Mageia 6… Ou comment tomber de Charybde en Scylla ?

Désolé de la jouer culturelle, mais il faut dire les choses comme elles sont, mais j’ai comme l’impression que la Mageia est en train de prouver un proverbe bien connu : il ne faut pas voir les yeux plus gros que le ventre. Sinon, gare à l’indigestion.

Cela me fait penser à une de mes prédictions pour 2017… Bref !

Adrien D, dans une vidéo assez acide, demandait simplement si l’équipe de Mageia ne prenait pas les utilisateurs pour des… Inutile de préciser le mot en question.

Il faut le dire, la Mageia 6 nous la joue maintenant Duke Nukem 4 Ever. Il faut dire que la feuille de route de la version 6.0 est depuis longtemps sujet à rigolade. Il suffit de voir le retard accumulé, en se souvent que normalement, c’était prévu à l’origine pour l’été 2016. Puis cela a été répoussé pour la fin de l’année.

Pour mémoire, la Mageia 5.0 est sortie à la mi-juin 2015.

La sta2, alias stabilisation 2 n’est pas prête voir le jour. En effet, si on recherche le bug qui indexe les bugs bloquants, on en a encore 20… Une capture d’écran à l’appui, ça fait jamais de mal.

Ayant pu mettre la souris sur le dernier jeu d’images ISO intermédiaires en vue de la publication de la Sta2… Sachant que la Sta1 est sortie le 30 juin 2016. Dixit le site primaire des images ISO… Cool, non ? 🙂

J’ai donc décidé d’installer le dernier jeu de préversion en date, qui a un petit mois au moment où je rédige cet article. Merci à Adrien D pour m’avoir filé l’adresse du miroir qui allait bien 🙂

J’ai décidé de prendre l’image ISO d’installation en 64 bits.

L’installateur est le même depuis une bonne dizaine d’années. Mais si on veut avoir une idée d’un des principaux problèmes de la Mageia, à savoir « les yeux plus gros que le ventre », il suffit d’une seule capture d’écran.

Voici la liste des environnements disponibles et supportés – comme la corde soutient le pendu ? – officiellement. Au minimum 6 : Plasma, Gnome, Xfce, Mate-Desktop, Cinnamon et Lxde. Rien que ça !

Et pourquoi pas Budgie Desktop tant qu’on y est ? Sans oublier Deepin, bien entendu. Quoique je serai malheureusement capable de donner des idées ici ! 🙂

J’ai donc fini l’installation et j’ai décidé de lancer l’enregistrement juste après l’installation de la future Mageia 6 sta2. Je me suis fait avoir bêtement, mais au moins, cela appuie une bonne partie de mon argumentation ici.

Il y a plusieurs choses qui m’ont fait tiqués. Outre le fait que des dépôts 32 bits soient activés alors qu’on installe une version 64 bits, il y a aussi les mises à jour par lot. Il suffit qu’une des mises à jour contenue dans un lot soit mal finie, et vlan, tout plante 🙁

Ce ne serait pas mieux au final de tout récupérer et faire toutes les mises à jour d’un coup ? Pourquoi conserver les sources d’installation physique dans la liste de dépots ? Un bug déjà renconté par Adrien dans sa vidéo bilan sur la Mageia 6 sta2 et qui semble trainer depuis… janvier 2013 d’une façon ou d’une autre.

La logithèque qui n’est pas des plus cohérentes. Pourquoi avoir Eterm dans les logiciels installés ? Pourquoi le duo Audacious et Amarok ? Pourquoi la moitié de la logithèque de KDE manque à l’appel, même en, partant un DVD d’installation ?

Il faut noter que certains bugs qu’on peut qualifier d’ancestraux sont toujours plus ou moins d’actualité. Par exemple, comme l’a dit Adrien sur son bilan des images sta2 de Mageia, comme les sources qui sont mal gérées.

Le noeud du problème ? L’équipe de Mageia semble être devenue trop petite pour gérer une floppée d’environnements sans oublier la concurrence de sa soeur issue des dernières Mandriva officielle qui a su se limiter à un seul environnement, à savoir KDE Plasma et qui commence à lui faire de l’ombre.

Il y a eu des projets intéressants, comme l’intégration de DNF, mais cela a sûrement eu pour conséquence de ralentir le travail de développement entre temps. De plus, serait-ce un aveu de l’obsolescence des outils maison qui date des premières Mandrake Linux, donc de la fin des années 1990 ?

Sans être méchant, il faut le dire : nous sommes en face d’un projet qui est en train de tresser la corde qui le pendra.

Sans une volonté de se recentrer sur un ou deux environnements principaux, la Mageia ne sera plus qu’une référence dans le musée de l’informatique libre, faute de main d’oeuvre et d’avoir sorti une version 6.0 dans les temps, à savoir d’ici les deux ans de la Mageia 5.0, en juin 2017.

Pour les personnes qui vont me dire que je suis un anti-Mageia primaire, je vous renvoie à cet article sorti en février 2014, sur la Mageia 4… Rien que le titre est parlant : « Mageia 4 : on finit par se demander l’utilité d’OpenMandriva, hein… »

Maintenant, je dis ça, mais je dis rien. Seul l’avenir me dira si je me plante ou pas !

57 réflexions sur « Mageia 6… Ou comment tomber de Charybde en Scylla ? »

  1. Le retour de méchant Fred!
    Mais malheureusement bien vrai, déjà plus de 6 mois de retard, et très peu d’infos de la part des dev. Dommage, je l’aimais bien cette distrib, j’étais très content de ma version 5, même si un outil de partitionnement supportant l’alignement au Mio ne serait pas du luxe en 2017.
    Ne reste qu’à espérer que le projet Revienne sur les rails rapidement…

  2. Oui 20 « release blockers » c’est chiant. Mais à coté de ça Mageia 5 tourne comme une horloge donc on peut attendre un peu. Faut juste qu’ils abandonnent l’idée de mettre un calendrier XD .

