Les versions communautaires officiellement reconnues sont-elles l’expression d’une « promotion canapé » version logiciel libre ?

En avril 2016, je poussais déjà une gueulante contre les images ISO communautaires de Manjaro Linux. Je terminais l’article avec la conclusion suivante :

Maintenant, je vous donne un conseil, que vous êtes libre de suivre, mais fuyez comme la peste les images ISO communautaires.

J’ai récemment – du moins au moment où je rédige ce billet – fait un bilan des versions communautaires reconnues comme en bon état et bien entretenu, dixit la page dédiée sur le site de la Manjaro Linux.

On y lit : « currently well tended and in very good shape: » qu’on peut traduire par : « Actuellement bien entretenues et en très bonne forme: »

Autant dire que l’on est tombé dans le mensonge marketing le plus total. On y trouve la Manjaro Gnome qui est une sombre daube, au point d’avoir dû lui dédier un épisode de ma série DGLFI (Distributions GNU/Linux Franchement Inutiles).

Bien entretenues ? C’est vite dit. Au mieux, on a droit à une image ISO sortie le 9 décembre 2016 (pour la Deepin), au pire pour la pire (pour la LXQt) le 4 novembre 2016 ! Donc aucune mise à jour depuis 2 mois pour la plus récente au moment où j’écris cet article.

J’ai donc réalisé une vidéo qui fait le bilan des images ISO restantes. Le constat est très clair : la moitié est bonne pour la poubelle, une dont le pseudonyme du mainteneur rime avec auto-destruction ne pouvant plus être mise à jour sans des contorsions techniques.

Si vous voulez l’image ISO ayant un tendance à l’auto-destruction, avancez jusqu’à la 65ième minute de la vidéo 🙂

Si vous voulez la conclusion, avancez directement à la 91ième minute de la vidéo. De voir que de telles productions sont promues… Ouille !

Cela est pour moi la preuve qu’il y a une forme « promotion canapé » pour intégrer le domaine des images ISO communautaires. Peu importe que ton travail soit de qualité ou franchement pourri, si tu sais faire une forme de caresses bucco-génitales ou de feuilles de rose à l’équipe de développement de la Manjaro Linux, ton image ISO sera promue.

On peut se demander comment une image ISO qui propose à la fois un noyau linux court terme donc abandonné rapidement, des dépôts tiers qui peuvent très bien partir en gonades ou être abandonnés (cf la vidéo bilan aux alentours de la 71ième minute). Peu importe si certaines personnes aient grincés des dents à l’époque…

Cf aussi ce fil sur le forum officiel sur le dépot tiers mort. C’est tellement bien pour un utilisateur de devoir faire le travailleur du mainteneur…

Il faudra m’expliquer pourquoi une image ISO basée sur les mêmes idées que l’image ISO s’auto-détruisant et proposée par Lolix n’a pas été choisie à la place.

Elle n’est pas exemple de défauts, comme le montre la vidéo ci-après, mais au moins, elle est encore utilisable et peut être mise à jour sans avoir à torturer des fichiers de configuration.

Je pourrai reprendre mot pour mot la conclusion de mon billet d’Avril 2016, modulo ceci : vous pouvez vous replier sur les images ISO avec Cinnamon, i3 et Mate-Desktop.

Du moins, en ce début de février 2017. Si vous voulez LXQt, oubliez donc l’image ISO proposée par le site de la Manjaro, à moins de vouloir vous écoeurer à vie des distributions GNU/Linux.

Je tiens à finir en rajoutant que je n’ai aucune action auprès de l’auteur des versions communautaires Lolix. J’aime juste ce qui fonctionne et qui respecte l’utilisateur.

8 pensées sur “Les versions communautaires officiellement reconnues sont-elles l’expression d’une « promotion canapé » version logiciel libre ?”

  1. Bonjour!
    Le fred cuvée 2017 semble bien parti!
    Sinon j’ai vu ta vidéo sur la Lolix qui n’est somme toute pas parfaite. A ce titre, pourquoi au final ne pas préférer une Manjaro Net-Install et choisir d’installer le bureau LXqt des dépôts? Le résultat ne sera-t-il pas plus propre et fonctionnel que cette Lolix certes beaucoup moins daubesque que les autres mais je le répète pas parfaite pour autant?

    1. Le résultat serait un brin plus propre, mais un brin plus long à mettre en route. Lolix est largement meilleure à la production « officielle » qui montre que le léchage de popotin est la règle pour voir son image ISO incluse dans les pages du site officiel.

  2. J’utilisais la Manjaro i3 de la 0.9 à la 16.04 (il me semble). Elle a toujours été très bien gérée. Les quelques bugs ont été corrigés à la màj suivante et étaient généralement indépendants de la volonté du mainteneur (une màj de GTK qui fait encore foirer les thèmes ayant plus de quelques mois, comme d’habitude).

    Une erreur toujours présente, mais « corrigée » depuis quelques versions, est la « xdg-open fork bomb » (xdg-open ouvrait les liens avec xdg-open…).

    Bon, je suis plus trop son avancement, étant passé à Arch Linux depuis.

  3. Bonjour,
    J’ai suivi et regardé avec attention tes différentes vidéos sur les manjaro communautaires, et de manière générale sur manjaro. Je suis un utilisateur d’archlinux (entre autre), et le projet de manjaro qui semble être de faire un distribution arch plus stable et accessible est un projet très intéressant.
    J’ai moi même testé la manjaro xfce sur un ordinateur et je l’ai trouvé très bonne. Mais les éditions communautaires de manjaro me semblent être des poids à trainer pour manjaro. Seul la Mate, la cinnamon et la i3(qui est très agréable) sont viables, les autres devraient à mon avis être retiré du site.
    J’espère sincèrement que ces éditions ne plomberont pas cette bonne idée qu’est manjaro.
    PS: Je te dois beaucoup de remerciements, d’abords pour tes videos de test qui permettent des se faire une première idée des distributions à choisir, puis pour les tutoriels d’installations d’arch, depuis laquel je t’écris ce message.
    C’est d’ailleurs assez drôle, mais j’ai suivi le chemin que tu recommandais pour les distributions linux. Il y a plusieurs année de cela, j’ai commencé avec Linux Mint, sur un vieux parckard bell de supermarché, puis j’ai connu les ubuntu et dérivés, récemment manjaro et debian, et maintenant la suprême Arch, qui donne un plaisir immense : celui de voir le système qu’on a voulu en fonctionnement, sans plus ni moins que ce que l’on veux.
    Bref, merci et bonne continuation de ton blog et de ta chaine youtube.

  4. Bonjour,
    Merci pour cet énorme travail.
    Ma Manjaro communautaires préférées est la Mate et de loin après les avoir essayé, même les officielles.
    en dur j’utilise la Kaos qui à ma grande surprise, tourne sans problème. Je l’ai du coup préférée à la Manjaro KDE.
    Encore Merci pour le blog et les vidéos que je suis depuis 3 ans assidûment .

  5. Perso,
    Mon épouse est sur une Manjaro Xfce officielle un peu réadaptée et moi en Net-install Mate… (histoire de me faire davantage d’expérience sur une distrib Arch – Arch dont je ne rencontre d’ailleurs aucun soucis à l’install.)
    Ces isos communautaires sont vraiment pas terrible.

  6. J’ai aussi utilisé la i3 quelques temps, très rapide, très sympa à utiliser avec personnellement une esthétique que j’aime beaucoup.
    Faut juste par contre savoir utiliser le gestionnaire de fenêtre i3, pas facile facile…

Les commentaires sont fermés.