandrake Linux, puis de Mandriva Linux, donc par extension des deux soeurs ennemies qui en sont issues ?

Ouvrons une rapide parenthèse historique : Pour info, j’ai retrouvé cet article signé Gaël Duval pour Linux Weekly News datant de l’an 2000

Je cite l’article :

[…]At this time I also discovered a new graphical interface called KDE in it’s alpha stage of development. I kept on playing with Red Hat and KDE and in the same time I became more and more interested in learning how to rebuild a customized Linux distribution, with new packages and improvements. After a year of learning, and seeing that Red Hat definitely wouldn’t want to put KDE in their distribution I decided to release a new Linux distribution on the top of Red Hat Linux with KDE as default and several improvements that would make it easier to use. After all, it was GPLed so everyone could improve it and redistribute it! […]

Ce que l’on peut traduire par :

[…]À cette époque, j’ai également découvert une nouvelle interface graphique appelée KDE dans son stade alpha de développement. J’ai continué à jouer avec Red Hat et KDE et, en même temps, j’ai eu envie de plus en plus d’apprendre à reconstruire une distribution Linux personnalisée, avec de nouveaux paquets et des améliorations. Après une année d’apprentissage, et voyant que Red Hat ne voudrait certainement pas mettre KDE dans sa distribution, j’ai décidé de publier une nouvelle distribution Linux au dessus de Red Hat Linux avec KDE par défaut et plusieurs améliorations qui rendraient plus facile de utilisation. Après tout, c’était GPL pour que tout le monde puisse l’améliorer et le redistribuer![…]

Fermons cette parenthèse historique qui est un fait têtu. À moins d’avoir une équipe pléthorique digne de celle qui développe un OS comme MS-Windows, il faut répondre honnêtement par la négative. On ne peut pas assurer que toutes les interfaces seront impeccables et irréprochables.

Je concluais la vidéo en disant que cette version de la Mageia 6 est plus une volonté de rattraper le temps perdu suite à un développement torturé.

En lisant les notes de publications, j’ai été confirmé dans mon idée de ne pas consacrer un article complet et une vidéo sur la distribution en dehors de l’analyse fournie ici.

Cette distribution a son public ? Tant mieux pour elle. Cependant, j’ai comme l’impression que les notes de publication n’ont pas été suffisamment relues par les techniciens du projet. Sinon, ils auraient juste mis un truc du genre : « nous avons procédés à des mises à jour de certains composants clés, dont Grub2. »

Cela aurait moins fait langue de bois marketing… Enfin, je dis cela, mais je dis rien. N’étant pas dans le secret des dieux, ce n’est qu’une hypothèse que j’émets ici.

Je souhaite cependant le meilleur à la distribution, et surtout bien du courage aux mainteneurs pour sortir une Mageia 7 dans un délai de 18 mois, surtout si l’abandon des outils historiques comme la suite urpmi (qui date de la Mandrake Linux 7.0, vers 1999-2000) pour des outils plus modernes et plus adaptés comme dnf.

70 réflexions sur « Ah, l’erreur de vouloir analyser des notes de publications… »

  1. J’imagine que la version 5 de Magea utilisait grub1 et que donc le passage à grub2 est une nouveauté pour les utilisateurs de cette distribution. De même que GDM sera une nouveauté pour (les utilisateurs d’) Ubuntu alors que GDM n’a rien de nouveau.

    Je n’ai pas regardé ta vidéo mais sur je trouve que tu chipotes un peu… à quoi bon chercher la petite bête? Et puis ils sont peut-être passé à Grub 2.02 (qui est sorti il y a 3 mois… si si, il a fallu 5 ans pour passer de la version 2.0 à la version 2.02)… je ne vérifie pas parce que franchement, on s’en bat les cou**les ! 🙂

    1. Comme je l’ai précisé dans la vidéo, pour le monde magéio-magéien, grub2 est une grande nouveauté. Cependant, en ce qui concerne GDM, ce sera moins le cas. Jusqu’à l’arrivée d’Unity en 2011, GDM était le gestionnaire de session d’Ubuntu. De plus, la version Ubuntu Gnome proposait – sauf erreur de ma part – GDM.

      Donc une demi-nouveauté au final 🙂

      Grub 2.0 est sorti en 2012 et était déjà plus qu’utilisable Grub 2.02 est une mise à jour mineure. De plus, seul Grub 2.0 était officiellement supporté. Donc les failles de sécurité potentielle de Grub 0.97 nétaient pas traitées.

      Il est vrai qu’un gestionnaire de démarrage n’est pas un outil crucial après tout 🙂

      Bonne soirée !

      1. Je me pose une question
        Mandriva ne proposer pas Lilo?
        Donc magea devais proposer Lilo sur la version 5.

        Donc oui même grub 0.97 serait une nouveauté

  2. Si la Mageia veut la jouer marketing dans ses changelogs, peu importe:
    les average’s joe ne les lisent pas,
    et les power-users sauront que Grub 2 n’a rien de nouveau.

    Donc dans les faits, çà va pas berner grand mode, tu cherches la petite bête dans des notes de publications sur une distribution dont tu disais ne plus vouloir discuter, je ne saisis pas vraiment l’intérêt de cet article.

    Pourquoi pas un article sur son expérience utilisateur, ce qu’elle apporte réellement par rapport à un KDE NEON, à un CentOS, sur ses performances, sur l’ambiance/l’attrait de la communauté et de son support, sur son utilisation avec les WM obscurs qu’elle prétend supporter etc.. En clair, pourquoi attaquer la distribution sur des faits non concrets pour l’utilisateur final ?

    1. Surtout que ce n’est pas un changelog, c’est un article de blog.

      Donc dans les faits, çà va pas berner grand mode, tu cherches la petite bête dans des notes de publications sur une distribution dont tu disais ne plus vouloir discuter, je ne saisis pas vraiment l’intérêt de cet article.

      Les petites bêtes ? Simplement des entrées en gros, gras et large.

      Pourquoi pas un article sur son expérience utilisateur, ce qu’elle apporte réellement par rapport à un KDE NEON, à un CentOS, sur ses performances, sur l’ambiance/l’attrait de la communauté et de son support, sur son utilisation avec les WM obscurs qu’elle prétend supporter etc.. En clair, pourquoi attaquer la distribution sur des faits non concrets pour l’utilisateur final ?

      Ce qu’elle apporte ? Elle ne fait que continuer l’héritage Mandriva. Je l’ai déjà dit sur mon blog. Tu parles de la Neon (qui est une ubuntu + KDE), CentOS (qui est une Red Hat Communautaire), quand aux WM obscurs, qui serait intéressé en dehors d’une poignée d’utilisateurs ? Personne.

