Vieux Geek, épisode 88 : 98lite, le produit de régime de MS-Windows 98/98Se et Millenium.

1998… La deuxième génération de MS-Windows grand public dit 32 bits pointe le bout de ses octets. Suite spirituelle de MS-Windows 95, il est orienté internet, et propose aussi un meilleur support de l’USB… Ce qui n’était pas difficile !

Nous sommes alors en pleine première guerre des navigateurs qui oppose Microsoft et Netscape. Pour couper l’herbe sous le pied de la concurrence, Microsoft décide d’intégrer au plus profond le navigateur internet dans son OS.

Cela lui vaudra des ennuis judiciaires par la suite au nom de la loi antitrust (cf cet article des échos publié en 1998). En 1998, Shane Brooks s’aperçoit que son pc portable qui se débrouillait pas trop mal avec MS-Windows 95 se met à ramer avec le nouvel OS. Il décide donc d’écrire un logiciel pour alléger l’ensemble. 98Lite est né.

Le logiciel supportera par la suite les MS-Windows 98SE et Millenium. Un équivalent pour MS-Windows 2000 et XP a été développé. Le principe ? Désencastré au maximum Internet Explorer pour alléger l’OS.

98Lite est un logiciel payant à 25$, mais une version d’aperçu est disponible.

J’ai donc installé un MS-Windows 98Se et j’ai lancé mon enregistreur de vidéo pour vous montrer la version réduite de l’outil en action.

Il n’y a pas à dire, avec 98Lite, on avait un MS-Windows 98 dopé côté vitesse. Mais il fallait bien que Microsoft écrase la concurrence en aidant Netscape à disparaître. Même si Netscape 4 était moyen voire mauvais par endoite, l’intégration poussé d’Internet Explorer dans MS-Windows n’a pas été complètement innocent dans la disparition d’un des acteurs historiques de la navigation graphique sur internet.

4 pensées sur “Vieux Geek, épisode 88 : 98lite, le produit de régime de MS-Windows 98/98Se et Millenium.”

    1. Syllable ? On peut le déclarer moribond voire zombie. BeOS ? Il a été remplacé depuis par HaikuOS. AmigaOS ? J’en ai déjà parlé.

      QNX ? Il existe encore ? Plan9 ? Ce serait bien pour un billet les projets fous du logiciel libre. Faudrait juste que j’arrive à le faire fonctionner dans une machine virtuelle 🙂

Les commentaires sont fermés.