On est trolldi ? Parlons de la Devuan GNU+Linux 1.0rc ;)

Oui, pour changer des concetés politiciennes qui me feront voter – ou m’auront fait – blanc ou nul pour la première fois de ma vie de votant en 25 ans (j’ai eu le droit de vote en 1992), parlons du fork idéologico-technique de la Debian GNU/Linux Jessie qui – au 21 avril 2017 – approche de la fin de sa première partie de son existence avec la sortie de la Debian GNU/Linux Stretch pour août ou septembre 2017.

Depuis l’annonce du fork devenu Devuan en novembre 2014, déjà deux ans et demi, l’équipe qui a forké – principalement et uniquement ? – à cause de systemd en proposant au nom de la liberté d’initialisation sysVinit (et pas OpenRC ou runit ?) nous avons eu droit à une série de versions alpha, une ou deux versions bêta dont j’avais parlé en novembre 2016, en perdant au passage un dixième à chaque oeil à cause de la couleur du gestionnaire de connexion proposé par défaut 🙁

La Devuan GNU+Linux version 1.0rc (basée sur la Debian GNU/Linux Jessie sortie à l’origine le 26 avril 2015 et mise à jour entre temps) est enfin disponible sur les dépots de téléchargements depuis le 13 avril 2017.

J’ai donc fait chauffer mon wget pour récupérer une ISO en 64 bits depuis un miroir, histoire de ne pas surcharger les serveurs du projet. À noter qu’il y a une image ISO spécifique pour l’installation en UEFI, que je n’ai pas récupéré.

fred@fredo-arch ~/Téléchargements/ISO à tester % wget -c http://mirror.leaseweb.com/devuan/devuan_jessie_rc/desktop-live/devuan_jessie_1.0.0-RC_amd64-live.iso
–2017-04-21 05:14:20– http://mirror.leaseweb.com/devuan/devuan_jessie_rc/desktop-live/devuan_jessie_1.0.0-RC_amd64-live.iso
Résolution de mirror.leaseweb.com… 2a00:c98:2030:a034::21, 37.58.58.140
Connexion à mirror.leaseweb.com|2a00:c98:2030:a034::21|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 842006528 (803M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « devuan_jessie_1.0.0-RC_amd64-live.iso »

devuan_jessie_1.0.0 100%[===================>] 803,00M 3,60MB/s ds 3m 46s

2017-04-21 05:18:07 (3,55 MB/s) — « devuan_jessie_1.0.0-RC_amd64-live.iso » sauvegardé [842006528/842006528]

Oui, j’ai fait récupérer l’ISO à 5 heures du matin. Parfois, on souffre de problèmes de sommeil 🙁

J’ai ensuite fait chauffer mon ami VirtualBox pour voir ce que cette release candidate de la Devuan GNU+Linux 1.0 a dans le ventre.

On se retrouve dans un environnement Xfce très légèrement retouché, tout en nuance de gris. J’ai changé le clavier pour le faire passer en Azerty et j’ai lancé l’installateur.

L’installateur est basé sur celui de la Refrecta Linux, une distribution basée sur la… Devuan GNU+Linux 🙂

J’ai ensuite choisi l’installation experte, étant la seule à me proposer une partition /home séparée et pour avoir un contrôle maximal par la suite.

Les options d’installation :

Avec Gparted, j’ai créé une partition root de 20 Go, mis 2 Go de swap et donné le reste à la partition /home.

Ayant choisi l’installation en mode expert, après le partitionnement – et avoir relancé l’installateur pour faire prendre en compte le swap dans le choix des partitions, j’ai eu droit au choix de l’emplacement du gestionnaire de démarrage.

Ensuite, ce fut au tour de la localisation (avec la traduction à générer), du fuseau horaire en deux étapes, ce qui m’a fait aussi changer l’heure de la machine virtuelle en la corrigeant 🙂

Le fuseau horaire :

La traduction à appliquer :

Le processus d’installation s’est ensuite lancé.