          1. Bonjour,

            Et l’as-tu vraiment testé cette distribution Mageia pour avancer cela ? Parceque pour pouvoir dire cela, il faudrait préalablement que tu subisse quelques bugs assez pénible régulièrement, des bugs qui mettraient assez de temps à avoir leurs corrections. Or, à priori, ta distribution est une ArchLinux (ou Manjaro), et pas Mageia. Tester une distribution pour n’en poster qu’une vidéo de 20 à 30 minutes, voire 1 heure, ne constitue nullement un vrai test de qualité. Ton test ne montrera jamais qu’un simple aperçu des forces et faiblesses du système mais pas plus.

            Je ne prétends pas que Mageia est parfaite mais je me permet de récuser totalement ton affirmation pour avoir utiliser cette distribution jusqu’à présent. Si Mageia avait eu un problème de qualité, j’aurais changé très rapidement. Et de plus, beaucoup l’aurait abandonné déjà.

            D’autre part, ne vient surtout pas me dire (je préviens) que j’ai des œillères et parle par parti pris. Je change actuellement de distribution mais pour d’autres raisons qui n’ont absolument rien à voir avec un problème de qualité.

            Cordialement 😉

          2. Et l’as-tu vraiment testé cette distribution Mageia pour avancer cela ? Parceque pour pouvoir dire cela, il faudrait préalablement que tu subisse quelques bugs assez pénible régulièrement, des bugs qui mettraient assez de temps à avoir leurs corrections. Or, à priori, ta distribution est une ArchLinux (ou Manjaro), et pas Mageia.

            Je l’ai installé, j’ai constaté les bugs récurrents. Quand on voit que cela fait 6 mois qu’est annoncé une nouvelle version de stabilisation (alias bêta) et que rien ne bouge. Qu’il reste une vingtaine de bugs bloquants, que les outils sont de gestion des paquets ont conservés des principes du siècle dernier qui peuvent mettre en danger les mises à jour en elle-même…

            Tester une distribution pour n’en poster qu’une vidéo de 20 à 30 minutes, voire 1 heure, ne constitue nullement un vrai test de qualité. Ton test ne montrera jamais qu’un simple aperçu des forces et faiblesses du système mais pas plus.

            J’ai cité des faits vérifiables, avec des URLs que tu peux retrouver. Mageia est en train de se faire trancher la gorge par l’aveuglement et l’incapacité des développeurs à sortir une version de développement promise depuis 6 mois ! Autant dire qu’on se retrouve dans les mêmes errements que de l’époque des Mandriva 2010/2011/2012.

            Je ne prétends pas que Mageia est parfaite mais je me permet de récuser totalement ton affirmation pour avoir utiliser cette distribution jusqu’à présent. Si Mageia avait eu un problème de qualité, j’aurais changé très rapidement. Et de plus, beaucoup l’aurait abandonné déjà.

            Les problèmes sont apparus avec l’arrivée de la version 5, qui s’amplifie actuellement. Je ne changerai pas un seul mot de mon article, ni de ma vidéo. Mageia est désormais pour moi une distribution qui fait partie de l’histoire de Linux. Rien de plus.

            D’autre part, ne vient surtout pas me dire (je préviens) que j’ai des œillères et parle par parti pris. Je change actuellement de distribution mais pour d’autres raisons qui n’ont absolument rien à voir avec un problème de qualité.

            Quelles raisons ? Tu en as trop dit, ou pas assez. Pour moi, l’histoire de la Mageia est terminée. Le projet est en arrêt cardiaque, mais les mainteneurs ne veulent pas l’admettre.

            Il faut tourner la page et dire au revoir à une des premières distributions à avoir proposé KDE dès 1998.

        1. A la difference que Debian fournit une quantité enorme de paquetages. Quand la Debian prend du temps à se stabiliser, on peut voir une quantité énorme de travail s’abattre à toute vitesse au meme moment. Du coté de Mageia c’est tout simplement que les bugs bloquants n’avancent pas, la distribution est au point mort.

  3. C’est vrai qu’avec les vieux souvenirs de la Mandrake où j’en avais ch.. pour faire reconnaître le modem, cela fait de la peine de voir la distribution partir comme cela.
    A pluche.

  4. Tout ce que tu dis, je le l’ai dis a plusieurs reprises sur mon blog ou directement sur le forum MLO pour essayer de tirer la sonnette d’alarme, rien ne fait et ils continuent tête basse…
    Cela fait longtemps que je critique les mises a jour ou installations de paquets par groupe, cela fait longtemps que je préconise de tout télécharger et d’installer d’un coup pour les mêmes raisons que toi et qui sont du vécu, un truc merde et c’est tout le système qui est bon a jeter… Surtout que ce comportement date de mandriva et qu’il est facilement changeable…

    Pour du mélange 32 bits c’est un peu normal avec les paquets wine et autres donc ça me gêne pas plus que ça mais par contre avoir 50 bureau a disposition alors qu’ils sont a peine maintenu par l’équipe, c’est autre chose, par exemple XFCE qui est juste packagé par un seul gars (jusque la ça va) mais qui n’utilise pas ce bureau…

    Je suis content de voir que vous êtes de plus en plus nombreux a redire ce que je disais il y a quelques temps…

    Certains sur MLO pensaient que leur position sur un certain site de classement de distribution était essentiels sauf que la mageia a descendu dans ce même classement encore plus vite que ne l’a fait mandriva…

    Bref, pour attendre deux et pour avoir une distribution obsolète mais fiable autant aller sur une debian.

