Vieux geek, épisode 81 : MS Plus! pour MS-Windows 95…

Pour cet épisode de la série « Vieux Geek », j’ai eu envie de me replonger en 1995. C’est l’année où j’ai eu mon premier compatible PC, une grosse boite gris, avec un écran cathodique de 14 pouces (et de 14 kg aussi), avec un incroyable Cyrix 486DX2 à 66 Mhz royalement équipé de 400 Mo de disque, de 4 Mo de mémoire vive et c’était tout.

Le tout tournait tant bien que mal sous MS-Windows 3.1. Je le fis rapidement grimpé à 12 Mo de mémoire vive, lui rajoutant une carte son compatible Sound Blaster avec un CD-Rom 2x. Il était donc fin prêt mi-1996 pour accueillir le révolutionnaire MS-Windows 95.

Cependant, il faut le dire, pour révolutionnaire qu’il fût à l’époque, il n’était pas franchement esthétique, mais largement moins moche que les immondices icônes Numix. Faut pas pousser, non plus ! 😀

Pour améliorer l’ordinateur, Microsoft mit en vente une extension – un peu comme les DLC de nos jours – sous le nom de MS-Plus! pour MS-Windows 95.

Il y avait pas mal de bonnes choses : des thèmes pour se la jouer « pimp my ride », un jeu de flipper et surtout une énorme nouveauté : un des premiers navigateurs internet, l’ancestral MS-Internet Explorer 1.0… Internet Explorer 2.0 sortira en novembre 1995, et aussi avec la version dite OSR1 de MS-Windows 95. Ça ne rajeunit personne.

Quand on insérait le CD de MS-Plus! pour Windows 95, on avait un joli écran qui nous accueillait.

Un peu plus loin, si on demandait l’installation, on avait droit à l’internet jumpstart kit.

Il y avait aussi des outils qui seront inclus à MS-Windows 98, comme un outil pour automatiser des tâches, 12 thèmes complémentaires pour rester dans les principaux ajouts.

J’ai donc récupéré toutes les images ISO nécessaires à la réalisation d’une vidéo. Comme je l’ai précisé, pour avoir un affichage potable, j’ai du passer par Scitech Display Doctor 7, le pilote vbemp accumulant les écrans bleu de la mort 🙁

Malgré les aléas liés à un thème un brin capricieux, revoir le premier Internet Explorer en action, ça n’a pas de prix… J’avoue que le bonus de fin m’a arraché une larme ou deux… Et non, je ne précise pas ce que c’est. Mais il faut se souvenir qu’en 1995, MS-Windows 95 était le top du top côté système d’exploitation pour PC, et que le pack Plus! était la cerise sur le gâteau… 🙂

27 pensées sur “Vieux geek, épisode 81 : MS Plus! pour MS-Windows 95…”

  1. Tu peux arrêter avec ta haine des icônes Numix ?
    Tu trouves peutêtre qu’elles sont pourries mais j’en pense autant de ton avis.

    Ok, message agressif, désolé, mais c’est ma réaction à chaque fois que tu ressors cette histoire. C’est fatigant.

      1. il y avait d’ailleurs bien souvent des patchs pour pouvoir faire tourner certains programm sur les cyrix 5x et 6x, si je me souvient. L’avantage était le tarif, mais ce qui a fait le plus de mal à cyrix c’est l’arrivée d’AMD

        1. AMD a toujours existé ou presque sur le marché du x86. Les premiers AMD x86, c’était le Am286, même si AMD a commencé à se faire la main avec son Am386 qui montait jusqu’à 40 Mhz…

          Cyrix a raté le coche et son histoire de Performance Ratio n’a rien arrangé.

          1. J’ai découvert deux matériels de mesure à base de Cyrix il y a deux ans dans mon job…Déjà que le reste était obsolète mais alors là, le 6x crache tout ce qu’il peut pour suivre. L’ingé américain qui a conçu ce matos doit s’en souvenir encore….et nous aussi à 50K€ le bestiau.

            On pourrait écrire un livre « les mauvaises expériences avec les 6X86 » avec une annexe sur les processeurs Via.