      Mandrake, Mandriva, Mageia / OpenMandriva ? Une base RedHat ou de rpm + KDE et un ou deux autres environnements pour faire joli.

      Des faits non concrets pour l’utilisateur final ? Il est vrai qu’un gestionnaire de connexion vieux de 5 ans n’est pas potentiellement dangereux 🙂

  3. Allez, je me permet d’écrire ici, tu sais ce que j’ai dis sur ta vidéo dans youtube, nous sommes en accord, j’ai énormément de mal a écrire et / ou voir car je passe par mon tel pour faire office de modem ;), c’est long très long, du reste quand j’écris avec mon tel c’est encore pire car les mots changent.

    Alors comme je te disais, grub2 est sur debian depuis squeeze ce qui fait un petit moment, c’est a dire 2011 si ma mémoire ne fait pas de tour, oui grub legacy est toujours patché mais pas amélioré, grub2(>0.97) le remplace. Il me semble par contre que c’était possible d’avoir grub2 sur mageia bien que ce soit pas par défaut le cas;). Je ne sais plus par contre si c’était possible a l’installation de choisir entre grub legacy et grub2.

    Pour les environnements et bureaux, nous sommes en parfaite accord, mandriva, mandrake et mageia sont des distributions kde et c’est tout, sinon comment expliquer que gnome sous mandriva a toujours été le parent pauvre de cette distribution? Comment expliquer que kde est déjà cocher et surtout est le premier bureau dans l’ordre d’installation alors que gnome devrait passer devant lui si c’était l’ordre alphabétique?

    25 environnements/bureaux, je suis comme toi dubitatif et suis incapable de les citer!!! Je suis aussi d’accord que mageia et je te cite « Autant dire que Mageia n’a pas une avenue devant elle, mais plutôt une ruelle… » car effectivement « si tu veux du KDE, tu n’as que l’embarras du choix : Kubuntu, Debian KDE, Fedora KDE, OpenSuSE, Manjaro KDE ou encore la Slackware avec le dépôt Ktown pour Plasma 5… » , bref ce n’est pas kde qui pourra rendre intéressante cette distribution.

    Mais j’irais encore plus loin, certains t’annoncent la mageia comme étant une distribution faite pour sa communauté par sa communauté, que celle-ci vise la stabilité, le coté communautaire, ect, ect,… En faite rien de nouveau car c’est ce que debian fait depuis toujours… du reste il ne se cache pas de vouloir être la debain du rpm sauf que certaines distributions sont plus apte a jouer un role de distributions stable rpm, je cite juste centos, opensuse leap (tu ne l’aimes pas , je le sais bien).

    A lire cette annonce, on pourrait penser qu’ils ont voulu jouer la carte de l’innovation, mais rien n’est innovant, même debian stable est deja a ce stade de l’innovation, grub2 n’est en rien une innovation, ça fait 5 ou 6 ans qu’une distribution conservatrice comme debian l’a mis par défaut, plasma 5.8 c’est du LTS, ça fait bien 1 ans ou plus qu’il est la, … Non pour moi le soucis vient du fait qu’ils n’ont pas les moyens d’être une fixed release et devrait faire ce qui marche le mieux chez eux c’est a dire rolling car oui cauldron marchait super bien, du reste et comme je te l’avais dis, un paquet dans la communauté n’arrivant plus a attendre étaient passé a cauldron… On peut facilement voir des gens le dire et même des développeurs inciter a faire le passage.

    Après ce qu’elle apporte, honnêtement pas grand chose, peut etre qu’elle est la rare distribution RPM qui n’est pas sous le joug totale d’une unique entreprise commerciale alors que ROSA, Fedora, openSUSE le sont, quoique si je regarde pclinuxos ou openmandriva, elles sont bien intégralement communautaire donc ce n’est pas  » ça  » qu’elle apporte.

    Une integration poussé de kde personnalisé, non plus, openSUSE, kubuntu, netrunner, neon, calculate linux, le font tout aussi bien, de plus quand je regarde archlinux ou debian, c’est a dire des distributions qui ne touchent pas ou peu les environnements, je ne vois pas énormément de différence, là ou mandriva était la distribution qui faisait un taf démentiel sur l’intégration de ce bureau.

    Qu’est ce qui reste? Une grande communauté, bon bah si c’est ça c’est aussi raté car elle fond comme neige au soleil… Le nombre de paquets, nombreuses sont les distributions qui étaient loin de mandriva sur ça et qui depuis ont rattrapé leur retard… Et si on compare a debian, on est loin du compte, mais on peut comparer a gentoo ou arch et je suis pas sur que mageia ait plus de paquets.

    Du reste une si grande communauté n’aurait pas eu de mal a sortir des news pour cette événement sur les différents site linuxiens francophones, c’est encore raté, rie n’est apparue chez linuxfr. Si rien n’est fait je vais la faire moi même en copiant bêtement l’annonce…

    La reconnaissance du matos qui était un point fort des mandriva n’est, en tout cas chez moi, pas le cas de cette mageia. J’ai une personne qui a une epson des plus standard et qui, même en prenant le drivers sur le site du constructeur, n’est simplement pas fonctionnel a 100%, alors que sous debian avec les drivers venant des dépôts c’est le cas!

    LE point fort des mandriva etait surtout le CCM, mais ça a mal vieillit, urpmi est lent, fait des installation par paquets de 8, il télécharge et installe de suite les 8 paquets là ou toutes les autres distributions installent l’ensemble des paquets une fois après les avoir téléchargé intégralement…
    Alors c’est peut etre plus le cas mais c’etait encore comme ça sur la mageia 5. La lenteur de urpmi n’est pas qu’une sensation, c’est limite aussi rapide que emerge avec des binaire (oui oui je rajoute a peine). DNF va faire du bien a tout cela mais ce n’est pas l’outil par défaut!
    Le CCM en lui-même a très mal vieillit, l’installateur de mageia est lui aussi désuète, il est lent…

    Bref, je ne vois pas vraiment ce qui pourrait me faire passer a mageia? Si tu as une idée je suis preneur 😉

    1. Sur 95% de ton commentaire, rien à rajouter. Juste quelques points.

      1. Pour l’annonce sur linuxfr, j’ai vu qu’une note était en pleine rédaction actuellement.
      2. Pour CentOS, c’est un système à destination des entreprises ou des associations, par des particuliers par définition.
      3. Pour l’intégration de KDE, cela fait longtemps que celui-ci est devenu mature au point de ne plus avoir besoin de 15 tonnes de retouche, comme tu le dis avec ta remarque sur Plasma sur Archlinux.
      4. CCM était une bonne idée en 2000-2001, mais il fait son âge. Idem pour urpmi.
      5. La communauté ? Elle ne s’est jamais vraiment remise de l’arrivée des Ubuntu et autre LinuxMint qui ont scellé le sort de la Mandriva dès 2005-2006.