    1. Ils nous ont deja fait le coup du temps de mandriva, une distbribution tenue par 3 bouts de scotch, des problèmes financiers qui n’en finissent pas, et la qualité de la distrib qui baisse à vitesse grand V jusqu’à toucher le fond avec la dernière mageia…

      Les anciens de la grande epoque Mandrake ont de toute facon tous quitté le navire depuis belle lurette, la fin de la fin étant marquée par le départ fracassant de Gael Duval. Ne reste maintenant qu’une bande d’incompetents qui ne font rien d’autre que tenter de surfer sur le nom de Mandrake et son succès passé, mais ca ne fonctionne plus, les gens ne sont pas dupes.

      A un moment il faut savoir dire stop et passer à autre chose. Quand ca veut pas ca veut pas. C’est en tout cas pas faute de leur dire, mais l’écoute c’est certainement pas leur point fort (ni la communication soit dit en passant, mais ont ils un point fort ?).

  5. Bonjour,

    il y a des remarques intéressantes mais le ton donne envie de zapper assez rapidement. Je pense que certaines de vos remarques sont du à un manque de recherche de votre part, mais je ne vous en tiens pas rigueur.
    Par exemple, concernant Qt, nous sommes en 5.6.x non pas parce que ca nous retarderai pour la finale, mais surtout parce que qt 5.6 est une LTS et qu’il est assez difficile et risqué de mettre à jour Qt d’une version majeure à une autre sur une distribution sortie sans prendre le risque de tout casser.
    La LTS permettra d’avoir des mises à jour de cette version pendant encore plusieurs mois et comme nous avons un Plasma 5.8 LTS qui supporte ce Qt cela se passera sans problème.

    1. Ah, le message que j’attendais 🙂

      il y a des remarques intéressantes mais le ton donne envie de zapper assez rapidement. Je pense que certaines de vos remarques sont du à un manque de recherche de votre part, mais je ne vous en tiens pas rigueur.

      Traduction sans novlangue : on ne veut pas admettre que nous faisons des erreurs, et on accuse les autres personnes de ne pas savoir faire des recherches 🙂

      Par exemple, concernant Qt, nous sommes en 5.6.x non pas parce que ca nous retarderai pour la finale, mais surtout parce que qt 5.6 est une LTS et qu’il est assez difficile et risqué de mettre à jour Qt d’une version majeure à une autre sur une distribution sortie sans prendre le risque de tout casser.

      Déjà, il faudrait sortir une bêta2, pardon, j’oubliais le novlangue de la mageia : une sta2 🙂

      Avec 22 bugs bloquants pour la sta2, la Mageia 6 est mal partie pour sortir avant plusieurs mois.

      https://bugs.mageia.org/buglist.cgi?priority=release_blocker&order=Importance&query_format=advanced&bug_status=NEW&bug_status=ASSIGNED&bug_status=REOPENED&version=Cauldron&list_id=68389

      La LTS permettra d’avoir des mises à jour de cette version pendant encore plusieurs mois et comme nous avons un Plasma 5.8 LTS qui supporte ce Qt cela se passera sans problème.

      Quand la Mageia 6 sortira – si elle sort un jour – elle sera tellement obsolète technologiquement qu’on sera proche de la fin de vie de Plasma 5.8 qui est prévue pour 2018.

      Que vous ne vouliez pas admettre que vous faites des bétises sans fin sur le plan de la gestion de votre distribution, soit. Mais avoir une telle condescendance envers les personnes de l’extérieur qui pointe les problèmes, on appelle ceci de l’entêtement, pour ne pas dire de l’aveuglement ou de l’obscurantisme.

      Vous êtes au bord de la falaise, allez-vous faire un pas en avant et tomber dans le vide ?

      Il est triste de voir que vous êtes dans le déni complet de vos propres problèmes. La Mageia est désormais pour moi une distribution QUE JE DÉCONSEILLE FORTEMENT car elle est bonne pour le musée. Cela me fait au popotin de le dire, surtout que je soutenais cette distribution depuis sa première version.

      Cf : Mageia 5RC – 3 mars 2015 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=12593
      Mageia 4 – 5 février 2014 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=10827
      Mageia 3RC – 25 avril 2013 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=9654
      Mageia 2RC – 5 mai 2012 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=7428
      Mageia 1 – 2 juin 2011 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=5829

      Monsieur, je vous salue bien bas, et j’espère ne pas avoir à sortir ma redingote de deuil trop rapidement. Mageia ne vera pas, selon moi, Noël 2017.

      Aveuglément – puisque vous êtes aveugle au fait qui sont reprochés – permettez-moi de vous souhaiter une bonne journée.

  6. Bonjour Frédéric et les autres.

    Le tag « coups de gueule » annonce la couleur donc je vais essayer de juste répondre factuellement et de ne pas prendre personnellement l’aspect assez acide de l’article, en tant qu’un contributeur Mageia parmi d’autres (actuellement co-responsable de l’équipe Bug Squad même si parfois je sévis ailleurs).

    *** Sur le retard de Mageia 6 ***
    Pour commencer, c’est clairement un scandale qu’on n’ait toujours pas sorti Mageia 6, je suis bien d’accord. Il y a plein de raisons pour cela. Certains y verront un déclin, peut-être. Pourtant, le nombre de contributeurs n’a pas diminué, mais ce sont certains contributeurs clé qui sont moins disponibles (maladies, bébés, nouveaux boulots, etc.) et le passage de témoin prend plus de temps qu’on ne le voudrait (mais il se fait. On a notamment ENFIN créé des groupes de mainteneurs afin de permettre à ceux qui ne se sentent pas de prendre la pleine responsabilité d’un paquet critique de pouvoir partager cette responsabilité avec d’autres dans le même cas, le tout avec l’appui d’un ou plusieurs experts moins disponibles). Cependant, là où je ne suis plus c’est sur les remarques quant à la qualité de cette Mageia 6. Nous sommes nombreux à déjà l’utiliser au quotidien et elle est déjà fort stable. Si la prochaine image, stabilization snapshot 2, n’est pas sortie, c’est à cause, non, grâce, à notre équipe QA qui a détecté des problèmes génant de corruption de partitions dans l’installeur, et je préfère de loin qu’on retarde plutôt qu’on casse la table des partitions des utilisateurs ! Aucun autre bug de la liste des bugs bloquants ne retarde la sta2. Ils sont pour la finale et une bonne partie est en cours de résolution, même s’il est vrai que vu qu’on ne peut forcer personne à travailler dessus, que les « experts » sont souvent très pris, eh ben parfois ça piétine.

