En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet. En dehors de la Debian GNU/Linux 9 alias Stretch qui doit sortir en ce week-end du 17 juin 2017, quoi d’intéressant ?

Côté culture ?

Bon week-end !

8 pensées sur “En vrac’ de fin de semaine.”

  1. « Côté logiciel libre, informatique et internet. En dehors de la Debian GNU/Linux 9 alias Stretch qui doit sortir en ce week-end du 17 juin 2017, quoi d’intéressant ? »

    Quoi d’intéressant ? Mais tu as déjà tout dis:
    la Debian GNU/Linux 9 alias Stretch qui doit sortir en ce week-end du 17 juin 2017!!!!

    C’est un peu noël pour nous Debianeux…

    1. C’est vrai que la sortie un peu avancée de la Debian GNU/Linux 9 alias Stretch a pris pas mal de projets en « traitre » comme le duo antiX / MX Linux. Sans oublier que cela signe l’arrêt de mort de la Parsix. Mais ce ne sont que des effets collatéraux.

      1. J’admets volontiers que les projets gravitant autour de Debian et qui pompe allégrement sans vraiment apporter quoique ce soit de bien ou de bon, comme j’ai pu voir dans ton test de la mx 16 (http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=16274), me touche l’une sans faire bouger l’autre 😉

        Plus sérieusement, le seul projet qui a su tirer son épingle du jeu et qui apporte réellement un plus à Debian reste Ubuntu et ceci peu importe ce que diront les détracteurs… Sans Ubuntu, Debian serait resté la distribution pour élite comme Gentoo le reste malgré une Calculate qui lui montre des possibilité de simplifier les choses ou une Sabayon (bien que merdique et pour moi bientôt morte) qui l’a fait bien avant…

        Après Ubuntu a su faire ce que les utilisateurs voulaient, simplification de linux a l’extrême, chose que beaucoup de distributions ont su faire, c’est le cas de Mandriva, mais elle a su se vendre contrairement aux autres, Mandriva notamment ou Mageia pour être plus actuelle.

        Je ne vais pas reparler des erreurs de cette distribution qui sont du a des choix commerciaux et stratégiques.

        Pour revenir a Debian et aux dérivés, on pourrait citer Knoppix bien que celle-ci ne fait plus parler d’elle et une certaine Handylinux qui était une tuerie de simplification de la Debian. Le reste étant a mes yeux aussi utile que la 3eme patte d’un canard. Je pense a la LMDE, qui n’a jamais été une priorité pour Mint et qui je l’espère marquera la fin de cette dernière puisque celle-ci (la mint) n’a plus d’utilité entre une Ubuntu qui retrouve gnome, qui a aussi une bonne voir meilleur version avec Mate, ou simplement le fait que Cinnamon n’est pas d’après ce que je vois dans les forums, le bureau le plus utilisé.

        Et pour nous, Debianeux, c’est doublement noël, Stable sort et Sid va dégeler!!!
        A++

        1. La MX-Linux 16.1 apporte quelques outils sympa et prouve la maléabilité de la maison mère.

          Sinon, c’est vrai que sans Ubuntu en 2004, la Debian aurait évolué plus lentement et n’aurait peut-être pas intégré aussi rapidement un installateur graphique (qui date de la Debian 5 de mémoire ?).

          Pour la Sabayon, je dirai qu’une puissance odeur de naphtalite et de sapin s’en dégage.

          Pour les descendantes de la mythique Mandrake Linux, c’est une politique de gribouille invraisemblable sur le plan de la communication et des choix techniques qui l’ont plombés, en plus du rouleau compresseur Ubuntu. Mais on ne refera pas le match.

          Pour revenir a Debian et aux dérivés, on pourrait citer Knoppix bien que celle-ci ne fait plus parler d’elle et une certaine Handylinux qui était une tuerie de simplification de la Debian. Le reste étant a mes yeux aussi utile que la 3eme patte d’un canard.

          Knoppix, la debian clinquante ? 🙂 Sinon, la HandyLinux existe toujours… C’est désormais la DFLinux, suite au fork plus qu’agressif qu’a été la HandyDV Linux. Cf :

          https://yeuxdelibad.net/Blog/?d=2016/08/30/22/09/12-gagner-de-largent-facilement-avec-le-logiciel-libre

          http://yeuxdelibad.net/Blog/?d=2016/11/04/10/27/40-attention-article-diffamatoire

          https://blog.moutonlibre.net/?d=2016/08/31/10/26/03-les-dangers-du-financement-participatif-exemple-concret

          http://arpinux.org/home/article55/handylinux-les-joies-de-la-collegialite

          La DFLinux Stretch RC est sorti début juin, la première version finale ne tardera pas à pointer le bout de son museau.

          https://lescahiersdudebutant.fr/news/article13/projet-dflinux-une-stretch-rc-en-attendant-debian

          Je pense a la LMDE, qui n’a jamais été une priorité pour Mint et qui je l’espère marquera la fin de cette dernière puisque celle-ci (la mint) n’a plus d’utilité entre une Ubuntu qui retrouve gnome, qui a aussi une bonne voir meilleur version avec Mate, ou simplement le fait que Cinnamon n’est pas d’après ce que je vois dans les forums, le bureau le plus utilisé.

          La LMDE, l’occasion manquée de Mint de pouvoir s’affranchir d’une base de plus en plus lourde, celle d’ubuntu.

          Enfin, en ce qui concerne le dégel de Sid, je pense qu’Olivyeahhh sera un brin en désaccord ici, étant donné qu’il l’a constaté un peu avant l’annonce de la date de sortie avancée de Stretch avec son article du 28 mai 2017 : https://leblogdolivyeahh.wordpress.com/2017/05/28/debian-unstable-sid-hehe-ca-repart/

  2. Bizarre ton comm.
    DFLinux n’a pas été créé suite au fork « agressif » de HandyDVmachin.

    Sinon c’est quoi l’hisoire de Sid qui dégèle ?

    Moi j’attends une autre dérivée : Raspbian qui devra logiquement se mettre à jour.
    Avec PHP en plus récent par exemple.

    1. La création de DFLinux a été aidé par le fork agressif HandyDV Linux. Un des paramètres qui est entré en ligne de compte.

      Le dégel de Sid ? Il faudra dire plutôt le retour à un rythme plus soutenu de mise à jour de paquets.

  3. Salut Fred,

    Concernant la Debian, il y a aussi eu la sortie ce dimanche de la Debian GNU/Hurd basée sur Sid.

    Voici le message de publication: https://lists.debian.org/debian-hurd/2017/06/msg00017.html

    A tester, rien que pour voir si l’ensemble commence à devenir utilisable et transparent pour l’utilisateur lambda, et parce que c’est déjà une prouesse de pouvoir faire fonctionner quelque chose avec ce micro-noyau encore en développement.

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.