          2. amd était déjà là certes mais cyrix fut le premier à vnier réellement concurencer Intel, pui amd a suivi le mouvement des processeur rapport prix/puissance

          3. Euh… Le premier compatible intel produit par AMD, c’était à l’époque du 286…

            Le premier Cyrix ? C’était un coprocesseur 387 pour remplacer le 387 d’Intel. Donc, quelques années plus tard 🙂

  2. j’émetterai quelques bémoles sur cet artcile bon je ne m’attarderai pas sur l’histoire des icones Numix, je suis d’accord avec toi un peu moi sur le façon de le dire.
    1er bémole, tu dis « le révolutionnaire MS-Windows 95 », tu aurais peut être du mettre entre guillemet le mot révolutionnaire, car enfin de compte à l’époque il y avait déjà Os/2 et surtout le system d’apple. Bill Gates avait réussi un gros coup marketing en faisant passé l’interface d’OS/2 comme dépassé puis avait sorti windows 95 avec une interface très proche. OS/2 était un multitâche préemptif. Je ne parlerai pas de Amiga Os ne connaissant pas suffisament.
    tout cela pour rejoindre mon deuxieme bémol « Mais il faut se souvenir qu’en 1995, MS-Windows 95 était le top du top côté système d’exploitation pour PC » Non en 95 il y avait OS/2 qui était certainement bien plus performant que windows, la force de microsoft a été le marketing, domaine dans lequel ils ont écraser la concurrence. Mais la réalité technique est que windows n’était pas le top techniquement parlant

    1. Pour le combat Win95 contre OS/2, il faut dire qu’à l’époque, IBM a mené une politique complètement idiote pour vendre son OS/2.

      Il était supérieur techniquement, mais largement plus onéreux et surtout avec une interface orientée objet qui était des plus laxatives à apprendre.

      Techniquement parlant, MS-Windows était en retard. Mais Apple était vraiment proche du gouffre sur le plan pratique. Steve Jobs est revenu aux manettes en 1998-1999… Sinon 🙁

      1. Microsoft a un moment soutenu Apple pour ne pas se retrouver en état de monopole.
        Pour ce qui est de IBM c’est d’avoir cru que ce qui importait le plus c’était le coté technique.
        Après au niveau OS à l’époque il y avait aussi nextstep.

        Windows 95 n’avait rien de révolutionnaire loin de là, mais microsoft a réussi à en persuader la majorité des personnes. D’ailleurs aujourd’hui beaucoup de personne pensent que windows 95 était la premiere interface « moderne ».

        En 96 ou 97 je ne me souviens plus exactement j’ai eu l’occasion de tester rhapsody l’OS d’apple qui allait engengrer osX ça rendait encore un peu plus windows95 obsolete à mes yeux

        1. Windows 95 n’avait rien de révolutionnaire loin de là, mais microsoft a réussi à en persuader la majorité des personnes. D’ailleurs aujourd’hui beaucoup de personne pensent que windows 95 était la premiere interface « moderne ».

          Si on compare MS-Windows 3.1x et MS-Windows 9x, il y a quand même eu pas mal de révolutions ergonomique, ne serait-ce que les noms de fichiers longs, les menus contextuels, le menu démarrer.

          IBM a préféré le moteur à la carrosserie, ce qui a causé la perte d’OS/2.

          Quant à Rhapsody, tu m’as donné une idée, tiens 😀

          1. oui il y a eu une revolution dans le monde windows mais à l’échelle de l’informatique ce n’était pas une révolution.

            rhapsody on le retrouve sur des si à télécharger, c’est au niveau du matériel qu’il y a des probleme de compatibilté.
            Il y a eu aussi BeOS qui était vraiment bien à l’époque…..

          2. Pour le grand public, le PC était en train de devenir le standard en 1995. Donc, l’arrivée de MS-Windows 95 a fait bouger pas mal de lignes.