    Un point positif cependant dans ce retard (mais loin de le compenser), cela a permis à Plasma de se stabiliser, parce que franchement à l’été 2016 ce n’était pas encore ça et on ne veut pas revivre le passage catastrophique à un KDE4 immature ! Maintenant c’est plutôt bon et je crois sincèrement que Mageia 6 sera la meilleure distro intégrant Plasma.

    *** La vidéo d’Adrien citée (à mauvais escient ?) ***
    La vidéo en question est une réaction épidermique suite à un commentaire mal venu d’un autre utilisateur à la demande d’intégrer le navigateur Vivaldi. Il l’a pris comme une réponse officielle de Mageia, ce qui démontre une fois de plus comment certains continuent de concevoir Mageia comme d’un côté « les devs qui n’écoutent pas les utilisateurs » et de l’autre « les utilisateurs qui savent ce qu’il faut ». Sauf que la frontière est bien plus floue que cela et on essaie même de la rendre aussi inexistante que possible, tout en sachant que tout le monde n’est pas appelé à donner de son temps pour contribuer et que tout le monde ne peut pas être packageur. Mais cela reste une organisation assez organique, et s’il y a des responsables d’équipe (élus) c’est parce qu’il faut bien organiser un peu le travail (comme on peut), mais tout le monde est partie intégrante de Mageia !

    Pour répondre à « Est-ce que Mageia nous prend pour des cons », c’est difficile : qui est « Mageia », qui est « nous » ? Deux mondes qui s’opposent ou une même communauté ?

    *** Les yeux plus gros que le ventre ? ***
    Tu supposes que maintenir plusieurs environnements de bureau est beaucoup plus de travail, trop de travail même. Oui et non. Car ce ne sont pas les mêmes personnes qui contribuent. Celui qui maintient XFCE par exemple, il est motivé par XFCE avant tout. Il n’aurait pas forcément donné de son temps pour les bureaux que d’autres auraient choisi pour lui. Alors on prend les contributions qui viennent et on fait avec. Cela peut paraître manquer d’une direction générale, mais cela permet aussi de rester une bonne distribution généraliste comme l’ont toujours été Mandrake et Mandriva dans le temps.

    Budgie Desktop? Je ne sais même pas si ça existe, mais si quelqu’un vient et s’engage à le maintenir sérieusement, sans aucun doute !

    Bref, l’analyse est fausse. Certes l’équipe est relativement petite pour maintenir une si grosse distribution, mais ce n’est pas le nombre des environnements qui rend les choses plus difficiles. Et puis vous raisonnez comme si on pouvait décider en haut lieu « allez on va bosser sur ça et puis c’est tout », mais on n’a pas des employés à qui on peut donner des ordres ! On fixe des priorités mais ensuite chacun bosse selon ses disponibilités et motivations. Certaines choses avancent vite, d’autres non. Le résultat donne une distribution stable, utilisable, maintenue efficacement (mises à jour de sécurité faites uniquement par des bénévoles, déjà une petite prouesse) mais avec ses défauts aussi, dont certains depuis longtemps.

    Dans une distro communautaire, la clé c’est d’avoir des contributeurs. On peut faire mieux pour les attirer mais ce n’est pas en réduisant le périmètre qu’on y arrivera. Au contraire, tel ou tel environnement va attirer tel ou tel contributeur qui va se révéler rapidement indispensable. C’est arrivé et ça arrivera encore.

    *** Dépôts 32 bits activés quand on installe une version 64 bits ***
    Où est le problème ? Les paquets 64 bits sont installés en priorité mais les paquets 32 bits sont disponibles lorsque nécessaires. Par exemple pour wine (la version 64 bits ne fait tourner QUE les binaires windows 64 bits) ou steam (une foultitude de dépendances 32 bits car les jeux steam sont majoritairement en 32 bits). La dernière fois que j’ai voulu lancer un binaire 32 bits sur une ubuntu j’ai dû installer un paquetage supplémentaire. Chez Mageia ça marche de base et ça a son utilité dans pas mal de cas.

    *** « Il y a eu des projets intéressants, comme l’intégration de DNF, mais cela a sûrement eu pour conséquence de ralentir le travail de développement entre temps. » ***
    Raté, au contraire c’est le boulot d’un nouveau contributeur qui en plus de ça aide à corriger des bugs ou à avancer sur d’autres sujets.

    *** « De plus, serait-ce un aveu de l’obsolescence des outils maison qui date des premières Mandrake Linux, donc de la fin des années 1990 ? » ***
    Les outils maison vieillissent, c’est indéniable. D’où le travail de certains devs sur une version plus récente, les manatools, afin de conserver un même niveau de fonctionnalité (ou supérieur) sur une base plus récente. Quant à DNF, c’est un bel outil, une option (non décidé) serait de faire en sorte qu’urpmi utilise libdnf comme back-end afin de bénéficier de certaines de ses avancées. À suivre.

    *** Conclusion ***
    Comme je l’ai dit, notre retard est frustrant pour tout le monde et nous dessert. L’analyse des causes n’est cependant pas des plus justes et nécessiterait une vision de l’intérieur (tous les échanges et réunions sont publics), et d’ailleurs souvent après avoir vu les choses de l’intérieur on se prend à avoir envie d’aider aussi de l’intérieur, il y a tellement de sujets qu’on peut faire avancer quelles que soient nos compétences.