En une dizaine de minutes, tout était copié sur le disque dur virtuel cible. On arrive à la création du compte utilisateur. J’ai activé tout ce qui concerne sudo pour l’utilisateur primaire.

Ensuite, on rentre les mots de passe pour root et pour l’utilisateur créé. On peut enfin redémarrer, l’installation étant terminée.

Au démarrage suivant, le système est en… anglais, même si la locale est bien fr_FR.UTF-8. J’ignore si c’est un bug de l’installateur ou de la machine virtuelle, mais c’est assez… ennuyeux !

Pour tenter de contourner ce bug, je suis passé par Synaptic et j’ai rajouté les méta-paquets task-french et task-french-desktop. En vain, le système est resté en anglais 🙁

Je suis alors passé par la page concernant les problèmes de localisation sous Debian et j’ai trafiqué le fichier /etc/default/locale pour avoir le système presque entièrement en français 🙁

J’ai donc ensuite lancé mon enregistreur de vidéo pour montrer la Devuan GNU+Linux 1.0 rc en action.

Il y a plusieurs points qui me font tiquer :

  1. Le projet a mis trop longtemps pour sortir sa version 1.0rc. La Debian GNU/Linux Stretch va sûrement sortir d’ici fin août/début septembre 2017. Donc, sortir une version qui ne sera la stable « récente » que pour quelques semaines, voire quelques mois, ouille !
  2. Vu l’âge avancé des logiciels, il est quasiment indispensable de passer par les backports pour utiliser du matériel un peu trop récent, comme mon imprimante HP Deskjet 2130 sortie fin 2015.
  3. L’installateur graphique ne propose qu’une installation en anglais au final, ce qui oblige à bidouiller pour avoir sa traduction complète et fonctionnelle.

Une nouvelle fois, et modulo le fait que les couleurs soient enfin moins arrache-rétines, je finis avec un « tout ça pour ça ? » En dehors des personnes qui rejettent systemd pour des raisons idéologiques et/ou techniques tout en restant dans le monde Debian GNU/Linux, cela peut devenir la distribution de leurs rêves.

Pour les personnes voulant du Debian GNU/Linux sans se prendre la tête, autant rester avec la maison mère 🙂

12 réflexions sur « On est trolldi ? Parlons de la Devuan GNU+Linux 1.0rc ;) »

  1. Sauf erreur de ma part : « J’ai donc fait chauffé mon wget » > chauffer.
    1/ D’accord avec toi
    2/ Comme pour Debian au final 😀 On sait tous que Debian c’est un peu la wayback machine des distributions Linux !
    3/ C’est vrai que c’est dommage, mais bon… Comme tu le dis c’est une distribution destinée a des « connaisseurs » qui sont rendu au point de maitriser l’outil informatique au point de se payer le luxe de choisir le système d’init de la distro. A ce stade là on maitrise forcement l’english 🙂

    > Pour les personnes voulant du Debian GNU/Linux sans se prendre la tête, autant rester avec la maison mère 🙂
    _Ou pas ^^_

  2. Salut Fred,

    Je viens de regarder ta vidéo dans laquelle tu expliques entre autres qu’à une époque tu essayais pleins de disto linux avant de trouver ton bonheur avec Arch.
    Je suis aussi en ce moment dans cette période. J’aimerai pouvoir me fixer sur Arch et pourquoi pas même y contribuer.
    Le problème c’est que j’ai du matériel non reconnu sur mon portable avec Arch. Connaitrait tu un site qui ressence le nom des paquets firmware à installer pour tel ou tel matériel ?
    D’avance merci.