            Quant à Rhapsody, c’est l’émulation qui doit être costaude à mettre en route 🙁

          3. j’avais testé rhapsody sur une machine virtuelle, de mémoire au niveau de la carte vidéo je n’arrivais à avoir les couleur je restai en NB

    2. Le coté révolutionnaire ou « top du top » de Windows 95 aura été sa forte démocratisation en temps qu’os à interface graphique.
      Of course, techniquement parlant OS/2 lui était supérieur, d’ailleurs c’est ce qui allait donner naissance à Windows NT. Sachant que Windows XP a plutôt hérité du noyau d’NT, par translation c’est un peu d’OS/2 que nous mangeons encore aujourd’hui. La branche Windows 1.x s’étant éteinte (heureusement) avec Windows Millenium. On passait en fait des OS DOS sur lesquels reposaient une surcouche graphique, aux OS Graphiques avec support d’un simili DOS fenêtré (ok c’est grossièrement résumé je l’avoue :))

      Concernant l’aspect « multitache préemptif » , en fait Windows 95 est classé dans les OS Préemptifs, même si il s’agissait plutôt d’un multitâche hybride pour cause de nécessité d’exécuter d’anciennes applis Windows 1.x – 3.x qui n’avaient été conçues pour pouvoir être gérés en préemptif.

      Concernant « Rhapsody »…mouais, rendons à César ce qui appartient à César, c’est avant tout un recarrossage de Nextstep avec un look and feell plus Mac et une compatibilité plus grande avec certaines rares applications pré OSX…. en allant plus loin ce n’est même que du MACH + BSD + Display Postcript… car oui Unix et autres Linux étaient toujours ce qui se faisait de mieux en terme de noyaux.

      Après y a BEOS de Gassé (cocoricoooooo) que je connais assez peu mais qui était techniquement très avancé en terme de noyau (multo proc, multi tache préemptif, 64 bits, DFS, journalisation, indexation….)

      On peu citer encore :
      – le RISC OS de l’archimede…efficace et rapide mais multitache coopératif
      – L’AMIGA OS (qui aurait inspiré BeOS selon certains site….) multitache préemptif mais pas réellement conçu pour être utilisé tel quel à la base (interface graphique pas terrible et peu fournie). L’AMIGA sera resté un ordi de jeu majoritairement.
      – L’OS de l’Atari ST / TOS + Gem…. un genre d’ersatz technologiquement calqué sur le MAC… rien de novateur. Un dérivé de CP/M + une couche graphique… pas de multitache à la base (plus tard un MultiTOS qui l’était). Le mac du pauvre dans certaines niches (PAO/MAO essentiellement).

      1. BeOs était vraiment un très bon Os, mais plusieurs choses en on fait un echec, pendant un certain temps apple avait envisagé de racheté Be mais au final on sait ce qui est arrivé, je pense que ça a freiné un peu le developpement… Mais le plus gros probleme c’est la puissance financière et marketing que Be n’avait pas.
        Je me rapelle on pouvait installer Beos à coté de windows, et entre le deux il n’y avait pas photo. Mais sou beos il y avait très peu de soft et surtout

        HaikuOs qui a pris la relève aujourd’hui souffre des mêmes maux

  3. Windows 3, 95, 98 et Me étaient tous hérités d’une instabilité chronique, l’outil de restauration système était bugué obligé de refaire son installation après un crash mais le vent avait tourné avec l’arrivée de Windows 2000 Pro et d’ailleurs c’est la seule version que j’ai dû gardé un bon moment, même si c’était une passoire niveau sécuritaire dont certains sites affichés ouvertement l’arborescente de mon disque dur.

    Et puis à cette époque, avec l’arrivée des distributions Linux Kheops, Kaella et les premiers CD de Debian, je commençais déjà à m’intéresser au Libre, une sorte de bouffée d’air.
    Et j’y suis toujours.

  4. J’ai jamais connu ni installé les packs « Plus! ». Mais j’ai évidemment connu ce qui en avait été intégré ensuite nativement à Windows 98 Deuxième Édition.

    Simple remarque de forme : pourquoi tu mets toujours un « MS- » devant le nom « Windows » ? Le nom de ces systèmes est juste « Windows » (et « Windows NT » pour la branche cousine héritée d’OS/2). Contairement à « MS-DOS », il n’y a pas lieu de rajouter un tel préfixe. Et si c’est pour rappeler que c’est Microsoft qui l’a créé, je crois qu’on est un peu au courant, sans avoir besoin de le rappeler à chaque fois de manière aussi systématique…

    Sinon, pour accéder au mode sans échec, c’était via F5 (directement) ou F8 (pour avoir accès à un menu de démarrage, comme pour les configurations multiples de DOS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.