    Je ne réagis pas sur les remarques pertinentes même s’il y en a (installation par lots, sources d’installation physiques conservées), vu qu’on est en mode coup de gueule… Ce serait trop constructif 🙂

    En espérant que tu te plantes sur tes prévisions ! 😉

    1. J’ai eu une erreur en essayant de le poster mais je vois que c’est passé donc merci de ne « pas » accepter ma seconde tentative 🙂

    2. À commentaire fleuve, réponse fleuve 🙂

      Pour commencer, c’est clairement un scandale qu’on n’ait toujours pas sorti Mageia 6, je suis bien d’accord. Il y a plein de raisons pour cela. Certains y verront un déclin, peut-être. Pourtant, le nombre de contributeurs n’a pas diminué, mais ce sont certains contributeurs clé qui sont moins disponibles (maladies, bébés, nouveaux boulots, etc.) et le passage de témoin prend plus de temps qu’on ne le voudrait (mais il se fait.

      L’autre face du scandale est un manque cruel de communication de l’avancement des choses.

      Cependant, là où je ne suis plus c’est sur les remarques quant à la qualité de cette Mageia 6. Nous sommes nombreux à déjà l’utiliser au quotidien et elle est déjà fort stable. Si la prochaine image, stabilization snapshot 2, n’est pas sortie, c’est à cause, non, grâce, à notre équipe QA qui a détecté des problèmes génant de corruption de partitions dans l’installeur, et je préfère de loin qu’on retarde plutôt qu’on casse la table des partitions des utilisateurs !

      Pour une bêta 2, c’est le genre de bugs qui sont acceptables, non ? Sinon, fort stable. Soit. Je ne demande qu’à te croire, mais j’avoue que je suis des plus dubitatifs.

      Un point positif cependant dans ce retard (mais loin de le compenser), cela a permis à Plasma de se stabiliser, parce que franchement à l’été 2016 ce n’était pas encore ça et on ne veut pas revivre le passage catastrophique à un KDE4 immature ! Maintenant c’est plutôt bon et je crois sincèrement que Mageia 6 sera la meilleure distro intégrant Plasma.

      Plasma 5.8.x n’a été vraiment utilisable qu’à compter de la révision 5.8.3. C’est vrai que le départ a été poussif. Quant à l’intégration, pour une fixed release, je ne pense pas que ta conclusion ici soit vrai. Je pense qu’une Kubuntu fera mieux le boulot, voire même une OpenSuSE.

      Pour la vidéo d’Adrien, je dois dire que je l’ai cité pour le côté : où on en est. Qu’il y ait des trouducs partout, je ne le nie pas. Mais je pense que c’est aussi une expression de l’exaspération de cette version Duke Nukem For Ever de la Mageia.

      Celui qui maintient XFCE par exemple, il est motivé par XFCE avant tout. Il n’aurait pas forcément donné de son temps pour les bureaux que d’autres auraient choisi pour lui. Alors on prend les contributions qui viennent et on fait avec. Cela peut paraître manquer d’une direction générale, mais cela permet aussi de rester une bonne distribution généraliste comme l’ont toujours été Mandrake et Mandriva dans le temps.

      Quant on voit l’implémentation de Xfce dans Mageia… Bref. Sinon, historiquement, Mandrake c’est KDE par défaut et durant pas mal de versions. À moins que je ne me trompe, il a fallu attendre Mandrake 7 ou 8 pour que les environnements se multiplient.

      Bref, l’analyse est fausse. Certes l’équipe est relativement petite pour maintenir une si grosse distribution, mais ce n’est pas le nombre des environnements qui rend les choses plus difficiles.

      Je considère que tu restes dans le déni de ce problème d’éparpillement des ressources.

      Le résultat donne une distribution stable, utilisable, maintenue efficacement (mises à jour de sécurité faites uniquement par des bénévoles, déjà une petite prouesse) mais avec ses défauts aussi, dont certains depuis longtemps.

      Dont les outils urpm qui commencent à être un brin vieillot, pour ne pas dire plus ?

      Pour le mélange 32/64, ça peut porter à confusion dans l’outil d’installation de paquets. Avec des listes à rallonge et la question : « pourquoi y a des doublons » alors que ce sont les deux architectures qui sont listées ?

      Comme tu es revenu sur les ancestraux outils urpm, je passe ce paragraphe.

      Comme je l’ai dit, notre retard est frustrant pour tout le monde et nous dessert. L’analyse des causes n’est cependant pas des plus justes et nécessiterait une vision de l’intérieur (tous les échanges et réunions sont publics), et d’ailleurs souvent après avoir vu les choses de l’intérieur on se prend à avoir envie d’aider aussi de l’intérieur, il y a tellement de sujets qu’on peut faire avancer quelles que soient nos compétences.

      La mauvaise communication à l’extérieur tue à petit feu la mageia. Pour moi, le retard accumulé ne sera sûrement pas rattrapable. Je peux te dire que je ne vois pas sortir la Mageia 6 au minimum avant le milieu de l’année 2017. Ce qui va lui trancher la gorge auprès des utilisateurs.

      Pour mes prévisions, en ce 16 février, elle ne bouge d’un iota. Mageia est pour moi – et vu de l’extérieur, faute d’une communication efficace – un projet moribond. Point barre.

      Dommage, car tu le sais bien, je soutiens ce projet sa première version. Mais je ne peux décemment plus le faire.