      La Mageia a perdu de son intérêt auprès de nombres d’utilisateurs et d’utilisatrices potentiel qui n’ont plus que l’embarras du choix pour un système stable. Autant passer sur de la Debian pour avec une communauté ayant les reins solides. Mandrake/Mandriva/Mageia-OpenMandriva, c’est une histoire chaotique depuis le début, et on se demande comment l’ensemble fait pour tenir depuis 1998 au final 🙁

      Bref, ta question me laisse sans réponse !

  4. Bonjour,

    Pour ma part, j’apprécie les distributions qui concentrent leurs efforts sur un voire deux environnements de bureau. Maintenant, toutes les machines un peu datées n’ont pas les moyens d’utiliser KDE. Bon, de là à en proposer une tonne…
    Pardon pour la digression, mais une distribution comme SolydXK oriente son travail sur deux environnements, KDE et Xfce de telle sorte que les mieux équipés comme les moins bien dotés s’y retrouvent. Mais si je suis un inconditionnel de Gnome, je vais chez Fedora. Si je veux du KDE dernier cri, je vais chez Neon (mais pas que…).
    Mageia, OpenMandriva semblent être deux soeurs ennemies irréconciliables et c’est dommage. Les deux entités gagenraient-elles à se fédérer ? Ceci dit, les objectifs respectifs ne sont visiblement pas les mêmes. J’avoue avoir un penchant pour Mageia dont les velléités me semblent davantage orientées vers la stabilité: Plasma 5.8 LTS. Rosa me plaît bien, mais la communauté presque exclusivement russophone complique les choses. J’ai assez peu testé OpenMandriva pour pouvoir émettre un avis.
    Pour en revenir à Mageia, j’étais un peu inquiet ces derniers temps suite aux retards pris et aux obsolescences et laborieuses migrations de serveurs. Maintenant, je trouve dommage de taper sur cette distribution de notre hexagone qui fait le job et a ses adeptes. Certes, la communauté n’a rien de comparable avec Debian, mais est-ce le propos malgré certaine affinités philosophiques ? Si je passe un jour sous Mageia, j’aurai (en toute humilité) peut-être beaucoup plus à apporter à leur communauté qu’à celle (déjà énorme) de Debian (que j’adore au demeurrant).
    Voilà, désolé pour cette logorrhée un peu composite.

    Ma distrib (de mec rangé): Debian Stretch Mate
    Mes obsessions (de KDEiste refoulé), un jour ?: Rosa, Mageia, Neon
    Mes tergiversations (J’y vais, j’y vais pas ?): SolydK (meilleur compromis entre Debian et Plasma?)

    Le rolling c’est pas (encore) pour moi. La tranquillité d’esprit n’a pas de prix.

    A bientôt.

    1. Proposer trop de gestionnaires de fenêtres et / ou d’environnement de bureau, cela laisse penser que l’on pourra trouver tout en terme de qualité et / ou d’intégration.

      Quand tu as listé tes choix en fonction des environnements, j’ai eu envie d’applaudir des deux mains.

      Les deux soeurs ennemies ne peuvent que se détruirent mutuellement. Si OpenMandriva est fortement russophone, la Mageia n’est plus franco-française comme à l’époque de la Mandrake. D’ailleurs, avec l’absorption de Conectiva (Brésil), la Mandriva n’était plus franco-française du tout 🙂

      Donc la distribution « cocorico », c’est un argument qui ne tient plus vraiment le choc si on connait un peu l’histoire de la distribution.

      Mageia voudrait devenir une Debian bis, basée sur du RPM ? Bien du courage je lui souhaite. Tant que le projet n’aura pas migré vers dnf pour la gestion des paquets, ils en seront très loin.

      Pour ta conclusion, je dirai simplement : cela fait 9 ans que je suis en rolling et modulo un ou deux passages difficiles, je n’ai jamais eu de problèmes insurmontables.

      Le modèle fixed comme rolling ont leurs limites. Il faut savoir les connaitre et les respecter.

      1. Merci pour ce complément d’infos généalogiques sur Mandrake/Mandriva/Mageia que j’ignorais.

        Je ne dis pas que Mageia veut devenir la Debian française (même si c’est là tout le mal qu’on lui souhaite), mais simplement que les philosophies des deux distributions mes semblent proches, avec toutefois un compromis intéressant stabilité/nouveauté chez Mageia. En revanche, suis-je le seul à trouver gênant l’absence de support/version LTS chez Mageia ?

        1. À l’origine, il était prévu – si je me souviens bien – une mise à jour annuelle de la distribution, comme jadis avec Mandriva, Mandrake ayant eu un cycle semestriel durant sa durée de vie.

          Après, entre les souhaits et la réalité 🙁

    2. SolydK ?
      À tester.
      J’avais utilisé ça en version 8. C’était plus agréable qu’une Debian KDE « brute ».
      J’ai un souci : la pérennité du projet. Je crois qu’il y a un gars seul là derrière. À vérifier.

      1. Effectivement, je trouve cette distrib séduisante dans la mesure ou KDE sous Debian est un peu « spartiate ».
        L’équipe n’est pas énorme, quatre ou cinq personnes au plus, mais semble sérieuse. Beaucoup de communication via les forums.

  5. Salut 🙂
    Encore à taper sur Mageia, je croyais que tu avais dis il y à quelques temps que maintenant tu ne taperai plus sur des projets et tu parlerai de ceux qui t’intéresse (ceux sur lesquelles tu n’as pas envie de leur taper dessus plutôt), j’ai du mal comprendre……

    Sinon je vais te citer sur des points :
    « On ne peut pas assurer que toutes les interfaces seront impeccables et irréprochables. »
    Ah bon, parce que c’est le cas des autres distro ?! Je ne crois pas, et puis je pense que « l’intégration/le soin/le paramétrage par défaut de l’environnement » sont des choses assez subjectives, un exemple à la con, peut-être que quelqu’un préfère le kde de opensuse que celui des autres distro (tu peux changer mon exemple avec d’autres bureaux et d’autres distro ça marche aussi).

