En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bon week-end !

6 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine. »

  1. Pour être tout à fait honnête, ton texte sur la santé aurait fait un bon article de blog mais là, ça manque vraiment de développement et de folie (parce qu’on devient vite fou dans ce domaine). Et crois moi, depuis un an, j’en connais un rayon dans la médecine 🙁 . L’IMC et le reste ça reste comme les indicateurs et camemberts dans le boulot : des indicateurs qui masquent l’essentiel. Le bien être intérieur. Si tu regardes trop les sites de santé pour ce sujet, c’est qu’il y a aussi d’autres envies / besoins derrière. Mais là, tu peux faire une thèse, pas un texte 😀

    Sinon, si j’ai du temps, je vais me les télécharger les sources :p

    1. J’ai voulu faire une petite chronique, rapide et ramassée. Un trait d’humour. Il est vrai que pour le besoin sous-jacent, tu aurais de quoi remplir 500 pages en pattes de mouche 🙂

      Pense aussi à avoir la capacité de stockage pour le code… 32 To, c’est quand meme énorme !

  2. Salut Fred,

    Eh ben, entre cette fuite de code et les trucs à la WannaCry, ça commence à faire beaucoup pour Microsoft, et cela ne présage rien de bon en terme de sécurité informatique.

    Sinon, il faudrait savoir si cette publication accidentelle de code modifie la licence de ce code, le faisant tomber ou pas dans le domaine public.
    Car si c’est le cas, le projet ReactOS pourrait en profiter pour s’améliorer. Dans le cas contraire, ils ne prendront pas le risque, ayant déjà eu un procès (ou seulement une menace de procès?) pour recopiage sauvage de code, ce qui avait obligé si je me souviens bien le projet à faire un audit du code.

    Bref, on se demande encore pourquoi Microsoft s’entête à développer sur un modèle propriétaire son système d’exploitation, alors que les risques de vulnérabilités exploitées dans le système et de piratage suivi de vol de code n’ont fait qu’augmenter au cours des dernières années.
    Finalement, ils y gagneraient plus à contribuer à ReactOS, en vendant un support professionnel pour les entreprises et des logiciels pros comme la suite Office, cela éviterait de se retrouver avec des failles exploitées par une arme numérique lâchée dans la nature, et on aurait plus ce problème de fuite du code source puisque ce code serait justement libre.

    Voici justement une brève du site MacBidouille, qui émet des hypothèses sur les causes de cette fuite spectaculaire: http://macbidouille.com/news/2017/06/24/32-to-de-code-source-de-windows-10-mis-en-ligne

    Pour conclure, malgré parfois l’ambiance bac-à-sable ou Grande Guerre pour des sujets juste superficiels, on est quand même bien sous GNU/Linux, non?

    Bonne journée

    1. On ne « tombe » pas dans le domaine (du) public, on s’y élève/y entre.

      Et je dirais que non, surtout que la fuite semble vite avoir été colmatée et le dépôt mis hors-ligne. Pas plus que ça va aider ReactOS, projet qui a tellement accumulé de retard qu’ils sont bons pour tout reprendre de zéro, puisqu’ils veulent faire une sorte de Windows XP libre (sans le thème visuel Luna). Problème : depuis 2006 et l’arrivée du noyau Windows NT 6.x avec Vista, sans parler du projet OneCore qui anime maintenant le développement de Windows 10, pratiquement toute la structure de Windows NT a été refaite à neuf depuis l’ère des noyaux 5.x (Windows 2000, XP, Server 2003, XP 64 bits pour processeurs x86, Windows Home Server premier du nom et Windows XP Embedded). Le fossé technologique est devenu trop important pour que le projet ReactOS puisse poursuivre sur la lancée actuelle, je pense : après tout, la conception de Windows Vista a elle-même dû être reprise depuis zéro, ce qui a causé un retard de deux ans sur sa date de sortie initiale. Un peu la même chose que Hurd, qui sait même pas ce qu’est le 64 bits (mais il y a peut-être moyen d’en compiler une version 64 bits malgré tout ?), alors que ça fait juste 13 ou 14 ans que tous les CPU x86 sont désormais 64 bits (sauf les premiers Atoms, entre 2007 et 2012)…

Les commentaires sont fermés.