C’est la fin d’une longue aventure, et presque 12 ans, c’est beau.

Avant qu’on me dise que je tombe dans la victimisation, je tiens à préciser que c’est l’aventure du billet sur la Mageia 6 qui m’a fait comprendre qu’il fallait que j’arrête. Suite à une intoxication, j’ai eu le malheur de pousser une énième gueulante. Après, j’ai fait une vidéo pour m’excuser, mais pour certaines personnes, ce n’était pas suffisant.

Les événements se sont succédés, et les commentaires sur une vidéo où j’annonçais la mise en pause de ma chaine youtube pour me ressourcer ont été la source d’une vague de propos lourds, parfois haineux, parfois sous la ceinture. Au point que j’ai du mettre en place une modération des commentaires pour tout gérer.

Ensuite, sur un billet du blog de Seb95, dont j’ai appris l’existence avec 48 heures de retard, et dont un commentaire déclare que je suis un sombre crétin technique, et un autre qui me fait des menaces à peine voilées concernant le blog, j’ai préféré, non par arrogance comme certaines personnes le déclare, mais par lassitude et pour éviter de perdre tout ce que j’ai écrit, décidé de clore mon outil d’expression principal.

La preuve en images :

Je comptais mettre en ligne un article pour le tutoriel du mois de mars 2017 concernant archlinux. Il n’existera tout simplement pas. Je tiens à m’en excuser. Mais j’ai atteint le point de non-retour.

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont soutenu au fil des années. Les articles resteront en ligne, et je maintiendrai le blog à flot techniquement tant que j’en aurai l’opportunité. Quant aux personnes qui me demanderont des conseils pour du logiciel libre, je continuerai de les aider dans la limite de mes humbles connaissances.

Mais plus aucun billet ne sera publié désormais. Je n’en ai plus la résistance psychologique. Je n’en peux plus de l’aveuglement de la communauté du logiciel libre.

Je n’en peux plus de l’excuse : « Les développeurs du libre sont bénévoles » comme si cela pouvait expliquer le pire de ce que j’ai pu voir en terme de qualité. Être bénévole cela veut-il dire que l’on peut tout se permettre ? Les personnes en question qui déclare cela ont-elles déjà été bénévoles pour l’affirmer de manière aussi péremptoire ?

Aux personnes qui disent que je me victimise à tout va, tout en utilisant le confort du pseudonymat, je leur répèterai une dernière fois : dites-moi donc tout ce que vous avez à me dire en face. Je n’attends que cela, et avec une grande impatience.

Merci pour tout, pour les presques 12 années passées ici, pour les coups de gueules et les coups de coeur. Et peut-être à bientôt, dans une nouvelle aventure !

181 réflexions sur « C’est la fin d’une longue aventure, et presque 12 ans, c’est beau. »

  1. qu’ajouter qui n’a pas encore été dit ?
    merci, merci, merci…
    malgré tout, j’espère un jour que ton blog va se réanimer, j’attends…
    Regrets

Les commentaires sont fermés.