    « Cela aurait moins fait langue de bois marketing… Enfin, je dis cela, mais je dis rien. »
    Oui, mais ça c’est « TON » interprétation de l’annonce de sortie, et là en + t’es dans le jugement en disant direct que toi tu ressens ça comme du marketing et du langue de bois, ce n’est peut-être absolument pas l’intention des contributeurs du projet. 😉

    Bref, personnellement je trouve que tu peux faire des articles qui sont vraiment intéressants à lire (et où la technique est compréhensible par + de monde, ce n’est pas écrit de manière hautaine techniquement si tu veux c’est un peu comme ça que je le ressens), mais des fois c’est dommage de faire des articles juste pour taper sur des projets (bon quand c’est des dérivées de ubuntu changeant le fond d’écran ou ce style, là par contre défoule toi ça nous fais rire), surtout que des fois tu es moyennement objectifs sur des distro que tu n’aime pas (plus tellement), genre quand tu parle de OpenSUSE et Mageia par exemple.
    ps : je ne sais pas si je suis le seul à ressentir ça par rapport à tes articles mais je voulais te l’exprimer, le but n’ai pas de blesser ou autre. 😉

    1. Tiens, comment va ? 🙂

      Encore à taper sur Mageia, je croyais que tu avais dis il y à quelques temps que maintenant tu ne taperai plus sur des projets et tu parlerai de ceux qui t’intéresse (ceux sur lesquelles tu n’as pas envie de leur taper dessus plutôt), j’ai du mal comprendre……

      Taper ou simplement lire ce qui est librement accessible ?

      Sinon je vais te citer sur des points :
      « On ne peut pas assurer que toutes les interfaces seront impeccables et irréprochables. »
      Ah bon, parce que c’est le cas des autres distro ?! Je ne crois pas, et puis je pense que « l’intégration/le soin/le paramétrage par défaut de l’environnement » sont des choses assez subjectives, un exemple à la con, peut-être que quelqu’un préfère le kde de opensuse que celui des autres distro (tu peux changer mon exemple avec d’autres bureaux et d’autres distro ça marche aussi).

      Ce sont des points subjectifs, mais quand tu vois qu’on t’annonce qu’il y 25 options disponibles, tu te dis que soit l’équipe est pléthorique, soit il y aura des options de première classe, de deuxième classe puis de troisième classe.

      « Cela aurait moins fait langue de bois marketing… Enfin, je dis cela, mais je dis rien. »
      Oui, mais ça c’est « TON » interprétation de l’annonce de sortie, et là en + t’es dans le jugement en disant direct que toi tu ressens ça comme du marketing et du langue de bois, ce n’est peut-être absolument pas l’intention des contributeurs du projet. 😉

      C’est de la pure langue de bois marketing. La tournure y est. La présentation y est. Si ça possède des plumes, que les pattes sont palmés et que ça fait « coin coin », il y a des forces chances qu’il y ait un canard en face de nous.

      Bref, personnellement je trouve que tu peux faire des articles qui sont vraiment intéressants à lire (et où la technique est compréhensible par + de monde, ce n’est pas écrit de manière hautaine techniquement si tu veux c’est un peu comme ça que je le ressens), mais des fois c’est dommage de faire des articles juste pour taper sur des projets (bon quand c’est des dérivées de ubuntu changeant le fond d’écran ou ce style, là par contre défoule toi ça nous fais rire), surtout que des fois tu es moyennement objectifs sur des distro que tu n’aime pas (plus tellement), genre quand tu parle de OpenSUSE et Mageia par exemple.

      OpenSuSE ? Mon passé avec elle m’a fait comprendre que nous ne serions jamais amis. Pour la Mageia, l’inimitié n’est que récente et est liée à la communication inexistante au niveau du développement de cette version 6 durant près d’une année.

      La communication est un art difficile, et Mageia ne sait pas vraiment le manier. Tu remarqueras qu’après ma gueulante sur la sta2 et la crise qui en a suivi, Mageia est passé de la grande muette à la grande bavarde.

      Les développeurs de Mageia n’ont pas compris que le monde avait changé, que l’IRC et les forums n’étaient plus les moyens principaux de communiquer. Si tu veux avoir des infos sur un projet, tu vas sur le site officiel pour en avoir. Tu n’as pas envie d’aller sur les forums – où tu n’es pas certain que les personnes qui te répondront sont habilitées à le faire – et encore plus sur les canaux IRC.

      Pour la énième fois, nous sommes en 2017 et les clients potentiels n’ont que peu ou pas connaissance de ces médias de communication.

      Je suis sur internet depuis 1997, et je connais l’existence des forums et de l’IRC. Cependant, je préfère largement un blog où je suis certain – ou presque – que les personnes qui écrivent ont l’autorisation de le faire.

      Cordialement,

  6. ça va bien, et toi ? ça avance ton projet pro ? tu n’en parle plus sur le blog (ou je n’ai pas vu, enfin après tu as bien le droit aussi de ne pas forcément vouloir en parler)

    « Taper ou simplement lire ce qui est librement accessible ? »
    Pour « lire » je suis d’accord, mais il y « lire » et il y l’interprétation que l’on s’en fait derrière. 😉

    « soit il y aura des options de première classe, de deuxième classe puis de troisième classe. »
    Un peu comme sur chaque distro quoi, dans Debian tu as vu la gueule de xfce de base, je dirais que c’est de la 2ème ou 3ème classe :p (c’est le seul exemple que j’ai en tête là tout de suite mais on peut sûrement en trouver d’autres, sachant aussi l’aspect assez subjectif sur ce point comme je disais dans l’autre message).

    « … et que ça fait « coin coin » … »
    Ah l’interprétation……… 😉

    « La communication est un art difficile, et Mageia ne sait pas vraiment le manier. …… Mageia est passé de la grande muette à la grande bavarde. »
    ça c’est assez vrai en un sens, Mageia étant un projet qui m’intéresse je regarde leur blog (et me suis inscrit à leur newsletter) depuis déjà quelques temps et il est vrai que c’est récemment qu’ils se sont mis à faire régulièrement des articles pour parler des nouvelles de développements et autres concernant leur projet (et leurs partenariats), donc on peut aussi dire un peu de positif sur Mageia, oui ils n’étaient pas assez dans la communication avant, mais ils ont compris leur erreur et ont changés ça, c’est bien ! 🙂

    « Cependant, je préfère largement un blog où je suis certain – ou presque – que les personnes qui écrivent ont l’autorisation de le faire. »
    Entièrement d’accord sur ça. Nous chez Emmabuntüs on essayent de communiquer pas mal sur notre blog dès qu’on a une raison de le faire, même si ce n’est pas toujours facile (ça demande du boulot).