      Cordialement,

      1. Haha, les mecs sont completement à la ramasse. C’est la panique à bord chez mageia. Ce message de Samuel Vercherle en est bien la preuve. Aveuglement complet devant les problèmes. Alternative fact en veux tu en voila. On est plus à un mensonge près de la part de ces gens qui nous annoncent régulierement une Mageia 6 d’ici quelques semaines, et ce depuis plus d’un an maintenant. Au lieu de gérer correctement la fin de vie du projet, en prenant des mesures pour faciliter la migration vers un quelconque successeur, ils s’entetent à faire comme si de rien n’était, laissant mourrir le projet à petit feu, allant jusqu’a perdre completement la confiance des fideles historiques comme Fred. Ca n’est pas rendre services aux utilisateurs.

  7. Mageia 6 est en cours de développement, et elle n’est pas aboutie. C’est le principe.
    Elle sortira quand elle sera prête.

    Actuellement, c’est Mageia 5, et même Mageia 5.1 qui est sortie fin 2016 qui est la version de référence.
    Elle fonctionne parfaitement.

    1. Juste un point: la Mageia 5 est sortie en Juin 2015. Ayant elle aussi subit des retards à repetition, le « version freeze » date de Septembre 2014. Le jour de sa sortie, beaucoup des logiciels inclus dans Mageia 5 étaient deja obsoletes.

      Alors certes, la Mageia 5 fonctionne plus ou moins, mais elle ne contient que des logiciels obsoletes. En 2 ans, une eternité dans le monde linux, les logiciels ont énormement évolués.

      Soyons serieux, ca n’est pas une distribution Linux que l’ont peut recommander.

  8. Sans surprise, ce billet de blog a fort peu été apprecié sur les forums de Mageia (mageialinux-online.org). Mes 2 messages y ont rapidement été bloqués. Et avant cela la majorité des réponses s’est concentré sur une remise en cause des competences de Monsieur Bezies, quand je n’était pas à mon tour la cible d’insultes ou de remises en causes. En gros, des attaques ad hominem. C’est la technique classique utilisé par les gens qui n’ont plus aucun argument à apporter, s’attaquer au messager. Ce qu’ils ne semblent pas comprendre c’est que nous ne faisons passer qu’un message, nous ne sommes en aucun cas les responsables des problèmes à repetition chez Mageia. Cette volontée très forte de refuser toute mise en cause ne me laisse que peu d’espoir que les choses s’ameliorent. Mageia est un projet moribon, et il est donc fort à parier qu’il re restera. De mon coté, ma tentative de leur faire prendre conscience de ces problèmes est un echec, je ne compte pas aller plus loin en ce qui me concerne.

    1. Je n’en attendais pas moins. J’apprécie le courage des personnes de la communauté de Mageia pour m’avoir dit en face que je suis un incompétent.

      La Mageia est en pleine déconfiture, et certaines personnes se masturbent sur la sortie de la Mageia 5.1 qui n’est qu’un service pack (pour reprendre une image de MS-Windows) de la version précédente qui est sortie en 2015.

      Ça sent la fin de règne, et l’aveuglement de la communauté montre à quel point la chute sera dure pour certaines personnes.

    2. En meme temps, tu y vas vraiment fort et c’est peut etre pas meme surement pas la bonne maniere de le faire, t’y vas avec tes gros souliers et d’un ton insultant en les traitant d’incapable…
      https://www.mageialinux-online.org/forum/topic-23191+un-nouveau-pas-si-nouveau.php
      https://www.mageialinux-online.org/forum/topic-23190+mageia-6-ou-comment-tomber-de-charybde-en-scylla.php
      Cherches pas je ne suis plus sur ce forum, ni utilisateur de cette distribution qui si elle disparaissait me ferait vraiment ni chaud ni froid…

      Mais tout de meme tu y vas fort…

      1. Exactement !!

        Le mec dès le premier post : » Ne reste maintenant qu’une bande d’incompetents « …

        Il arrive, en forçant le trait : « Bonsoir, votre distribution c’est de la merde, vous êtes des incompétents, je n’utilise pas votre distribution, pouvez-vous tout de meme vous justifiez !!! »

        Et après il se plaint que son post soit bloquer…On rève….Quand aux insultes, je n’en vois aucunes, pouvez-vous précisez?

        Un peu d’originalité : » En gros, des attaques ad hominem » Tiens ça me rappel quelque chose ça !!! 😀
        « C’est la technique classique utilisé par les gens qui n’ont plus aucun argument à apporter, s’attaquer au messager. »

        S’attaquer au messager, carrément….Dites, c’est pas un message christique rassurez-moi?

        Votre technique, c’est celle du caliméro…..Qui lorsqu’il se fait bouler, hurle contre ces vilains, qui n’ont pas accepter de passer pour des moins que rien.

        Mageia à sa base d’utilisateurs, elle n’est pas parfaite, est alors? Ils vous doivent quelque chose? Ils vous ont promis quoi? Rien….Alors laisser ceux qui en sont satisfait tranquille, et dite votre désaccord de manière plus courtoise, et alors, je suis sur qu’un échange seras possible.
        « certaines personnes se masturbent sur la sortie de la Mageia 5.1 qui n’est qu’un service pack »
        Qui à dit le contraire? Quand à la masturbation…C’est respectueux envers cette même communauté.

        1. C’est triste de voir mourir ainsi une partie de l’histoire linuxienne. La communauté Mageia pourra le nier, mais ils sont en train de faire le plus superbe suicide en place publique qu’il m’ait été donné de voir depuis des années.

