« Titanomachy » de Gorgon : prenez une dose de mythologie grecque, une de metal et secouez-bien… :)

J’ai parlé dans un billet en vrac’ de mars 2017, d’un groupe français qui développe un genre spécifique, l’epic symphonic death metal. J’avoue que la première fois que j’ai entendu parler de ce genre, je me suis dit : c’est quoi ce mélange.

Dire que je me suis pris une sacrée salade de phalanges à l’écoute de l’une des vidéos du groupe ? C’est un bas mot 😀

C’est ce clip qui m’a donné envie d’acheter l’album. Autant dire que le coup de coeur a été plus que présent dès le départ.

Je tiens à remercier la personne qui m’a fait connaitre par courrier électronique le groupe ainsi que son premier album.

On est devant des chants typique du death metal et une interprétation et une maîtrise qui pourrait renvoyer nombre de groupes de metal à leurs chères études musicales…

Les pistes sont assez courtes pour rentrer directement dans le vif du sujet. Il est clair que le groupe respecte chaque qualificatif qu’il veut appliquer au genre auquel il se rattache. Pour le plus grand plaisir de l’auditeur.

Les ambiances sont dignes de peplums, normal quand l’album est centré sur la mythologie grecque. Le côté orchestral est bien présent. Le death growl ? Très bien réalisé, même si je préfère Michael Ackerfelt dans ce domaine.

La vidéo du jouissif « Ashes and Blood » vous donne des envies de faire du headbang au niveau olympique 🙂

Comme tout album de metal qui se respecte, il y a une piste qui permet de reprendre sa respiration… Les deux minutes de « Oracles » sont présentes pour dire : « Bon, on va remettre ça. Vous êtes prêts ? »

40 minutes et 8 pistes. Vous vous dites… Bon, il n’y aura pas de pistes longues… Détrompez-vous. L’album finit sur une piste de près de 11 minutes… Titanesque, à l’image du reste de l’album.

Si vous pensiez avoir entendu des albums énormes, détrompez-vous… Vous risquez de vous prendre une paire de claques avec le premier album des Gorgon

Une question qui me vient à l’esprit… Comment les parisiens de Gorgon pourront faire pour nous proposer un deuxième opus à la hauteur du premier ?

En tout cas, il est certain que ce sera intéressant à écouter. Je vous quitte, je vais me remettre un nouvelle fois la galette pour me donner du coeur à l’ouvrage 😀

16 réflexions sur « « Titanomachy » de Gorgon : prenez une dose de mythologie grecque, une de metal et secouez-bien… :) »

  1. Salut Fred,

    Je suis content que l’album t’ai plu ! effectivement ils ont placé la barre haute pour un premier album !

    @Alias : cherche pas c’est aussi moi qui en ai parlé à Fred ^^. Vous êtes mes principaux « fureteurs » de musique, alors quand j’ai trouvé ce groupe, je me suis dit que ça pourrait peut-être vous intéresser.

    @Iceman : effectivement c’est de l’épique, ça fait pas forcément dans la dentelle, mais je les trouve plutôt efficaces dans leur registre et sous des airs bourrin, se dégage une vraie atmosphère, c’est ce que recherche dans la musique.

  2. Merci pour toutes ces découvertes musicales que tu nous proposes. Le métal (c’est aussi valable pour tous les autres genres finalement) est tellement vaste que c’est toujours bien d’avoir des suggestions d’écoutes pour se forger sa propre bibliothèque musicale.
    Si jamais tu souhaites découvrir d’autres morceaux, je ne peux que te conseiller d’aller jeter un coup d’oeil à ce post où tous les genres musicaux se recontrent : https://zestedesavoir.com/forums/sujet/544/mettons-en-musique-la-communaute/?page=29

  3. Cela me fait penser pas mal à Therion ! je vais y jeter une (ou 2) oreille voire y contribuer.
    Vraiment sympa !
    Cela prouve l’ hétérogénéité de la musique Métal ! Yeeaaarrrr !!!!

Les commentaires sont fermés.