      1. Coucou,
        En faite c’est très simple mais xfce sous debian par défaut est celui qui est officiel, c’est comme arch, nutyx et tout autre distribution qui ne personnalisent pas les environnements distribués.

        Le seul truc que debian s’autorise c’est de coller un wallpaper debian à la place de celui par défaut.

        Maintenant Bruno, as tu vu le look à la gnome 2 de xfce sous mageia? Bah moi ça me choque car ce n’est pas le comportement de ce bureau et qu’il est moins ergonomique ainsi.

        Ensuite j’ai été plus vache dans mon commentaire que Fred dans son billet, je l’ai trouvé vachement light, qu’est ce qu’il a dit de mal? Ah que mageia se vantait d’avoir 25 environnements bah j’espère surtout que c’est la qualité qui prime et pas ce concours à j’en ai le plus car la quand on sait que les bureaux sont pour la plupart le travail d’une seule personne …

        Perso avec les moyens qu’ils ont je ne mettrais pas les 25 environnements, car vu la grosseur de certains bureaux, on se doute du boulot derrière et du coup on sait d’avance qu’il y aura des bureaux de seconde classe.

        Après, on peut aussi noter un truc, ils ont eu un énorme retard, qui aurait permis à n’importe qui de préparer pour la sortie des billets sur les différents sites dont linuxfr, résultat elle est sortie et rien sur un site aussi suivi que linuxfr et si Fred n’en avait pas parlé je n’aurais même pas vu la sortie de cette version, donc merci à Fred pour la pub et de parler mine de rien de cette distribution car à priori chez eux c’est plus facile de préparer 25 bureaux que de préparer un seul billet…

        Ah oui c’est la communauté qui n’a pas su se préparer pourtant depuis deux ans qu’elle était attendu cela aurait du être fait.

        Oui j’annonce la couleur, je vais surement faire un billet dessus mais ça sera bien moins tendre que Fred,…

        Bref, ça ne m’étonne raison pas que des que les ténors de cette distribution partiront, juste pour en cité une je dirais ennael, cette distribution partira dans un silence de mort et personne sauf les intéressés s’en apercevront…

        Allez bisous

        1. Pour xfce dans Mageia, oui j’avais testé et je n’avais pas trouvé top, ça pouvait se faire avant quand il n’y avait pas Mate, maintenant que Mate existe depuis quelques temps déjà ce n’est pas top de laisser xfce dans cette configuration.
          Pour le reste, il y à du vrai et de l’exagération, je vous trouve très dur toi et Fred sur Mageia, perso c’est un projet qui m’intéresse et que j’aime bien mais je suis réaliste quand même sur ses défauts ou ses erreurs (exemples : avant mauvaise communication, maintenant ils communiquent souvent sur leur blog et c’est bien, leur infrastructure qui était apparemment à bien mettre à jour, bon ils ont merdé, ils on reconnu leur erreur et ont corrigé le truc, et personnellement quand je l’ai testé et que j’allais installer un logiciel via le centre de contrôle je le trouvais lent à l’ouverture à rafraîchir la liste des logiciels).
          Quand même hâte de lire ton article. 😉

          1. Debian ne soigne pas ses bureaux. C’est posé comme ça, brut.
            KDE fait mal aux yeux. Debian Xfce est moche. Mate fait atrocement vieillot. Gnome et Cinnamon ont un look soigné. Mais Debian ne soigne pas le look.
            C’est leur philosophie.
            C’est à l’usager de personnaliser ça. Chacun peut rajouter un thème, rajouter des compléments (c’est notamment utile pour Xfce et Mate), changer le menu (pareil), etc. Ou alors, tournez-vous vers des trucs du genre HandyLinux, LMDE, SolydXK, etc.

  7. Salut,

    C’est le « par défaut », qui est une nouveauté, et pas Grub2 en lui-même bien entendu.
    Une rapide recherche sur pkgs.org t’en convaincras.
    Tu verras le paquet Grub2 être déjà présent dans le dépot « core » de Mageia…. 4.

    Vigen.

  8. Re-Salut !! 🙂

    Pose directement la question aux devs !! 😉
    Ils te répondront j’en suis sur.
    Peut-être auras tu l’amabilité de faire une sorte « d’erratum » ? Car quand on visionne la vidéo, on as vraiment l’impression que Grub2 n’était pas disponible.

    Merci de parler de la Slackware, je rajouterais, que la communauté Fr, même si elle n’est pas comparable à celle des têtes de gondoles, en volume, est très sympa et accueillante.

      1. Oui Distrowatch liste uniquement les logiciels installés.
        Mais quand on visionne la vidéo, on pense vraiment que Grub2 était absent des anciennes versions.
        Ce qui est faux, il fallait juste le choisir lors de l’installation. Pas pratique certes, mais c’était comme ça.
        Pas de limitation techniques de l’installeur, du moins je ne le pense pas, puisque Grub2 était « installable » sans avoir à recourir au téléchargement d’un paquet.

        Vigen.

        1. C’est techniquement faux, tout comme le fait que Distrowatch ne liste pas les autres environnements supportés.

          Ensuite, peut-être qu’il y avait du code à changer pour passer de grub 0.97 au 2.0 par défaut ? Je ne suis pas dans le secret des dieux 🙁

  9. Salut,

    Qu’est-ce qui est techniquement faux?

    Je disais juste que Grub2 est présent et utilisable via les options de l’installeur.
    La doc y’a que ça de vrai !! 🙂
    https://doc.mageia.org/draklive/5/fr/content/setupBootloader.html
    Comme tu peux le voir, suffit juste de dérouler le menu « programme d’amorçage à utiliser » et de sélectionner grub2.
    Après, pourquoi ce ne fut pas le paramètre par défaut plus tôt, je ne sais pas. Mais Grub2 est bien présent.

    Vigen.

    1. Ce qui est techniquement faux, c’était l’absence de grub2. Il était déjà présent, mais tu imagines que l’utilisateur lambda, michu ou toto (peu importe le nom qu’on lui donne), donc le grand débutant va s’amuser à trifouiller dans les options ?

      Je fréquence suffisamment ce genre d’utilisateurs pour savoir qu’ils (ou elles) ont la trouille de faire une connerie monstrueuse. Il suffit de voir combien de questions me sont posées qui seraient résolues par un recherche sur google ou duckduckgo en utilisant les mots clés…

      Un installateur devrait rester simple dans la limite du possible. Comme le fait Calamares pour l’installation depuis un live ou Anaconda, voire celui de Debian.