      2. Il y va fort, oui et non. Factuellement, tout ce qu’il a affirmé est exact, aucun problème à ce niveau. Sur la facon de le dire, ca pourrait passer tranquille ailleurs, mais connaissant la susceptibilité habituelle de l’équipe Mageia envers tout ce qui ressemble de près ou de loin à une critique, ca n’était en effet peut-etre pas la meilleure strategie. On en revient au problème de base avec l’equipe Mageia, le refus total de toute discussion qui pourrait remettre en cause la direction (ou l’absence) de la distribution. Toute critique est occultée, et la réponse classique à tout utilisateur qui aurait le courage de signaler un problème va etre « c’est un projet communautaire, si t’es pas content t’as qu’a le faire toi meme et fermer ta grande gueule, connard ». Adrien en a fait l’expérience récemment avec sa demande de nouveau paquet. Les developeurs n’ont toujours pas compris que ce sont ses utilisateurs qui font ou non le succès d’un projet. Quand on voit la facon dont sont traités et informés les utilisateurs de Mageia, on comprend que le succès ne soit pas au rendez-vous, il ne faut pas aller chercher plus loin.

        1. Je dis pas que Albert a eu tord d’aller sur le forum pour le dire, mais la maniere de dire

          « eh les gars vous etes des cons d’incapable et bouger vos culs, car moi non utilisateur de mageia je vous dis comment faire sans rien faire…. »

          Puis quand on lui parle un peu plus sympathiquement que lui ne le fait, il pleur en disant qu’il se fait attaqué avec des attaques en dessous de la ceinture, terme repris de fred, puis pleur encore et encore…
          La maniéré n’y est pas alors qu’il ne vienne pas se plaindre.
          C’est juste un peu fort, et c’est normale que ça passe pas.
          Maintenant ça fait un bout de temps que je leur ai dis sur le forum de maniere plus posé et j’ai eu un droit de non recevoir, j’ai posté des bugs, non résolus par autruis mais que j’ai moi meme expliqué la solution, rien n’est fait, j’ai eu un soucis d’imprimante seulement sur mageia, …

          Bref, j’etais enchanté d’avoir connu la mageia 5 mais j’ai vite dechanté quand j’ai vu les bugs non corrigé, des bugs datant de mandriva, comme urpmi qui installe par lot, interface rpmdrake qui par defaut cherche seulement dans les logiciel a interface graphique, faut passer sur tous pour faire afficher les autres, CCM qui a des modules qui plantent, imprimante epson qui marche parfaitement sur toutes mes distribution mais pas sur mageia… Look de Xfce qui date mandriva, une personne qui fait xfce sans y etre dessus, pour ce dernier point faut verifier car peut etre changé entre temps…

          Bref, changer de distribution sera pas un luxe…

      3. Alors pour te répondre Seb, oui j’y suis allé fort. Mais c’est d’une part volontaire, et d’autre part totalement assumé. Comme tu le sais sans doute, d’autres tentatives de sonner l’alarme ont été effectuées par le passé, souvent sur un ton plus cordial et complaisant. Resultat: autant pisser dans un violon. Mes messages ainsi que l’excellente analyse de Fred ont eut le mérite de faire réagir Samuel, le « community manager » de Mageia, et ca c’est deja un exploit en soit. De la à penser qu’il fasse remonter l’info à l’équipe, j’ai tout de meme un doute. Et pour cause. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il ne reste quasiment plus personne au niveau technique dans l’equipe, ce qui explique en grosse partie la stagnation de la distribution. Les principaux membres restants s’occupent principalement de communication (le « bugsquash » dans le jargon mageia) pour essayer de sauver les meubles avec un message de temps en temps pour faire patienter les gens. Jusqu’à quand ? Les gens vont finir par se lasser. Ca n’est pas vraiment respecter ses utilisateurs que de continuer artificielement à maintenir en vie ce projet. Que les choses soient claires une bonne fois pour toute, annoncez noir sur blanc que la Mageia 6 ne sortira pas, et donnez une date butoir pour la fin du support de la Mageia 5 pour permettre aux utilisateurs d’agir en consequence, en toute sereinité. Voila mon conseil à l’equipe Mageia, meme si je ne suis pas dupe et sais bien qu’il sera ignoré.

  9. C’est bien beau de critiquer Mageia et se filmer à déblatérer sur le travail des autres en se tournant les pouces, mais la Mageia elle ne se fabrique pas toute seule. C’est une distribution communautaire, ce qui veut dire qu’elle n’avance que grace au travail acharné de sa communauté. Concrètement votre video n’apporte rien. Vous n’êtes qu’une nuisance pour notre communauté. Vous ne faites que combler votre manque de vie sociale par des critiques sur un projet qui ne vous a rien demandé. Vous vous croyez important, mais vous ne l’êtes pas. Si vous souhaitez veritablement être utile, et si vous êtes aussi competent que vous le croyez, je vous invite à rejoindre une équipe : https://www.mageia.org/fr/contribute/

    On verra alors si vous êtes aussi competent que vous souhaitez le faire penser.

    1. Ces commentaires sont tout simplement lamentables. L’attaque ad-hominem n’y est même plus déguisé.

      Et toujours ce refrain ridicule sur une supposée absence de vie sociale. Cette remarque était deja présente sur MLO, dans les messages du dénommé Vigen. Enfin comme on dit, quand on a plus d’argument…

    2. hey coooool les gars, la critique c’est normal, c’est à prendre en compte pour avancer.
      Faut pas se braquer en disant « vé pa écouté ce nuuuuul » à chaque vidéo de mecs qui s’inquiètent avant tout, c’est super gamin.
      Les gars z’avez surement la 40 aine en plus vas falloir juste réagir en adulte (on dirait Patrice Eslapion qui part en vrille à chaque critique du haut de 62 ans), en écoutant les autres et en ce disant « y a peut être des bonne idée » en pesant le pour ou contre quoi, je sais vous avez pas le temps (le développement s’éternise), peut de personnel (vous envoyez chier les mecs qui signalent des trucs « c bon on a pa acé 2 mond ») et certes ce projet doit être participatif, mais déjà faites des appelles au contribs, enfin demandez des coups de mains si vous galérez, mais envoyez pas balader tout le monde sous prétexte que vous êtes une petite équipe… Est ce qu’il se plaint le mec de Slackware?

