Vieux geek, épisode 78 : Blake Stone, le Wolf3D-like oublié.

Il y a une constante dans le jeu vidéo, qui est simple : dès qu’un format fonctionne, on le copie ad-nauseam… Pour le pire et parfois pour le meilleur 🙂

En mai 1992, une petite boite du nom d’id Software donne un grand coup de pied dans la fourmilière et sort… Wolfenstein3D. La petite boite en question s’était déjà fait la main avec Catacomb 3D (cf l’épisode 75 de cette série « Vieux Geek ») en proposant un environnement en pseudo-3D. Wolfenstein 3D rajoutera une ambiance de seconde guerre mondiale avec la possibilité de buter Adolf Hitler à la fin du 3e épisode.

Le moteur utilisé par Wolfenstein3D ayant été licencié par divers studios, dont Jam Productions publié par Apogee Software, qui propose une semaine avant la sortie officielle de Doom en décembre 1993 le jeu « Blake Stone: Aliens of Gold ».

Le moteur a été amélioré : le sol et le plafond sont texturés, on peut naviguer entre les divers niveaux (alors qu’il faudra attendre Hexen en 1995 avec le moteur de Doom amélioré), tous les personnages qu’on rencontre ne sont pas forcément mauvais.

Comme pour Wolfenstein3D, seul le premier épisode est librement téléchargeable sous la forme d’un shareware (ou partagiciel en bon français technique), les cinq autres étant payants. D’ailleurs si vous êtes intéressés, on peut encore acheter le jeu complet sur GOG.com ou encore sur Steam.

L’histoire ? Nous sommes Blake Stone, un agent secret britannique au 22e siècle qui doit combattre le docteur Pyrus Goldfire qui veut conquérir la terre avec ses mutants génétiquement modifié. Oui, l’histoire tient un peu sur un ticket de métro, mais quoi ? C’est un FPS, après tout !

Après avoir récupéré la version shareware sur le site de 3D Realms, j’ai fait chauffer à la fois DosBox et mon enregistreur de vidéo pour vous montrer le jeu en action.

Même c’est un Wolf3D-like amélioré et qu’une suite Blake Stone : Planet Strike sort un an plus tard, il est techniquement obsolète dès que Doom pointe le bout de ses octets. Mais il permet aux joueurs pour qui Doom est trop gourmand de casser du monstre après une longue journée.

5 réflexions sur « Vieux geek, épisode 78 : Blake Stone, le Wolf3D-like oublié. »

  1. Sacré Freddy !
    Tu donnes un grand coup de pied dans la fourmilière pour célébrer ton retour sur Windows.
    Ouh lalah ! C’est vraiment grave !😀

  2. Quand j’ai commencé à lire l’article ne nom du jeu ne me rappelai rien du tout et lorsque j’ai regardé la vdéo là les souvenir sont revenu j’avais joué ou essayé ce jeu c’était vraiment bien.
    Pour moi un jeu qui me reste en mémoire c’est « Conan: Hall of Volta » à l’époque j’y jouait chez mon cousin sur un apple II c’était le top!
    un autre jeu qui m’a marqué c’est « Lagaf: Les Aventures de Moktar – Vol 1: La Zoubida »… désolé.

    Et puis Doom est arrivée, je me souviens on pouvait télécharger de map (je ne sais plus le nom que cela avait) je me rappelle d’une map qui reprennait l’étoile noire…..

    Que de souvenir

      1. a oui les wads on se les echngeait sur disquette…. c’était une autre epoque
        J’adore c’est montré ces « vieux jeux » à mon gamin, quand il jouait à un des dernier prince of persia je lui ai montré le vrai… et là il a regardé vace des grand yeux et m’a dit « c’est quoi ça…. elle est ou la 3d…. »
        dans la suite des dooms il y avait eu Duke nuken qui était fabuleux, j’avais adoré Redneck Rampage qui utilisait le même moteur que duke dukem.

        Et puis et arrivée la 3dfx

Les commentaires sont fermés.