      J’ai répondu à tes questions, j’espère 🙂

      1. Salut !!

        Je comprend mieux merci !! 🙂

        Ah mais je n’ai jamais dit que c’était « simple » !!
        Je dis juste qu’à écouter la vidéo, on pourrais croire à l’absence de Grub2 avant Mageia 6, ce qui n’était pas le cas, et je pense ne pas être le seul dans ce cas là 😉

        Rien de plus, rien de moins !!

        Vigen.

      2. Justement, je rebondis là dessus.
        Tu es le premier à dire (sur le sujet systemd vs openRC) que tant que ça boot c’est le principal.
        Et bien c’est pareil avec GRUB (Legacy ou 2) tant que ça boot, c’est le principal.

        GRUB Legacy ou 2 ou syslinux si ça démarre, quel est le problème.

        1. Ça démarre soit. Mais je vais faire un parallèle avec une de tes passions comme tu l’avais jadis dit en vidéo. Tu es passionné de tout ce qui est train.

          Depuis la naissance du train, celui-ci a été à vapeur, puis au diesel et enfin électrique. Pourquoi n’est-on pas rester à la propulsion à vapeur alors qu’elle fonctionnait très bien ?

          Grub Legacy n’est plus maintenu en vie depuis… mai 2012 !

          https://www.gnu.org/software/grub/grub-legacy.html

          « GRUB Legacy is not actively developed any longer. Only bugfixes will be made so that GRUB Legacy can stil be used for older systems. »

          Si tu peux arriver à faire démarrer un système en UEFI sans passer en mode bios avec Grub Legacy, je serais preneur pour la démarche 🙂

          Je suppose que tu sais aussi bien lire l’anglais que moi, sinon mieux suite à ta formation en informatique. On pourrait prendre une dernière comparaison. La mythique Ford T avait un moteur qui fonctionnait très bien à l’époque. Pourquoi en avoir changé ?

          D’après toi ? Simple adaptation au monde réel ? Enfin, une hypothèse que j’émets sans avoir la moindre sécurité sur sa validité.

          Bonne journée.

          1. vu comme ça ….

            Je pense qu’on peut philosopher de nombreuses heures.

            Par exemple, pourquoi la majorité des distros Linux proposent encore le vieillissant Firefox (avec son moteur de rendu hors d’âge) alors qu’il ne supporte pas correctement la majorité des nouvelles technologies web comme Chromium ? Ce ce point de vue, il n’y a pas «d’adaptation au monde réel» dans ce sens. (J’ai bien dit Chromium, car il est libre)

          2. Dans ce cas, je te conseille de télécharger une version récente de Mozilla Firefox, que ce soit la support court terme (54.0.1) ou la support long terme (52.2.x).

            Ce n’est pas philosopher, c’est juste s’adapter à la réalité de l’existant. Sans faire mon fanboy firefoxien, je n’ai presque jamais eu à utiliser un autre navigateur – comme durant la première guerre des navigateurs – pour afficher 99,9% des sites web.

            Enfin, culturellement, Gecko et Webkit/Blink ne sont pas si différent côté année de naissance. Gecko ? 1998. Webkit ? 2001 en tant que fork de KHTML, même si la version « 1.0 » de Webkit a été annoncée en 2003. Le projet a été officiellement lancé en juin 2001, dixit un de ses créateurs : https://twitter.com/donmelton/status/106603038575296512

            Pour l’annonce de la publication en 2003 : https://marc.info/?m=104197092318639

            Bref, en gros, 3 ans entre le lancement du développement de Gecko et celui Webkit

            À propos, quid de la différence de la taille des équipes qui travaillent sur Blink (fork de Webkit) et sur Gecko ?

      3. Coucou ,

        je vous ai dis pourquoi grub2 n’était pas le chargeur par défaut, j’ai aussi dit qu’il était accessible à l’installation pendant l’installateur, le truc c’est que grub2 ne permettait pas de le mettre en début de partition chose que faisait grub legacy.

        Du reste il me semble bien avoir vu un truc à ce propos dans leur Doc.

        Du reste depuis que nous avons grub2 sous debian je nai que le choix de mes disques et plus le choix de mes partitions.

        Ça va Vigen? À bientôt.

  10. Je vais prendre un autre parallèle qui je pense devrait parler à Adrien, dans les bus nous changeons à peu près tous les 5 ans nos véhicules, mais à quoi bon d’après ce que vous dîtes, on devrait garder et rouler avec les bon vieux Renault pr100 qui n’étaient jamais en panne…

    Grub legacy fonctionne mais n’est plus amélioré juste à peine maintenu… Ce qui n’a rien à voir avec système et openrc qui sont vivement maintenu.

    Pour la minute on s’en fout , malgré mon jeune âge j’ai conduit plusieurs années des pr100.2😀, je ne regrette pas cette époque.

    1. Quid de l’usure du matériel ? De la consommation en carburant ? De l’efficacité energétique du véhicule ?

      Un logiciel ancien sera sûrement fonctionnel, mais comme tu le précises côté support en amont ? Que dalle, nada, rien !

      C’est mieux d’utiliser des logiciels dont les développeurs assurent encore un minimum de support, non ? Merdre, je viens de faire de la philosophie à 0,02€ !

  11. Salut a tous , tu fais du bon boulot Frederic Bezies continue comme ca et ceux qui lui prennent la tete sur son blog allez vous rhabillez s il vous plait .

