Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Deuxième partie.

Le 2 juin 2017, j’avais décidé de voir au bout de 5 ans quels projets de distributions GNU/Linux dont j’avais parlé en 2012 étaient encore en vie.

Même si je comptais faire un billet pour le mois de septembre, j’ai préféré prendre un rythme mensuel jusqu’en décembre 2017.

Voyons donc de quoi je parlais en juillet 2012…

2 juillet 2012 : je parlais de la Viperr qui proposait sa deuxième version. J’attends encore la Viperr basée sur la Fedora 25, mais le projet était encore bien portant aux dernières nouvelles 🙂

6 juillet 2012 : c’est la naissance de la fondation OpenMandriva... Quand on sait l’état des deux projets concurrents descendant de la Mandriva, 5 ans plus tard on se dit que l’auto-destruction mutuelle n’est pas uniquement théorique…

15 juillet 2012 : le projet Emmabuntus avec sa version 2… Autant dire que cela fait plaisir de se souvenir que cette distribution vraiment utile est aussi âgée que cela 🙂

20 juillet 2012 : c’était au tour de la bêta 1 de PC-BSD 9.1 qui existe de nos jours sous l’appellation de TrueOS. Décidément les projets ne s’en tirent pas trop mal !

28 juillet 2012 : autre projet basé sur FreeBSD, GhostBSD à l’époque de sa 3 bêta 1. Le projet est toujours vivant de nos jours.

30 juillet 2012 : tiens, la Calculate Linux de l’époque… Je ne me souvenais plus que j’en avais parlé en 2012. Et déjà à l’époque, je me plaignais de l’absence d’un outil de gestion graphique des paquets… Comme quoi 🙂

31 juillet 2012 : c’était au tour d’une distribution basée sur la CentOS 6 de passer sous ma souris. Le projet continue d’exister, une version 6.5 étant sorti en août 2015.

Donc, mise à part le coup de Jarnac de Mandriva qui se paye cash quelques années plus tard, le mois de juillet 2012 est assez positif avec 5 ans de recul. On verra le mois prochain 🙂

6 pensées sur “Et si on faisait un bilan au de bout de 5 ans des distributions GNU/Linux ? Deuxième partie.”

  1. Merci pour ton bilan, en fouinant dans tes archives j’en suis arrivé à un de tes articles sur lxqt, tu disais ne pas savoir comment mettre des icônes sur le bureau.
    Etant actuellement sous cet environnement de bureau depuis quelques heures j’ai fait ma petite enquête. On peut reprendre la recette de lxde et l’appliquer sous lxqt et cela marche, enfin ici chez moi.
    Pour créer sur le bureau un raccourci vers une application désirée, aller dans le dossier /usr/share/applications.
    Puis glisser/déposer (ou copier/coller) l’application en question vers le bureau.
    A pluche.

  2. openmandriva 2017 : a surveiller par la suite , elle a compilé le noyau en Clang/LLVM , 90% des packages en Clang/LLVM et a ajouté le support Arm comme autre type architecture – processeur , il y a donc du progrès sur ce point

    TrueOs 2017 ( alias PC-BSD) , il y a du progrès , passage à OpenRC , support ok pour les drivers videos et suit sans trop de difficulté FreeBSD et gère bien le ZFS , il y a donc du progès

    GhosBSD 2017 : l’équipe dev est trop petite , il a du mal a finaliser une version suivant FreeBSD 11.0 , et la partie ZFS n’est pas géré , je me pose la question à terme de la survie de GhostBSD

    Calculate Linux 2017 : oui on peut l’installer , par contre après pour la gestion des mises à jour c’est un énorme ensemble de packages , entre gentoo , calculate et 3eme base , ça manque de clarté sur cet aspect , et puis les partitions proposés pour installation sont assez éloigné d’une installation de bureau

    1. OpenMandriva semble chercher tous les moyens pour sortir la tête de l’eau, que ce soit l’utilisation de CLang ou le port vers ARM. Est-ce que cela sera suffisant ?

      TrueOS ? Faudrait vraiment que Lumina Desktop murisse pour devenir un concurrent sérieux voire le tueur de LXQt.

      GhostBSD… Ça me fait mal de la voir dans une telle position.

      Calculate ? Quand on pourra avoir le fuseau horaire correctement mis en place dans une machine virtuelle (bug qui traîne depuis des années) et surtout un gestionnaire de paquets un brin plus rapide, ça ira mieux.

Les commentaires sont fermés.