Où en est la Slackware Linux current fin mars 2017 ?

Cela fait environ 9 mois – au moment où je redige ce billet – que le Slackware Linux 14.2 a été publiée. Pour mémoire, elle est sortie le 1er juillet 2016.

En suivant le blog d’Olivyeahh, j’ai pu lire un article concernant le duo Slackware avec Mate-Desktop.

Il existe des images ISO proposées par AlienBob qui permet d’avoir des images ISO basées sur la Slackware Linux current. Intrigué à la lecture de l’article d’Olivyeahh, j’ai décidé de récupérer la dernière version avec Mate-Desktop, histoire de voir la tronche de l’ensemble.

On m’a fait remarqué que je parle très souvent de Mate-Desktop. Pour plusieurs raisons :

  1. Le projet est dynamique
  2. Le bureau est léger, modifiable à volonté
  3. Il ne faut pas un core i7 (ou l’équivalent chez AMD) avec 32 Go et une carte graphique dernier hurlement pour lancer l’ensemble, contrairement à Gnome (qui se tabletise de plus en plus), Cinnamon (qui s’alourdit de versions en versions) et Plasma (qui est assez gourmand en espace disque)

J’ai donc fait chauffé mon ami wget pour récupérer une image ISO du 15 mars 2017.

fred@fredo-arch ~/Téléchargements/ISO à tester % wget -c http://bear.alienbase.nl/mirrors/slackware-live/latest/slackware64-live-mate-current.iso
–2017-03-30 12:02:07– http://bear.alienbase.nl/mirrors/slackware-live/latest/slackware64-live-mate-current.iso
Résolution de bear.alienbase.nl… 163.172.25.142
Connexion à bear.alienbase.nl|163.172.25.142|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 2042626048 (1,9G) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « slackware64-live-mate-current.iso »

slackware64-live-ma 100%[===================>] 1,90G 3,70MB/s ds 8m 48s

2017-03-30 12:10:55 (3,69 MB/s) — « slackware64-live-mate-current.iso » sauvegardé [2042626048/2042626048]

J’ai ensuite créé une machine virtuelle dans VirtualBox. Au démarrage, on constate que tout a été fait pour aider l’utilisateur et que l’ensemble parle sa langue avec le clavier qui va bien. Comme c’est gentil 😉

Il faut choisir le clavier (keyboard), puis la langue. Et patienter les quelques secondes que durent le démarrage 🙂

On arrive devant un slim qui permet de se connecter. Le duo username / password à employer ? live/live. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Une fois Mate-Desktop chargé, on est en face d’une version Slackware Linux 14.2 avec le noyau 4.4.38. Tiens. On verra pour la passer en current par la suite. J’ai lancé gParted pour partitionner le disque. Le mot de passe root ? Tout simplement root 😀

L’étape suivante ? Ouvrir un terminal adminstrateur, puis lancer le script setup2hd qui reprend l’installateur classique de la Slackware Linux.

Une fois les partitions montées, on apprend que l’installation demande un peu plus de 6,6 Go.

L’installation est assez longue. Peut-être un bug lié à VirtualBox ?

Ensuite, je suis passé à la configuration de l’ensemble. Si vous connaissez l’installateur de la Slackware, tout ira bien… Il faut juste penser à choisir la session « Mate » au démarrage de Xorg 🙂

On redémarre ensuite. Il faut penser qu’au premier démarrage, il faut se connecter dans une deuxième session, via le raccourci ctrl+alt+F2.

On se connecte en root et on attaque la deuxième partie de l’installation.

J’ai modifié le fichier /etc/slackpkg/mirrors pour activer un miroir dans la section slackware-current.

J’ai lancé le quatuor de commande magique :


slackpkg update gpg
slackpkg update
slackpkg install-new
slackpkg upgrade-all

Il y a quand même une bonne tripotée de mises à jour à faire 🙂

J’ai attendu quelques minutes, puis j’ai créé un compte utilisateur classique pour pouvoir me connecter au démarrage suivant via la commande adduser.

Au premier démarrage en tant qu’utilisateur simple, on constate que Mate-Desktop est en… anglais.

Il suffit de se connecter en root, et de modifier le fichier /etc/profile.d/lang.sh au niveau la locale par défaut.

Une fois modifié, j’ai fait redémarré la Slackware Linux installée, et tout est rentré dans l’ordre.

Le rajout de LibreOffice ? Merci à Olivyeahh encore une fois pour la solution 🙂

J’ai donc lancé mon enregistreur de vidéo pour vous montrer la Slackware current en action.

J’ai trouvé le projet intéressant, mais l’existence de certains doublons m’a fait un brin tiqué. On est face à du robuste, même pour une version de développement. Si on estime qu’une Slackware Linux sort en gros tous les deux ans, on peut estimer que la prochaine version (14.3 ? 15.0 ?) sortira en juin 2018.

Slackware Linux est ma madeleine de Proust. C’est la première distribution GNU/Linux à laquelle j’ai accédé en 1996… C’est vrai qu’il lui manque la gestion des dépendances, mais vu la longévité de la distribution et sa date de naissance, on peut lui pardonner cela 🙂

10 pensées sur “Où en est la Slackware Linux current fin mars 2017 ?”

  1. De rien
    LE script « setup2hd » fonctionne plutôt bien
    Bonne nouvelle
    Je trouve qu’ALienBob abat quand même un sacré boulot 😀

      1. Je pense que ca vient du fait de tourner avec le live derrière..
        A essayer en lançant directement le script dans une session x
        (à la mode slack quoi) 🙂

  2. Cela fait du bien de te voir heureux 😀
    Merci pour cette petite vidéo cela m’a permis de voir la Slackware en fonctionnement.
    A pluche.

  3. Vachement cool cet article. C’est toujours sympa de toucher un peu de Slackware. Tu devrais en parler à Adrien D. au passage, je crois qu’il connait tres peu Slackware.

      1. En tout cas ca serait vachement cool si il pouvait faire un test de Slackware sur sa chaine lui aussi.

          1. Tout a fait, mais on peut le lui suggerer, et c’est ce que je compte faire des que j’en ai l’occasion. Comme on dit, qui ne demande rien n’a rien …

Les commentaires sont fermés.