Marion Mayer : de la folk acoustique et folk-rock française, pourquoi pas ? :)

Il m’arrive d’être contacté par des artistes ou des groupes pour me parler de leur production et m’inviter à l’écouter. J’écoute toujours, et je fais toujours un retour. Qu’il soit positif ou négatif, c’est la moindre des choses.

Cela a été encore le cas récemment avec une personne qui m’a contacté pour me parler de Marion Mayer qui doit sortir bientôt son prochain clip, sur un titre inédit « Into The Wall ».

Je dois avouer que j’ai des réflexes. Si on me dit folk acoustique ou folk-rock, je réponds : Royaume-Uni ou États-Unis. Pour moi, ce sont les deux nations où l’on trouve le plus facilement les deux genres cousins.

J’ai été remis à ma place par les deux EPs de Marion Mayer. C’est à la suite du visionnage du clip, que je me suis penché sur les deux galettes sorties par l’artiste.

Commençons par le premier EP, paru en mai 2014, « Leave ».

On y retrouve une forme de folk inspirée de celle des années 1970. On peut difficilement se tromper quand on entend des pistes comme « Garden of Water ». Des mélodies où la guitare acoustique prend toutes ses lettres de noblesses.

On a aussi droit à des pistes plus inspirées folk-rock, comme avec « The One You Want To Be », « That Magic Bus » ou encore « Feather ». Ce dernier titre proposent des arrangements qui me font penser à de la musique country.

« Sleepy Moon » conclut le premier EP en douceur en restant uniquement acoustique.

Le second « Together Alone » est sorti en novembre 2015. Je sais qu’on ne juge pas un livre sur sa couverture comme chantait Bo Diddley en 1962, mais en regardant la pochette, on se dit que le côté folk-rock va être plus prononcé que sur le premier EP.

La piste « Fade » qui ouvre l’EP nous confirme dans cette impression. La guitare électrique arrive assez rapidement pour accompagner la guitare acoustique, suivi de près par les autres instruments typiques du folk-rock.

Le titre éponyme de l’EP continue dans le filon folk-rock. Ce qui fait plaisir. J’aime bien la folk-rock, surtout quand elle est entraînante comme dans ce titre 🙂

Le côté folk-rock se confirme avec « Walk Away ». J’hésite entre des influences country ou un peu plus psychédélique sur la fin de la piste. Enfin, c’est vous qui verrez à l’écoute 🙂

Avec la dernière piste « Blue », on retrouve la folk acoustique du premier EP.

Pour conclure, je tiens à remercier la personne qui m’a fait découvrir Marion Mayer… Une chose est certaine : les 2 EPs vont bientôt connaitre le chemin de ma boite aux lettre. Et oui, je suis un vieux c…ollectionneur qui apprécie les bonnes vieilles galettes plastifiées.

2 réflexions sur « Marion Mayer : de la folk acoustique et folk-rock française, pourquoi pas ? :) »

  1. Frédéric, connaissez-vous Patty GURDY et ses morceaux de vielle à roue, cette caisse aux cordes frottées par une roue en bois qui existe depuis plus de 1000 ans et qui, lorsque les nouvelles modes consuméristes ont envahi l’espace musical imposant un consumérisme musical électrique et synthétique, a résisté aux assauts dans les forêts des musiques traditionnelles puis s’est lancé à la reconquête du grand public en s’adaptant, s’électrifiant et imposant l’envoûtement d’une identité sonore irremplaçable et éternelle….
    https://youtu.be/rGfnlO_z97E

Les commentaires sont fermés.