  10. Comme nous pouvons le voire sur votre médiocre blog (un foutoir pas possible), vous ne savez rien faire d’autre que torpiller des critiques mal écrites sur tout ce qui vous passe par la tête, bien caché derrière votre écran. Votre contribution au libre est nulle, comme l’est votre vie sociale.

    Mageia est longtemps résté dans le haut du classement sur distrowatch. Elle reste en bonne position aujourd’hui alors meme que des retards l’ont logiquement fait reculer dans le classement. Si on en est arrivé la c’est grace au travail de la communauté. C’est à dire exactement l’inverse des gens comme vous, qui ne vous bougez pas d’un poil pour faire avancer les choses.

    1. Je vous remercie de la remarque sur ma vie sociale ou sur ma non participation au logiciel libre. Vous prouvez que l’équipe de Mageia est constituée de personnes qui sont incapable de s’exprimer sans tomber dans l’attaque ad-hominem.

      1. Cherche pas fred, c’est pas l’équipe mageia qui t’insulte comme ça, c’est un pauvre gars sans vie et qui se cache derrière ce pseudonyme…
        Voila sur IRC:
        ] seb95: justement c’est pas nous 🙂
        [10:26] seb95: attend le prochain commentaire de papoteur
        [10:26] vous devriez peut etre faire un commentaire pour vous detacher de ces commentaires
        [10:26] seb95: en cours
        [10:26] je me suis douté que c’etait pas vous
        [10:26] c’est pour ça que je me pointe pour vous signaler
        [10:27] seb95: si tu regardes la dernieres video d’adrien D, il y a qqu’un qui fait chier sur le forum MLO et qui utilise TOR
        [10:27] seb95: comme par hazard c’est aussi le cas sur http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=15705#comments
        [10:27] seb95: coincidence ? 🙂

        1. C’est pour cela que désormais, je ne parlerai plus de la Mageia. Elle va s’effondrer au final sous son héritage technologique et ses outils d’un autre âge. Dommage, car le projet partait d’un bon sentiment.

      1. Et bien même pas, ils n’en ont pas trouvé. Je crois comprendre que cette video a été réalisé par des membres de leur equipe.

        Je n’ai pas eu le courage d’aller au bout. Parlent ils de la Mageia 6, avec une date ?

  11. Bonjour Frédéric.

    Adrien D a fait passer le lien vers ta vidéo de réaction aux commentaires de ce prétendu « Equipe Mageia ». Etant moi-même de l’équipe Mageia, et l’un des destinataires de l’email contact@mageia.org (nous sommes plusieurs, en réalité tous les chefs d’équipe je crois), je peux assurer que ces messages inacceptables ci-dessus ne sont pas de Mageia.

    Nous essayons de respecter le code de conduite suivant, et même si parfois des individus s’en écartes, ils sont vite repris si cela arrive : https://www.mageia.org/fr/about/code-of-conduct/

    Ils ressemblent pas mal à ceux d’un utilisateur sur le forum MLO en réponse à un fil lancé par Albert que tu connais bien, mais il est difficile de savoir si c’est vraiment de lui ou si un malin s’est amusé à jeter de l’huile sur le feu en reprenant des éléments de ce qu’il avait dit

    Je suis un peu déçu par le fait que tu aies pu réellement croire que l’équipe soit capable de lancer des attaques sur la vie privée des gens et autres insultes. Je crois avoir évité cet ecueil dans ma longue réponse plus haut, même si elle ne t’a pas convaincu. Nous sommes en désaccord sur le fond mais cela n’empêche pas de rester corrects sur la forme.

    1. Comme je te l’ai dit sur Youtube, l’écriture était si parfaite et les faits proposés si pertinents que j’ai été trompé. Ensuite que des donneurs de leçons comme Richard – https://www.youtube.com/watch?v=cHP2vUMLWkQ&lc=z12jsl2xonj0sjfkw22lzx0jpsvotfgfv – s’amuse sur mes dépends, que dire ? Que la bétise humaine est vraiment plus répandu que le bon sens, n’en déplaise à René Descartes…

      Nous sommes en accord sur nos désaccords. Tant que la Mageia n’aura pas fait sa révolution copernicienne et dit adieu à urpmi, à l’installateur historique (qui doit dater peu ou prou de la Mandriva 2010), sans oublier le CCM, elle souffrira d’un poids croissant sur ses épaules.

      Adrien a évoqué le passage en rolling release, mais d’autres distributions l’ont tenté et se sont cassées les dents, comme la Linux Mint avec sa première Debian Edition.

      Je vais clore le fil de commentaire avec cette réponse, étant donné que la période d’ouverture des commentaires touchaient à sa fin.

      Tu comprendras que j’ai validé ton commentaire car il a remis les points sur les « i ».

      Bonne journée.

  12. Comme se ridiculiser en 1 article….
    Perso j’adore mageia et franchement comme tout le monde j’attends la 6 avec impatience mais de la à écrire un article aussi mauvais et agacé contre une équipe de bénévoles qui bossent comme ils peuvent c’est honteux

    1. Je recopie la réponse que je t’ai fait sur youtube. Pratique le copier coller :

      « Charité bien ordonnée commence par soi-même. Aider un projet moribond ? Désolé, je ne suis pas nécrophile.

      Et commence donc par aider la Mageia ou ferme ta grande bouche.

      La Mageia est incapable de se débarrasser de son héritage technique qui la plombe et va la tuer.

      Ite missa est. Au plaisir de ne pas relire ta prose qui contient tellement de suffisance et de bétise qu’on frole l’overdose. »

      Tu es libre ne pas lire mon blog. Je ne touche aucun argent avec. Donc perdre ta visite ne me fera ni chaud ni froid.

Les commentaires sont fermés.