      1. C’est un Lenovo Thinkpad L520.
        Au démarrage du noyau, j’ai un message firmware iwl missing et firmware rtl missing.
        Du coup j’ai pas de réseau, les touches de réglage du volume et de la luminosité ne fonctionnent pas. J’ai installé arch avec arch anywhere. J’ai peut être loupé qqchose…
        Mais effectivement, je vais creuser la chose sur les wiki. J’avais un peu la flemme de me concentrer sur le texte des wiki parce que j’ai pas ton niveau en anglais 😛
        Merci pour le tuyau à tout cas

  3. sur le site de phoronix ,
    ils discutent en gros de la date de fin de la Devuan …

    avec la pub du jour sur distrowatch , à peine classé 50

  4. Salut Fred,

    La Devuan, c’est pas le projet annoncé à peine quelques jours après l’annonce du gel de la Debian Jessie, alors que la décision de basculer vers Systemd avait été faite plusieurs mois auparavant?

    C’est pas le projet qui s’est entêté à créer des solutions maisons, alors que tous les logiciels nécessaires au projet existaient déjà (eudev de Gentoo, OpenRC, Runit ou peut-être déjà S6)?

    En fait, de ce que j’en sais, ce projet me semble uniquement être un fork rageux, dont l’annonce avait pour but, en plus de tirer un doigt d’honneur à tout le système de prise de décision communautaire de Debian, de faire un maximum de dégât d’image à la distribution Debian, conduit par une équipe de développeur bornés qui n’ont pas une seule seconde considéré d’autres systèmes d’init que celui qu’ils voulaient absolument garder, SysVInit. Bref, j’ai un peu l’impression que ce sont plus des réfractaires au changement que des gens qui prennent des décisions de manière pragmatique.

    Il aurait été bien plus éthique d’annoncer le projet le plus vite possible après que toute possibilité de recours contre le choix de SystemD par l’équipe de Debian, de manière pacifique et en avertissant au préalable l’équipe du projet Debian. De même, il aurait été beaucoup plus efficace de considérer le remplacement de SysVInit par un autre système d’init avec une philosophie similaire, tout en étant plus moderne dans ses concepts et qui corrige les défauts de SysVInit.

    Dernière réflexion: le projet Devuan ne fonce-t-il pas dans le mur en utilisant SysVInit, alors que de nouveaux systèmes d’Init sont apparus ou ont pris de l’importance suite à l’apparition et l’ascension de Systemd?

    Dans tous les cas, c’est surtout ce ressenti de l’attitude de l’équipe lors du fork (annonce tardive, contestation violente d’une position de la communauté Debian dans son ensemble, manque de tact et d’explication, probablement liée à la fameuse guerre des inits qui faisait rage à l’époque) qui font que je n’aime pas cette distribution actuellement.

    Pour conclure, à moins que l’équipe de la Devuan ne s’excuse de la façon dont le projet à été mener contre Debian, et qu’un système d’Init alternatif et nouveau soit choisi pour prendre à moyen terme le relai de SysVInit qu’il serait peut-être temps de mettre à la retraite, je souhaite juste que cette distribution disparaisse, pour que certains comprennent enfin qu’on ne peut pas tout se permettre dans le monde des distributions GNU/Linux.

    1. Le visiteur du soir dit :
      Tu as tout dis, effectivement il aurait été bien mieux que cette equipe s’entende a sortir une version de debian avec un autre init que systemd, ce qui est tres facilement faisable puisque tous les paquets dont ils ont besoin sont présent, mais ils ont voulu faire ça dans leur coin pour faire un max de mal au projet et c’est tout.

      Pour runit, il me semble que c’est pas au point sous debian car pas beaucoup de script d’apres ce que j’ai lu ( linuxfr mais ou je sais plus) mais de mémoire openrc est bien implanté.
      J’utilise systemd et je dois dire que je m’en fou de l’init tant qu’il fait ce qu’il doit faire.

      Aucun avantage de prendre cette distribution par rapport a debian.

  5. meilleur score pour Devuan : top 10 sur 7 jours
    la ils commencent à descendre ( top 15)
    sur 1 mois , top 33 , je crois pas qu’ils pourront faire mieux
    mort dans 6 mois ?

Les commentaires sont fermés.