  12. Bonjour,
    Débat très intéressant, comme souvent ici.
    J’avoue que je fais partie de ceux qui ont du mal à comprendre l’utilité de certaines distrib, comme Mageia par exemple. Si, pour chaque distrib, on se posait la question de ce qu’elle amène réellement de différent par rapport aux autres, hors environnements graphiques faits par d’autres (sauf quand c’est cette distrib qui a créé cet environnement graphique) et hors choix des logiciels installés, il n’en resterait pas beaucoup… Mais du moment que les utilisateurs et les devs sont contents, après tout…
    Ce qui m’a le plus intéressé est la discussion sur les environnements graphiques et le choix ou non par les distribs de les personnaliser. Pour moi, un «bon» environnement graphique :
    * doit être beau et ergonomique sans personnalisation, doit pouvoir être proposer tel que, sans personnalisation, par les distribs (ce n’est pas pour rien que je n’utilise plus que Archlinux et Debian)
    * mais doit pouvoir ensuite être personnalisé facilement par n’importe quel utilisateur, pour s’adapter aux manies de chacun.
    Je pense aussi que ce n’est pas le rôle d’une distrib de personnaliser un environnement graphique.
    A cet égard, Gnome me semble très bien, je l’ai adopté depuis quelques mois et le conseille aux débutants, en particulier issus du monde Windows, avec un réel succès. Son seul défaut est de nécessiter un peu de puissance, de ne pas s’adapter aux ordinateurs anciens par exemple.
    A contrario XFCE, que j’adore pourtant et continue à utiliser sur tous les ordis anciens ou peu puissants, m’apparaît comme un environnement de l’ancien temps, condamné à «disparaître» d’ici quelques années s’il ne s’adapte pas. Pourquoi ? Parce qu’un XFCE installé sans personnalisation, sur une Debian ou une Archlinux par exemple, c’est horrible, peu engageant, pas agréable à utiliser. Bon, on peut tout faire avec XFCE et donc obtenir un super résultat, et ensuite reproduire sur tous les ordis ce résultat facilement. Mais cela demande des connaissances, des recherches, ce n’est pas si facile que ça. Et on arrive à aberration suivante : certains choisissent leur distribution selon la gueule qu’à XFCE dans cette distrib…

    1. Toi mon coco, tu n’as aucune connaissance du bureau Xfce.

      Tout d’abord de plus en plus de distributions utilisent le thème Gtk+ (2 et 3) Adwaita (ou basé sur lui-ci, je pense notamment à Greybird, que l’on trouve dans Xubuntu). C’est celui par défaut dans GNOME, le bureau, que tu trouves « très bien »). La migration vers Gtk3 étant bien enclenchée, gtk-xfce-engine est maintenant considéré comme obsolète, et il y a un grand « ménage » de fait pour la prise en charge des thèmes graphiques qui suivent les recommandations du freedesktop.org (Adwaita étant le plus restrictif, si une icône est absente on le sait immédiatement, et un correctif est rapidement disponible).

      Que Debian soit à la ramasse, ça s’est une autre histoire.

      1. Pour xfce rien à dire, par contre que debian soit à la ramasse j’aimerais bien savoir où et comment elle peut être à la ramasse avec dans stretch un xfce4.12 qui est le dernier stable actuellement…

        Je suis intéressé de savoir alors comment debian est à la ramasse?

      2. Même si pour ma part, j’apprécie les distributions avec un minimum d’attrait esthétique, il faut admettre que Debian est visuellement spartiate par défaut.
        A la ramasse, non: cela fait partie de leur philosophie qui a tendance à négliger l’expérience utilisateur néophyte ou nouveau venu.
        Quand on aime et connaît Debian, on n’en tient plus vraiment compte. Mais je reconnais qu’un Xfce est très moche sous Debian (par défaut et sans aucune personnalisation), tout comme l’était KDE4.

        1. « il faut admettre que Debian est visuellement spartiate par défaut….


          Mais je reconnais qu’un Xfce est très moche sous Debian (par défaut et sans aucune personnalisation), tout comme l’était KDE4. »

          Euh, comment dire ça, KDE4, tout comme plasma5 sous debian est par défaut, exactement le même que la version vanilla c’est a dire la version donné par le projet kde, tout comme tous les bureaux livré avec debian. On peut regarder xfce ou mate pour ne parler qu’eux, mais debian les fournit dans leurs configurations d’origine, c’est a dire celle de leurs concepteurs… Comme le fait archlinux et slackware, voir gentoo aussi, contrairement a calculate qui change le look de ses bureaux et de mageia qui donne a xfce un look a la gnome2 (on se demande l’utilité puisque mate est venu entre temps)…
          Si je regarde avec des distributions qui ne touchent pas non plus au look par défaut de leurs bureaux comme nutyx, on remarque que debian change uniquement le wallpaper et rien d’autre.

          Ceux qui veulent du visuellement beau clé en main se tournent sur mint, manjaro, (?)ubuntu et autres distributions qui personnalisent les bureaux qu’elles distribuent. Ou sinon les personnes se mettent a personnaliser eux même leurs bureaux.

          Quand tu prends debian, arch, slack, gentoo, nutyx et autre distributions qui restent proche des choix upstream, on sait a quoi s’attendre, on n’aura pas de look d’enfer et de personnalisation par defaut, du reste, si on regarde deux PC avec deux OS (exemple debian et arch ou autre) on ne pourra pas savoir du premier coup d’oeil qu’elle est la distribution qui fait tourner les PC, au contraire d’une opensuse, d’une mageia, d’une mint ou d’une manjaro…

          Donc je réitère la question, Je suis intéressé de savoir alors comment debian est à la ramasse? Et je dirais même plus, en quoi debian, arch, slack, nutyx, gentoo sont a la ramasse?

          1. Pardon, je me suis mal exprimé (même si j’attends aussi de savoir en quoi Debian est à la ramasse…). Je voulais juste dire que Debian est très peu « tunée » de base, contrairement à d’autres distros (que tu cites). Il me faut en général y rajouter quelques thèmes et polices de caractère pour y trouver mon compte.
            KDE4 m’avait pas mal rebuté à mon arrivée sur Debian, mais c’est normal car je migrais depuis Kubuntu. J’aime Debian et je la prends comme elle est, mais je sais que cette extrême sobriété visuelle peut en rebuter certains.

  13. Quand au fait de n’utiliser qu’un seul environnement, je n’ai rien contre, mais il faut que cela soit top nickel et pas la peine de nous refaire le match ou de réinventer la roue, Mageia est directement la descendante de Mandrake, qu’elle s’assume et n’adopte qu’un seul environnement officiel, mais surtout il faut laisser cet impératif de sortir une ISO tous les quatre du mois en sachant pertinemment que c’est impossible. les Devs de la Mageia devrait faire comme avec les sorties de la Slackware, cela sort quand c’est prêt point barre. Je trouve cette attitude vraiment saine et moins prise de tête, surtout pour que le boulot se fasse correctement. Et le fait de se démarquer par rapport aux autres distros, pour apporter une originalité, mmmm je ne sais pas encore, je suis assez dubitatif.

    1. Normalement, les publications ont un cycle de 9 à 12 mois. Que cela sorte quand c’est prêt, soit. Mais que l’équipe communique un minimum pour dire où ils en en sort en cas de problèmes.

      C’est ce qui a manqué durant le cycle de développement précédent, au risque de laisser se propager des rumeurs.

      1. Bien sur que non, mais les autres distros disposent d’une equipe de QA qui fait son boulot, c’est a dire d’identifier ce type de problemes AVANT LA PUBLICATION DE LA VERSION.

        1. Il est impossible de garantir un upgrade sans problèmes entre deux versions, équipe ou pas. Regarde chez Ubuntu. Des fois ça passe, des fois non.
          D’ailleurs, si tu lis bien les commentaires de la dépêche que tu mentionnes, tu verras qu’un même utilisateur a rencontré plus ou moins de succès selon ses appareils et environnements de bureaux.

          1. Chez Ubuntu, Debian et les autres distributions serieuses, l’update se passe toujours bien. Quand ca se passe mal c’est ce qu’on appelle un « corner case ». Un cas particulier. On est loin de Mageia ou toute une floppée d’installation standards echouent la mise a jour. Le cas particulier c’est celui ou la mise a jour s’est passé correctement. C’est pour cette raison qu’ils ont été contraints de faire marche arriere et stopper les degats en bloquant la mise a jour.

  14. Bah, si c’est tout ce que vous avez à dire …
    Lu de l’extérieur, par hasard en tapant « Mageia 6 » sur Qwant , vos remarques sentent un peu le maniaco-tech régenté par ses aigreurs.
    Un vieux passif à solder avec les gens de Mageia? Comme un vieux critique de cinéma qui, alors qu’il envisageait une carrière d’acteur, se serait fait jeter dans sa jeunesse par un réal et continuerait de régler ses comptes avec lui. C’est un peu dommage, mais bon, ce n’est qu’un avis de passage, pas d’un pro comme vous.
    (et je jure n’avoir aucun lien avec eux, sauf l’utilisation assez satisfaisante pour mon petit niveau de Mageia 5).

    1. Aucun passif à solder avec les gens de Mageia. Régenté par mes aigreurs ? Non, juste désolé par la communication mal gérée durant de long mois, une distribution handicapée par son passé tehcnique.

      Mon ultime réponse ? Je l’ai mis dans cette vidéo où je relate mes relations plus que positives avec Mageia jusqu’au maudit cycle de développement de la Mageia 6.

      https://www.youtube.com/watch?v=BdsH9iQf95U

      Et les liens cités dans la vidéo qui vous prouvera que je n’ai aucun passif à liquider :

      Mageia 1, juin 2011 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=5829
      Mageia 2 RC, mai 2012 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=7428
      Mageia 3 alpha2, octobre 2012 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=8655
      Mageia 3 bêta 1, décembre 2012 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=9006
      Mageia 3 RC, avril 2013 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=9654
      Mageia 4 alpha 3, octobre 2013 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=10422
      Mageia 4 finale, février 2014 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=10827
      Mageia 5 RC, mars 2015 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=12593
      Mageia 6 sta2, février 2017 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=15705

      Quant à Qwant, j’avoue que je ne l’utilise qu’une fois tous les… Pas très souvent donc 😀

  15. Juste comme ça, l’attente ou du moins la longue période pour finaliser cette version n’a pas servit pour vérifier les upgrades de la 5 vers la 6 🙂
    http://blog.mageia.org/fr/2017/07/22/problemes-connus-lies-au-passage-de-mageia-5-a-mageia-6/

    « Depuis la sortie de Mageia 6 la semaine dernière, il y a eu plusieurs rapports d’erreurs concernant la mise à jour à partir de Mageia 5, en particulier pour les utilisateurs opérant sous KDE 4. Ce n’est pas surprenant lorsque l’on voit la complexité du passage de KDE 4 à PLASMA 5, ces problèmes n’ont malheureusement pas été détectés par l’équipe Assurance Qualité durant la phase de tests avant publication.

    Nous désirons à la fois reconnaître que nous sommes conscients des problèmes et travaillons à les résoudre et nous assurer que ceux qui désirent mettre Mageia 5 à niveau soient conscients des problèmes et lisent préalablement les errata. Pour éviter de mauvaises surprises aux utilisateurs les moins techniquement à l’aise, nous avons désactivé temporairement la notification de mise à niveau qui invite les utilisateurs a évoluer vers Mageia 6 à partir de leur session en cours.

    Notons que ces soucis n’existent pas dans le cas des installations nouvelles et que d’après les expériences d’installation, en particulier, les passages de KDE4 vers Plasma 5 sont nettement plus faciles par une nouvelle installation. A priori tous les problèmes de mises à niveau devraient être corrigés par des mises à jour de paquetages, aussi nous n’envisageons pas de publier de nouvelles images ISO.

    La section dans l’errata concernant les mises à niveau détaille la procédure pour minimiser certains des problèmes connus. Il est important de noter que l’utilisation de paquetages tiers installés dans Mageia 5, tels que les pilotes graphiques, constitue une source importante de problèmes.

    Voici un petit résumé des points à considérer :

    La mise à niveau depuis KDE 4 avec mgaonline amène un affichage détérioré, donc les utilisateurs ignorent le résultat de l’installation et risquent de redémarrer sur un système non fonctionnel.
    L’errata au sujet des mises à niveau, particulièrement les notes sur les systèmes complexes peuvent aider pour terminer une mise à niveau.
    Les pilotes graphiques sont aussi un problème, surtout NVIDIA. Plusieurs utilisateurs font face à un problème de boucle sans fin.
    Assurez vous d’utiliser les pilotes officiels de Mageia avant la mise à niveau, il y a aussi des moyens de se sortir de ce problème dans l’errata et dans ce rapport de bogue.

    Une remarque au sujet des mises à niveau en général, les réaliser hors ligne avec l’ISO Classique ne fonctionne que si les dépôts updates sont activés, car une mise à niveau complète de Mageia 5 exige plus de paquetages que ceux qui sont disponibles sur l’image ISO. La façon recommandée de démarrer une mise à niveau est de la réaliser depuis un terminal non graphique (par ex. tty2 accessible via Ctrl+Alt+F2) en utilisant urpmi, comme souligné dans les notes de version.

    Si vous rencontrez un problème de mise à niveau, prenez contact avec la communauté sur les forums, listes de diffusion ou IRC, où des utilisateurs avertis peuvent vous aider à résoudre les problèmes et bien souvent à réparer un système en apparence détruit.

    En dehors de ces problèmes de mises à niveau qui affectent quelques utilisateurs de Mageia 5, la plupart de ceux qui utilisent Mageia 6 semblent plutôt satisfaits, nous allons continuer de présenter certains des développements intéressants réalisés pour cette publication dans de futurs billets.

    Rédigé par Donald Stewart – Traduit par Yogilou et Lebarhon »

Les commentaires sont fermés.